Omlet Blog France

Comment les poules pondent-elles ?

ÉTAPE 1 : LA LUMIÈRE

La ponte commence dans l’œil de votre poule. Lorsque les rayons du soleil le pénètrent, ils activent une glande photosensible, la glande pinéale, qui se situe juste à côté de l’œil. À son tour, la glande pinéale déclenche un système qui conduit à la production d’un œuf (appelé ovocyte) dans l’ovaire de la poule. Ce rapport à la lumière explique en partie pourquoi les poules pondent moins en hiver.

ÉTAPE 2 : LE JAUNE
Les poules naissent avec deux ovaires mais l’un cesse de fonctionner dès leur naissance. Cela leur permettrait d’économiser à la fois de l’énergie et du poids et, tant qu’il fonctionne, un ovaire leur suffit amplement !

1. Ovaire 2. Infundibulum 3. Oviducte 4. Magnum & isthme 5. Utérus 6. Cloaque

L’ovaire contient des milliers d’œufs potentiels, les ovules. Si l’on dissèque une poule, on peut observer tous ces ovules sous-développés à la naissance de sa colonne vertébrale. Lorsque la poule est en âge de pondre, certains de ces ovules mûrissent pour devenir des jaunes d’œufs. À ce stade, les ovules sont séparés les uns des autres, chacun dans son propre follicule. Cependant, quand l’un d’entre eux est prêt à sortir, il se débarrasse de son follicule et quitte l’ovaire en glissant le long du canal reproducteur, l’oviducte.

Ce processus, appelé ovulation, arrive en moyenne toutes les 25 heures et il recommence généralement une heure après chaque ponte.

ÉTAPE 3 : LE BLANC

Le jaune entre dans l’oviducte via l’infundibulum. C’est ici que se produit la fécondation si votre poule a été courtisée par un coq. Vous avez peut-être déjà remarqué un petit point blanc sur vos jaunes d’œufs. Il s’agit du blastodisque, la cellule femelle qui, une fois associée au sperme, donnera un embryon suite à la division cellulaire.

Le fait que l’œuf ait été fécondé ou non ne change absolument rien à son trajet. Le blanc, également appelé albumen, se forme lorsque le jaune passe par le magnum et l’isthme de l’oviducte. Cette fine membrane permet de contenir le jaune et d’éviter qu’il ne se répande de partout. Les chalazes, deux cordons de tissus, veillent à ce que l’œuf soit correctement positionné dans l’albumen. Voilà qui commence à ressembler à un œuf, même s’il manque encore une partie essentielle : la coquille !

ÉTAPE QUATRE : LA COQUILLE
L’œuf reçoit sa coquille dans l’utérus grâce à la glande coquillière. Il s’agit de l’étape la plus longue de tout le processus, la coquille met environ 20 heures à se construire ! Avant que l’œuf ne sorte définitivement, une fine pellicule se forme autour de la coquille et agit comme un anti-microbes : il s’agit de la cuticule. Lorsque l’oeuf est prêt, la glande coquillière l’expulse de l’oviducte pour qu’il tombe dans le cloaque, lieu de rencontre des systèmes reproducteur et excréteur.

This entry was posted in Uncategorised