En raison d’une forte demande, il y a un temps d’attente. Veuillez consulter notre page Livraisons pour en savoir plus.

Omlet Blog France Category Archives: Gerbilles

Bénéficiez d’une réduction de 15 % sur la cage Qute pour hamsters et gerbilles – ne la ratez surtout pas !

Offrez une jolie nouvelle cage à votre hamster ou votre gerbille, avec cette offre incroyable sur la Cage Qute pour hamsters et gerbilles d’Omlet !

Conditions générales :
Cette promotion de 15 % sur la cage Qute pour hamsters et gerbilles est valable dans la limite des stocks disponibles. Utilisez le code promo GOQUTE lors de la validation du panier pour obtenir vos 15 % de réduction sur cage article Qute. Cette offre est valable sur les cages Qute de toutes les couleurs, avec et sans rangement. Offre non valable sur les accessoires. Maximum 2 cages par client. Sous réserve de disponibilité. Omlet ltd. se réserve le droit de retirer cette offre à tout moment. L’offre ne peut pas être utilisée sur les frais de livraison, les promotions existantes ou en conjonction avec une autre offre promotionnelle.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Gerbilles


Les animaux et l’alimentation vegan

Certains animaux, comme les lapins, les hamsters et les cochons d’Inde sont herbivores. D’autres, comme les ours, sont omnivores. Pour finir, il y a aussi des carnivores comme les chats qui ne peuvent pas survivre sans viande.

Tous les animaux ont besoin d’une alimentation qui leur convient. Par conséquent, une alimentation vegan ne conviendra pas toujours à vos animaux.

Est-ce que mon chien peut avoir une alimentation vegan ?

Les dents des animaux sont généralement une bonne indication de leur alimentation. Les dents de chiens ressemblent à celles des ours, qui sont omnivores. Mais les chiens sont plus semblables aux loups, aussi au niveau de leur alimentation.

Ceci dit, tous les ours ne sont pas strictement omnivores. Le panda, par exemple, a les mêmes dents que d’autres ours, mais ne mangent que du bambou, malgré le fait que leur système digestif n’y soit pas parfaitement adapté. Donc si certains ours n’ont pas besoin de viande, en est-il de même pour les chiens ?

La réponse est compliquée. Les chiens ont besoin de graisses et de protéines que l’on trouve dans la viande. Ignorer ces besoins essentiels est dangereux, vous ne pouvez donc pas donner ce que bon vous semble à votre chien. Certains chiens ont des estomacs très sensibles et une alimentation riche en fibre et pauvre en graisse peut leur être mortel. Si vous avez l’intention de donner une alimentation sans viande à votre chien, consultez un vétérinaire au préalable.

Le collagène, l’élastine et la kératine que l’on trouve dans la viande n’ont pas vraiment d’équivalent vegan. Votre chien a aussi besoin de graisses oméga-3 que l’on trouve dans les produits provenant d’animaux comme les œufs, le poisson et certains types de viande. Les versions vegan de l’oméga-3 ne sont pas les mêmes que celle qui provient des animaux.

Il s’agit là de beaucoup de difficultés. Il existe certains produits qui prétendent pouvoir permettre à votre chien de devenir vegan tout en restant en bonne santé. Mais avant de l’y risquer, consultez un professionnel compétent dans ce domaine. Il est possible de faire un compromis, mais complètement supprimer la viande de leur alimentation n’est pas vraiment une option. Les criquets contiennent beaucoup d’acides aminés, de kératine et sont composé de 65% de protéines et constituent donc un bon compromis.

Est-ce que mon chat peut avoir une alimentation vegan ?

Les chats sont des carnivores, la viande répond à tous leurs besoins en matière d’alimentation.

Les chats sont incapables de produire certains types de protéines, contrairement aux chiens et d’autres animaux. Ils doivent donc les absorber en mangeant de la viande ou du poisson. Les acides aminés sont aussi un problème. Par exemple, les chats qui n’ont pas assez de taurine, un acide aminé animal, finissent par avoir une crise cardiaque et en meurent.

Nous ne pouvons donc pas recommander même des aliments vegan fortifiés pour les chats. Pensez-y, qu’est-ce qui arriverait si on donnait de la viande à un lapin ? Un vrai problème et pas seulement éthique.

Certains types de viandes créées en laboratoire sont en développement spécifiquement pour les propriétaires vegan ou végétariens de chats. Mais aucune garantie qu’ils fonctionnent ou seront bientôt disponibles.

Pour beaucoup de propriétaires vegans, nourrir leurs animaux peut poser un dilemme moral. Mais leurs compagnons ont besoin de manger et en ce qui concerne les chats, ils n’ont pas vraiment de choix. À vous de voir comment faire mais n’oubliez pas, votre chat a besoin de viande.

