Omlet Blog France

Quel est le meilleur moment pour adopter un chat ?

Lorsqu’il s’agit de trouver le bon moment pour adopter un chat, il n’y a qu’une seule grande règle qui prévaut : éviter de ramener son nouveau compagnon à la maison lors d’une fête importante ou à une période de l’année associée aux feux d’artifice.

Malheureusement, cette règle simple est trop souvent ignorée. Les grandes célébrations sont généralement celles de Noël et des anniversaires et s’accompagnent habituellement de cadeaux, y compris, de nouveaux chats et chatons. Vous voyez où nous voulons en venir ?

Le problème réside dans le fait que ces célébrations impliquent beaucoup de bruit et énormément de monde. Dans ce genre d’environnement, un chat récemment adopté est susceptible de courir se mettre à l’abri et de rester caché aussi longtemps que possible. Il faut parfois plusieurs jours à un animal anxieux pour se remettre d’un traumatisme lié à une fête.

Le meilleur moment pour les félins

  • Naturellement, il est préférable de faire connaissance avec le nouvel arrivant lorsque tout est calme dans la maison. De cette façon, le chat se fait rapidement une idée de ce que sera la vie quotidienne avec vous et vos proches.
  • Si le chat est un cadeau d’anniversaire ou de Noël pour un enfant, expliquez-lui pourquoi le chaton arrivera avec un jour ou deux « de retard ». Vous pouvez alors profiter du jour de la fête pour rendre la maison plus accueillante pour l’animal. Installez le griffoir, le lit pour chat, la chatière et le bac à litière. Faites des provisions de nourriture et de friandises et préparez de nombreux jouets. Tous ces accessoires peuvent servir de cadeaux d’anniversaire ou de Noël de substitution, préparant ainsi le terrain pour l’arrivée du félin dans les jours suivants. Il est de toute façon impératif de préparer votre foyer de cette manière, qu’il s’agisse d’un jour de fête ou non.
  • Les maisons doivent également être à l’épreuve des chats; il sera nécessaire d’enlever les plantes d’intérieur toxiques et les décorations fragiles.
  • La date d’arrivée du chat doit être adaptée en fonction du calendrier de la personne qui s’occupera de l’animal. Les chats sont des animaux indépendants, une fois qu’ils sont bien installés. Toutefois, dans les premiers jours, ils auront besoin de réconfort, de genoux accueillants et de quelques séances pour apprendre à se servir de la litière. Un chat plus âgé peut déjà être propre, mais un chaton mettra un certain temps à comprendre le rôle de la litière.
  • Si le chat est appelé à passer du temps à l’extérieur, il est conseillé de le ramener à la maison lorsqu’il ne fait pas trop froid dehors. Même si le beau temps n’est jamais garanti, les mois d’été sont les plus susceptibles d’offrir des conditions sèches et ensoleillées. Le vent, la pluie ou la neige ne feront aucun mal au chat, mais si le temps est très mauvais, l’animal mouillé peut décider de se mettre à l’abri loin de chez lui. S’il n’a rejoint sa nouvelle maison que depuis peu, il pourrait décider de s’installer dans ce nouvel abri et localiser l’animal ne sera pas chose aisée.

Les différentes périodes de la vie

  • Les personnes âgées : C’est une pensée bien triste: de nombreux chats survivent à leurs propriétaires. Ce n’est pas une raison pour se priver d’adopter un chat si l’on est âgé, mais tous les propriétaires doivent avoir en mémoire qu’un chat vit 15, voire 20 ans. Si assumer les soins quotidiens du chat devient problématique, il devient nécessaire d’aborder le sujet. Dans le cas où le propriétaire d’un chat serait difficilement capable d’acheter de la nourriture ou de nettoyer un bac à litière, l’aide apportée par une personne extérieure dans ces tâches permettrait au propriétaire et à l’animal de rester ensemble. Des recherches scientifiques suggèrent en effet que les chats ont des effets bénéfiques sur la santé mentale des personnes âgées et qu’ils contribuent à leur bonheur.
  • Les nourrissons : À l’autre extrémité de la pyramide des âges, la situation est bien différente; il est recommandé d’éviter de ramener un nouveau chat s’il y a un bébé dans la maison. Bien qu’incroyablement rares, il existe des témoignages tragiques de bébés accidentellement étouffés par des chats. Le problème le plus courant reste celui des allergies : certains enfants peuvent développer des symptômes tels que l’asthme ou des éruptions cutanées à proximité de chats et de chiens. Tant que vous ignorez si votre enfant souffre d’allergies, il est préférable d’éviter de prendre ce risque. Et quand bien même un enfant serait allergique aux chats, il existe des races hypoallergéniques, dont l’Abyssin, le Rex de Cornouailles et le Bengal, qui ne provoquent aucune réaction allergique.
  • Les enfants: Si le chat est destiné à un enfant, il est primordial qu’une personne responsable investisse quelques heures de son temps dans les soins au chat. Aucun enfant de moins de 12 ans ne doit assumer l’entière responsabilité d’un chat, ou même d’un animal de compagnie.
  • Les adultes intermédiaires: Entre l’enfance et la vieillesse, il existe une période où beaucoup d’entre nous prévoient de prendre un nouveau départ en changeant d’emploi et de domicile. Si vous prévoyez ce genre de changement dans un avenir proche, mieux vaut retarder l’arrivée d’un nouveau compagnon. L’acclimatation à un nouveau foyer, puis à un autre peu après, n’est pas idéale, et le chat risquerait de quitter le second logement à la recherche du premier…

En résumé, s’il ne fallait retenir qu’une règle générale, ce serait la suivante : vous pouvez ramener un nouveau chat à la maison à tout moment, à condition qu’il s’agisse du bon moment !

This entry was posted in Chats