Omlet Blog France Category Archives: Chiens

Pride of Omlet : un ami à toute épreuve

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagées avec le reste du monde.

-Par Anneliese Paul

Mipit est un chien d’assistance en santé mentale pour sa propriétaire, Henley. Mipit l’aide à survivre indépendamment. Et qui n’aurait pas envie d’un chien capable de recycler, répondre au téléphone et d’être le meilleur ami au monde ?

Il y a six ans, Henley était dans une situation difficile. Elle avait perdu son domicile et souffrait d’une crise de santé mentale. Mais les choses étaient sur le point de changer. Après avoir reçu un appartement, elle a repris contact avec ses parents qui l’ont aidée à améliorer les choses. Malgré tout, quelque chose manquait. Henley avait besoin d’un compagnon.

Henley est atteinte d’autisme et a toujours voulu un chien d’assistance pour l’autisme, mais elle était malheureusement trop âgée pour s’inscrire. Un jour, alors qu’Henley et sa maman se faisaient couper les cheveux, leur coiffeur leur a suggéré de rendre visite à l’animalerie du coin pour leur demander s’ils avaient des chiots. Le magasin leur a donné deux numéros de téléphone. Alors qu’Henley était sur le point de sortir, elle a remarqué un prospectus dans la vitrine au sujet du dressage de chiens d’assistance en santé mentale.

Henley a appelé les numéros qu’on lui a donné et a rapidement adopté son premier chiot, un Carlin croisé avec un Jack Russel qu’elle a appelé Lottie. Elle a commencé à la dresser dans le cadre du programme « chien bon citoyen » du Club Kennel puis l’a dressée pour devenir chienne d’assistance avec le support de Darwin Dogs. Mais, alors qu’elle n’était âgée que de six mois, Lottie a été attaquée par une meute de six chiens et Henley a décidé de mettre un terme au dressage pour qu’elle puisse mieux récupérer. Une fois Lottie rétablie, Henley s’est dit qu’elle avait besoin d’un nouvel ami. Elle a donc appelé l’éleveur de Lottie pour lui demander s’il avait d’autres chiots. Heureusement pour elle, la grand-mère de Lottie était enceinte. Quand les chiots sont nés, Henley a rendu visite à l’éleveur et a adopté Mipit.

Mipit est un chien croisé comme Lottie. Henley l’avait choisi pour son côté rebelle, mais malgré les premières apparences, il s’est avéré intelligent, gentil et loyal. Mipit s’est montré capable d’apprendre en quelques semaines des choses qui avaient pris des mois pour Lottie. Henley a donc finalement choisi de dresser Mipit pour qu’il devienne chien d’assistance plutôt que Lottie.

À l’âge d’un an, Mipit a passé les tests de bronze et d’argent du Club Kennel. Il était encore trop jeune pour essayer l’or, donc Henley en a profité pour commencer le dressage de chien d’assistance. Il est arrivé à terminer les trois niveaux en moins de deux ans. Lottie n’en avait terminé qu’un seul. Le dressage est presque un instinct chez Mipit. « C’est comme s’il pouvait voir l’avenir, » nous explique Henley. « Il sait ce qu’il doit faire avant même de l’avoir appris. »

Henley se déplace à l’aide d’une chaise roulante et Mipit est toujours à ses côtés, prêt à l’aider. Il ouvre les portes, décroche le téléphone, sort le recyclage. Il amuse aussi Henley et aime bien jouer à cache-cache sous les couvertures. Il est plein d’énergie. Le dressage que Mipit a suivi chez Darwin Dogs est sur-mesure. Henley a créé un lien spécial avec lui pour mieux lui apprendre trois compétences qui répondent à ses besoins uniques.

La première de ces compétences est de pouvoir se coucher sur le genou d’Henley pour créer de la pression et soulager les douleurs dans ses jambes. La deuxième est de pouvoir ramasser tout objet tant qu’il n’est pas plus lourd que lui. Sa troisième compétence est hors du commun. Si Henley est triste ou se sent mal, Mipit a appris à chanter pour l’aider à mieux se sentir. Il chante souvent lorsqu’ils sortent du magasin pour préparer sa propriétaire à la marche de retour et leur voisinage s’est depuis habitué à entendre Mipit chanter. Henley rencontre parfois des gens qui lui demandent « est-ce que vous êtes la personne avec le chien qui chante ? » Mipit se fait un plaisir de leur répondre.

Henley a perdu sa maman l’année dernière, un événement éprouvant pour sa santé mentale. Mais tant Henley que son papa sont reconnaissants d’avoir Mipit qui les a aidés à surmonter cette période difficile ensemble. « Il ne nous donne pas d’autre choix que de rester unis. Il donne des câlins à papa et l’amène chez moi. Il saute sur mes genoux et me donne des bisous quand il se rend compte que je ne vais pas bien. »

L’amour constant et inconditionnel de Mipit aide Henley à sourire et à se préparer tous les matins. Grâce à Mipit et Lottie, Henley ne s’est plus fait mal à elle-même depuis six ans. Elle vit maintenant dans un bungalow avec un jardin et six poules qui lui tiennent compagnie. Elle compte bientôt adopter deux lapins.

Le papa d’Henley, Chris, nous raconte « Je garde toujours un œil sur Mipit, il sait quand Henley ne va pas bien et s’approche. Je suis content qu’il soit là pour elle. C’est un sacré bonhomme. »

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux


Collier ou harnais – qu’est-ce qui convient le mieux à votre chien ?

Choisir entre un collier ou un harnais pour les promenades de votre chien peut être difficile. Tout dépend de votre chien, de sa race à son âge en passant par son niveau d’énergie. Mais quelle que soit la race, tous les chiens ont besoin de se balader ! Et pour cela vous aurez soit besoin d’un collier soit d’un harnais.

Que vous venez d’adopter un chien et n’êtes pas sûr de quoi utiliser ou que vous voulez simplement changer, il est important de connaître les avantages et désavantages des colliers et harnais pour chiens avant de prendre une décision.

Colliers

Les avantages

Les colliers pour chiens sont excellents pour contrôler les chiens et chiots agressifs ou qui doivent encore être dressés. Leurs propriétaires pourront alors promener leurs chiens en toute confiance. Les colliers présentent beaucoup d’avantages et permettent de mieux contrôler les chiens. Le dressage est la raison principale d’acheter un collier de dressage pour chien. Il s’agit d’un outil essentiel pour tout propriétaire et aide les chiens à surmonter les obstacles. Il vous aidera aussi à guider votre chien et de le garder alerte s’il ne vous prête pas assez attention.

Votre chien risque d’être un peu tapageur lors de promenades. Un collier vous permettra de corriger ce comportement. Les chiens sont capables de sauter au-dessus de barrières, de faire les fous en forêt ou encore de faire des bêtises. Pensez donc à acheter un collier robuste et détachable.

Un collier est plus pratique qu’un harnais. Son attout principal est que votre chien peut le porter en permanence, ce qui n’est pas possible avec un harnais, car ceux-ci doivent être enlevés après la promenade. Il est aussi plus facile de détacher la laisse d’un collier que d’un harnais.

Un autre avantage du collier et que vous pouvez y attacher une plaque d’identité avec votre adresse, numéro de téléphone et coordonnées de votre vétérinaire ou le numéro de l’organisation auprès de laquelle votre chien est enregistré au cas où il se perd.

Vous avez des goûts bien marqués ou vous aimez exprimer votre individualité ? Pourquoi ne pas y attacher un nœud papillon ou une écharpe/scarf.

 

Les désavantages

Quels risques y a-t-il à tirer un chien par le cou ? Un certain nombre, ce qui n’est peut-être pas surprenant.

Vous devrez faire attention au cou de votre animal. Si ce dernier tire constamment, il peut se blesser ou s’empêcher de respirer. Les races les plus petites comme les Teckels et les Poodles ont une trachée très sensible et un accident est vite arrivé s’ils décident de tirer trop fort.

Le cou de certains autres chiens est parfois aussi épais que leur tête, comme par exemple celle des Carlins, donc ils peuvent facilement la glisser en dehors du collier et s’échapper. Et même si votre chien est plutôt costaud, tirer sur son cou trop souvent a de fortes chances d’endommager sa thyroïde ou sa colonne vertébrale sur le long terme. Évitez aussi les colliers avec les chiens souffrant de problèmes médicaux comme le glaucome, d’yeux exorbités, qui se sont blessés au cou ou dont la colonne vertébrale est déformée.

N’utilisez pas non plus de collier avec les Chiens Toy et brachycéphales comme les Chihuahuas, Chiens Chinois à Crête, Petits Lévrier Italiens, Bichons Maltais, Toy Poodles, Yorkshire Terriers, Bouledogues, Bouledogues Français, Terriers de Boston, Carlins et Boxers.

 

Harnais

Les avantages

L’avantage principal d’un harnais par rapport à un collier est qu’il permet de mieux contrôler les chiens surexcités. Un harnais est aussi plus sûr et est mieux à même d’éviter les accidents, car il s’attache autour du corps de votre chien. De plus, il est confortable et vous permettra de bien contrôler votre chien. En effet, le concept du harnais signifie que les points de pression sont correctement répartis. Pour finir, un chien aura beaucoup de peine de se débarrasser d’un harnais.

Un bon harnais empêchera votre chien de tirer, vous permettra de mieux le contrôler et ne crée pas trop de pression sur le cou et les articulations. Autre avantage, vu qu’il s’attache près du centre de gravité de votre chien, le harnais a moins de chance de s’emmêler avec la laisse et empêchera votre chien de sauter.

Comme pour les colliers, les harnais existent dans tout un tas de formats différents qui ne manqueront pas de convenir à tous les goûts. Vous pouvez aussi y attacher des éléments pratiques comme des sacs pour friandises ou encore sacs ramasse crottes écologiques.

Si votre chien souffre d’un problème spécifique, un harnais peut l’aider de la façon suivante :

  • Races brachycéphales : ces chiens ont un visage plat et une tête et un museau courts. Pensez aux Carlins, Shih Tzus, Chihuahuas, Chow Chows, Pekingeses, Bouledogues Français et Bouledogues. Un harnais leur donnera la chance de mieux gérer leurs problèmes respiratoires.
  • Effondrement de la trachée : un chien dont la trachée s’est repliée sur elle-même a de la peine à respirer et tousse constamment. Pour cette raison, évitez les colliers, car ceux-ci créent de la pression sur le cou des chiens, ce qui risque d’empirer le problème.
  • Risques par rapport aux problèmes de colonne vertébrale : la maladie dégénérative des disques intervertébraux fait que les races de chiens longues comme les Teckels sont à risque de se déboîter une vertèbre. Un harnais permet de réduire la pression sur le cou et évite donc d’empirer la situation.
  • Maladies orthopédiques : les chiens souffrant de maladies orthopédiques peuvent avoir de la peine à marcher, mais un harnais les aidera à se déplacer plus facilement.

 

Les désavantages

Les harnais sont moins pratiques à mettre que les colliers et prennent plus de temps.

Les harnais ne sont pas toujours confortables : ils sont plus encombrants que les colliers, ce qui peut être inconfortable pour les chiens. Certains chiens ont horreur de porter un harnais et auront besoin de temps pour s’y habituer.

Il n’est pas toujours possible d’installer une plaque d’identité sur un harnais. Mieux vaut acheter un harnais qui dispose d’un anneau pour attacher une plaque. Ou encore utiliser un harnais avec un collier lors de promenades.

Si votre chien est malade et a besoin de porter une protection contre la pluie et les éléments, un harnais compliquera les choses. Les vêtements risquent de recouvrir le harnais et vous ne pourrez pas attacher la laisse. Vous pouvez placer le harnais par-dessus les vêtements, mais vérifiez qu’il ne soit pas trop ou pas assez serré.

 

Pour résumer

Collier ou harnais, qu’est-ce qui convient le mieux à votre chien ? Il n’y a pas de réponse absolue, tout dépend de la santé de votre toutou ainsi que de ses besoins. Mais gardez les éléments suivants à l’esprit :

  • Les colliers sont moins restrictifs, pratiques pour les chiens qui courent toute la journée. Ils conviennent aussi aux chiens calmes qui ne tirent pas constamment sur leur laisse.
  • Les harnais conviennent aux chiens surexcités, car ils permettent de mieux les contrôler.
  • Les petits chiens et chiens brachycéphales ne devraient pas porter de collier.
  • Pensez à habituer votre chiot à un collier et un harnais.
  • Si vous voulez transitionner de collier à harnais avec un chiot ou un chien âgé, soyez patients- ça peut prendre du temps. Amenez des friandises lors des promenades pour distraire votre chien de la sensation inhabituelle et pour lui montrer que le changement est positif.
  • Tout dépend de la raison pour laquelle vous avez besoin d’un collier ou harnais. Un harnais est pratique pour les promenades et les voyages en voiture. Un collier convient bien si vous laissez votre chien dans le jardin, dans la maison d’un ami ou encore dans un chenil.

Pour résumer, un harnais convient aux promenades, car il ne crée pas de pression sur le cou. Quant aux colliers, ils sont plus confortables et ont de la place pour une plaque d’identification. Vous pouvez aussi donner les deux à votre compagnon. Si vous n’arrivez pas à attacher une plaque à son harnais, utilisez-le avec un collier.

