En raison d’une forte demande, il y a un temps d’attente. Veuillez consulter notre page Livraisons pour en savoir plus.

Omlet Blog France

Poulailler Eglu Cube vs Poulailler en bois : Lequel restera le plus chaud en hiver ?

Poules debout dans la neige à côté d’un poulailler Eglu Cube d’Omlet avec une protection contre les intempéries

Lors d’une froide journée d’hiver, avec de fortes gelées ou une épaisse couche de neige, vous êtes-vous déjà demandé comment vos poules font pour tenir sans chauffage et sans tasse de café ? Il est naturel de s’inquiéter de savoir si vos poules seront dans de bonnes conditions lorsque la température descendra en dessous de zéro degré.

Il n’est pas surprenant que les poules cherchent un abri lorsque la météo est mauvaise. La première chose à faire pour que vos poules restent bien au chaud est de vous assurer que leur poulailler soit résistant à l’hiver. Choisir le bon poulailler doit être similaire au choix de votre propre maison. Vous ne voudriez pas vous retrouver avec des portes et des fenêtres qui laissent passer des courants d’air, ou avec un toit qui fuit et des murs fins comme du papier… et vos poules non plus. Beaucoup de poulaillers conviennent parfaitement pendant l’été, mais malheureusement, une fois que l’hiver arrive, ils n’ont pas la capacité de résister au froid extérieur. Nous avons testé deux poulaillers très différents pendant trois nuits dans une forêt bavaroise, en Allemagne. Un endroit qui n’est jamais épargné par la neige et la glace.

Le premier poulailler est un modèle typique vendu un peu partout sur Internet. À première vue, tout s’emboîte parfaitement et la peinture est plutôt jolie. Il est également livré avec une barre de perchage, un nichoir et un enclos. C’est un poulailler qui a l’air en parfait état. Toutefois, en y regardant de plus près, on peut constater que la majorité des panneaux de bois ne mesurent que 5 mm d’épaisseur, ce qui peut être assez inquiétant. Il n’y a pas d’isolation et les instructions ne précisent pas si le poulailler peut être utilisé durant toute l’année..

Le second modèle est un poulailler Eglu Cube de chez Omlet. Il fait partie de la gamme des poulaillers Eglu qui possèdent une isolation à double paroi afin d’offrir une couche isolante tout autour du poulailler. Il est extrêmement robuste et résistant, un peu à l’image d’une glacière. On peut dire que la qualité est digne d’un produit d’élevage pour ce poulailler domestique. Le poulailler Eglu a l’air de faire le travail, mais peut-il garder le froid à l’extérieur et la chaleur à l’intérieur ?

Poulailler Eglu Cube d’Omlet à côté d’un poulailler en bois dans la neige

Nous avons placé des thermomètres numériques identiques à l’intérieur des deux poulaillers pour mesurer les températures à l’intérieur et à l’extérieur pendant la nuit. Des caméras ont également été placées à l’intérieur des poulaillers afin d’observer les poules. Après que les poules soient allées se coucher, nous avons fermé les portes. Le modèle Eglu Cube est livré avec une porte automatique pour poulailler plutôt sophistiquée qui se ferme délicatement après le passage de la dernière poule.

Une fois la nuit tombée, la température extérieure est descendue à -3,8 °C. Plus il faisait froid dehors, et plus il faisait chaud à l’intérieur du poulailler Eglu Cube. Environ une heure après que les poules soient allées se coucher, la température à l’intérieur de l’Eglu Cube était de 8,3 °C (soit une différence de température de +12 °C), et elle est restée à ce niveau toute la nuit .

Malheureusement, le poulailler en bois n’était pas aussi confortable. La température extérieure a chuté, et la température à l’intérieur du poulailler en bois aussi. À 23 heures, il faisait -2 °C à l’intérieur du poulailler. Soit seulement 1 °C de plus que la température extérieure. En fait, la température à l’intérieur du poulailler en bois est restée négative pendant une grande partie de la nuit, passant juste au-dessus de zéro à 7 heures du matin.

Avec ce froid à l’intérieur, vous pourriez vous demander comment les poules ont pu survivre. Tout comme les autres animaux homéothermes (à sang chaud), les poules sont dotées de mécanismes de régulation de la température qui maintiennent leur température corporelle à un niveau constant (environ 41-45 °C chez une poule adulte en bonne santé), ce qui leur permet de supporter un certain degré de froid. Tout comme les oiseaux sauvages, les poules gonflent leurs plumes lorsqu’il fait froid ; cela leur permet de stocker une couche d’air qui les isole du froid. C’est pourquoi il est si important que vos poules ne soient pas mouillées par temps froid, car cela les empêcherait de gonfler leur plumes. En outre, un poulailler avec des courants d’air ne leur permet pas non plus de stocker cette couche d’air chaud.

Elles rentrent également leur tête sous leurs ailes et se blottissent contre les autres poules du poulailler pour se tenir chaud. Sur l’enregistrement de la caméra installée dans le poulailler, on peut clairement voir les poules choisir un endroit spécifique pour se percher, puis gonfler leurs plumes.

Alors, si les poules du poulailler en bois ont pu se tenir au chaud malgré le froid intérieur, il n’y a pas lieu de s’inquiéter ? Pas tout à fait, un poulailler qui n’est pas isolé ou qui n’a pas de courant d’air demandera plus d’efforts à vos poules en raison de la chaleur perdue. Des poules qui vivent dans un poulailler froid devront plus rapidement augmenter leur métabolisme pour transformer leurs réserves de nourriture et de graisse en chaleur par rapport à des poules qui vivent dans un poulailler avec des températures adaptées. Si la perte de chaleur est extrême ou si l’une de vos poules n’est pas en pleine forme, elle risque, au bout de plusieurs nuits froides, d’épuiser toutes ses réserves d’énergie et d’être incapable de maintenir sa température corporelle à un niveau suffisamment élevé, avec des conséquences potentiellement fatales.

Cette comparaison nous montre qu’un poulailler correctement isolé et adapté à l’hiver peut faire toute la différence. D’un côté, vos poules pourront passer une nuit confortable, de l’autre, elles passeront toute une nuit à grelotter pour tenter de se réchauffer. En prime, les poules qui dépensent moins d’énergie pour se réchauffer sont plus susceptibles de continuer à pondre.

Graphique qui compare la chaleur d’un poulailler Eglu Cube d’Omlet à celle d’un poulailler en bois

This entry was posted in Poules


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *