Omlet Blog France

Comment Les Chats Communiquent-ils Entre Eux ?

Les chats s’échangent des messages même quand ils sont silencieux. Ils vivent dans un monde d’indices visuels et olfactifs et le son ne constitue qu’une partie de leur palette d’outils de communication. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il semblerait que les chats n’aient développé les miaulements et les ronronnements que pour communiquer avec les humains, et non avec leurs congénères. Une étude menée sur des chats sauvages a montré qu’ils miaulaient et ronronnaient bien moins souvent quand il n’y avait pas d’êtres humains autour d’eux.  Ces modes de communication spécifiques chats-humains prouvent queles deux espèces évoluent depuis très longtemps ensemble, cela fait même plusieurs milliers d’années !

Parler le chat-à-chat

Les chats utilisent un miaulement rapide pour saluer leurs congénères. Ce type de miaulement est également émis par la mère pour appeler ses chatons. Ils produisent aussi des pépiements lorsqu’ils regardent ou traquent une proie potentielle. Le « miaou ! » plaintif et interminable nous est exclusivement réservé ! Ils s’en servent pour attirer notre attention et nous encourager à interagir avec eux.

Les chats sont de nature solitaire. Ils grognent et miaulent pour signifier que leurs congénères sont sur leur territoire et qu’ils doivent battre en retraite. Dans les cas extrêmes, vous entendrez peut-être un hurlement, fruit de la rencontre entre deux matous dans le rue. Les femelles produisent quant à elles des feulements aigus.  Le crachement est un signe courant de colère ou d’angoisse. Il se transforme parfois en cris et débouche généralement sur une attaque. Les chats crient aussi lorsqu’ils se trouvent en détresse physique.

La queue du chat

Au quotidien, les chats s’expriment davantage avec leur corps qu’avec leurs cordes vocales. La queue d’un chat fonctionne comme un drapeau fixé à un mât. Si elle est dressée, le chat est détendu et va se montrer gentil. Les chats courbent souvent l’extrémité de leur queue vers l’avant quand ils s’approchent d’un chat qu’ils apprécient. Si la queue s’agite dans toute sa longueur, le chat est indécis. En revanche, si elle se balance doucement d’avant en arrière, votre animal est décontracté.

Si votre chat donne des coups de queue d’avant en arrière, c’est qu’il est curieux ou qu’il poursuit une proie. Cela peut aussi indiquer le début d’une crise de colère.

C’est lorsque sa queue se hérisse et que les poils se dressent sur son corps comme s’il avait reçu un choc électrique que le chat est le plus stressé. Il se sent menacé et met en place cette technique de défense pour paraître plus gros et repousser les autres chats, chiens ou quoi que ce soit qui l’effraye. 

Si un chat n’est pas tout à fait sûr des signaux qu’il reçoit de la part de ses congénères, et qu’il se sent donc un peu indécis et mal à l’aise, il s’accroupira avec la queue rangée sur le côté. Il restera dans cette position le temps de jauger la situation. Au final, il décidera peut-être que la discrétion est la plus belle preuve de courage et prendra ses pattes à son cou !  Un chat détendu et soumis se roulera sur le sol et montrera son ventre aux autres chats. Ce signal est également très répandu chez les chiens.

Les yeux sont le miroir de l’âme

Les chats expriment aussi leurs émotions à travers leurs yeux. Un regard franc et soutenu signifie que le chat est concentré sur un danger ou une proie ou bien qu’il n’a pas encore décidé s’il se trouve dans une situation de combat ou de fuite.  Un clin d’œil exécuté lentement est à la fois un signe d’affection et de
soumission. Le message est généralement assez simple : « Je ne suis pas une menace pour toi, tu n’es pas une menace pour moi et tout va bien ! » 
Si le chat cligne des yeux puis détourne le regard avant de s’accroupir avec les oreilles aplaties et de se mettre à se lécher les babines nerveusement, c’est qu’il se sent menacé ou effrayé.  Les oreilles aplaties sont généralement un signe d’incertitude ou de colère. Un chat heureux a des oreilles détendues. Elles se dressent vers l’avant lorsqu’il se concentre sur un jouet, un son ou une proie.  Quand les chats s’entre-toilettent, se touchent le museau et se mordillent doucement et gentiment, c’est qu’ils s’apprécient.

Les messages olfactifs

Les odeurs sont importantes pour les chats. Ils déposent des phéromones sur leur territoire, à la fois dans la maison et à l’extérieur, en frottant leurs glandes sur les objets ou les meubles. Ces glandes se situent sur les joues du chat, ce qui explique qu’il aime frotter sa tête contre votre jambe. Bien sûr, vous pouvez prendre cela comme une marque d’affection mais il s’agit surtout pour lui d’une façon de diffuser ses messages remplis de phéromones. Les chats ont aussi des glandes à l’endroit où la queue rejoint le corps mais vous aimeriez sans doute moins qu’il frotte cette partie de son corps sur votre jambe… !

Les mâles ont tendance à vaporiser de l’urine un peu partout sur leur territoire. Cela se fait généralement à l’extérieur, fort heureusement, mais un chat étranger qui s’introduit dans votre maison risque d’uriner à l’intérieur. La castration permet souvent d’éliminer ce comportement macho et dictatorial.  La plupart de ces moyens de communication sont rattachés au fait que
les chats ne sont pas des animaux de meute. Ils ont besoin d’avoir leur espace personnel et n’y invitent les autres – chats ou humains – que lorsqu’ils sont d’humeur à recevoir. 
Apprenez à interpréter le langage vocal et corporel de votre animal et vous maîtriserez bientôt le « parler chat », dans une certaine mesure !

This entry was posted in Chats