Si vous êtes à la recherche du nec plus ultra pour votre chien, nous proposons des colliers et des harnais de qualité sur notre site internet. Vous trouverez des laisses ici.

 

 

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux


Des journées ensoleillées nous attendent – Economisez 20% sur les tapis rafraîchissants pour un temps limité !

Des journées ensoleillées nous attendent…

 

Préparez votre compagnon à l’été et profitez de 20% d’économies sur les tapis rafraîchissants en mousse à mémoire de forme jusqu’au 20 avril 2021 à minuit.

 

6 raisons pour lesquelles votre chien et vous adorerez le tapis rafraichissant d’Omlet…

  1. Garde les chiens au frais en été pour un total de 3 heures

  2. Pas besoin de le réfrigérer grâce au gel auto-réfrigérant

  3. Mousse à mémoire de forme pour un confort inégalé

  4. Ses couleurs élégantes conviennent à toutes les maisons

  5. Facile à nettoyer, il suffit d’y passer l’aspirateur et de l’essuyer

  6. Gel non-toxique, étanche et résistant aux griffures

 

 

Conditions générales

La promotion de 20% de réduction sur le tapis rafraichissant en mousse à mémoire de forme d’Omlet est valable à partir du 19/04/21 jusqu’au 23/04/21 à minuit. Saisissez le code promo STAYCOOL sur la page paiement. L’offre s’applique à toutes les tailles de tapis rafraîchissants en mousse à mémoire de forme. L’offre est limitée à 2 tapis rafraîchissants par client. Dans la limite des stocks disponibles. Omlet ltd. se réserve le droit d’annuler cette offre à tout moment. L’offre ne s’applique pas aux frais de livraison. L’offre est non cumulable.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


Est-ce que je peux laisser mes poules avec d’autres animaux ?


Photo :
Daniel Tuttle via Unsplash

Si vous comptez adopter des poules, vous devrez prendre en compte vos autres animaux, comme vos chiens ou vos chats qui risquent de laisser libre cours à leurs instincts et chasser vos oiseaux. Ceci dit, vos animaux sont capables de s’entendre tant que vous faites l’effort de leur expliquer les règles.

Les chiens et les poules

Le plus important quand on a un chien est de prendre son comportement en compte. Est-ce qu’il coure après des lapins ou des chevreuils quand vous êtes en promenade ? Comment se comporte-t-il vis à vis des oiseaux qui visitent votre jardin ? S’il n’arrive pas à se retenir de les attaquer, il fera probablement de même avec des poules. Par contre s’il est d’un genre calme, vous n’aurez pas de problème et il y a des chances pour que le poulailler ne l’intéresse même pas.

Il s’agit bien entendu d’extrêmes. Il est plus probable que votre chien soit curieux et s’approche des poules. Il va peut-être passer un peu de temps à les observer voire même à jouer avec elles sans toutefois les attaquer. L’essentiel est de lui faire comprendre que les poules font partie de la meute et qu’il ne faut pas les chasser. Votre chien doit aussi se rendre compte que ce sont des oiseaux fragiles et qu’il doit être doux avec elles.

Comment apprendre aux chiens à s’entendre avec les poules

Vous pouvez apprendre à votre chien que vos poules font partie de la famille en le laissant vous observer quand vous vous occupez d’elles et de leur poulailler. Au début, gardez votre chien à l’écart à l’aide d’une barrière ou d’un filet à poules. Beaucoup de races de chiens sont hésitantes par rapport aux petits animaux et deviendront très protecteurs une fois qu’ils ont accepté les poules dans leur meute. Si votre chien les renifle doucement au lieu de tenter de jouer avec elles la tête aplatie et le derrière levé, vous êtes sur la bonne voie.

Un des éléments les plus importants à garder à l’esprit est le comportement de chaque race de chien. Les chiens de chasse comme les lévriers greyhounds et les beagles courront après des poules excitées et ne devraient pas être laissés en présence de volailles. Par contre, les chiens de ferme comme les chiens bergers ont tendance à protéger leur « troupeau » et ne devraient pas faire de mal à vos oiseaux.

Il n’y a pas de garantie que vos chiens et vos poules s’entendent, mais il est crucial de les laisser s’habituer les uns aux autres. Comme pour d’autres formes de dressage canin, ce processus peut prendre du temps. Comptez probablement plusieurs semaines avant que vous puissiez laisser votre chien avec vos poules sans barrière. Quand vous les do présentez la première fois, pensez à garder votre chien en laisse juste au cas où.

Les chats et les poules

Pas de surprise, les chats sont très différents des chiens. Ils sont difficiles à éduquer et leur comportement est pratiquement impossible à prédire. Cependant, ils ne considèrent généralement pas les poules comme des proies, un fait corroboré par de nombreux fermiers. Ils préfèrent les rats et les souris. Si vous avez des poules, vous avez probablement un rat quelque part et votre chat devrait normalement se faire un plaisir de s’en occuper.

La plupart des poules sont trop grandes pour intéresser les chats, mais tout dépend de la race de vos poules et de la taille de votre chat. Si ce dernier commence à rôder près des volailles, vous aurez besoin d’un enclos et d’un poulailler robustes qui l’empêcheront d’attaquer vos poules. Ceci dit, mieux vaut avoir un enclos et un poulailler de qualité, que vous ayez des chats ou non. L’idéal est bien entendu un poulailler Eglu. Il est très sécurisé et est fourni avec un enclos détachable.

 

Les cochons d’Inde et les poules

Vous avez peut-être déjà un clapier pour cochons d’Inde dans votre jardin. Cela ne risque pas de déranger vos poules, mais vous ne pourrez pas les y héberger. Les cochons d’Inde et les poules ne font pas de bons colocataires et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, vous augmenterez encore plus le risque d’attirer des rats à cause de la nourriture de vos animaux. Deuxièmement, les poules ont une hiérarchie qu’elles établissent à coups de bec. Leurs plumes épaisses les protègent de ces attaques, mais les cochons d’Inde ne disposent pas d’une telle protection.

Les lapins et les poules

Les lapins et les poules s’entendent bien à partir du moment que vous les présentez quand ils sont encore jeunes. Ils peuvent partager un enclos, mais ont des besoins différents tant au niveau de l’équipement que de la nourriture.

Les lapins, par exemple, ont besoin d’un espace propre où se reposer, vous devrez donc nettoyer l’enclos et le poulailler plus souvent que d’habitude. Vous devrez aussi réserver un peu d’espace pour que vos lapins et vous poules puissent se détendre à part. Divisez votre enclos en trois espaces, un pour les poules qui couvent, un pour vos lapins et un dernier pour tout le monde.
 
 
Photo : JackieLou DL via Pixabay

Vos poules se sentiront plus en sûreté si vous avez un grand jardin. En général, plus vous avez d’espace, plus vos poules auront de chance de s’entendre avec vos cochons d’Inde ou vos lapins.

Les poules et les autres animaux

Les poules s’entendent aussi avec les chèvres, les canards (femelles. Les mâles les attaquent). C’est un peu ironique, mais elles ont de la peine avec les oiseaux de volières. Elles grignoteront ce qui tombe sur le sol, mais attaqueront les autres oiseaux et attireront probablement des rats et des souris, un vrai problème pour les petits oiseaux.

Les hamsters, gerbilles et autres petits mammifères ne devraient jamais être laissés dans le même enclos que des poules. Celles-ci vont les tuer à coups de bec.

Suivez ces quelques règles et votre ménagerie sera heureuse !

Photo :Ricky Kharawala via Unsplash

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux


Pride of Omlet : un match parfait !

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagés avec le reste du monde.

-Par Anneliese Paul

En théorie, Kipper n’était pas ce dont Angela rêvait. Après des années de problèmes comportementaux, il est devenu le donneur de sang le plus sage et a sauvé la vie de plus de quarante chiens. Kipper s’est avéré être parfait pour Angela.

Quand Angela a été cambriolée, la police lui a conseillé d’adopter un chien. En effet, les chiens ont tendance à empêcher les cambriolages, car ils aboient, ce qui fait parfois hésiter les cambrioleurs. Mais vu qu’Angela est enseignante, elle n’avait pas le temps de s’occuper d’un chien, surtout s’il s’agit d’une race énergétique comme un collie.

Angela a de beaux souvenirs du collie qu’elle avait étant enfant et a consulté la Border Collie Trust qui l’ont aidé à adopter Kipper, un chien errant irlandais de dix-huit mois qui avait de la peine à trouver un foyer. Kipper est un collie et déborde donc d’énergie. En théorie, pas idéal pour Angela.

Mais la Border Collie Trust était convaincue qu’ils étaient faits l’un pour l’autre et l’ont convaincue de rencontrer Kipper. Elle a donc visité le centre pour animaux le plus proche pour apprendre à mieux le connaître. Angela s’est vite rendu compte qu’il se comportait bien avec les humains, ce qui est essentiel. Ils sont donc allés se promener et c’était le coup de foudre. Quelques semaines plus tard, elle l’a ramené chez elle.

Angela avait préparé une jolie niche avec un enclos dans son jardin pour que Kipper puisse y rester durant la journée. Son idée était d’engager un promeneur professionnel pour promener Kipper tous les midis et de le laisser dans la maison quand elle rentrait après le travail.

Mais Kipper s’est avéré être plus difficile que prévu et a fait preuve d’un comportement extrêmement tapageur. Il a pratiquement détruit la maison et était presque trop pour Angela. Tous les soirs après de longues journées au travail, Angela allait attacher ses chaussures et Kipper en profitait pour lui mordiller les cheveux, car il était tellement excité. Il leur fallait généralement vingt minutes pour atteindre la porte d’entrée. Vraiment épuisant.

Heureusement, Angela avait de l’expérience avec les border collies, elle était convaincue que Kipper est très intelligent et n’avait en fait besoin que de s’occuper. Armée de son instinct d’enseignante et aidée de la Border Collie Trust, elle s’est lancée dans un projet qui allait tout changer pour Kipper et elle.

Au début, il ne s’agissait que de s’arrêter et d’attendre que Kipper se calme avant de continuer. Angela s’est ensuite attaquée au mâchage d’objets à la maison. Elle le laissait seul pendant cinq minutes à l’intérieur avant de rentrer et de le féliciter s’il s’était bien comporté. Les motivations de Kipper étaient assez claires (jouets et nourriture), le dresser était donc relativement facile pour Angela.

« Il est tellement malin, » nous explique Angela, « il comprend vite ce qu’il se passe. Qu’est-ce qu’on attend de moi ? Quelle est la récompense, est-ce qu’elle en vaut la peine ? Si ça n’est pas le cas, il ne fera pas l’effort. »

Il a fait des progrès au fur et à mesure et son comportement s’est gentiment amélioré. Angela a travaillé dur avec lui et plus il obéissait, plus ils se faisaient confiance l’un et l’autre.

Kipper vit près de la campagne, il chasse le bétail de temps à autre et doit donc porter une muselière lors de longues promenades. Mais bizarrement, Angela peut le laisser seul dans son jardin avec les poules sans muselière. Son comportement à la maison a complètement changé et Angela sait que Kipper lui obéit sans soucis. Une poule a même essayé de lui piquer son os sans qu’il ne l’attaque !

« La poule s’est approchée tout doucement et a essayé de picorer l’os. Kipper a simplement ramassé son os et s’en est allé. »

Vu qu’il se comportait mieux à la maison, Kipper et Angela ont commencé à bien s’amuser. Kipper a remporté la médaille d’or dans le programme “chien bon citoyen” du Kennel et a terminé en finale de la coupe débutants (un concours d’agilité pour débutants) du Kennel Club en 2017. Le travail tant mental que physique s’est avéré excellent pour Kipper et Angela et lui se sont faits de nouveaux amis, ont pu voyager et ont créés de beaux souvenirs.

Mais quand Kipper a dû faire enlever ses ergots, il n’a plus été capable de faire ses exercices d’agilité, ce qui l’a beaucoup frustré. Angela a alors cherché des façons de remédier à ce problème et a découvert CaniCross. Les sports Cani sont une gamme de sports conçus pour renforcer les liens entre chiens et propriétaires et sont particulièrement utiles pour les chiens souffrant de problèmes comportementaux.

Angela et Kipper ont participé à des courses à travers champ ainsi qu’à des triathlons, ce qui lui a permis de faire beaucoup d’exercice. Ils se sont également liés d’amitié avec toute une communauté d’amis des chiens.

Un de ces amis leur a fait part de la banque de sang pour animaux (Royaume-Uni). Angela avait cherché un moyen d’aider les chiens, mais Kipper a longtemps pesé moins de 25 kg, ce qui l’avait par le passé disqualifié pour le don du sang. Mais en grandissant et en faisant tellement d’exercice, il a vite gagné du poids. Dès qu’il a pesé assez, Angela l’a enregistré en tant que donneur et l’a accompagné lors de son premier don.

Mais Kipper était terrifié. On a du raser un peu de sa fourrure et le bruit de la tondeuse lui a fait très peur. Comme auparavant, Angela a décidé que le dressage était la meilleure solution pour l’aider à combattre sa peur. La banque lui a conseillé d’utiliser une brosse à dents électrique pour habituer Kipper aux vibrations. Après quelque temps, et en le récompensant avec son type de fromage préféré, Angela a réussi à habituer son chien aux vibrations et à le convaincre qu’elles ne lui feront pas de mal.