10 animaux idéaux pour les foyers vegans

Bien entendu, il existe beaucoup d’animaux herbivores, voire omnivores qui n’ont pas toujours besoin de viande. Voici nos dix préférés.

1. Les lapins. Aucun souci avec ceux-là – les lapins sont herbivores et se nourrissent essentiellement de foin et de légumes. Ils mangent parfois leurs crottes, techniquement un produit provenant d’un animal mais il ne s’agit que de végétation à moitié digérée.

2. Les cochons d’Inde. Comme les lapins, ces jolies boules de poils sont 100% herbivores.

3. Les hamsters. La plupart des propriétaires de hamsters leur donnent de la nourriture de magasin, on ne sait pas toujours ce qu’elle contient. Ceci dit, les hamsters, à l’instar de rats et des souris, sont herbivores.

4. Les gerbilles. Tout comme les hamsters, les gerbilles sont herbivores. Elles ont l’estomac sensible et ont besoin d’un mélange de granulés de qualité. Les aliments trop frais peuvent leur faire du mal.

5. Les souris. Bien qu’elles aient tendance à tout grignoter à l’état sauvage, les souris survivent sans problème avec une alimentation vegan. Toutefois, mieux vaut leur donner de la nourriture spécialement conçue pour elles pour éviter toute carence en vitamines ou minéraux.

6. Les rats. Des rongeurs essentiellement omnivores qui ont besoin d’une alimentation fortifiée s’ils n’ont pas accès à de la viande. Ceci dit, les rats qui mangent trop de graisses animales grossissent et meurent prématurément.

7. Les poules. Les propriétaires de poules le savent, ces oiseaux boulottent tout ce qu’ils trouvent – de l’herbe, des scarabées, des vers, vos légumes, donc faites attention ! La plupart des aliments pour poules imitent un mélange de plantes et de produits animaux. Il est cependant possible d’acheter des mélanges vegans et il se pourrait que cela leur suffit. Cependant, avec une telle alimentation, vos poules pondront probablement moins d’œufs. Et vous n’arriverez pas à les empêcher de chercher à manger partout où elles vont, peu importe ce que vous leur donnez !

8. Les perruches et perroquets. Les vegans n’auront aucun problème avec les perruches et perroquets, à moins qu’ils essaient d’en élever. Les femelles couveuses ont besoin de protéines sous la forme d’œufs ou de viande cuite. Il existe toutefois des alternatives vegans.

9. Les pinsons. Beaucoup d’espèces de pinsons mangent des insectes et des vers, ce sont des friandises pour ces oiseaux. Mais il ne s’agit pas d’aliments essentiels en ce qui les concernent. Les pinsons ont besoin d’un mélange de graines et de légumes.

10. Pour les amateurs de reptiles. Quand on pense aux lézards et serpents, on a souvent en tête l’image de souris ou de criquets destinés à être dévorés. Mais il existe des reptiles herbivores, comme certains types d’iguanes. Trouver l’équilibre qui leur convient peut être difficile, mais au moins vous n’aurez pas à leur donner de viande.

Il existe un pléthore d’animaux herbivores, mais cette liste n’inclut pas vraiment les chats ou les chiens. Peu importe l’animal que vous choisissez, il aura besoin d’une alimentation saine et équilibrée qui convient à ses besoins.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux


Est-ce que je peux laisser mes poules avec d’autres animaux ?


Photo :
Daniel Tuttle via Unsplash

Si vous comptez adopter des poules, vous devrez prendre en compte vos autres animaux, comme vos chiens ou vos chats qui risquent de laisser libre cours à leurs instincts et chasser vos oiseaux. Ceci dit, vos animaux sont capables de s’entendre tant que vous faites l’effort de leur expliquer les règles.

Les chiens et les poules

Le plus important quand on a un chien est de prendre son comportement en compte. Est-ce qu’il coure après des lapins ou des chevreuils quand vous êtes en promenade ? Comment se comporte-t-il vis à vis des oiseaux qui visitent votre jardin ? S’il n’arrive pas à se retenir de les attaquer, il fera probablement de même avec des poules. Par contre s’il est d’un genre calme, vous n’aurez pas de problème et il y a des chances pour que le poulailler ne l’intéresse même pas.

Il s’agit bien entendu d’extrêmes. Il est plus probable que votre chien soit curieux et s’approche des poules. Il va peut-être passer un peu de temps à les observer voire même à jouer avec elles sans toutefois les attaquer. L’essentiel est de lui faire comprendre que les poules font partie de la meute et qu’il ne faut pas les chasser. Votre chien doit aussi se rendre compte que ce sont des oiseaux fragiles et qu’il doit être doux avec elles.

