Omlet Blog France

Comment s’occuper d’une poule vieillissante

Bien qu’il y ait des exceptions, les poules domestiques vivent en moyenne 6 à 8 ans. La longévité d’une poule va dépendre d’un grand nombre de facteurs, dont sa race ou son mode de vie. Celles qui pondent beaucoup peuvent ne pas vivre plus de trois ans alors que d’autres peuvent vivre pendant une décennie. D’après le Guinness des records, la poule la plus âgée, nommée Mathilda, a vécu en Alabama pendant 16 ans (1990-2006). En cas de doute sur l’âge de vos poules, certains signes vous indiqueront qu’elles vieillissent. Souvenez-vous que dès l’âge de 5 ans, une poule est considérée comme senior.

Lorsqu’une poule vieillit, ses plumes change légèrement de texture. Elle aura également davantage de traces de coups de bec de ses congénères. Ses pattes deviennent plus dodues ; si elle a des éperons, c’est qu’elle n’est plus dans sa prime jeunesse (les éperons poussent à partir de l’âge de trois ans environ). Si elle marche maladroitement, lentement et en redoublant de prudence, elle a peut-être de l’arthrite. Une poule âgée pondra aussi moins d’œufs. En moyenne, une poule normale pond quatre à cinq œufs par semaine avec un pic de ponte entre 18 et 24 mois. Après cette période, la production diminue. Quand les œufs de votre poule commencent à être biscornus ou quand leur coquille est plus fine et plus fragile qu’avant, c’est qu’elle s’avance doucement vers sa retraite de pondeuse. Mais comme la plupart des poules peuvent vivre sept ans et plus, il vous restera encore quelques années pour profiter de votre compagnon à plume qui vous a apporté des œufs frais pendant plusieurs années !

BIEN S’OCCUPER DES POULES ÂGÉES

En pratique, s’occuper de poules âgées n’est pas beaucoup plus difficile que quand elles sont jeunes. Il existe tout de même quelques petits gestes que vous pouvez adopter pour vous assurer qu’elle se portent bien et qu’elles n’aient pas la vie dure.

Des perchoirs plus bas
Les poules âgées peuvent avoir des difficultés pour se déplacer en cas d’arthrite ou d’inflammation des articulations. En mettant leurs perchoirs plus près du sol, elles y grimperont plus facilement et cela leur soulagera les pattes. Vous devrez peut-être également leur installer une rampe d’accès à leur poulailler.

Un enclos à l’épreuve des prédateurs
Les poules âgées ne courent plus aussi vite que quand elles étaient plus jeunes. Assurez-vous que leur enclos résiste aux prédateurs : ceci est primordial pour leur sécurité. Surveillez vos poules quand elles se promènent en liberté dans votre jardin. Vous pouvez aussi leur faire un enclos et un poulailler séparés pour éviter que les poules les plus jeunes, qui ont tendance à être plus agressives, ne leur donnent des coups de becs.

L’eau et la nourriture
Assurez-vous qu’elles n’aient aucune difficulté à atteindre leurs gamelles d’eau et de nourriture : elles doivent être à une hauteur raisonnable. N’hésitez pas à mettre d’autres gamelles dans leur enclos ou dans le jardin si elles se baladent en liberté. Les poules les plus âgées préfèrent avoir peu de distance à parcourir pour se rassasier.

Nourrir des poules âgées
Si toutes vos poules sont concernées et qu’elles ne pondent plus, vous pouvez vous contenter de toutes leur donner des graines adaptées car celles-ci contiennent moins de calcium. Si vous avez de nouvelles poules encore jeunes, vous pouvez donner à tout le monde des graines pour poules âgées tant qu’elles ont 8 semaines ou plus, et ce jusqu’à ce qu’elles aient l’âge de pondre (16 à 18 semaines), après quoi il leur faudra des graines pour poules pondeuses. Notez que les graines pour poules pondeuses sont parfaitement comestibles par les poules plus âgées, le surplus de calcium n’étant pas dangereux.

Couper les griffes des poules
Avec l’âge, les poules se prêtent moins souvent aux activités qui peuvent en temps normal leur permettre de réguler leurs griffes, comme gratter le sol. Si ces dernières se courbent, cela veut dire qu’il vous faudra les tailler. S’occuper des griffes de vos poules devra certainement faire partie de votre routine quand elles commencent à prendre de l’âge.

Un bon vétérinaire
Essayez de trouver près de chez vous un vétérinaire spécialisé dans les poules. N’hésitez pas à aller lui rendre visite avant que les problèmes sérieux ne surviennent. L’arthrite, la raréfaction de la ponte, les inflammations articulatoires, la goutte, l’ascite, les tumeurs, l’adénocarcinome et la salpingite sont des problèmes de santé qui peuvent sévir à tout âge mais qui sont plus fréquents chez les poules âgées.

LES AVANTAGES DES POULES ÂGÉES

Les poules ont toujours de nombreuses qualités, même après avoir passé leurs années de ponte. Elles produisent toujours du fumier, excellent engrais pour le potager. Elles mangent toujours les insectes qui traînent dans la pelouse : vous verrez que le nombre d’escargots et de tiques diminue grandement avec des poules dans votre jardin. De plus, les poules âgées sont plus susceptibles de couver les œufs et sont toujours prêtes et davantage disponibles pour élever les poussins.

 


Ci-dessus : le filet à poule d’Omlet
Sources : omletcountrysidenetworkmypetchicken, poultrykeeper, thehappychickencoop, wideopenpets, the-chicken-chick

This entry was posted in Uncategorised