 

Enfin, Kipper était prêt à donner du sang et à rester calme. Il a maintenant donné du sang dix fois et vu que son groupe sanguin négatif est rare, son sang peut être utilisé pour tous les chiens. Chaque fois qu’il donne du sang, il aide à sauver jusqu’à quatre chiens. Kipper a donc sauvé la vie de quarante chiens.

 

Kipper et Angela ont vécu beaucoup de choses ensemble et s’entraident sans cesse, de vrais gagnants. Ils se motivent l’un l’autre pour mieux profiter de la vie et se faire des amis. Comme Angela nous l’explique,

 

« Tous les chiens ne me conviennent pas forcément et tous les propriétaires ne lui conviendraient pas non plus, mais la Border Collie Trust a bien fait. Nous sommes parfaits l’un pour l’autre. »

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux


5 tours faciles à apprendre à son chien

Apprendre à son chien des tours n’est pas si difficile. Votre animal est très intelligent. L’éducation d’un chien est bien plus facile que celles d’autres animaux. Nous savons qu’il est parfois difficile de trouver l’inspiration et les idées, c’est pourquoi nous vous avons dressé une liste de 5 tours incontournables à apprendre à votre chien !

Image by Claire Diaz from Pixabay

Les chiens sont très attentifs à leur environnement, ils sont capables d’apprendre plusieurs ordres et assimilent rapidement ce que vous leur dites. Il faudra néanmoins être patient et miser sur les récompenses et les encouragements pour obtenir des résultats. Ne passez jamais plus de 10 minutes sur un exercice par jour et veillez à ce que vous soyez de bonne humeur prêt à féliciter votre toutou. La frustration doit être mise de côté sinon votre chien le ressentira et risque d’être moins performant. 

Sachez que les tours et exercices enseignés à votre chien permettent de stimuler physiquement et mentalement ce dernier. Ils permettent également d’enrichir les liens qui vous unissent. 

Cette liste est loin d’être exhaustive et nous partons du principe que votre chien connait déjà “assis”, “coucher” et “pas bouger”.  

1- Donner la patte ou serrer la main

Photo de Zen Chung provenant de Pexels

Vous l‘aurez peut-être remarqué, les chiens lèvent parfois instantanément la patte lorsqu’ils réclament à manger. Ce tour n’est donc pas fondamentalement compliqué à apprendre à votre chien. Il vous faudra juste trouver le bon mot, le bon signal à donner à votre toutou pour qu’il obéisse. 

La technique Omlet: garder la friandise/récompense dans votre main, montrer la friandise à votre chien et dites lui de patienter. Descendez petit à petit votre main et dès lors que votre chien lève sa patte émettez le son que vous souhaitez associer à cet ordre. “La patte” est un son facile à retenir pour votre animal, privilégiez des mots courts. Mettez de l’accentuation dans le mot et de l’enthousiasme. Une fois que le chien a la friandise en bouche, félicitez-le notamment avec une caresse. 

Image by Yama Zsuzsanna Márkus from Pixabay

Petit à petit, vous n’aurez plus besoin de descendre la main trop bas. A chaque fois que vous répéterez cet ordre, faites en sorte de lever la main un peu plus haut de telle sorte à arriver à faire lever la patte de

votre chien au niveau de sa poitrine. Répétez l’exercice toujours avec la même patte. 

Une fois que votre chien maîtrise cet ordre, vous pouvez l’entraîner à lever la deuxième patte. Toutefois, le son/le mot doit être différent du précédent. Utilisez le mot “autre” par exemple. 

Par la suite, vous pouvez facilement lui apprendre l’ordre “tape la main”. Il faudra lui montrer votre paume de main et inciter votre chien à aller encore plus haut avec sa patte. Une fois que votre chien y arrive, récompensez-le. 

 

 

2- Rouler sur lui-même 

C’est un tour que beaucoup de maîtres souhaitent apprendre à leur chien mais que beaucoup ne savent pas comment faire. 

Le conseil d’Omlet: Dans un premier temps, vous faites “coucher” votre chien. Placez une friandise dans votre main et faites sentir la friandise à votre chien sans la lui donner. Le but durant cet exercice est que votre chien ne doit pas se relever. Si c’est le cas, ne vous énervez pas et recommencez. 

Avec votre main, guidez votre chien. Vous devez effectuer le mouvement et la trajectoire que vous souhaitez donner à votre animal. Avec votre main faites en sorte de faire tourner la tête de votre chien et effectuez un mouvement de recul. En voulant tourner sa tête pour attraper la friandise, votre chien va finir par devoir rouler. Répétez l’exercice plusieurs fois mais n’y passez pas plus de 15 minutes. Vous pouvez revenir sur l’exercice plus tard dans la journée. 

3- Aboyer sur commande ou parler

Cet ordre peut être facile à apprendre pour les chiens expressifs mais un peu plus compliqué pour les chiens calmes. 

Le conseil d’Omlet: Excitez un petit peu votre chien avec votre voix. Demandez-lui de s’asseoir et mettez une friandise dans la main. Agitez votre main mais ne lui donnez pas la friandise. Répétez plusieurs fois le mot / l’ordre que vous souhaitez qu’il apprenne cela peut-être “aboie” ou “parle”. Attendez qu’il aboie ou gémisse. Après quelques secondes donnez-lui la friandise et félicitez-le. Si vous souhaitez que votre chien se calme, répétez le mot “silence” et éloignez-vous. 

Photo by Noah Austin on Unsplash

N’encouragez ou ne félicitez jamais votre chien lorsqu’il aboie par la fenêtre ou après des personnes. Les aboiements peuvent faire peur à certaines personnes. 

4- Danser

Image by Adina Voicu from Pixabay

Bonne nouvelle, votre chien peut aussi apprendre à danser ! Peut-être même qu’il saura danser mieux que vous… 

Toutefois, ce tour est plus facile à apprendre aux petits chiens. Les grands chiens ayant plus de mal à se tenir sur leur deux pattes arrière. Ce tour n’est également pas recommandé pour les chiens qui souffrent de problèmes de dos. 

L’astuce Omlet : Demandez à votre chien de s’asseoir. Mettez une friandise dans votre main et mettez votre main au-dessus du museau de votre chien légèrement vers l’arrière. Votre but est de pousser votre chien à se mettre sur ces deux pattes, il ne le fera que s’il ne voit pas d’autres solutions pour avoir sa 

friandise. Une fois les deux pattes levées, félicitez votre chien et encouragez-le. Répétez ce tour plusieurs fois jusqu’à ce qu’il arrive à se tenir rapidement sur ces deux pattes.

Une fois qu’il y arrive, vous pouvez passer à l’étape suivante. Lorsque votre chien se retrouve sur ses deux pattes, gardez la friandise en main et bougez votre main en petit cercle au-dessus de sa tête. Au bout de quelques secondes votre chien devrait pouvoir virevolter ou du moins bouger ses deux pattes au sol. En faisant le mouvement, n’oubliez pas de dire le mot que vous souhaitez associer à l’ordre. Ici ce mot peut être “danse”. Une fois que votre chien a réalisé plusieurs petits pas, donnez-lui la friandise et félicitez-le. 

 

5- Faire le mort 

Nous vous mettons au challenge avec ce tour : c’est le moins facile de la liste mais c’est aussi un excellent moyen d’impressionner votre entourage. Il n’est cependant pas si facile à apprendre à votre chien surtout si celui-ci a tendance à etre dynamique. Cependant rien n’est impossible, il vous faudra simplement davantage de patience. 

Le conseil d’Omlet : Comme pour l’ordre “roule”, faites coucher votre animal. Prenez une friandise dans votre main et mettez-la au-dessus de sa tête. Avec votre autre main vous pouvez accompagner votre chien. Une fois que votre chien se tourne, stoppez le processus en demandant à votre chien de ne plus bouger. Répétez ce processus plusieurs fois jusqu’à ce que votre chien comprenne qu’il ne doit pas bouger. Il est très important de dire le mot que vous souhaitez associer à l’ordre. Ici cela peut être “Pan”. 

Photo de Rushay Booysen provenant de Pexels

Ce tour n’est pas facile à décrire, une vidéo vaut parfois mille mots. Nous vous conseillons de visionner cette vidéo pour apprendre à votre chien à faire le mort.  

Peu importe les tours que vous apprendrez à votre chien, la patience est la solution et le seul moyen de réussir et de parvenir à vos objectifs. N’oubliez jamais de féliciter votre animal et de l’encourager. Enfin ne le forcez jamais. Si il n’a pas envie d’apprendre un ordre ou qu’il ne le comprend pas, ne vous obstinez pas. Si vous avez peur de mal faire, de nombreuses ressources sont disponibles sur Youtube. N’hésitez pas à aller visionner plusieurs vidéos pour trouver la technique la plus adaptée à votre chien. 

Enfin, n’hésitez pas à nous taguer sur les réseaux sociaux si vous arrivez à faire l’un des tours suivants à votre chien. Nous serions ravis de partager les exploits de votre animal. 

Taguez-nous sur instagram omletfrance ou envoyez nous votre vidéo à l’adresse suivante : blog@omlet.co.uk

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux


Pride of Omlet : à la défense des animaux handicapés

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagées avec le reste du monde.

-Par Anneliese Paul

Jerry est un chien joueur et surexcité  capable de se tenir sur ses pattes avant ! Originaire de Roumanie, il a été secouru par Shena et l’a inspirée pour ouvrir un centre de secours pour animaux handicapés.

Qu’est-ce qui vous passe à l’esprit quand vous voyez un chien à deux pattes ? La plupart des gens n’auraient pas le courage de s’en occuper. Lors de sa première visite chez le véto, on a recommandé que Shena endorme Jerry. Mais elle n’avait pas le cœur à ça.

Shena a quatre chiens et travaille dans le traitement du cancer au Royaume-Uni tout en poursuivant des études en aide sociale. Elle a un jour reçu une vidéo d’un chiot en Romanie qui l’a tout de suite conquise.

Jerry était un chien de rue paralysé dont personne ne voulait qui a probablement été écrasé par une voiture et abandonné. Shena n’arrivait pas à se sortir l’image de ce pauvre animal de la tête. Elle s’est dit « Un de plus ne fera pas de mal » et a décidé d’aller le chercher.

Lorsqu’elle a rencontré Jerry pour la première fois, celui-ci lui a pratiquement sauté dessus, boule d’énergie qu’il est. Un vrai coup de foudre pour tout le monde. Ce chiot de six mois a vite été accepté par les quatre autres chiens de Shena.

Malgré une vie difficile, Jerry a toujours su rebondir. Il a fait de même après l’amputation de ses pattes arrière et a vite retrouvé l’équilibre.

Il est capable de se balader dans la maison et le jardin à l’aide de ses pattes avant sans trop de problèmes mais il porte des roues pour ses promenades. Celles-ci ont été fabriquées à partir de tuyaux de plomberie. Il a eu de la peine au début mais il ne lui a fallu que quelques jours pour s’adapter. Jerry aime tellement courir après les balles qu’il en est maintenant à sa 3ème paire de roues. Rien ne l’arrête. Shena pense qu’il est probablement plus rapide que ses autres chiens !

Jerry est vite devenu populaire sur les profils sociaux de Shena et les gens sont venus de partout pour lui demander des conseils et avis sur comment s’occuper d’animaux handicapés. Jerry s’est maintenant lié d’amitié avec deux autres chiens à deux pattes, notamment Flo, un autre chien secouru originaire de Roumanie. En 2013, quelques mois après avoir adopté Jerry, Shena et son mari Ian ont officiellement fondé PUDZ. PUDZ est un sanctuaire pour animaux qui se spécialise dans l’aide pour animaux handicapés.

Jusqu’à l’année dernière, Shena et Ian s’occupaient de 170 animaux dans leur maison dans le North Lincolnshire au Royaume-Uni. Parmi les animaux dont ils s’occupent on trouve, des chiens, chats, lapins, chinchillas, cochons d’Inde, poules, canards et même dindons.

À cause de leurs handicaps, beaucoup d’animaux dont Shena et Ian s’occupent ne survivraient pas sans aide. Inspirés par Jerry, Shena et Ian ont pu récolter assez de fonds pour acheter un terrain d’un acre dans le but de continuer d’aider les animaux qu’ils ont recueilli et leur offrir la vie heureuse qu’ils méritent.

 

« Jerry a changé ma vie. J’ai rencontré tellement de gens. Les animaux ne reçoivent jamais autant d’attention que les humains, mais si on n’abandonne pas nos handicapés, pourquoi abandonner les animaux handicapés ? On a tous droit à une chance. »

 

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux


Le Doga : est-ce possible de faire du yoga avec son chien ?

Les longues balades avec votre chien vous permettent de vous détendre, de partager un moment complice avec votre animal et vous permettent de vous ressourcer. Cependant, parfois le temps n’est pas au beau fixe et vous manquez d’inspiration pour occuper votre chien et par la même occasion vous faire plaisir. Nous avons une nouvelle activité à vous proposer ! Fun et ludique, le Doga, nouvelle discipline en vogue vous permettra de passer du temps avec votre chien tout en vous permettant de vous déconnecter.

Photo by cottonbro  from Pexels

Impliquer votre chien dans des séances de yoga peut vous aider à développer votre pratique du yoga, tout en étant une façon divertissante et amusante de créer des liens avec votre animal.

Qu’est ce que le Doga ? Est-ce qu’il faut du matériel spécifique ? 

Vous connaissez tous déjà sûrement la pratique du Yoga. Cette activité relaxante permet de recentrer le sujet sur lui-même et sur son corps. Pratiquée en solitaire ou dans des studios de yoga, cette activité est très populaire de nos jours et apporte de nombreux bienfaits. 

Combinez le mot yoga avec le mot dog (chien) et vous obtenez le mot : Doga. Cette activité serait née en 2001 aux Etats-Unis et se serait répandue rapidement dans toutes les grandes villes notamment en Asie. En 2016, à Hong Kong 270 chiens avec leurs maîtres se sont réunis pour suivre un cours de yoga pour chiens. Malheureusement, cette activité est encore très peu connue en Europe et il n’existe pas de lieux “officiels” pour pratiquer cette activité en collectivité. 

Il ne s’agit pas de faire n’importe quoi avec votre chien et de le tirer dans tous les sens. Le doga c’est avant tout un moment de partage ou certaines positions sont adaptées au chien pour que chacun puisse se relaxer. 

Aucun matériel spécifique n’est requis à part un tapis de Yoga et une tenue confortable permettant de faire aisément les mouvements. Le mieux est de pouvoir pratiquer le Doga en extérieur lorsqu’il fait beau. Cependant à l’intérieur, ça marche tout autant. Privilégiez une pièce spécifique pour habituer votre chien. La routine permet de mettre en confiance votre animal, il associera rapidement le tapis de Yoga et la pièce et sera content de passer un moment de détente rien qu’avec vous.  

Photo by Karolina Grabowska from Pexels

Les bienfaits du Doga

Le doga reprend en grande partie les bénéfices apportés par le Yoga : relaxation, détente, recentration sur soi… Toutefois, cette activité qui est faite conjointement avec votre chien vient apporter de nouveaux avantages qui ne sont pas négligeables.

Le Doga permet de réduire le stress

Votre chien ressent le stress au sein du foyer. Si vous courez partout, ne lui accordez aucun moment et vous inquiétez en permanence vous communiquerez ce stress à votre chien sans même le vouloir. Le Doga est un moment où vous prenez du temps pour souffler, vous relâcher. Votre chien ressentira alors cet apaisement et sera relaxé à son tour. Attention toutefois à ne mettre aucun stress lors de la pratique de l’activité. Il n’y a pas de règles précises dans le Doga et le chien doit pouvoir rester libre de ses mouvements. S’il souhaite participer la séance et être actif avec vous tant mieux, mais s’il préfère rester à vos côtés sans pour autant bouger, ne le forcez pas. La séance de Yoga vous fera du bien et votre chien le ressentira, il ne pourra être qu’heureux. 

Le Doga encourage la communication maître / chien

Vous devez guider pendant toute la durée de la séance votre chien. Il est nécessaire que vous meniez la cadence afin de conforter votre chien et lui apporter un sentiment de sécurité. Pour que le chien se sente rassuré, n’hésitez pas à travailler sur votre respiration et effectuez des exercices simples. La répétition est la clé pour réussir une bonne séance avec son chien. Ce dernier a besoin de s’imprégner des mouvements, montrez-lui, encouragez-le mais comme dit précédemment ne le forcez jamais. 

En ajoutant, cette nouvelle activité à votre planning ce sera l’occasion pour vous de profiter de votre chien tout en renforçant votre complicité. 

Grâce à tous ces bienfaits, cette pratique peut amener votre chien à mieux dormir. Tout comme les êtres humains, votre chien rêve. Ces rêves sont relatifs aux moments vécus dans la journée. En partageant, une activité calme et sans bruit extérieur, les nuits de votre chien seront moins agitées.  

Est-ce que le Doga est fait pour tous les chiens ?

Le Doga est fait pour tous les types de chiens : jeunes, vieux, grands, petits, agités, calmes.  Cette activité ne doit pas être perçue comme un moyen d’éduquer son chien mais bien comme un moment de partage. Les récompenses ne sont pas nécessaires, votre chien doit pouvoir partager un moment avec vous. C’est un véritable moment d’échange.

Le Doga peut être particulièrement utile pour les chiens un peu plus vieux ou les chiens qui ont été blessés. Les étirements, s’ils sont bien faits, et les massages pratiqués sur votre animal peuvent avoir de réels impacts positifs sur le corps de votre chien.  

Le but du Doga reste de s’amuser et de passer un bon moment. Il n’y a pas de règles et le doga ne doit pas être une activité à prendre au sérieux. C’est pourquoi cette pratique est ouverte à tous les types de chien : le chien n’est forcé à rien. Dans le pire des cas, vous finirez votre séance tout seul, relaxé et prêt à câliner votre toutou. 

Comment pratiquer le Doga ?

Il existe plusieurs livres qui vous expliquent comment pratiquer le yoga avec votre chien. Les positions sont détaillées et les auteurs vous expliquent en détail les bénéfices d’une telle pratique (livres en anglais) :

Vous pouvez également trouver de nombreuses vidéos sur internet et youtube pour vous entraîner simplement et en toute tranquillité avec votre chien. 

Voir la video sur Youtube ici.

Il est indispensable de passer des moments avec son chien pour que ce dernier puisse s’épanouir au maximum. Ne faire qu’une séance de Doga n’aura pas vraiment de bénéfices sur la relation que vous entretenez avec lui. Si vous instaurez cette activité comme une routine non seulement pour vous mais aussi pour votre animal vous pourrez bien être surpris des avantages que vous pourriez en tirer. 

Outre cette activité ludique qui change de l’ordinaire, n’oubliez pas que le bien être de votre chien passe par une alimentation équilibrée et une attention particulière à ses besoins. 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


Mon chien a-t-il trop froid ?

Photo :Jamie Street via Unsplash

Certains chiens aiment rouler dans la neige alors que d’autres préfèrent passer l’hiver à l’intérieur bien au chaud. Pour les amateurs de neige, une fourrure assez épaisse est bien pratique. Les races telles que les huskies et les malamutes de l’Alaska sont faites pour les climats froids et n’auront aucun problème avec les hivers européens.

Les races robustes avec une fourrure épaisse comme les bergers allemands, poodles et golden retrievers aiment aussi se promener dans le froid. Quant aux chiens à la fourrure moins épaisse comme les lévriers greyhound et whippet et les plus petits chiens comme les chihuahuas et les yorkshires ont besoin d’être protégés du froid tout comme les chiots, les chiens âgés et les chiens malades.

Peu importe la race, ne laissez jamais votre chien dehors lorsqu’il fait très froid. Même le chien le plus robuste succombera au froid si sa température corporelle tombe trop bas.

Comment savoir s’il fait trop froid pour mon chien ?

Vous n’avez qu’à écouter votre chien, il n’hésitera pas à vous le monter ! S’il fait trop froid, il n’aura pas envie d’aller se promener ou sera moins actif durant la promenade. Il ira se coucher dans un endroit à l’abri ou marchera plus lentement. Un chien qui a trop froid peut devenir nerveux et viendra se plaindre avec des grands yeux larmoyants. Les chiens plus petits greloteront rapidement dans le froid et même les chiens les plus grands trembleront après un moment. S’il y a de la neige, votre chien risque de boiter car it trouvera la neige sous ses pattes inconfortable.

Ça n’est généralement pas si grave, surtout si votre chien est en bonne santé. Tant qu’il coure, il ne sentira pas le froid à moins que de la neige se coince dans sa fourrure ou entre ses griffes.

Quelle est la température limite qu’un chien peut supporter ?

En règle générale, la température confortable minimum pour un chien est de 7°C. Si elle descend vers les 0°C, les chiens moins robustes auront besoin d’une veste. En cas de froid extrême, toutes les races exceptés les huskies, malamutes, terre-neuves et samoyèdes auront des problèmes.

Est-ce que mon chien a besoin d’une veste ?

Ça dépend de la race, ainsi que de son âge et sa santé.

Les chiens à la fourrure ou au corps fins (comme les lévriers greyhound) auront besoin d’une veste en cas de froid. S’il a neigé, les petits chiens et les chiots auront eux aussi besoin de porter quelque chose lors de promenades. À cause de leur taille, les petits chiens sont plus sensibles au froid et leur ventre refroidit plus vite vu qu’il est plus proche du sol.

Le système immunitaire des chiots et toutous plus âgés est assez faible et ils risquent de tomber malade quand il fait trop froid. Les vieux chiens souffrant d’arthrite auront de la peine à supporter la météo hivernale et auront probablement besoin d’un manteau.

Les chiens à la fourrure moins épaisse peuvent aussi bénéficier d’un manteau pour absorber la chaleur du soleil d’hiver. Un manteau sera aussi pratique en cas de vent froid (sauf si votre chien est fait pour les conditions plus rudes).

Cependant, même le chien le plus résistant peut souffrir de la neige si elle s’accumule dans sa fourrure. Il essuiera instinctivement son museau et sa tête sur le sol pour s’en débarrasser mais finira par en accumuler encore plus ! Ses griffes risquent également de geler, ce qui n’est certainement pas confortable.

Prenez le temps d’enlever la neige à plusieurs reprises lors de la promenade (si la neige gèle il faudra vous en débarrasser immédiatement). Dans tous les cas, il pourra se réchauffer à la maison, ce qui lui fera du bien.

Comment garder mon chien au chaud en hiver ?

Le plus important est de connaitre les habitudes et préférences de votre chien sur le bout des doigts. Les chiens n’ont pas besoin de chaleur et de confort en permanence et vous avez peut-être remarqué que votre toutou se couche parfois sur un coin plus froid de la maison surtout quand le chauffage est allumé en hiver. En général, la chaleur est un plus gros problème que le froid pour votre chien.

Les races à fourrure sombre profitent du soleil d’hiver car ils absorbent sa chaleur. Les fourrures plus claires réfléchissent la lumière ainsi que la chaleur.

Votre chien sera protégé du froid hivernal par un manteau, mais il aura aussi besoin d’un lit assez confortable pour rester au chaud la nuit.

Evitez de trop raser votre toutou en hiver, ses poils le protègent contre le froid !

Comment savoir si mon chien a trop froid la nuit ?

Tant que votre chien dispose d’un lit confortable et que la température n’est pas trop basse, tout est en ordre. Votre chien se blottira dans son lit et sa chaleur corporelle devrait le garder au chaud pour la nuit.

S’assurer que le lit de votre chien lui convient bien est très important. Le lit le plus confortable est probablement le lit Topology. Celui-ci peut être surélevé pour aider la circulation de l’air et empêcher le lit de devenir trop chaud ou trop froid. Et il dispose d’une housse avec fermetures éclair, vous pourrez donc en changer facilement si elle devient mouillée à cause d’un chien qui dégèle.

Une couverture de luxe pour chiens vous sera aussi utile, surtout si vous avez une niche d’extérieur. Votre chien peut s’y blottir quand bon lui semble selon la température.

Remarque : seulement les races les plus robustes supporteront de rester dans une niche d’extérieur en hiver, même si celle-ci résiste aux intempéries.

 

Que faire si mon chien a trop froid ?

Un chien qui a trop froid grelote et se plaint. Un chien qui grelote doit être enroulé dans une couverture et amené dans un endroit chaud dès que possible. Ça devrait suffire.

Si un chien fragile ou de petite taille a trop froid, il peut tomber malade. Le froid affaiblit leur système immunitaire et les maladies peuvent proliférer. Un chien qui éternue a les yeux qui coulent lorsque les températures descendent. Il a peut-être attrapé froid, a la grippe ou un autre type de maladie.

Les chiens et l’hypothermie

C’est rare, mais les chiens souffrent parfois d’hypothermie, quand leur température corporelle tombe de 38°C / 39°C à 37°C voire moins. Ceci peut être fatal, mais si vous arrivez à réchauffer votre chien à temps, il n’y aura aucun problème.

Le comportement de votre chien vous indiquera s’il souffre d’hypothermie ou est en danger. Les symptômes comprennent léthargie, somnolence, maladresse, pattes raides et difficultés respiratoires.

Dans ce cas, il faut prévenir, pas guérir. Il vous faut connaitre votre chien, ses limites. À vous de savoir s’il a trop froid et risque l’hypothermie.

Les chiens et les gelures

Les gelures sont un autre danger posé par le froid. En cas de températures extrêmes, le corps d’un animal à sang chaud redirigera la circulation sanguine vers ses organes vitaux. Ses extrémités comme son nez, ses oreilles, sa queue et ses pattes peuvent geler. Si vous remarquez que ces parties de son corps sont rouge foncé ou noir, il se pourrait que votre chien a des gelures et doivent être amenés au chaud immédiatement.

Si les oreilles et/ou la queue de votre chien sont glacées au toucher, c’est le moment d’arrêter la promenade et de rentrer à la maison.

Donc si vous sentez le froid dehors malgré vos vêtements, il y a de fortes chances pour que votre chien le sente aussi. Faites usage de votre bon sens et n’oubliez pas, votre chien vous fera vite remarquer s’il a trop froid.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


Quel est le meilleur surmatelas pour votre chien ?

Découvrez le nouveau lit Topology pour chiens d’Omlet avec surmatelas personnalisables pour mieux convenir à la personnalité de votre chien. Vous avez des doutes ? Répondez à notre questionnaire !

