Omlet Blog France

Apprendre à nager à son chien

Richard Whately, universitaire d’Oxford et évêque de Durham qui vécut au 19ème siècle, apprit à ses chiens à grimper aux arbres au bord de la rivière Cherwell pour qu’ils puissent ensuite sauter dans l’eau depuis les branches.

Heureusement, il existe des méthodes bien plus simples pour habituer votre chien à se baigner de temps en temps. Cela dit, le mot à retenir dans le paragraphe précédent est « apprendre ». En effet, les chiens ne nagent pas d’eux-mêmes et il est donc nécessaire de leur enseigner la nage. Vous constaterez tout de même que la plupart des chiens parviendront à rester à la surface et à patauger (la fameuse nage du petit chien!) pour regagner le bord si vous les jeter à l’eau (mais ce n’est définitivement pas la meilleure manière de procéder!) Beaucoup de chiens n’ont pas besoin d’être convaincus et sautent dans les rivières, les mares et même la mer dès qu’il en ont l’opportunité. D’autres sont en revanche plus frileux et certaines races ne sont tout simplement pas faites pour nager.

Repérer les chiens qui ne peuvent pas nager

Les chiens qui n’ont pas de museau, comme le boxer, le bouledogue français, le pékinois et le carlin, ont beaucoup de mal à garder leur truffe hors de l’eau. Leur museau aplati (le syndrome brachycéphale pour être exact) les rend inaptes à la nage. De la même manière, les chiens qui ont une grosse tête et un torse musclé, comme les bouledogues américains et les Staffordshire Bull Terriers, ont beaucoup de mal à nager, voire en sont totalement incapables.

Les chiens aux pattes courtes ne pourront pas aller très loin dans l’eau mais ils sont capables de garder la tête à la surface. Cela concerne notamment les bassets hounds et les teckels.

Le premier bain

Si votre chien est sensé pouvoir nager mais se montre un peu méfiant, ou qu’il n’est tout simplement pas habitué, voici quelques petites astuces qui devraient le rendre accro en un rien de temps !

  • Choisissez un endroit où l’eau n’est pas trop profonde afin que vous puissiez secourir votre chien s’il se met à paniquer. Une légère pente est idéale : la rive d’un lac, une rivière calme ou un plan d’eau. Beaucoup de chiens prennent leur premier bain dans une pataugeoire à la maison.
  • Optez pour un lieu calme afin de minimiser les distractions et de permettre au chien de se concentrer sur sa leçon de natation.
  • Gardez votre chien attaché à une longue laisse pendant qu’il se baigne.
  • Munissez-vous d’un bâton ou d’un jouet pour attirer votre chien dans l’eau. Si vous y allez en premier, votre chien sera tenté de vous suivre. Certains chiens sauteront d’un coup dans l’eau, d’autres auront besoin de plus de temps pour se faire à l’idée. Ne forcez jamais votre chien à entrer dans l’eau en le tirant ou en le jetant dedans.
  • Il existe des gilets de sauvetage pour chiens de différentes tailles si votre toutou se montre particulièrement nerveux ou si vous n’êtes pas sûr qu’il puisse bien nager.
  • Une fois que votre chien est habitué à l’eau, allez un peu plus loin (pas évident dans une pataugeoire!) en l’encourageant à vous suivre. La clé est de lui donner confiance.
  • Pour aider un chien anxieux à s’habituer à décoller ses pattes du fond d’une piscine ou d’une rivière, tenez-le par le torse afin de le rassurer. Il se mettra instinctivement à battre des pattes avant et vous pourrez l’encourager à utiliser ses pattes arrière en soulevant légèrement son arrière-train. Il les bougera alors naturellement pour rétablir son équilibre.
  • Une fois que votre chien a acquis le battement de pattes avant et arrière, il a tout compris ! Vous pouvez maintenant le laisser apprivoiser ses nouvelles fonctions, tout en restant près de lui afin de le rattraper par le torse s’il se fatigue ou se met à paniquer.
  • Prenez une serviette avec vous pour sécher votre chien une fois qu’il sort de l’eau. Les chiens les plus petits peuvent très vite attraper un coup de froid. Attendez-vous à être aspergé quand votre chien s’ébroue en sortant !

Pour de nombreux chiens, l’entraînement ne prendra que quelques secondes. La nage est aussi naturelle que l’aboiement chez des races comme le terre-neuve, le caniche, le chien à loutre, les différents retrievers, les épagneuls, les setters et – oh surprise ! – les chiens d’eau portugais et espagnols. Et rassurez-vous, pas besoin de leur apprendre à grimper aux arbres pour qu’ils se jettent à l’eau!

This entry was posted in Chiens