Omlet Blog France

Comment transformer les déjections de vos poules en fumier

Nos poules nous apportent de la distraction, de la compagnie et des œufs frais mais aussi beaucoup, beaucoup de déjections ! Bien que le nettoyage du Poulailler Eglu ne soit pas la partie la plus amusante de l’élevage de poules, ces excréments peuvent être transformés en ce que les jardiniers appellent parfois « l’or noir », l’un des engrais les plus recherchés. Et vous pouvez vous en procurer gratuitement !!

Il y a cependant quelques éléments à prendre en compte pour obtenir un résultat de bonne qualité. Continuez à lire pour en savoir plus!

Tout peut être utilisé

Contrairement à d’autres types de fumier, les déjections de poules sont trop concentrées pour être utilisées directement sur vos parterres de fleurs ou vos potagers : elles brûleraient les racines et autres parties de vos fleurs et de vos cultures. Elles peuvent également contenir des bactéries nocives qui sont susceptibles de provoquer des maladies si elles sont ingérées. C’est pourquoi elles doivent être mises dans le composteur !

Même si vous pouvez mettre les déjections de poules directement dans un parterre en automne et les recouvrir de feuilles sèches qui se désagrègeront pendant l’hiver, la meilleure solution consiste sans aucun doute à être patient et de les laisser se décomposer dans un endroit dédié.

Que vous fassiez un nettoyage hebdomadaire ou que vous ramassiez les excréments dans votre Eglu tous les jours, tout ce qui se trouve dans le poulailler peut être ajouté directement au compost, y compris la litière. L’ajout de la litière permet de créer le bon dosage de carbone (litière) et d’azote (déjections) nécessaire pour décomposer les matières végétales et les déchets. Comme les excréments de poules sont extrêmement riches en azote, vous devrez probablement ajouter une plus grande quantité de matières végétales que dans un compost classique. Les feuilles séchées du jardin sont un excellent choix.

Nous vous recommandons d’avoir un conteneur scellé pour votre compost plutôt qu’un monticule dans un coin car ce dernier peut attirer les rongeurs et les animaux domestiques qui ne devraient pas ingérer de déjections de poules.

Composter des excréments de poules

En dehors du carbone et de l’azote, votre compost aura besoin d’air, d’humidité et de chaleur. Cette opération est facile à réaliser puisqu’il suffit d’arroser votre mélange abondamment et de retourner le compost toutes les semaines pour que l’air circule. Cette action a pour effet d’augmenter automatiquement la température du compost, décomposant ainsi les matières végétales et brûlant les bactéries indésirables.

Si vous voulez accélérer le processus et devenir un champion du compostage, vous pouvez acheter un thermomètre à compost en jardinerie et garder un œil sur la température au centre du composteur. La température idéale est située entre 50°et 65°C et doit être maintenue pendant environ 3 jours, après quoi vous devrez retourner complètement le compost et recommencer le processus.

Cette opération n’est cependant pas obligatoire et vous pouvez simplement laisser le compost faire son travail en le retournant régulièrement. Le temps nécessaire dépend des conditions, mais il faut entre 9 mois et 1 an pour que toute la matière se décompose correctement.

Ajouter de l’or noir à votre jardin

Une fois compostées, les déjections de poules apportent de la matière organique à votre sol et augmente sa capacité à retenir l’eau. C’est aussi un engrais étonnant qui apporte à vos plantes de l’azote, du phosphore et du potassium en quantités bien plus importantes que les autres types d’engrais. Le fumier de poules peut être épandu sur votre potager ou vos parterres de fleurs, ou être incorporé à la terre. Vous pouvez également mettre une poignée de fumier dans un arrosoir que vous laissez dissoudre avant de donner à vos fleurs une douche très nutritive.

Si vous avez bien composté les déjections, toutes les bactéries nocives auront été brûlées et il y aura très peu de risques que vous tombiez malade. Cependant, si vous êtes d’une nature inquiète, veillez à bien nettoyer vos légumes avant de les manger, ou utilisez le fumier de poules sur des légumes qui ne touchent pas le sol comme le maïs, les petits pois ou les tomates.

This entry was posted in Poules