Omlet Blog France

Trousse de premiers secours pour animaux


Fort heureusement, il est très rare que les animaux rencontrent des pépins de santé. La plupart d’entre eux souffriront simplement, au cours de leur existence, de quelques piqûres de puces et de tiques et de 2-3 blessures sans gravité.  Cependant, mieux vaut avoir toujours chez soi une trousse de premiers secours contenant les produits nécessaires si votre animal venait à se blesser ou à tomber malade. Certains petits bobos peuvent en effet être rapidement soignés à la maison, même si, dans de nombreux cas, vous devrez emmener votre animal chez le vétérinaire pour qu’il examine votre animal et lui prescrive un traitement. Le contenu de la trousse varie selon l’animal. Commençons néanmoins avec les produits médicaux de base qui doivent être présents dans toutes les trousses.

Une trousse de premiers secours ne serait pas complète sans …

    • Des bandes adhésives ou en crêpe, de 2,5 à 5 cm de large
    • Des compresses non-adhésives et absorbantes (5 cm x 5 cm ou plus petites pour les cochons d’Inde, les lapins…) 
    • Des compresses de gaze stériles et absorbantes 
    • Des lingettes stériles
    • Une solution antiseptique et antibactérienne en spray
    • Du sparadrap
    • Des cotons-tiges, des carrés et des boules de coton
    • Deux bonnes paires de ciseaux, une à bouts ronds et une plus petite aux lames courbes
    • Une couverture ou une serviette épaisse
    • Des gants jetables
    • Un tire-tique
    • Un désinfectant à base d’iode pour soigner les petites blessures (notamment celles infligées par les tiques)
    • Un peigne pour retirer les puces et les poux
    • Une pince à ongles
    • Une solution oculaire stérile pour retirer une poussière ou de la fumée dans les yeux
    • Une bouteille d’eau remplie pour laver les coupures et les blessures et pour l’hydratation
    • Un savon doux à utiliser avec l’eau
    • De la poudre hémostatique pour stopper les saignements en cas de griffe cassée
    • De la fécule de maïs pourempêcher les petites blessures et les égratignures de saigner
    • De la diphénhydramine, un antihistaminique pour traiter les réactions allergiques modérées
    • Un thermomètre pour animaux
    • Une carte avec le numéro de téléphone de votre vétérinaire et tout autre numéro d’urgence pouvant être utile
    • Des friandises, bien pratiques pour féliciter votre animal et le rassurer après l’avoir soigné ou manipulé d’une manière inhabituelle
    • Équipez-vous aussi de poudres anti mites et anti puces et de vermifuges spécialement destinés à l’espèce que vous avez.
    • Si vous avez un petit animal, n’oubliez pas la seringue qui vous permettra de lui donner de l’eau ou de la nourriture liquide s’il refuse de boire ou n’arrive pas à le faire.
    • Une loupe peut s’avérer utile pour examiner les blessures ou observer les infestations de parasites sur les rongeurs, les lapins et les oiseaux en cage.

 

Les chats et les chiens


D’autres articles peuvent servir pour les chats et les chiens, notamment la collerette qui empêchera votre animal à poils de mordre sa blessure ou son pansement. La taille de la collerette dépend de celle de votre animal.  Nous vous recommandons aussi de glisser une muselière dans la trousse de premiers secours de votre chien. Même le plus calme des toutous peut se montrer apeuré et agressif lorsqu’il souffre. Sachez que des muselières existent également pour les chats.

Les oiseaux

De nombreux produits cités ci-dessus vous seront utiles pour soigner vos oiseaux. Vous pouvez y rajouter un filet spécialement conçu pour capturer des
oiseaux effrayés ou non-dressés dans une cage ou une volière. 
Le crayon hémostatique est un outil indispensable pour soigner les blessures liées à une plume ou une griffe cassée. Contrairement aux mammifères, les oiseaux n’ont pas d’agent coagulant efficace dans leur sang et une blessure qui semble superficielle peut conduire à une hémorragie mortelle. Le crayon hémostatique permettra d’arrêter rapidement l’écoulement de sang. Un produit désinfectant pour la cage minimisera le risque d’une épidémie si l’un de vos oiseaux tombe malade. Il en existe de nombreuses marques dans les magasins, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire afin de savoir lequel est le plus adapté à l’espèce d’oiseau que vous avez. Vous pouvez également vous procurer des gouttes
d’ivermectine chez votre vétérinaire. Ce médicament permet d’éliminer les parasites internes et externes, notamment ceux responsables de la gale du bec et des pattes. Il agit aussi sur les poux et les parasites du pelage et des oreilles présents chez les petits mammifères comme les 
hamsters, les gerbilles et les cochons d’Inde.Glissez aussi une pince coupante dans votre trousse de premiers secours. Il arrive en effet que les oiseaux se coincent dans des câbles ou des fils qui
pendent, par exemple pour y accrocher des jouets ou des friandises.
Des seringues d’alimentation et des brucelles pourront vous servir mais ce sont des outils de précision qui demandent une certaine maîtrise. Rapprochez-vous de votre vétérinaire pour en savoir plus.

Attention à ne pas vouloir tout faire soi-même…

La trousse de premiers secours est réservée aux petits bobos. En cas d’urgence, son utilisation ne doit constituer qu’une étape avant de vous rendre chez le vétérinaire. Tout animal malade doit recevoir des soins appropriés dispensés par un professionnel.  Cependant, une trousse de premiers secours correctement remplie vous évitera perte de temps et inquiétude en cas d’invasion de parasites, de blessures superficielles et autres petits désagréments qui peuvent être réglés en deux temps trois mouvements à la maison.

This entry was posted in Uncategorised