Comment apprendre aux chiens à s’entendre avec les poules

Vous pouvez apprendre à votre chien que vos poules font partie de la famille en le laissant vous observer quand vous vous occupez d’elles et de leur poulailler. Au début, gardez votre chien à l’écart à l’aide d’une barrière ou d’un filet à poules. Beaucoup de races de chiens sont hésitantes par rapport aux petits animaux et deviendront très protecteurs une fois qu’ils ont accepté les poules dans leur meute. Si votre chien les renifle doucement au lieu de tenter de jouer avec elles la tête aplatie et le derrière levé, vous êtes sur la bonne voie.

Un des éléments les plus importants à garder à l’esprit est le comportement de chaque race de chien. Les chiens de chasse comme les lévriers greyhounds et les beagles courront après des poules excitées et ne devraient pas être laissés en présence de volailles. Par contre, les chiens de ferme comme les chiens bergers ont tendance à protéger leur « troupeau » et ne devraient pas faire de mal à vos oiseaux.

Il n’y a pas de garantie que vos chiens et vos poules s’entendent, mais il est crucial de les laisser s’habituer les uns aux autres. Comme pour d’autres formes de dressage canin, ce processus peut prendre du temps. Comptez probablement plusieurs semaines avant que vous puissiez laisser votre chien avec vos poules sans barrière. Quand vous les do présentez la première fois, pensez à garder votre chien en laisse juste au cas où.

Les chats et les poules

Pas de surprise, les chats sont très différents des chiens. Ils sont difficiles à éduquer et leur comportement est pratiquement impossible à prédire. Cependant, ils ne considèrent généralement pas les poules comme des proies, un fait corroboré par de nombreux fermiers. Ils préfèrent les rats et les souris. Si vous avez des poules, vous avez probablement un rat quelque part et votre chat devrait normalement se faire un plaisir de s’en occuper.

La plupart des poules sont trop grandes pour intéresser les chats, mais tout dépend de la race de vos poules et de la taille de votre chat. Si ce dernier commence à rôder près des volailles, vous aurez besoin d’un enclos et d’un poulailler robustes qui l’empêcheront d’attaquer vos poules. Ceci dit, mieux vaut avoir un enclos et un poulailler de qualité, que vous ayez des chats ou non. L’idéal est bien entendu un poulailler Eglu. Il est très sécurisé et est fourni avec un enclos détachable.

 

Les cochons d’Inde et les poules

Vous avez peut-être déjà un clapier pour cochons d’Inde dans votre jardin. Cela ne risque pas de déranger vos poules, mais vous ne pourrez pas les y héberger. Les cochons d’Inde et les poules ne font pas de bons colocataires et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, vous augmenterez encore plus le risque d’attirer des rats à cause de la nourriture de vos animaux. Deuxièmement, les poules ont une hiérarchie qu’elles établissent à coups de bec. Leurs plumes épaisses les protègent de ces attaques, mais les cochons d’Inde ne disposent pas d’une telle protection.

Les lapins et les poules

Les lapins et les poules s’entendent bien à partir du moment que vous les présentez quand ils sont encore jeunes. Ils peuvent partager un enclos, mais ont des besoins différents tant au niveau de l’équipement que de la nourriture.

Les lapins, par exemple, ont besoin d’un espace propre où se reposer, vous devrez donc nettoyer l’enclos et le poulailler plus souvent que d’habitude. Vous devrez aussi réserver un peu d’espace pour que vos lapins et vous poules puissent se détendre à part. Divisez votre enclos en trois espaces, un pour les poules qui couvent, un pour vos lapins et un dernier pour tout le monde.
 
 
Photo : JackieLou DL via Pixabay

Vos poules se sentiront plus en sûreté si vous avez un grand jardin. En général, plus vous avez d’espace, plus vos poules auront de chance de s’entendre avec vos cochons d’Inde ou vos lapins.

Les poules et les autres animaux

Les poules s’entendent aussi avec les chèvres, les canards (femelles. Les mâles les attaquent). C’est un peu ironique, mais elles ont de la peine avec les oiseaux de volières. Elles grignoteront ce qui tombe sur le sol, mais attaqueront les autres oiseaux et attireront probablement des rats et des souris, un vrai problème pour les petits oiseaux.

Les hamsters, gerbilles et autres petits mammifères ne devraient jamais être laissés dans le même enclos que des poules. Celles-ci vont les tuer à coups de bec.

Suivez ces quelques règles et votre ménagerie sera heureuse !

Photo :Ricky Kharawala via Unsplash

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux