Omlet Blog France

Mon chien a-t-il trop froid ?

Photo :Jamie Street via Unsplash

Certains chiens aiment rouler dans la neige alors que d’autres préfèrent passer l’hiver à l’intérieur bien au chaud. Pour les amateurs de neige, une fourrure assez épaisse est bien pratique. Les races telles que les huskies et les malamutes de l’Alaska sont faites pour les climats froids et n’auront aucun problème avec les hivers européens.

Les races robustes avec une fourrure épaisse comme les bergers allemands, poodles et golden retrievers aiment aussi se promener dans le froid. Quant aux chiens à la fourrure moins épaisse comme les lévriers greyhound et whippet et les plus petits chiens comme les chihuahuas et les yorkshires ont besoin d’être protégés du froid tout comme les chiots, les chiens âgés et les chiens malades.

Peu importe la race, ne laissez jamais votre chien dehors lorsqu’il fait très froid. Même le chien le plus robuste succombera au froid si sa température corporelle tombe trop bas.

Comment savoir s’il fait trop froid pour mon chien ?

Vous n’avez qu’à écouter votre chien, il n’hésitera pas à vous le monter ! S’il fait trop froid, il n’aura pas envie d’aller se promener ou sera moins actif durant la promenade. Il ira se coucher dans un endroit à l’abri ou marchera plus lentement. Un chien qui a trop froid peut devenir nerveux et viendra se plaindre avec des grands yeux larmoyants. Les chiens plus petits greloteront rapidement dans le froid et même les chiens les plus grands trembleront après un moment. S’il y a de la neige, votre chien risque de boiter car it trouvera la neige sous ses pattes inconfortable.

Ça n’est généralement pas si grave, surtout si votre chien est en bonne santé. Tant qu’il coure, il ne sentira pas le froid à moins que de la neige se coince dans sa fourrure ou entre ses griffes.

Quelle est la température limite qu’un chien peut supporter ?

En règle générale, la température confortable minimum pour un chien est de 7°C. Si elle descend vers les 0°C, les chiens moins robustes auront besoin d’une veste. En cas de froid extrême, toutes les races exceptés les huskies, malamutes, terre-neuves et samoyèdes auront des problèmes.

Est-ce que mon chien a besoin d’une veste ?

Ça dépend de la race, ainsi que de son âge et sa santé.

Les chiens à la fourrure ou au corps fins (comme les lévriers greyhound) auront besoin d’une veste en cas de froid. S’il a neigé, les petits chiens et les chiots auront eux aussi besoin de porter quelque chose lors de promenades. À cause de leur taille, les petits chiens sont plus sensibles au froid et leur ventre refroidit plus vite vu qu’il est plus proche du sol.

Le système immunitaire des chiots et toutous plus âgés est assez faible et ils risquent de tomber malade quand il fait trop froid. Les vieux chiens souffrant d’arthrite auront de la peine à supporter la météo hivernale et auront probablement besoin d’un manteau.

Les chiens à la fourrure moins épaisse peuvent aussi bénéficier d’un manteau pour absorber la chaleur du soleil d’hiver. Un manteau sera aussi pratique en cas de vent froid (sauf si votre chien est fait pour les conditions plus rudes).

Cependant, même le chien le plus résistant peut souffrir de la neige si elle s’accumule dans sa fourrure. Il essuiera instinctivement son museau et sa tête sur le sol pour s’en débarrasser mais finira par en accumuler encore plus ! Ses griffes risquent également de geler, ce qui n’est certainement pas confortable.

Prenez le temps d’enlever la neige à plusieurs reprises lors de la promenade (si la neige gèle il faudra vous en débarrasser immédiatement). Dans tous les cas, il pourra se réchauffer à la maison, ce qui lui fera du bien.

Comment garder mon chien au chaud en hiver ?

Le plus important est de connaitre les habitudes et préférences de votre chien sur le bout des doigts. Les chiens n’ont pas besoin de chaleur et de confort en permanence et vous avez peut-être remarqué que votre toutou se couche parfois sur un coin plus froid de la maison surtout quand le chauffage est allumé en hiver. En général, la chaleur est un plus gros problème que le froid pour votre chien.

Les races à fourrure sombre profitent du soleil d’hiver car ils absorbent sa chaleur. Les fourrures plus claires réfléchissent la lumière ainsi que la chaleur.

Votre chien sera protégé du froid hivernal par un manteau, mais il aura aussi besoin d’un lit assez confortable pour rester au chaud la nuit.

Evitez de trop raser votre toutou en hiver, ses poils le protègent contre le froid !

Comment savoir si mon chien a trop froid la nuit ?

Tant que votre chien dispose d’un lit confortable et que la température n’est pas trop basse, tout est en ordre. Votre chien se blottira dans son lit et sa chaleur corporelle devrait le garder au chaud pour la nuit.

S’assurer que le lit de votre chien lui convient bien est très important. Le lit le plus confortable est probablement le lit Topology. Celui-ci peut être surélevé pour aider la circulation de l’air et empêcher le lit de devenir trop chaud ou trop froid. Et il dispose d’une housse avec fermetures éclair, vous pourrez donc en changer facilement si elle devient mouillée à cause d’un chien qui dégèle.

Une couverture de luxe pour chiens vous sera aussi utile, surtout si vous avez une niche d’extérieur. Votre chien peut s’y blottir quand bon lui semble selon la température.

Remarque : seulement les races les plus robustes supporteront de rester dans une niche d’extérieur en hiver, même si celle-ci résiste aux intempéries.

 

Que faire si mon chien a trop froid ?

Un chien qui a trop froid grelote et se plaint. Un chien qui grelote doit être enroulé dans une couverture et amené dans un endroit chaud dès que possible. Ça devrait suffire.

Si un chien fragile ou de petite taille a trop froid, il peut tomber malade. Le froid affaiblit leur système immunitaire et les maladies peuvent proliférer. Un chien qui éternue a les yeux qui coulent lorsque les températures descendent. Il a peut-être attrapé froid, a la grippe ou un autre type de maladie.

Les chiens et l’hypothermie

C’est rare, mais les chiens souffrent parfois d’hypothermie, quand leur température corporelle tombe de 38°C / 39°C à 37°C voire moins. Ceci peut être fatal, mais si vous arrivez à réchauffer votre chien à temps, il n’y aura aucun problème.

Le comportement de votre chien vous indiquera s’il souffre d’hypothermie ou est en danger. Les symptômes comprennent léthargie, somnolence, maladresse, pattes raides et difficultés respiratoires.

Dans ce cas, il faut prévenir, pas guérir. Il vous faut connaitre votre chien, ses limites. À vous de savoir s’il a trop froid et risque l’hypothermie.

Les chiens et les gelures

Les gelures sont un autre danger posé par le froid. En cas de températures extrêmes, le corps d’un animal à sang chaud redirigera la circulation sanguine vers ses organes vitaux. Ses extrémités comme son nez, ses oreilles, sa queue et ses pattes peuvent geler. Si vous remarquez que ces parties de son corps sont rouge foncé ou noir, il se pourrait que votre chien a des gelures et doivent être amenés au chaud immédiatement.

Si les oreilles et/ou la queue de votre chien sont glacées au toucher, c’est le moment d’arrêter la promenade et de rentrer à la maison.

Donc si vous sentez le froid dehors malgré vos vêtements, il y a de fortes chances pour que votre chien le sente aussi. Faites usage de votre bon sens et n’oubliez pas, votre chien vous fera vite remarquer s’il a trop froid.

This entry was posted in Chiens