 

  1. Quel type de promenade votre chien préfère-t-il ?

  1. La course ! Aussi loin que possible !
  2. Une petite trotte autour du parc suffit, merci
  3. C’est un petit chien, il a juste besoin d’une petite promenade suivie de câlins.
  4. Nous préférons faire le tour du quartier !
  5. Il aime les bains de boue. Et la nage !

 

  1. À quelle race votre chien ressemble le plus ?

  1. Un dalmatien fringant
  2. Un poodle gâtée
  3. Un carlin qui aime le confort
  4. Un lévrier persan élégant
  5. Un épagneul amateur d’éclaboussures

 

  1. Selon vous, quel est l’élément le plus important dans un lit ?

  1. Un lit qui offre suffisamment de support et permet à mon chien de se reposer correctement
  2. Fabriqué à partir de matériaux de qualité faciles à nettoyer
  3. Pouvoir le transformer en véritable terrier
  4. Un lit élégant qui convient bien à mon décor
  5. Un lit pratique qui aide mon chien à se laver et à sécher après des promenades boueuses

 

  1. Où est-ce que votre chien préfère dormir ?

  1. Un endroit mou où il peut bien se blottir
  2. Enroulé dans une couverture confortable près du feu
  3. Dans un coin confortable à l’abri du bruit
  4. Un endroit où il peut bien s’étirer et se détendre
  5. Peu importe tant qu’il peut s’y sécher et s’y blottir

 

  1. Sur une échelle de 1 à fosse à purin, quelle est la propreté de votre chien ?

  1. La boue ne le gêne pas tant qu’il peut se reposer après une longue promenade !
  2. Très propre, il ne toucherait même pas une gouille
  3. Il préfère rester bien propre quand il est dans son terrier
  4. Il est propre, mais il adore courir dans le parc
  5. Il ADORE la boue. IL ADORE nager. Il se sent chez lui dans la saleté !

 

  1. Quelle est la couleur dominante dans votre maison ?

  1. J’adore le jaune moutarde. Rien de mieux qu’une couleur explosive.
  2. Je préfère le blanc et les tons crème.
  3. Un beau gris clair est parfait.
  4. L’idéal pour moi c’est des tons vert menthe.
  5. Le brun cache parfaitement les traces de pattes boueuses.

Les réponses !

 

Plus de A : le surmatelas pouf !

Ce pouf très mou épouse les contours du corps de votre chien pour un sommeil sans égal. Le support lui permettra de bien se reposer après une longue promenade et le beau ton jaune moutarde du surmatelas embellira votre maison ! De plus, le rembourrage peut être facilement enlevé quand vous avez besoin de nettoyer les couvertures.

Plus de B : surmatelas peau de mouton !

Ce surmatelas de luxe très doux d’un blanc sophistiqué offre un confort idéal pour les toutous aux goûts de luxe. Et pas besoin d’avoir peur de la saleté, ce surmatelas en fausse peau de mouton peut être retiré et mis à la machine !

Plus de C : le surmatelas traversin !

Ce surmatelas bien rembourré est conçu pour supporter la tête de votre compagnon un peu comme un coussin. Sa forme crée également un sentiment protecteur pour votre chien. Et il peut être retiré quand vous avez besoin de laver les couvertures !

Plus de D : surmatelas matelassé !

Simple et élégant, ce surmatelas est le choix idéal pour les chiens qui ont besoin de s’étirer après une longue journée. Son superbe ton bleu gris convient à tous les décors et sa mousse en mémoire de forme promet un confort absolu. Facile à enlever pour le laver à la machine.

Plus de E : surmatelas microfibre !

Ce surmatelas est conçu pour les chiens amateurs de boue. Les gouilles ne seront plus un problème pour personne. Il absorbe l’humidité dans la fourrure de votre chien et cache les traces de pattes boueuses. Il vous suffit de l’enlever et de le passer à la machine s’il devient trop sale et il en ressortira prêt pour de nouvelles aventures !

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


Les chiens rient-ils ?

Photo :Jane Duursma via Unsplash

Beaucoup de propriétaires de chiens pensent que leurs chiens aiment bien rigoler. Il suffit de jeter un coup d’oeil à YouTube, vous trouverez mille et une vidéos de chiens qui rient et sourient !

Mais est-ce qu’un chien rigole de la même façon qu’un humain ? Anthropomorphiser (c’est-à-dire donner un aspect ou comportement humain à quelque chose) les animaux peut être tentant, mais pourquoi est-ce qu’un chien rigolerait ? Qu’est-ce que ça signifie, quels en auraient été les avantages pour ses ancêtres loups ? Ou l’ont-ils appris chez les humains après avoir été domestiqués ?

Il n’existe pas encore de réponse à cette dernière question, mais la science s’est déjà penchée sur le sujet.

Est-ce que les autres animaux rient ?

Le rire n’a été démontré que chez les grands singes, les dauphins et les rats de laboratoire. Le rire des chimpanzés ressemble un peu à un cri aigu et ils s’en servent plus pour se rassurer et se détendre plutôt que pour s’amuser. Par contre, un chimpanzé chatouillé rigolera comme un enfant humain.

On sait que les gorilles rient quand ils observent les humains faire les pitres, ils devraient du coup certainement apprécier un pantomime ! Les orangs-outans sont plus difficiles à cerner, il se pourrait que leur rire ne soit qu’une imitation. Mais eux non plus ne résistent pas à une chatouille.

Une étude sur les dauphins datant de 2004 a montré que ces animaux émettent un signal de sonar suivi d’un sifflement lorsqu’ils jouent. Les chercheurs en ont conclu que les dauphins produisent ces sons quand ils s’amusent et sont heureux et que ce bruit indique aux autres qu’ils sont en train de jouer et qu’il n’y a donc pas besoin d’avoir recours à la violence. Ce qui est fascinant dans tout ça, c’est que beaucoup de psychologues pensent que les humains ont développé le rire pour la même raison, un phénomène que l’on retrouve aussi chez les chimpanzés sauvages.

Vu que les rats de laboratoire rient quand on les chatouille, on pense que d’autres mammifères pourraient aussi le faire si chatouillés. Ce qui n’a pas encore pu être testé scientifiquement. En ce qui concerne les chiens, les chatouilles ont plus tendance à les détendre que les faire rire.

Mais juste parce que vous n’arrivez pas à faire rire votre chien en le chatouillant ne veut pas dire qu’il n’est pas capable de rigoler.

À quoi ressemble le rire d’un chien ?

Le rire canin – s’il s’agit bien d’un rire – se manifeste sous la forme d’un halètement rapide au ton un peu joueur dont ils se servent pour inviter les humains et d’autres chiens à venir s’amuser avec eux. C’est un son en hhuh suivi d’un hhah que vous pouvez facilement imiter. Votre chien penchera aussi la tête et peut tendre la patte ou sautiller dans votre direction. Mais il s’agit d’une invitation à jouer plutôt que d’une façon d’exprimer de l’amusement.

Est-ce que les chiens sourient ?

Un chien détendu retrousse ses babines et laisse pendre sa langue tout en plissant les yeux. Il est donc assez facile d’associer une telle expression à un sourire. On pense qu’à l’origine, le sourire humain servait à résoudre les tensions, il se peut donc que ça soit aussi le cas chez les chiens. Chez les loups aussi, laisser pendre la langue est synonyme de détente et de soumission.

Il est intéressant de remarquer que les sourires semblent aussi contagieux chez les chiens que chez nous. Même si vous n’arrivez pas à faire rire votre chien, vous pourrez le faire sourire. Souriez-lui (sans montrer les dents) et il vous sourira peut-être en retour !

Est-ce que les scientifiques pensent que les chiens sont capables de rire ?

Ça n’est pas impossible. En 2005, une étude intitulée « Rire canin : des enregistrements réduisent les comportements liés au stress chez les chiens de refuge » a démontré que le halètement des chiens ressemble parfois à du rire. Quand d’autres chiens ont écouté des enregistrements de ce halètement, ils sont devenus joueurs et se sont détendus, ce qui s’est exprimé par des battements de queue, un langage corporel plus enjoué, etc…

Par contre, il y a une différence entre être détendu et rire. Il n’existe aucune preuve que les chiens partagent notre sens de l’humour, contrairement aux gorilles par exemple. Au contraire, faire le pitre a plus de chances de surprendre voire d’effrayer un chien que de l’amuser.

Au final, l’important est de s’amuser, ce que vous n’aurez aucun mal à faire en compagnie d’un chien. Ces animaux expriment facilement leur amour et leur amitié profonde, ce qui ne devrait pas manquer de vous arracher un sourire !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


Le guide complet d’hygiène canine par Dogtor Adem

 

Dogtor Adem, fondateur et propriétaire de Dog-Ease, est un dresseur et comportementaliste canin avec plus de 15 ans d’expérience dans le domaine. Dans ce blog, Adem vous expliquera tout ce qu’il y a à savoir sur l’hygiène canine et donne son avis sur le nouveau lit pour chiens Topologyd’Omlet.


Avec l’hiver qui s’installe, c’est de plus en plus difficile de garder la maison ainsi que le lit de votre chien au propre. J’ai donc bien entendu été très excité lorsqu’Omlet m’a demandé de donner mon avis sur le lit pour chiens Topology. Le lit dispose d’un matelas très confortable en mousse à mémoire de forme surélevé à l’aide de ses pieds de lit élégants (il en existe plusieurs, vous pouvez donc choisir celui qui vous plaît le plus), d’une housse amovible, lavable à la machine et le lit peut être équipé de surmatelas faciles à changer pour le garder frais et propre.

Pourquoi est-ce que l’hygiène canine est importante ?

Les chiens font de leur mieux pour rester propres en se lavant avec leur langue. Ils essaient aussi d’enlever les saletés de leur lit en le « nettoyant ». Ils creusent et font le tour du lit pour se débarrasser des saletés. Lorsque les chiens n’étaient pas encore domestiqués, ce comportement les aidait à enlever les plantes, parasites et autres petits animaux qui pouvaient être dangereux. Les loups et les chiens sauvages font toujours de même. Bien que les chiens domestiques n’aient pas besoin d’enlever plantes et parasites de leur lit, ces derniers ont besoin d’être nettoyés car des bactéries et moisissures peuvent s’y réfugier. Des études ont démontré que la salmonellose, le SARM, la listeria, des dermatophytes et des matières fécales se cachent parfois dans les lits pour chiens. On y trouve aussi du pollen ainsi que de la poussière et des saletés, ce qui peut causer des réactions allergiques et des problèmes dermiques, autant chez les chiens que chez les humains. Certaines bactéries et maladies peuvent être transmises des animaux aux humains (maladies zoonotiques). Par conséquent, votre chien et son lit doivent être nettoyés régulièrement pour que tout le monde puisse rester en bonne santé.

Comment s’assurer que mon chien reste propre ?

Pour que votre chien reste propre, la clé est un toilettage régulier. Vous pouvez vous en occuper vous-même ou engager un professionnel (ou les deux !). Assurez-vous que votre chien soit confiant et accepte d’être nettoyé pour que tout se passe bien. Ça vous facilitera la tâche et évitera de stresser votre chien pour rien. Allez-y doucement s’il n’a jamais eu de toilettage ou ne l’aime pas. Commencez avec des sessions assez courtes en lui présentant les objets nécessaires comme des brosses, coupe-ongles, serviettes, etc… Pensez à associer ces objets à des émotions positives en lui donnant des friandises lorsqu’il les observe. Une fois qu’il est à l’aise avec ces objets, vous pouvez approcher les accessoires et commencer à le toucher avec. Continuez avec les associations positives en lui offrant des friandises jusqu’à ce que vous puissiez le brosser et le toiletter correctement. Si vous préférez engager un professionnel, rendez-lui visite quelques fois avant d’y amener votre chien. Le plus important est de respecter votre chien et d’y aller à son rythme.

Comment dresser mon chien pour faciliter le toilettage ?

Il existe plusieurs ordres que vous devriez apprendre à votre chien qui faciliteront le toilettage et je recommande de les intégrer au dressage.

Le premier est « reste tranquille ». Ça peut paraître banal, mais cet ordre est très utile. Si votre chien comprend cet ordre, il restera tranquille lorsque que vous lui nettoierez ses pattes après une promenade dans la boue ou l’herbe humide, lorsque vous vérifierez qu’il n’a pas de saletés collées à sa fourrure ou encore quand vous le brosserez – surtout son ventre et son torse. L’ordre sera aussi utile pour quiconque nettoie votre chien, car il pourra nettoyer tout son corps sans difficulté.

Le deuxième ordre est « allonge-toi ». Le chien devra se coucher sur le côté. C’est pratique pour le brosser et permet de laver ses oreilles et ses yeux plus facilement tout en donnant accès à ses pattes. Vous pourrez ainsi lui couper les ongles sans soucis.

Le troisième est « tourne-toi ». Votre chien devra apprendre à se retourner. J’aime demander à mes chiens de le faire lorsqu’ils sont sur le paillasson car comme ça ils s’essuient les pattes ! Vos enfants peuvent aussi apprendre à donner cet ordre avec vous car cela permettra non seulement à votre chien de rester propre, mais il s’agit également d’un tour amusant !

Comment garder le lit de mon chien au propre ?

Si vous comptez garder votre chien propre, il vous faudra aussi nettoyer son lit. Après tout, vous n’allez pas vous coucher dans un lit sale après avoir pris une douche ! La méthode la plus évidente pour que le lit reste propre est de le laver. Plus facile à dire qu’à faire ! De nombreux lits disponibles sur le marché sont trop grands pour rentrer dans une machine et ne disposent pas de housses amovibles et lavables. Le strict minimum est d’enlever les saletés et de désinfecter le lit avec un produit non-toxique. Une ventilation adéquate est importante pour garder le lit propre et hygiénique car une circulation de l’air correcte permet aux zones humides de sécher plus rapidement et empêche les bactéries de se propager (les zones sombres et humides aident à la prolifération des bactéries). Suspendez le lit de votre chien au soleil pour le sécher et vous débarrasser du reste des bactéries après avoir nettoyé le lit.

Que faire si mon chien ne veut pas dormir dans son lit ?

Afin de minimiser l’accumulation de poussière, poils et bactéries partout dans la maison, vous devez aménager le lit de votre chien pour être accueillant et confortable. Réfléchissez au type de lit que votre chien préfère. Certaines races aiment s’étirer alors que d’autres choisissent de se rouler en boule. Il y en a qui veulent dormir sur une surface plate confortable et d’autres qui ont besoin de se blottir contre quelque chose. Plus le lit de votre chien est accueillant et confortable, plus il y a de chance pour qu’il choisisse d’y dormir. Observez le comportement de votre chien et où il aime se reposer, vous aurez ainsi plus de facilité à trouver le lit qui lui convient. Il s’agit de la première étape pour encourager votre compagnon canin à se reposer dans l’endroit qui lui a été désigné.

Si votre chien refuse toujours de dormir dans son lit malgré vos efforts pour le rendre aussi accueillant que possible, il se peut qu’il soit placé au mauvais endroit. Est-ce qu’il est à l’abri des courants d’air ? Est-ce que les rayons du soleil surchauffent le lit durant la journée et finissent par aveugler votre chien ? Dans le cas présent, il vous faudra apprendre à votre chien que leur lit est un endroit sûr et amusant. Apprenez-lui à obéir à l’ordre « va te coucher » et offrez-lui une friandise comme récompense. Placez des jouets à mâcher et des jouets remplis de nourriture sur son lit pour l’encourager à s’y amuser et à y rester.

Vérifiez également que votre chien dispose de suffisamment d’exercice mental et physique et ait besoin de se reposer dans son lit. Ce dernier point peut également aider à résoudre le problème de comportement «anxiété de séparation», une autre raison pour laquelle votre chien préfère peut-être rester près de vous plutôt que d’aller se coucher dans son lit. Si vous soupçonnez qu’il souffre de ce problème, consultez un comportementaliste. Il sera mieux à même de combattre ce souci et donc permettre à votre chien de mener une belle vie.

Du coup, quels sont les éléments importants d’un lit pour chiens ?

Pour résumer, le lit pour chiens idéal devrait

  1. Être facile à nettoyer et disposer d’une housse amovible
  2. Faciliter le nettoyage sous et autour du lit et si possible être surélevé pour une meilleure ventilation
  3. Convenir aux préférences de votre chien, par exemple en étant assez grand ou en disposant de coussins latéraux confortables si votre chien aime se blottir.

Le lit Topology d’Omlet rempli ces critères et son élégance conviendra à tous les décors. Ses surmatelas disposent de fermetures éclair, ce qui facilite le nettoyage et si vous décidez d’en acheter plusieurs votre chien aura toujours un endroit propre où se reposer ! J’ai un lit Topology depuis quelques semaines maintenant et je compte bientôt en acheter un nouveau, mes chiens l’adorent et ils ne sont pas les seuls !

Dogtor™ Adem

Dresseur et comportementaliste canin

Propriétaire de Dog-ease

www.dog-ease.co.uk

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


10 conseils pour que vos animaux puissent profiter de Noël

Les fêtes sont l’occasion rêvée de passer du temps avec votre famille et vos amis – sans oublier vos animaux ! Mais les fêtes ne sont pas toujours une partie de plaisir pour ces derniers.

Avec toutefois un peu d’effort et d’attention, vos animaux pourront aussi profiter de Noël et du nouvel an. Voici dix conseils qui vous aideront à les garder heureux pour les fêtes.

  1. Ne faites pas trop de bruit

Noël et le nouvel an sont des fêtes bruyantes, pleines de monde et de musique qui ne feront qu’augmenter le volume sonore. La plupart des chats et chiens auront besoin d’un coin tranquille où se cacher alors que d’autres aimeront être au centre de l’attention. Gardez à l’esprit, que les animaux en cage tels que les pinsons, perruches, perroquets et petits mammifères auront des difficultés à échapper au bruit.

Dans la mesure du possible, les cages devraient être placées dans un endroit à l’écart. Si la cage ne peut pas être déplacée, prenez-le en compte lorsque vous organisez un événement et assurez-vous qu’il n’y ait pas trop de bruit pour vos animaux.

  1. Pas de feux d’artifices !

Les feux d’artifices sont très bruyants. Les animaux ont horreur des explosions et beaucoup d’entre eux iront se cacher s’ils en entendent. Ce bruit terrifie la plupart des chiens et des chats et ils ont parfois même besoin de médicaments pour se calmer. À moins que vous veniez d’adopter votre animal, vous saurez comment il réagit aux feux d’artifice et donc comment vous préparer. Si votre chien ou chat est très nerveux, ou si vous avez des poules ou d’autres animaux dans le jardin, mieux vaut limiter les bûchers et feux d’artifices !

  1. Pas trop de friandises

Il y a beaucoup de nourriture à Noël. Votre chien sera sans doute ravi de dévorer les restes et autres friandises, mais ça n’est pas forcément une bonne idée de le laisser faire. Mieux vaut traiter votre chien comme d’habitude et ne pas lui donner trop de friandises.

Même chose pour les autres animaux. N’oubliez pas d’en informer vos invités. Bien que leurs intentions puissent être bonnes, ils ne devraient pas donner de bretzels, cacahuètes salées aux hamsters et gerbilles ou morceaux de gâteau aux oiseaux. Ces friandises ne sont pas bonnes pour eux et risquent même de leur être toxique. Par exemple, les chiens ne peuvent pas manger de chocolat ou de raisins.

La règle à suivre est très simple, c’est comme dans un zoo – Ne nourrissez pas les animaux !

  1. Suivez la routine

Il est facile de perdre sa routine durant les fêtes. Vous vous couchez et vous réveillez probablement plus tard et vous vous occupez de vos enfants, invités et membres de votre communauté. À cause de toutes ces activités, il y a un risque que vous oubliez de remplir les bols de vos animaux, de fermer la porte du poulailler, de ne pas aller vous promener avec votre chien et que vous ne sachiez pas où le chat est passé.

Il vous suffit de laisser un rappel quelque part pour Noël et le nouvel an – Nourrir les animaux, promener le chien, etc… Vous pouvez aussi demander à quelqu’un de promener le chien pour vous si vous êtes trop occupé.

Souvenez-vous également que les oiseaux en cage préfèrent que les lumières soient éteintes la nuit. Donc il vaut mieux que la fête ne dure pas toute la nuit sans quoi vos oiseaux risquent d’en souffrir. S’il y a trop de bruit dans la pièce où la cage se trouve, placez-y une couverture ou déplacez-la.

  1. Minimiser le stress causé par vos invités

Sauf si votre animal est un chien qui adore les foules et rencontrer des gens, il y a de fortes chances pour qu’il n’apprécie pas trop les nouveaux venus lors des fêtes. Expliquez donc à vos invités qu’il ne faut pas déranger la cage de vos oiseaux ou courir après vos animaux.

  1. N’amenez pas vos animaux en voyage

Si vous comptez voyager pendant les fêtes, demandez à quelqu’un de s’occuper de votre jardin et de vos animaux. Pour les chats et les chiens, le chenil est aussi une option mais il vous faudra réserver en avance, ils sont souvent plein durant cette période de l’année.

Le seul animal que vous pourrez prendre avec vous en voyage est votre chien et seulement s’il n’a pas de problème à passer du temps avec d’autres personnes et leurs animaux loin de la maison. En effet, certains chiens aiment rester avec vous et rencontrer du monde alors que d’autres risquent d’être traumatisés par une telle expérience. À vous de savoir ce que votre chien préfère.

  1. Gardez un œil sur les températures

Si vos animaux restent dans une pièce à l’écart ou dehors lors d’une fête de Noël, vérifiez qu’il ne fasse pas trop froid pour eux. Même le chien ou chat le plus costaud aura besoin d’une niche ou d’un abri bien chaud s’il doit rester dehors. Pour les oiseaux, assurez-vous qu’ils restent dans une pièce à température ambiante.

  1. Nettoyez bien

Les fêtes regorgent de dangers pour les animaux tels que les papiers cadeau, ficelles, morceaux de plastique et autres petits objets qui risquent de rester coincés dans leur bouche ou autour de leur cou. Pour éviter que cela n’arrive, nettoyez tout une fois les cadeaux déballés.

  1. Protégez le sapin de Noël !

Le sapin de Noël peut être renversé par la queue battante d’un chien ou par un chat qui s’est mis dans l’idée de grimper l’arbre. Évitez de mettre les décorations les plus lourdes en haut du sapin car elles peuvent facilement tomber et se casser. Pensez aussi à ne rien laisser de fragile ou de précieux “à portée de queue” !

  1. Faites attention si vous venez d’adopter

Si vous venez d’adopter un nouvel animal, introduisez-le aux autres animaux. Ça évitera les disputes. La maison doit aussi être bien préparée pour accueillir le nouveau venu, assurez-vous d’avoir l’équipement nécessaire et assez de nourriture.

Votre nouvel animal profitera bien de Noël et du nouvel an tant que vous vous en occupez bien et évitez les situations stressantes. Suivez ces règles et nous vous garantissons de belles fêtes.

Photo : Nathan McDine via Unsplash

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


Quel est le meilleur lit pour un chien nerveux ?

La nervosité est un problème très répandu chez les chiens. Certaines races sont connues pour leurs nerfs fragiles. Il arrive aussi que des chiots souffrent durant leur enfance, ce qui mène à des problèmes plus tard. D’autres chiens ont besoin d’un peu plus de confort à cause de douleurs aux articulations.

Les symptômes d’un chien nerveux varient et se manifestent par leur envie de se cacher sous des couvertures, des coussins, voire même un lit (le leur ou celui de leur propriétaire) en gardant leur queue entre leurs pattes. Certains chiens expriment leur nervosité en pleurant, haletant alors qu’ils ne sont pas fatigués ou même en tremblant. Ils peuvent aussi sauter et risquent même de grogner et de niaquer.

Aider un chien nerveux peut être difficile. Les humains anxieux ont l’avantage de pouvoir discuter de leurs problèmes à quelqu’un d’autre et de recevoir des avis ou conseils. Les chiens doivent se contenter d’autres méthodes : une éducation encourageante qui peut aider l’animal à avoir davantage confiance en lui ainsi qu’un environnement assez calme. Un bon lit fera lui aussi une énorme différence.

Comment calmer un chien nerveux ?

La nervosité chez les chiens est souvent dûe à des problèmes vécus durant leur enfance. Si votre chien a été secouru, vous ne savez probablement pas quelle vie il a mené avant d’être adopté. L’anxiété chez les chiens est souvent associée à des problèmes de séparation. L’abus laisse des séquelles sous la forme de peur et de manque de confiance en soi, mais la nervosité peut être différente. Un lit de qualité peut aider certains chiens qui souffrent de problèmes de séparation – c’est-à-dire un chien qui panique lorsqu’on le laisse seul ou qui est un peu trop collant avec un membre de la famille.

Un chien peut aussi devenir nerveux s’il manque de confort. Beaucoup d’entre eux souffrent de problèmes aux articulations, plus particulièrement dans la hanche lorsqu’ils vieillissent. S’ils dorment sur une couverture, un lit mal rembourré ou trop petit, les chiens ne disposeront pas du confort nécessaire pour bien se reposer, ce qui crée un cercle vicieux : le chien est stressé parce qu’il ne peut pas dormir et n’arrive pas à fermer l’œil à cause de ses nerfs.

Un lit pour animaux confortable permet à un chien nerveux de se sentir en sûreté. Ce type de lits dispose généralement d’un rembourrage orthopédique, de couvertures pour bien se blottir, de coussins extra doux et de coussins latéraux pour que le chien puisse reposer sa tête.

Mais même le meilleur lit pour chiens au monde ne pourra pas guérir l’anxiété d’un chien. Il doit être combiné à une alimentation équilibrée, des suppléments et une éducation comportementale adéquate. Ces éléments constituent l’environnement idéal pour un chien nerveux. Il est aussi parfois nécessaire de leur donner des – médicaments. De ce fait, un lit pour chiens n’est que l’un des nombreux éléments dont un chien nerveux a besoin.

Les meilleurs lits pour chiens nerveux

Le lit est pour un chien l’accessoire indispensable pour profiter d’un environnement calme. L’emplacement du lit est donc important. Il doit être placé dans un endroit assez calme où le chien peut se sentir en sûreté. Le concept du lit est lui aussi important et un matelas confortable n’est que la première étape.

Du coup, quel est le type de lit préféré des chiens ? La plupart ont juste besoin d’un coin où se reposer. Cet endroit peut même varier de jour en jour. En effet, certains chiens n’aiment pas toujours dormir au même endroit. Mais avec les chiens nerveux, il est très important de rester consistant et leur lit doit toujours rester au bon endroit.

Un lit pour chiens conçu pour réduire le stress combiné à un dressage dans le même but peut faire des miracles. Certains suppléments peuvent aussi aider. Dans les cas extrêmes, un vétérinaire peut aussi prescrire des médicaments.

Est-ce que ces lits fonctionnent ?

Un lit pour chiens conçu pour réduire la nervosité offre un sentiment de sécurité et de confort aux chiens et aux chiots. Le concept du lit est clé car il existe beaucoup de modèles différents. Les meilleures options disposent d’excellentes fonctions qui faciliteront la vie de votre chien telles qu’un surmatelas facile à retirer, une mousse orthopédique, une mousse à mémoire de forme, une housse, et par extension un lit, facile à nettoyer (et si possible lavable à la machine). Les chiens ont besoin de confort et un lit qui leur permet de bien se reposer les aidera à devenir moins nerveux.

Un lit pour chiens bien conçu est assez doux, lavable à la machine et hygiénique. Lelit Bolster d’Omlet, par exemple, offre un confort inégalé. Il offre assez de support pour votre compagnon à quatre pattes et dispose d’un matelas en mousse à mémoire de forme très doux, de coussins latéraux en hauteur et d’une housse lavable à la machine. Le lit Topology pour chiens combine ces éléments et peut également être surélevé pour améliorer la circulation de l’air ce qui évite les saletés, l’humidité et les moisissures qui s’accumulent souvent sous les lits pour chiens à même le sol. Le matelas du lit Topology accepte différents types de surmatelas, capables d’absorber l’humidité et les saletés ou d’ajouter une couche en plus dans laquelle votre chien peut se blottir selon le modèle. Après tout, les chiens aiment leur confort !

Même le meilleur lit pour chiens au monde ne résoudra pas tous les problèmes d’un chien nerveux. Mais ce dernier a besoin de pouvoir bien se reposer et un lit bien confortable facilitera la tâche à tout le monde.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


Liste de cadeaux de Noël – Pour les propriétaires de chiens

 

La niche Omlet Fido Studio en blanc

Un membre de votre famille compte adopter un chiot et veut lui apprendre à utiliser une niche ? Peut-être qu’un de vos parents prend soin d’un chien secouru un peu nerveux qui a besoin d’un coin tranquille à lui ? Nous avons le cadeau parfait.

La niche Omlet Fido Studio est un superbe meuble capable d’accueillir votre chien et vous n’aurez pas à la cacher dans un coin grâce à son design moderne. La niche Omlet Fido Studio dispose d’une armoire de rangement en option dans laquelle vous pourrez ranger les affaires de votre chien ! Profitez de 10% d’économies sur la niche Omlet Fido Studio – blanche dans le cadre de nos promos d’hiver !

Le lit Bolster

Que votre cadeau soit pour un chien ou son propriétaire, un lit pour chiens de qualité est toujours le bienvenu, surtout si le lit actuel à l’air d’être usagé et défraîchi. Le très confortable lit Bolster dispose d’un matelas en mousse à mémoire de forme qui épouse les contours du corps de votre chien. Parfait pour tous les chiens, des chiots aux seniors.

La housse du lit Bolster est lavable à la machine et le lit est disponible en trois tailles et couleurs différentes. Vous pouvez y ajouter des pieds de lit élégants en option. En ce moment, tous nos lits disposent d’un rabais de 20% !

Psst – les chats en profitent aussi !

Couvertures et matelas rafraîchissants

Ce Noël, préparez le lit de votre chien pour l’année à venir. Les couvertures extra douces d’Omlet garantiront à votre chien un lit chaud et confortable pour l’hiver. Vous pouvez aussi le placer sur un canapé ou un siège de voiture pour éviter la boue et les poils. Vous préférez vous préparer pour le printemps et l’été 2021 ? Le tapis rafraîchissant est une option parfaite au lit de votre chien. Ce tapis auto-rafraîchissant est activé lorsque votre chien se couche dessus et risque donc moins de surchauffer lors des périodes de fortes chaleurs.

Nos tapis rafraichissants disposent d’un rabais de 20% off et nos couvertures de 15% dans le cadre de nos promos d’hiver !


Cliquez ici pour consulter nos conditions générales.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


Nos stars canines et leur surmatelas Topology favoris

Voici nos cinq star que vous avez pu découvrir dans notre nouvelle vidéo ainsi que leur nouveau lit favori : Topology !

Topology est un lit pratique, confortable et élégant qui ravira chiens et humains ! Les surmatelas sont lavables à la machine et peuvent facilement être enlevés pour que le lit de votre chien reste propre et hygiénique. Personnalisez-le lit à l’aide de notre gamme de cinq surmatelas.

Nous avons interviewés cinq chiens de la vidéo Topology pour découvrir leur surmatelas préféré :

Freddie adore son lit Topology et son surmatelas Pouf très confortable

Freddie est un dalmatien turbulent et tout plein d’énergie ! Il adore sautiller et se jeter sur son lit à maintes reprises juste pour s’amuser. Ce qui ne pose aucun problème au tissu et à la couture solide du lit Topology. Le surmatelas préféré de Freddie, le Pouf est amusant et très confortable et permet aux chiens de bien se détendre.

Freddie a parfois besoin d’une longue sieste et le lit Topology lui offre le support nécessaire pour bien se reposer. Grâce à la couche en mousse à mémoire de forme de la base et la douceur du surmatelas, Freddie dispose d’un confort sans pareil lorsqu’il décide d’aller dormir.

Woody pourrait passer son temps à dormir sur son lit Topology et son surmatelas Fausse Peau de Mouton luxueux

Personne ne veut l’admettre, mais Woody le Goldendoodle est pourri-gâté. En ce qui concerne les lits pour chiens, il n’accepte que le meilleur, il est donc logique qu’il préfère le surmatelas Fausse Peau de Mouton.

Woody peut se détendre dans son lit Topology au centre du salon et profiter du tissu doux de son surmatelas ainsi que du confort offert par le matelas en mousse à mémoire de forme. Ses propriétaires sont quant à eux contents de pouvoir facilement nettoyer le surmatelas.

Winston se sent en sûreté et bien supporté sur son lit Topology avec surmatelas Traversin

Winston est un petit Teckel âgé de six mois. Et il a de quoi s’occuper toute la journée en explorant, apprenant, jouant et mâchant tout ce qu’il trouve. Il a donc besoin d’un lit très confortable pour se reposer.

Winston adore son surmatelas Traversin. Il bénéficie non seulement du support offert par le surmatelas rembourré, mais se sent également en sûreté grâce aux coussins latéraux.

Margot préfère le confort et l’élégance du surmatelas Matelassé

Margot est un lévrier Afghan raffiné qui apprécie les bonnes choses dans la vie. Elle a besoin de son confort, surtout si ça signifie pouvoir se rouler en boule près du feu après une longue promenade en ville.

Son surmatelas favori est le Matelassé extra doux. Il reste frais en été et bien chaud en hiver et dispose d’un design classique et élégant. Cerise sur le gâteau pour les propriétaires de Margot, le ton gris menthe du surmatelas convient parfaitement au décor de leur maison !

Esme peut se sécher et se détendre sur le surmatelas Microfibre de son lit Topology

Esme, un terrier croisé, adore courir dans les champs et chasser les écureuils lors des promenades en campagne. La pluie et le vent la laissent de marbre, rien de mieux qu’un peu de boue ! C’est pourquoi le surmatelas Microfibre est son préféré. Son tissu structuré est parfait pour un chien mouillé et lui permettra de sécher plus vite.

Les propriétaires d’Esme sont heureux de disposer d’un coin autre que leur tapis dans lequel leur chien peut se sécher ! Le surmatelas absorbe la boue et l’humidité et peut être lavé pour toujours plus de promenades.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


S’occuper d’un chien âgé

Photos : Tadeusz Lakota via Unsplash

Les chiens ne sont pas si différents des humains. Ils ont moins d’énergie à mesure qu’ils vieillissent et leur sommeil et leurs habitudes alimentaires changent. Leur poil devient gris et ils ont parfois des problèmes de mémoire.

De plus, leurs muscles, os et système immunitaire s’affaiblissent. Leurs organes internes ont plus de peine à suivre et les chiens sont donc plus à risque de souffrir de troubles hépatiques, cardiaques, ou rénaux.

Ce qui peut paraître triste, mais au final fait partie de la vie, ce que nous devons tous accepter. Tant que vous vous occupez bien de votre chien vieillissant, son bonheur est assuré.


À quel âge peut-on considérer un chien comme âgé ?

Les chiens ne vieillissent pas tous à la même vitesse. Certains paraissent plus jeunes qu’ils ne le sont ou vice versa et la génétique influence les chances d’attraper des maladies ainsi que des troubles de la vue ou de l’audition.

La taille de votre chien est le facteur qui déterminera quand votre chien sera considéré comme âgé. Les petits chiens comme les terriers sont vieux lorsqu’ils atteignent 10 ou 11 ans. Les chiens de taille moyenne tels que les retrievers deviennent des seniors à l’âge de 8 ou 10 ans. Les grands chiens, à 5 ou 6 ans.

Comment aider mon chien âgé ?

Il a toujours besoin de faire assez d’exercice, mais n’est plus capable de sautiller partout comme avant, ce qu’il vous faut accepter. Les promenades doivent être plus courtes, mais plus fréquentes. Votre chien a aussi besoin de stimulation mentale. Donnez-lui des jouets à mâcher et des casse-têtes pour garder son esprit vif.

Les chiens âgés bougent moins et risquent donc de prendre du poids. Leur alimentation devra changer pour mieux convenir à leurs nouveaux besoins énergétiques. Consultez votre véto si vous avez des doutes, mais votre chien aura probablement besoin de nourriture allégée et de moins de friandises qu’avant.

Prenez soin de visiter le véto régulièrement, ce qui vous permettra d’anticiper les problèmes de santé assez tôt. L’hygiène dentaire est plus importante que jamais et la peau de votre chien sera plus sèche, son poil moins brillant. Un peu de toilettage ne lui fera pas de mal.

Un sommeil différent

Votre chien n’est plus un chiot et a besoin de beaucoup moins de sommeil. Le confort est par contre plus important, ses muscles et os ont besoin de suffisamment de support.

Vous avez besoin d’un lit pour chien conçu pour le confort de l’animal, disposant si possible d’un matelas ferme et d’une couverture douce. Les lits Bolster pour chiens d’Omlet sont parfaits pour les chiens âgés car leur matelas en mousse à mémoire de forme supportent leur corps et le lit peut être surélevé, ce qui facilite la vie des chiens moins agiles.

Les vieux chiens sont plus sensibles aux changements de températures. Leur lit doit être placé dans un coin au chaud en hiver et au frais en été. En hiver, donnez-leur une couverture en plus. En été, un tapis rafraîchissant sera le bienvenu.

Prendre les décisions nécessaires

Vous devrez peut être prendre des décisions difficiles quant à la santé voire la vie de votre chien.

Si votre chien souffre d’une maladie traitable, il vous faudra décider si votre chien est capable de supporter le traitement et si ça en vaut la peine. Vous êtes peut-être assurés et êtes donc moins inquiets au niveau des coûts, mais beaucoup d’opérations sont extrêmement chères et risquées.

Pensez à mettre vos émotions de côté et de ne prendre en compte que ce dont votre chien a besoin. Est-ce que le garder en vie pour quelques mois de plus en vaut la peine s’il souffre constamment et ne peut rien faire ?


Les animaux âgés sont souvent nerveux. Leur corps et leur esprit changent et ils ne comprennent pas pourquoi. Même si votre chien ne voit ou n’entend plus aussi bien qu’avant, il ressent toujours votre présence, ce qui le rassure. Passez donc autant de temps avec lui que possible. Ses dernières années peuvent être heureuses, paniquer au sujet de son âge n’en vaut pas la peine. Amenez-le en promenade, donnez-lui des câlins et jouez avec lui, tout comme avant !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


Est-ce que les chiens souffrent de la dépression saisonnière?

Qu’est-ce que le TAS ?

La dépression saisonnière ou trouble affectif saisonnier (TAS) est un type de dépression qui se manifeste lors de changements de saison, généralement en automne ou en hiver. Les causes exactes du TAS sont encore inconnues, mais il est probablement dû aux jours plus courts des mois d’hiver et de l’exposition au soleil réduite.

Le manque de lumière naturelle peut affecter une partie du cerveau connue sous le nom d’hypothalamus en diminuant la production de mélatonine, une hormone qui contrôle le sommeil, ainsi que de sérotonine qui agit sur notre humeur et appétit. Il est aussi fort probable que le changement de luminosité perturbe aussi notre horloge interne et provoque d’autres symptômes.

Est-ce que les chiens en souffrent ?

Officiellement non, mais des études récentes suggèrent que les saisons pourraient très bien avoir un impact négatif sur les animaux. Selon les sondages, beaucoup de propriétaires de chiens ont remarqué que leurs compagnons sont moins joyeux et manquent d’enthousiasme en hiver. Ils sont ainsi toujours plus nombreux à découvrir le TAS et beaucoup de vétérinaires connaissent généralement le phénomène.

Quels sont les symptômes ?

Le TAS se traduit par une tristesse persistante, un manque d’intérêt pour les activités amusantes, mauvaise humeur, un appétit grandissant et un plus grand besoin de sommeil. Ces symptômes sont les mêmes quel que soit l’espèce, mais il existe des symptômes spécifiques aux chiens, tels que la perte de poils ou un manque de contrôle de la vessie.

Si vous remarquez ces symptômes chez votre chien, consultez un véto. Une autre maladie qui nécessite sans doute un traitement pourrait être la cause de ces problèmes. Votre vétérinaire devrait s’y connaitre en matière de santé mentale canine et pourra donc vous donner des conseils pour aider votre toutou.

Que puis-je faire pour prévenir et combattre ce problème ?

Essayez de maintenir votre routine habituelle tout au long de l’hiver. Vous serez peut-être tentés de rester chez vous plutôt que de vous promener sous la pluie et face au vent et il y aura moins de chance de tomber sur des amis en promenade, mais votre chien a besoin de s’exercer et de passer du temps avec vous tout au long de l’année. En gardant votre routine, vous pourrez prévenir ou réduire les symptômes du TAS.

Lorsque votre travail vous le permet, essayez de promener votre chien quand il fait encore jour afin de profiter de la lumière. Ouvrez vos volets et rideaux et placez le lit de votre chien plus près d’une fenêtre pour qu’il puisse profiter de la lumière.

L’exercice physique et l’exposition à la lumière ont aussi des effets bénéfiques pour vous. Vous aiderez donc indirectement votre chien à rester heureux et en bonne santé. Nos compagnons à poils sont très sensibles à notre humeur et à nos émotions et il y a de fortes chances pour que votre chien ait de la peine à vous voir souffrir.

Chez les humains souffrant du TAS, des lampes de luminothérapies conçues pour imiter les rayons du soleil peuvent réduire les symptômes. On n’est pas sûr que ces lampes aident aussi les chiens, mais dans le doute ça ne fait pas de mal d’essayer. Pensez tout de même à consulter votre vétérinaire au préalable.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


Comment choisir le meilleur lit pour chien

Dogtor™ Adem, comportementaliste & entraîneur pour chien vous explique tout ce que vous avez besoin de savoir sur les lits pour chiens. Vous découvrirez quel type convient le mieux à quelle race et à quel âge et pourquoi les chiens se comportent comme ils le font dans leur lit. Il vous suffit de continuer la lecture !


De quoi faut-il tenir compte lors du choix d’un lit pour chiens ?

Un lit pour chien doit convenir à la race, à l’âge et à la taille de votre chien. S’il est plus âgé, un lit orthopédique ou un modèle en mousse à mémoire de forme tel que le lit Omlet Bolster avec matelas de qualité en mousse à mémoire de forme qui supporte le chien en épousant ses contours lui feront probablement du bien. Par contre, un chiot aura plutôt besoin d’un lit absorbant au cas où il renverse son bol d’eau ou fait pipi au lit. Prenez aussi soin de sélectionner un lit suffisamment confortable mais pas trop cher vu que les chiots ont tendance à les mordiller ou les endommager en jouant et explorant. Personnellement, je trouve que le plus important est de choisir un lit solide et facile à nettoyer. À nouveau, le lit Omlet Bolster excelle à ce niveau ! Cette solution est non seulement écologique, puisque elle vous évite de devoir remplacer un lit endommagé ou puant trop souvent, mais aussi plus hygiénique vu que vous pourrez facilement nettoyer les saletés que votre chien risque d’apporter dans son lit. Vous pouvez aussi placer une couverture sur le lit de votre chien, surtout en hiver.

Quel type de lit convient le mieux à quelle race ?

Certaines races ont besoin de plus de matelassage que d’autres pour leur confort, au risque de développer des ulcères. C’est le cas du lévrier greyhound, un chien plus « maigre » que les autres races. Certaines races dorment en boule comme le husky et certains petits chiens. D’autres préfèrent dormir sur le côté et s’étirer tels que le deerhound, lévrier greyhound et le lurcher. Un propriétaire doit aussi prendre en compte les préférences personnelles de son chien en matière de repos et sélectionner un lit en conséquence.

La période de l’année a un effet sur l’endroit dans lequel votre chien ira dormir. Pour garantir son confort, modifiez son lit selon la saison en y ajoutant soit des couvertures, soit des tapis rafraichissants. Si vous avez besoin d’une couverture confortable la couverture extra douce pour chiens d’Omlet est parfaite pour l’hiver et les périodes de froid pendant lesquelles votre chien aura envie de se blottir. En été, lors des grandes chaleurs, pourquoi ne pas remplacer leur lit par un tapis rafraichissant? le tapis rafraichissant d’Omlet convient à merveille et il est disponible dans plusieurs tailles pour mieux convenir à chaque race.

J’ai remarqué que mon chien « creuse » dans son lit, pourquoi ?

Son instinct le pousse à « balayer » un endroit pour se débarrasser des insectes, rongeurs et reptiles. On pense que l’ancêtre du chien domestique se comportait de cette façon pour être sûr d’avoir choisi un endroit sûr pour se reposer. Ce comportement existe encore aujourd’hui chez les chiens qui vivent à l’extérieur dans les tropiques et les chiens errants. On pense que ce « balayage » leur permet d’éviter les parasites. Quand j’ai visité l’ile Maurice l’année dernière, j’ai remarqué une chienne errante qui grattait le sol lorsqu’elle a remarqué un scorpion qu’elle a dérangé. Je n’ai aucun doute que le scorpion l’aurait piquée si elle n’avait pas agi de cette manière.

Les chiens transpirent par leurs pattes, il est possible qu’ils marquent leur territoire en grattant le sol. Beaucoup de gens pensent qu’uriner contre un poteau est le seul moyen de marquer le territoire, mais il ne s’agit que d’une méthode parmi d’autres !

Pour finir, il se pourrait que les chiens creusent pour dégarnir les surfaces trop chaudes, surtout dans les régions chaudes. Se faisant, ils trouvent parfois une surface plus fraîche sur laquelle ils peuvent se reposer. De plus, les canidés sauvages comme les renards arctiques et les loups creusent des trous pour s’abriter contre le froid, le vent et les tempêtes. Ils se mettent ainsi en sécurité tout en contrôler leur température corporelle. Si cet instinct n’est plus nécessaire chez les chiens domestiques, il n’en a pas moins survécu.

Comment apprendre à mon chien à dormir dans son lit ?

Il s’agit d’une leçon essentielle couverte par n’importe quel entraineur ou comportementaliste compétent Si vous voulez apprendre à votre chien d’aller au lit, mais n’avez pas l’occasion d’assister à une classe, vous trouverez toutes les astuces dans ce guide par étapes.

Par contre, si votre chien n’a pas envie d’aller dormir dans son lit, il vous faut en trouver la cause. Tout d’abord, est-ce que son lit est l’endroit le plus intéressant pour lui ? Servez-vous de renforcement positif en y laissant des friandises pour l’encourager à penser à son lit comme d’un endroit positif et assurez-vous que le lit convient à sa race et à son âge (comme mentionné plus haut !). Deuxièmement, vérifiez que votre chien ne souffre pas de problème comportemental comme un problème de séparation qui l’empêche de dormir dans son lit. Dans ce cas, consultez un comportementaliste certifié qui vous aidera à résoudre le problème et aider votre chien à accepter la séparation avec vous.

Comment puis-je empêcher mon chien de détruire son lit ?

Quel âge a votre chien ? Un chiot mâchouiller son lit, car c’est sa façon de découvrir le monde. De plus, ça lui fera du bien lorsqu’il se fait les dents. Il vous faut un lit sans petits éléments ou rembourrage qu’il risque d’avaler. Dans le même ordre d’idée, le lit devrait pouvoir résister au machouillage. Vous pourrez toujours faire l’achat d’un « meilleur » lit dont votre chiot peut se servir quand vous le surveillez jusqu’à qu’il aura grandi et qu’il aura fait ses dents.

Un chien plus âgé qui détruit son lit, par exemple lorsqu’il se retrouve seul, peut indiquer des problèmes de stress ou de séparation. Le cas échéant, il vous faudra consulter un spécialiste du comportement pour résoudre le problème.

Un chien qui mâche et détruit le lit peut aussi être signe d’ennui. Pour y remédier, assurez-vous que votre chien est bien fatigué avant de le laisser seul, ce qui l’encouragera à dormir quand vous n’êtes pas là. Et prenez soin de ne pas laisser votre chien seul pendant trop longtemps. Les chiens sont comme nous, ils ont besoin de compagnie. Faites attention à ce que votre chien aie assez d’exercice et ne le laissez pas seul trop longtemps. Vous pouvez aussi lui donner de quoi s’occuper quand il est seul. Par exemple, quelque chose de sûr à mâcher ou un jouet rempli de friandises !

J’espère que ces conseils vous sont utiles. Et je souhaite de beau rêves à vos toutous !

Dogtor™ Adem
Comportementaliste & entraineur pour chiens
www.dog-ease.co.uk
@dogtoradem

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens


Comment bien réussir une rencontre entre chiens

Les rencontres entre chiens sont de plus en plus populaires parmi les propriétaires. Rien d’étonnant, les chiens sont des animaux très sociaux. Il ne suffit toutefois pas de lâcher les chiens dans votre jardin !

Nos dix astuces vous aideront à organiser la rencontre parfaite entre toutous.

1. Que des amis !

Souvent ignorée, la clé de succès de toute rencontre est le choix des invités. Un de vos amis a peut-être un Jack Russel que votre labradoodle déteste. Même s’il n’y a rien de plus naturel que d’inviter ses amis avec leurs chiens, un chien qui a mauvais caractère ou est territorial risque de tout gâcher. Ce qui vaut bien sûr aussi pour votre toutou.

2. David et Goliath

Les chiens ont tendance à plus s’amuser avec des amis de la même taille et du même âge. Un chien plus âgé préférera que les chiots surexcités le laissent tranquille. Un petit terrier risque de ne pas aimer d’avoir des Retrievers à ses trousses. Même chose avec les chiens souffrant d’arthrite ou d’obésité, ils auront tendances à essayer de courir avec les autres, ce qui peut faire plus de mal que de bien.

Si les chiens se connaissent déjà, ces précautions ne s’appliquent pas entièrement. S’ils sont amis, invitez-les. Mais faites tout de même attention avec les autres invités.

3. Evitez les foules

Il peut être difficile de faire la différence entre un groupe de chiens heureux et une meute déchainée. Essayez de limiter le nombre de chiens à six ou moins. Vous aurez plus de facilité à contrôler la situation.

4. N’oubliez pas les humains !

Une rencontre entre chiens n’est pas une excuse pour laisser vos chiens dans une crèche pour quelques heures. Les humains doivent toujours être présents. Et plus il y a de chiens, plus il faut d’humains.

5. Une question d’emplacement

Il existe tout un tas d’endroits convenables pour organiser une rencontre, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, mais ils doivent aussi convenir aux invités. Impossible d’héberger six Huskies dans une cuisine. Des trous dans les barrières ou des portes ouvertes peuvent vous rendre la vie dure. Il vous faudra aussi prendre soin de préparer la chambre ou le jardin pour les chiens, en limitant l’accès aux objets fragiles, toxiques, mangeables, ou interdit pour tout autre raison. N’utilisez que des jouets neutres, mieux vaut ne pas laisser traîner les jouets personnels des chiens présents au risque que la rencontre dégénère si l’un deux se révèle territorial

6. Une question de politesse

Les chiens doivent être correctement présentés avant le début de la rencontre, même s’ils se connaissent déjà. Leurs propriétaires se doivent de les garder fermement en laisse et de les faire s’asseoir dans un demi-cercle pour qu’ils puissent communiquer correctement. Vous pouvez ensuite les laisser faire, mais n’enlevez pas encore la laisse. Une fois que tout à l’air en l’ordre vous pourrez les détacher. Gardez les chiens qui font les difficiles en laisse jusqu’à qu’ils décident de se comporter correctement. En cas de dispute, mettez les chiens impliqués en laisse et amenez-les tranquillement à l’écart jusqu’à que les choses se soient calmées.

7. Un repos bien mérité

Certains chiens ont plus d’énergie, de patience et de courage que d’autres. Réservez un coin tranquille dans lequel un chien peut aller se reposer. Avec des petits chiens, ce coin peut être vos bras. Les chiens plus grands ont besoin d’un endroit calme, que ce soit à l’intérieur ou l’extérieur. Dans un grand jardin, ils n’auront pas de difficultés à en trouver un eux-mêmes. Les chiens comprennent le langage corporel et comprendront quand un autre a besoin de se reposer.

8. Pensez à les hydrater

Des chiens qui se défoulent ont besoin d’eau, il vous faut donc avoir des bols et gamelles. Pensez aussi à apporter des friandises s’ils ont un creux.

9. Quelqu’un veut faire un jeu ?

Pour les amuser, jouez à attraper la balle, cache-cache, posez-leur des défis d’agilité et, des obstacles ou donnez-leur des ordres. Et comme récompense, quoi de mieux que des friandises ?!

10. Gare au soleil

S’il fait très chaud, une rencontre à l’extérieur doit se faire dans un endroit avec beaucoup d’ombre et des points d’eau. Et les chiens doivent tous être en bonne forme physique. La chaleur peut être dangereuse, surtout pour les animaux plus faibles. Vous pouvez toujours choisir un autre jour si les conditions ne s’y prêtent pas.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens