Limited availability due to high demand. Please see our Stock Availability page for more information.

Omlet Blog France

Cochons d’Inde – les choses à faire et à ne pas faire

Il existe de nombreuses façons d’améliorer la vie de vos cochons d’Inde. Dans cet article, on se penche sur les choses à faire et à éviter en matière de cochons d’Inde.

Saviez-vous qu’en Suisse, il est illégal de n’avoir qu’un cochon d’Inde ? En effet, plusieurs espèces d’animaux ne peuvent être adoptées que par paires dans le pays alpin. Des lois similaires existent dans d’autres pays et sont faites pour protéger nos amis à fourrure de la solitude. Tout comme nous, les cochons d’Inde ont besoin de compagnie pour vivre heureux et la loi est là pour les protéger !

Les litières

À faire : utilisez un matériau très absorbant, capable de retenir les odeurs et créer un environnement plus hygiénique et confortable pour vos cochons d’Inde.

À éviter : des litières poussiéreuses ou rugueuses. Les poumons des cochons d’Inde sont sensibles et respirer du sable et de la poussière de bois peut leur faire du mal. Dans la nature, les cochons d’Inde créent leurs nids à l’aide de grands bouts de bois et débris. Vos animaux se feront un plaisir de se bricoler un nid complexe à l’aide de matériaux assez grands.

À faire : choisissez des copeaux de bois séchés au fur, ce processus débarrasse le bois de ses huiles et toxines.

À éviter : choisir des jolies couleurs plutôt que des matériaux confortables ! Si vous avez envie d’une litière colorée, mélangez-la à des matériaux aux couleurs naturelles qui ressemblent à l’habitat naturel des cochons d’Inde – un mélange d’herbe et de brindilles.

À faire : si possible, utilisez une litière avec aubiose, car elle ne crée pas beaucoup de poussière et est fabriquée à partir d’un matériau naturel, durable et très absorbant.

La nourriture

À faire : des friandises naturelles comme des épinards ou du brocoli, deux sources de vitamines C essentielles ! Vos cochons d’Inde ne sont pas trop légumes ? Vous devrez probablement acheter un supplément en vitamines C à verser dans leur eau pour qu’ils restent en bonne santé.

À éviter : ne leur donnez pas trop à manger – s’ils laissent de la nourriture dans leur bol tous les jours, pensez à leur en donner un peu moins.

À faire : nettoyez les bols et la litière de vos cochons d’Inde régulièrement, car ils y laissent vite de la fourrure et des saletés. Nettoyez leurs bols chaque fois qu’ils ont fini de manger soit en les essuyant ou en les passant sous l’eau.

À éviter : ne donnez jamais de viande ou de poisson à votre cochon d’Inde, il risque d’en tomber malade. Un cochon d’Inde qui a ingéré de la viande doit être amené chez le vétérinaire immédiatement.

À faire : changez l’eau de vos cochons d’Inde tous les quelques jours, pas seulement quand leur bol est vide. Leur eau doit rester propre.

À éviter : ne leur offrez pas trop de friandises quand vous les dressez – les friandises seront plus efficaces si votre animal les considère comme une récompense exceptionnelle !

Les jouets

À faire : changez régulièrement les jouets dans l’enclos de vos cochons d’Inde. Ils ont besoin de jeux stimulants, et si leurs jouets demeurent les mêmes ils finiront par s’ennuyer. Un cochon d’Inde qui en a marre de ses jouets se met souvent à les mâcher ou les manger !

À éviter : les vieux rouleaux de papier toilette ne sont pas des friandises. Ils contiennent des produits chimiques néfastes à la santé de vos animaux. Mieux vaut investir dans un système de tunnels comme les tunnels Zippi. Ceux-ci sont non seulement plus robustes, ils sont aussi plus sûrs.

À faire : donnez-leur assez de jouets à mâcher. Les cochons d’Inde ont tendance à mordiller et mordre tout ce qu’ils trouvent dans leur cage, c’est bon pour leurs dents. Mais ça peut être un problème dans une cage en métal, il est donc essentiel de leur donner suffisamment d’objets à mâcher.

À éviter : ne placez pas vos cochons d’Inde dans des roues ou des balles. Ces jouets ont beau être super pour les plus petits rongeurs, ils ne sont pas conçus pour accueillir des cochons d’Inde. Ceux-ci ont meilleur temps de s’exercer dans un parc ou un enclos.

À faire : modifiez l’aménagement de vos tunnels assez souvent. La plupart des systèmes de tunnels disponibles sur le marché sont modulaires et conçus pour être modifiés afin que les animaux ne s’en lassent pas.

La cohabitation

À faire : assurez-vous que vos cochons d’Inde disposent d’assez d’espace dans leur enclos. Si vous avez une famille entière, il est important que chacun ait un coin bien à lui dans la cage ou le clapier.

À éviter : ne punissez pas vos cochons d’Inde en les isolant. S’ils se comportent mal, la séparation ne créera que des problèmes supplémentaires à long terme. De plus, c’est stressant et mauvais pour leur santé.

À faire : gardez vos cochons d’Inde par paire de frères ou sœurs stérilisés. Ceci réduit leur niveau d’agressivité ainsi que leurs envies de s’accoupler. Vous pouvez aussi garder un mal stérilisé avec des femelles, mais il vous faudra attendre six semaines après l’avoir stérilisé, car les mâles peuvent encore se reproduire durant cette période.

À éviter : n’adoptez pas qu’un seul cochon d’Inde. La Suisse l’a bien pensé avec sa loi, les cochons d’Inde peuvent vite se sentir très seuls. Isolés, ils vivent moins longtemps et sont profondément malheureux. Avec des amis, il y a de fortes chances pour qu’ils vivent une longue et belle vie. Il vaut donc mieux les adopter par paires.

S’occuper de cochons d’Inde est un vrai bonheur et c’est très facile. Créez un environnement stimulant pour vos compagnons à fourrure et donnez leur accès à une alimentation saine tout en suivant ces quelques règles, ils vous en seront reconnaissants.

This entry was posted in Animaux


One reply on “Cochons d’Inde – les choses à faire et à ne pas faire”

BITON dit :

Bonjour,
Une petite alerte sur une maladie qui a coûté la vie à l’un de nos 2 cochons d’INde : la pododermatite. C’est une inflammation des coussinets, qui peut dégénérer et attaquer les os…il est alors trop tard. Cela est semble-t-il provoqué par la litière souillée, humide et/ ou trop “dure”. Donc bien penser à changer régulièrement la litière, mais aussi à regarder régulièrement les coussinets des pattes de vos cochons d’INde et à consulter un bon vétérinaire aux 1ers signes (rougeurs, gonflement)… La pododermatite peut sembler s’arranger mais repartir par la suite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *