Omlet Blog France

Date Archives: juillet 2018

Rocky

Rocky est un chien d’assistance et d’alerte médicale qui fait le bonheur de son maître, Josh, un enfant de 7 ans atteint d’une hypoglycémie inexpliquée et d’une épilepsie. Josh a passé beaucoup de temps à l’hôpital depuis sa naissance. Rocky a été dressé par les membres d’une association caritative spécialisée dans les chiens d’assistance médicale afin de prévenir le garçon ou sa famille en cas de chute de la glycémie, car cela peut déclencher une crise d’épilepsie.

Nous avons eu un entretien avec Paula, la mère de Josh, pour en savoir plus sur cette merveilleuse histoire d’amitié !

De quelle race est Rocky ? C’est un croisement entre un cocker et un caniche.

Et quel âge a-t-il ? Il aura deux ans le 28 septembre. Il n’avait que neuf mois quand il a rejoint notre famille.

Comment Rocky aide-t-il Josh au quotidien ? Rocky passe tout son temps avec Josh et nous alerte si sa glycémie chute. Il détecte ces changements avec les odeurs ! Josh a une hypoglycémie inexpliquée et fait de l’épilepsie, et ses crises peuvent être déclenchées par un taux de sucre dans le sang trop faible. Même si on surveille sa glycémie plusieurs fois par jour, on a beaucoup de chance d’avoir Rocky car il nous a déjà alerté plus d’une fois pour nous dire que la glycémie de Josh chutait à un niveau dangereux, ce qui nous a permis de ne pas en arriver à un état d’urgence critique. Rocky dort dans sa chambre et on est convaincu qu’il saura nous réveiller s’il sent que quelque chose ne va pas.
Si Rocky veut alerter Josh, il se lève sur ses pattes arrière, pose ses pattes avant sur ses épaules et lui lèche le visage. Si Josh dort, il vient vers moi et me lèche la main pour me réveiller.

Est-ce que l’organisme de chiens de détection d’affection médicale a su vous donner des conseils pour le choix du chien ? On était en contact avec eux avant d’avoir Rocky. En cherchant un chiot, on voulait maximiser nos chances d’en avoir un qu’on pourrait dresser correctement. Évidemment, on savait bien qu’il n’y avait aucune garantie à ce sujet, donc l’un de nos critères a également été d’en choisir un qui pourrait facilement s’intégrer à notre famille.


L’avez-vous dressé à la cage ? Avait-il déjà eu droit à ce genre de dressage quand vous l’avez acheté ?
On a choisi de le dresser à la cage. Il avait déjà l’habitude d’avoir sa cage, donc le dressage a été plutôt direct. Il y avait installé sa couverture et était toujours content quand il était dedans. Le dressage de Rocky avec sa cage a été une partie de plaisir, surtout parce qu’elle lui paraissait familière.

Pendant son dressage de chien de détection d’affection médicale, avez-vous dû participer à des cours d’éducation canine ? En général, Rocky prenait des cours une fois par semaine, et Josh nous accompagnait quand c’était possible. J’envoyais également des rapports sur ses comportements d’alerte accompagnés de ceux sur la glycémie de Josh.

Comment se déroulaient les séances de dressage ? Où avaient-elles lieu ? On s’est entraîné dans beaucoup d’endroits différents. Rocky a appris à entrer dans des lieux publics, à se promener sans laisse, à venir au pied quand on l’appelle, à rester attentif… On a pris le train, le bus, le taxi, on s’est rendu dans des lieux publics comme des magasins, des supermarchés, des écoles, des endroits plus ou moins fréquentés, tout ça pour voir comme Rocky réagirait. Et on est allé chez le vétérinaire, évidemment.
Combien de temps dure le dressage en tout ? Le certificat ne peut pas être délivré à des chiens de moins de 18 mois et Rocky l’a eu à cet âge-là. On a commencé le dressage dès qu’on l’a eu, il n’avait que neuf semaines.

 

Est-ce que vous devez continuer à le dresser maintenant qu’il est certifié ? Rocky a passé un examen de dressage six mois après sa qualification et doit ensuite en passer un par an. Si on rencontre le moindre problème, on peut toujours s’adresser aux membres de l’organisme chez qui on s’est procuré Rocky qui sont très à l’écoute. On prévoit également de l’amener à des entraînements de mise à niveau régulièrement pour être sûr que son comportement et son attention à la glycémie de Josh restent au plus haut niveau.

Avec quelle friandise récompensez-vous Rocky ? Il reçoit toujours la même friandise, de la saucisse sèche – sa nourriture préférée !

 

Est-ce que Rocky a le droit de suivre Josh de partout ?

Bien sûr. Rocky doit porter son gilet avec l’inscription « chien pour la détection d’affection médicale » dès qu’il se trouve en public. Cela lui sert de passe-droit pour tous les lieux publics comme les magasins, les restaurants, la plage ou le cinéma.

Ce sont les meilleurs amis au monde. Josh a une confiance aveugle en Rocky et comprend qu’il l’aide à rester en bonne santé. Rocky a simplement changé notre vie de famille.

———————-

Medical Detection Dogs est une association caritative qui dresse des chiens à la détection des odeurs des maladies humaines. Ce sont des acteurs de premier plan dans la lutte contre le cancer et l’assistance des personnes atteintes de maladie mortelle.

Si vous voulez dresser votre chien à la cage, cliquez ici pour en savoir plus sur la nouvelle cage de luxe pour chien Fido Nook 2 en 1

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on July 10th, 2018 by mathieugrassi


7 astuces pour que vos poules n’aient pas trop chaud cet été

Saviez-vous que les poules ne peuvent pas transpirer ? Elles évacuent leur chaleur corporelle par les pattes, la crête et la caroncule. Vous les verrez également haleter et déployer leurs ailes pour faire passer de l’air entre les plumes. Parfois, quand il fait vraiment chaud, elles s’allongeront dans un coin à l’ombre et, bien sûr, boiront beaucoup d’eau. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il est plus facile pour une poule de réguler sa température corporelle en hiver qu’en été. Question confort, elles préfèrent également les basses températures – sachez qu’elles peuvent faire des insolations s’il fait trop chaud. Comme elles ont du mal à se rafraîchir pendant l’été, elles auront besoin de vous si la température grimpe trop. Que faire pour les aider à rester au frais ? Voici sept petits conseils pratiques :

1) L’eau

 

Les œufs sont principalement composés d’eau, ce qui veut dire que leur production absorbe une partie de celle présente dans le corps de la poule. Boire de l’eau bien fraîche est un autre moyen pour vos poules de ne pas

surchauffer. Elles auront besoin d’avoir beaucoup d’eau fraîche et propre pendant les périodes de chaleur. Pour vous en assurer, vous pouvez changer l’eau tous les jours. De même, prévoyez plusieurs abreuvoirs pour qu’elles n’aient pas à faire la queue et se battre pour boire en premier (ce qui aura pour effet de les déshydrater).

Vous pouvez également leur fournir un petit bassin peu profond dans lequel elles pourront se rafraîchir les pattes, l’un de leur point d’évacuation de chaleur. Mettez un peu d’eau dans un plat ou une bassine et posez-le dans le poulailler ou dans votre jardin. Si vos poules n’aiment pas l’eau, vous pouvez poser une brique dans le bassin : celle-ci sera rafraîchie par l’eau et les poules pourront monter dessus.

2) L’ombre

Il est absolument indispensable de prévoir un endroit ombragé pour vos poules, surtout lorsqu’il fait chaud. Si elles vivent en liberté dans votre jardin, elles pourront se protéger du soleil en allant sous un arbre ou des buissons, mais quoi qu’il en soit, mieux vaut qu’elles aient également une zone d’ombre dans leur enclos. Vous pouvez également surélever le poulailler pour qu’elles puissent aller dessous et/ou fixer une bâche opaque au grillage.

3) La nutrition et les friandises

Faites plaisir à vos poules en leur donnant par exemple des fruits, des légumes ou des baies surgelées. Vous pouvez congeler leur nourriture dans un bac à glaçons avec une ficelle de façon à pouvoir ensuite la pendre dans le poulailler. Une pastèque gardée au réfrigérateur fera également office de festin estival.

Faites tout de même attention que vos poules ne reçoivent pas trop de friandises pour qu’elles continuent à manger leurs graines. Elles ont tendance à moins manger pendant l’été car la digestion fait grimper leur température corporelle : il est donc important de surveiller qu’elles mangent comme il faut et qu’elles ont les vitamines nécessaires. Nourrissez-les aux moments les plus frais de la journée, en soirée par exemple.

4) Compléments alimentaires

Quand il fait chaud, il peut être judicieux de donner à vos poules des compléments alimentaires comme des vitamines ou des fortifiants qui se mélangent directement à leur eau ou leur nourriture. Ces ajouts peuvent améliorer l’assimilation des sels minéraux, les aider à rester en bonne santé et leur permettre de lutter contre la chaleur. Le vinaigre de cidre, par exemple, facilite l’absorption du calcium, indispensable pour produire la coquille des œufs.

5) Les bains de poussière

Les poules adorent prendre un bain de poussière pendant l’été. Si vous ne voulez pas qu’elles s’agitent à côté de vos fleurs, vous pouvez créer un deuxième parterre, mais pas pour vos fleurs : remplissez-le de terre, de sable et de poudre anti poux. Si vous avez un grand poulailler, pensez à le compartimenter pour que vos poules puissent prendre leur bain et profiter de l’ombre sans avoir à attendre qu’une autre ait terminé.

Veillez à ce que le bain de poussière soit bien abrité quand vos poules ne s’en servent pas car il peut se transformer en mare de boue en cas de pluie.

6) L’espace

Vos poules auront besoin d’un grand espace en été et il ne faut donc pas que leur poulailler soit surpeuplé. Si elles sont entassées les unes sur les autres, elles auront encore plus chaud : elles doivent pouvoir se disperser et battre des ailes pour se ventiler. De même, toutes vos poules doivent à tout moment avoir accès à un point d’eau fraîche et à un espace ombragé.

7) La fraîcheur du poulailler

Tous les poulaillers Omlet ont un système d’isolation unique : des parois à double épaisseur qui fonctionnent comme du double-vitrage. Ainsi, vos poules n’auront pas trop chaud en été. Les perchoirs des poulaillers Eglu Cube sont également protégés contre les courants d’air désagréables, tout en laissant l’air frais circuler.

Si vous avez un poulailler en bois, il est important de réfléchir à comment le garder au frais pour vos poules. Assurez-vous qu’il soit bien ventilé en ouvrant ses aérations ou en vous servant d’un ventilateur. Veillez à ce que la litière ne soit pas trop dense ou trop épaisse car cela absorbe la chaleur. Gardez également un œil sur l’humidité, qui peut faire moisir la paille ou le foin, ce qui produit de la chaleur. Nettoyez le poulailler régulièrement et surveillez l’apparition de signes d’humidité ou de moisissure.

Si vos poules ne veulent pas aller couver dans leur poulailler pendant la journée, vous pouvez leur installer des pondoirs dehors dans un endroit à l’ombre où il fait plus frais.

Nous vous souhaitons à vous et à vos poules un bon été !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on July 10th, 2018 by mathieugrassi


Petites astuces pour sortir votre chien à la plage

Pour beaucoup d’entre nous, il n’y a rien de tel qu’un moment passé à la plage pendant une belle journée d’été ensoleillée, et à cette occasion, vous n’êtes pas obligé de laisser votre chien chez vous, tant que vous y êtes préparé. La nage est l’une des meilleures formes d’exercice pour les chiens. De plus, cela pour évitera d’écourter votre séjour pour promener le vôtre une fois rentré !

Il y a tout de même quelques petites préparations à faire avant votre départ, tout comme vous devrez savoir certaines choses concernant le chien et la plage. Voici nos meilleurs conseils pour que votre sortie se déroule comme sur des roulettes !

 

Trouvez une plage qui accepte les chiens

En France, la plupart des plages surveillées sont malheureusement interdites aux chiens ; toutefois, certaines ont des espaces aménagés prévus pour eux ou les tolèrent s’ils sont tenus en laisse. Faites des recherches sur les plages autour de chez vous, lisez leur règlement et faites en sorte de bien le respecter !

Gardez un œil sur votre chien

Même si vous êtes sur une plage qui tolère les chiens, vous devrez le surveiller constamment et respecter les autres vacanciers. Vous n’aimeriez pas vous faire asperger d’eau par un chien alors que vous vous reposez tranquillement en train de bouquiner ! Si vous n’êtes pas sûr que votre chien reste près de vous ou reviendra quand vous l’appellerez, il peut être judicieux de le tenir en laisse. Omlet propose un choix de laisses de différentes longueurs de façon à choisir le degré de liberté que vous accordez à votre chien.

Assurez-vous également qu’il ne se blesse pas. Les chiens sont très doués pour déterrer des objets du sable et certains peuvent être dangereux, que ce soit des restes de pique-nique ou un poisson mort depuis trop longtemps. Le verre, les coquillages les plus tranchants ou les vieux hameçons sont autant de menaces cachées sous le sable qui peuvent blesser leurs petites pattes.

 

Apprenez-lui à nager

Beaucoup pensent que tous les chiens savent nager, mais ceci est loin d’être le cas. Bien qu’il pédaleront tous instinctivement quand vous les mettrez dans l’eau (la fameuse « nage du chien »), certaines races ne sont pas taillées pour flotter correctement. Les chiens avec une grosse tête et de courtes pattes auront du mal à rester hors de l’eau pour respirer convenablement. Si le vôtre semble aimer nager mais que vous avez des doutes sur ses capacités, vous pouvez toujours investir dans un gilet de sauvetage pour chien.

Cela dit, beaucoup de chiens n’aiment pas l’eau ou seront très contents de pouvoir gambader là où elle est encore suffisamment peu profonde pour qu’ils n’aient pas besoin de nager. Ne forcez jamais un chien à vous suivre là où il n’a pas pied !

Même si votre chien est un nageur expert, vous devrez, en tant que maître, veiller sur lui pendant qu’il est dans l’eau. Assurez-vous de bien connaître les éventuels courants dangereux (sous des rochers par exemple) et de ne pas laisser votre chien se baigner s’il y a de trop grosses vagues ou des bateaux/jet-skis dans les parages. Les chiens peuvent être très excités à l’idée de nager et vouloir s’aventurer en eau profonde, là où les courants peuvent être beaucoup plus forts. Vous devrez également le surveiller s’il s’amuse dans l’eau avec des enfants.

Équipez-vous correctement

Veillez à bien prendre tout ce dont vous avez besoin pour une journée réussie à la plage. Votre chien aura besoin de beaucoup d’eau fraîche, donc prenez-en suffisamment pour toute la famille. Pensez à amener un bol de voyage pour qu’il n’ait pas à boire à la bouteille (cela vous permet aussi de savoir quelle quantité d’eau il boit) et une trousse de premiers soins.

Amenez des jouets pour l’occuper tout au long de la journée. Si vous pouvez lui lancer la balle ou le frisbee sur la plage, ce sera l’activité idéale pour le divertir tout en lui faisant faire de l’exercice. Si vous voulez lui jeter un jouet dans l’eau, assurez-vous simplement qu’il flotte.

Si vous prévoyez de passer plusieurs heures à la plage, voire une journée entière, il est important de s’assurer que votre chien aura un coin à l’ombre. Si vous n’êtes pas sûr de l’ombre que procure la plage, prenez un parasol ou une petite tente de plage pour que le chien puisse être au frais pendant les heures les plus chaudes.

Avant de rentrer

Veillez à ne rien oublier, et à bien nettoyer derrière vous – et derrière votre chien ! S’il y a des sanitaires ou des douches, il peut être judicieux de le rincer avant de rentrer chez vous. Le sel peut lui irriter la peau et le sable peut se glisser dans ses yeux quand il essaye de l’enlever de son visage, ce qui est très désagréable et peut donner lieu à des infections oculaires. De plus, pendant son exploration, votre chien aura été exposé à la saleté et aux bactéries.

S’il n’y a pas de point d’eau fraîche sur la plage, frottez-le avec une serviette avant qu’il ne monte dans la voiture (avant tout pour éviter de vous retrouver avec un désert dans le coffre) puis faites-lui prendre un bain une fois chez vous.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on July 10th, 2018 by mathieugrassi


Lapins – le saviez-vous ?

1)

Les dents des lapins ne s’arrêtent jamais de grandir, ce qui fait qu’il est très important de contrôler régulièrement les 28 d’entre elles. Le manque d’appétit, d’énergie ou la perte de poids peuvent être des signes de complications dentaires. Demandez toujours l’aide d’un vétérinaire en cas de problème.

2)

Les lapins vivent entre 4 et 8 ans. Les lapins géants vivent moins longtemps, souvent 4 ou 5 ans. Les races naines ont à l’inverse une bonne longévité : elles atteignent souvent 8 ans voire plus dans certains cas (documentés).

3)

Les lapins ont les yeux sur le côté de la tête afin d’avoir un champ de vision très large, avec deux tâches aveugles tout juste devant et derrière eux. Étant la proie de nombreux prédateurs, cela leur permet de ne pas se faire surprendre par leur approche.

4)

Les lapins ne suent pas : ils évacuent directement leur chaleur corporelle, surtout par les oreilles.

5)

Les lapins ont cinq orteils sur chaque patte avant et quatre sur chaque patte arrière – 18 au total.

6)

La gestation des lapines dure entre 28 et 31 jours pour une portée souvent constituée de 6 à 10 individus.

7)
La femelle du lapin s’appelle la lapine.
Le petit s’appelle le lapereau.
Le mâle, quant à lui, s’appelle tout simplement le lapin.
8)

Les lapins sont des animaux crépusculaires, ce qui veut dire qu’ils se reposent pendant la plus grande partie de la journée et qu’ils sont actifs tôt le matin et en soirée.

9)

Plus de la moitié de la population de lapins mondiale vit en Amérique du nord.

10)
Les lapereaux naissent avec les yeux fermés, et ceux-ci ne s’ouvrent pas avant leurs deux semaines.
11)

Quand un lapin est très content, il saute dans les airs, se tord et tape son visage avec ses pattes. C’est un geste rare et très attachant !

12)

Les lapins mâchent 120 fois par minute et ont 17 000 papilles gustatives.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on July 10th, 2018 by mathieugrassi


8 raisons de vous procurer un enclos pour votre chat.

1. Vous habitez près d’une nationale, d’une autoroute, d’une voie ferrée, etc.

La plupart des gens vivant à proximité d’un grand axe de circulation ne veulent pas adopter de chat car ils ont peur qu’il se fasse heurter par un véhicule. Cantonner un chat à l’intérieur n’est pas non plus une option très intéressante. Si vous renoncez à l’adoption d’un chat pour ces raisons, un enclos peut être la solution idéale car il fournira à votre félin un espace sécurisé.

2. Votre chat est malade et ne doit pas être en contact avec d’autres animaux

Si votre chat souffre d’une maladie contagieuse, comme un typhus félin, il devra de toute urgence être séparé des autres animaux car cette maladie se transmet très facilement. Vous pouvez lui réserver un enclos afin qu’il puisse tout de même profiter de l’extérieur de temps en temps sans contaminer ses camarades.

3. Un voisinage félinophobe

Malheureusement, certaines personnes ne trouveront votre chat ni adorable ni amusant lorsqu’il se promène allègrement dans leur jardin ou lorsqu’il choisit de faire de leur parterre de fleur sa nouvelle litière. Un enclos vous évitera des altercations récurrentes avec vos voisins.

4. Le « fait-maison » n’est pas votre point fort

 

Tout le monde n’a pas ce don inné pour l’artisanat qui permet de construire un abri élégant et sécurisé pour les chats. Suivant leur taille, nos enclos pour chats se montent en deux ou trois heures seulement. Consultez la vidéo d’installation de l’enclos d’Omlet :

5. Une solution low-cost

En plus d’être capable de construire un enclos soi-même, beaucoup de dépenses supplémentaires attendent l’artisan en herbe : le bois, les pilotis, les charnières, les vis, la grille, le béton… Et l’addition grimpe vite ! Les enclos Omlet sont disponibles à partir de 399€, ce qui est bon marché pour un enclos facilement déplaçable. Vous pourrez également l’agrandir quand bon vous semble.

6. Contourner les permis de construire

Dans beaucoup de villes (mais également à la campagne), les constructions fixes comme celles en béton, non-déplaçables, nécessitent un permis de construire. Les enclos pour chats d’Omlet ne sont pas des structures permanentes et peuvent être déplacés à tout moment. Que vous optiez pour un enclos Omlet ou non, n’oubliez pas de vous renseigner à la mairie pour voir ce que vous pouvez faire et ne pas faire chez vous.

7. Permettre au chat de s’habituer à un nouvel environnement

Quelques semaines plus tôt, nous avons reçu un email de katzenverstehen, une œuvre caritative suisse allemande qui aide à trouver un foyer aux chats les plus difficiles. Une des missions les plus importantes de leur travail est d’aider les animaux à se familiariser à leur nouveau foyer. Comme nos enclos sont sécurisés et faciles à installer, ils ont décidé d’en prêter un aux nouveaux propriétaires le temps que leur chat s’habitue au nouvel environnement, qui le restituent quand ils n’en ont plus besoin. Si vous voulez que votre chat s’adapte à un nouveau décor, par exemple après un déménagement, nos enclos feront parfaitement le travail.

 

8. Un peu de liberté pour les chats d’intérieur

Beaucoup de chats, pour des raisons diverses, restent à l’intérieur. Avoir un enclos leur permet d’avoir de l’air frais de temps à autre. Celui-ci peut être installé dans le jardin ou sur la terrasse, et le chat peut y être mis quand l’occasion se présente. Vous pouvez également le poser juste devant votre fenêtre, garder celle-ci ouverte et laisser le chat y aller quand il en a envie.

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on July 10th, 2018 by mathieugrassi