Omlet Blog France

Avoir des poules et un superbe jardin

Les beaux jours arrivent, le soleil brille de mille feux, le jardin fleurit, les abeilles butinent, les légumes sortent de terre, les framboises sont mûres et ne demandent qu’à être ramassées, une légère brise rafraîchissante fait chanter le feuillage touffu des arbres et transporte avec elle quelque chose de très particulier…

Cot, cot.

Avant, tout le monde connaissait ce bruit qui émanait de leur propre jardin.

Cot.

Maintenant, la plupart des gens l’ont entendu à la télé, dans les histoires pour enfants ou dans les fermes pédagogiques.

Cot, cot.

En cette période, ce cot cot est le son le plus réconfortant qui soit : il apporte la petite touche de perfection à cette magnifique journée. C’est le son des poulettes qui occupent le fond de votre jardin, qui gloussent de bonheur et qui continuent à vous apporter des œufs frais tous les jours.

Est-ce trop beau pour être vrai ? Un magnifique jardin, des fleurs, des fruits, des légumes, des framboises qui n’ont pas été totalement dévorées par les poules ? Est-ce vraiment possible ?

Hé ben oui ! Et nous allons vous montrer comment réaliser ce rêve : avoir des poules ET un superbe jardin.

Une telle entreprise peut demander un certain nombres de préparatifs, mais vous et vos poules allez profiter d’un jardin très beau et bien entretenu.

Poules en liberté ou poules en enclos

Le meilleur moyen de garder votre jardin en parfait état est de mettre vos poules dans un enclos. Si vous en avez un assez grand, vous pouvez les laisser évoluer dedans pour qu’elles n’atteignent jamais votre potager.

Malheureusement, la forme ou la taille du jardin ne permet pas toujours d’opter pour cette solution. Vous pouvez à ce moment-là les laisser dans un petit enclos pendant la journée et les laisser se promener à l’extérieur quand vous rentrez chez vous.

Taille du jardin

Il est très important de prendre en considération l’espace vous pouvez leur attribuer. Cela va vous permettre de voir combien de poules vous pouvez adopter sans qu’elle ne ravagent tout votre jardin.

Plus elles auront d’espace, moins elles le saccageront – en effet, au lieu de gratter l’herbe toujours au même endroit, elles pourront chercher de la nourriture à des endroits différents. Elles vous débarrasseront des limaces, des escargots et des chenilles sur une plus grande surface : cela permettra davantage d’entretenir votre pelouse que de la détruire.

Si vous leur laissez environ 20 m2 par poule, elles ne devraient pas trop abîmer votre terrain.

Les races de poules

La race des poules est également un facteur déterminant.

Les hybrides sont souvent les plus destructrices car elles ont besoin d’un apport énergétique permanent pour pondre leur œuf quotidien (ou presque) : elles vont constamment chercher quelque chose à manger. Elles sont toutefois peu vulnérables et font d’excellentes poules pour débuter, mais les poules pures races sont préférables si vous voulez que votre jardin reste impeccable.

Prenez en compte ce que vous attendez de vos poules. Si vous en voulez pour leurs œufs, les bantams sont des poules dociles et calmes qui s’adaptent bien aux jardins. Leur petite taille les empêche de faire trop de dégâts. Les seramas, les poules cochin et les bantams de Pékin sont également des races très dociles qui savent prendre soin de la pelouse. Leurs œufs sont généralement petits : comptez 2 à 3 œufs pour un œufs de taille moyenne.

Si vous préférez avoir des œufs plus grands, vous pouvez opter pour des bantams orpingtons. Ces poules touffues sont de parfaits animaux domestiques : elles sont très calmes et ne volent pas. Vu la grande taille des orpingtons, les bantams orpingtons ont une taille plutôt moyenne, tout comme leurs œufs. Ces poules sont très appréciées des éleveurs et la couleur de leur plumage varie.

Protéger le potager et les fleurs

L’idéal est d’avoir une serre faite-maison recouverte de plastique ou d’un simple grillage. Cela vous permettra de protéger vos plantes de vos poules.

Si ce n’est pas possible, vous pouvez installer des parterres surélevés. La plupart des poules n’aiment pas chercher de la nourriture plus haut que leur bec : elles s’attaquent rarement aux plantes en hauteur, ce qui permet à ces dernières de s’épanouir pleinement. C’est un bon moyen de profiter au mieux de votre jardin et du jardinage.

Si aucune de ces solutions n’est envisageable pour vous, vous pouvez opter pour un grillage amovible pour permettre à vos poules de se balader librement sans qu’elles ne cherchent à vous épater avec leur incroyable talent de paysagiste. Le Filet à poules d’Omlet est parfait pour protéger une partie de votre terrain. Il se confond facilement dans n’importe quel jardin et existe en rouleau de 12, 21, 32 ou 42 mètres. Ce filet déplaçable s’installe très facilement et possède de nombreux avantages : il ne s’emmêle pas, ses piquets sont ajustables et les badges réfléchissants vous permettent de le voir de nuit.

Ce filet flexible est livré avec une porte incrustée avec un tout nouveau système d’attache qui est à la fois plus résistant et plus simple à utiliser. Vous pouvez aussi régler la taille de la porte en fonction de vos préférences. Cette porte peut se mettre n’importe où le long du filet.

Avec une hauteur de 1,25 m (soit plus que la moyenne des grillages classiques), vous pouvez être sûr que même la plus déterminée des poules ne s’échappera pas ! Les piquets du filet sont déplaçables sur le filet pour uns sécurité maximale.

Faites-leur un « spa pour poules »

Les poules aiment bien gratter le sol sec sous les buissons pour pouvoir prendre un bain de sable à l’ombre. Aidez-les à trouver un endroit pour le faire ou plantez un arbuste pour elles (sans danger pour les poules bien entendu). Cela peut également détourner leur attention de vos autres plantes. Les bains de sable permettent aux poules de se détendre, d’être de bonne humeur et de prendre soin de leur plumage.

Gardez un œil vos poules

Les meilleurs moments (et aussi les plus sûrs) pour que vos poules se promènent en liberté sont ceux où vous pouvez les surveiller. Cela vous permet d’intervenir si elles sèment la pagaille, par exemple en jetant une poignée de maïs le plus loin possible de votre potager ou de vos fleurs. Mes poules sont très vives et sont du genre à se jeter sur la nourriture dans une cacophonie ahurissante. En général, une telle technique les occupe pendant au moins une demi-heure.

This entry was posted in Uncategorised