Omlet Blog France

Acheter son poulailler ou le fabriquer ?

“Je peux faire mieux pour moins cher.”

En tant qu’ambassadeur d’Omlet aux États-Unis, j’ai entendu cette phrase des centaines de fois dans tous les salons du pays. Toutefois, étant moi-même un ancien fabriquant de poulaillers DIY haut de gamme avant de devenir l’heureux propriétaire d’un poulailler Omlet il y a fort longtemps, j’aimerais mettre les choses au clair et expliquer pourquoi leurs poulaillers sont la meilleure acquisition que n’importe qui ayant quelques poules dans son jardin puisse faire.

C’était la prunelle de mes yeux :

Voici un poulailler luxueux digne de Pinterest fabriqué avec les meilleurs matériaux que j’avais pu dénicher. J’ai installé moi-même un système d’isolation thermique dans le toit ! Il y a même un velux au centre avec une vitre tintée anti-UV qui protège du soleil brûlant du Texas. On a mis des renforts en métal à tous les coins pour être sûrs qu’il soit bien robuste et sécurisé. Il y a des centaines de vis pour maintenir la double couche de grillage. Littéralement des centaines. J’ai utilisé du bois traité fait pour aller au sol que j’ai recouvert d’enduit. J’ai fait les côtés en fibre-ciment car c’est supposé protéger de la grêle et des objets projetés par le vent. J’ai beaucoup investi dans ce véritable Fort Knox pour gallinacées, si bien que je pensais pouvoir le garder éternellement. J’avais même acheté des poignées en forme de poule pour les portes du poulailler :

Pourquoi les poulaillers d’Omlet sont mieux que des poulaillers que l’on fait soi-même ?

L’expérience ne doit jamais être sous-estimée, surtout lorsque des vies sont en jeu

  • Omlet a été fondé en 2003 et n’a cessé d’innover depuis. Ce qui leur fait seize ans d’expérience dans la fabrication de poulailler. Seize ans à tout faire pour que les prédateurs ne puissent pas même attraper une seule plume de vos poules. Parmi les gens qui ont fait eux-mêmes leur poulailler, la plupart de ceux avec qui j’ai pu discuter, que ce soit sur des salons ou des forums comme BackYardChicken.com, sont des débutants et ignorent tout de la créativité et de l’incroyable détermination des ratons laveurs, des renards, voire des chiens du voisinage.
  • Quand vous achetez un poulailler Omlet, ces seize années de recherche et de développement visant à offrir aux poules le meilleur intérieur possible sont incluses dans le prix. Ils ont passé seize ans àperfectionner leurs poulaillers qui sont maintenant livrés aux quatre coins du monde. J’insiste vraiment là-dessus car c’est la principale raison pour laquelle j’ai opté pour un poulailler Omlet plutôt que d’en refaireun moi-même. Ils n’ont pas passé seize ans à faire et refaire le même modèle contrairement à la plupart des modèles des autres marques que vous pouvez acheter dans le commerce : ils les ont passés à innover constamment et à tout faire pour proposer le poulailler le plus sécurisé qui soit. En poursuivant la lecture, demandez-vous si quelques recherches Google, un groupe Facebook ou un post Pinterest dans mon cas peuvent rivaliser avec seize années d’expérience de terrain à vendre des milliers de poulaillers testés et approuvés partout dans le monde. Pensez aux poules que vous allez bientôt ramener chez vous et qui vont habiter le poulailler. Risqueriez-vous leurs vies pour un projet maison réalisé en un week-end ? Si vos enfants s’entendent bien avec vos poules, pensez au traumatisme qu’ils pourraient vivre si un beau matin ils découvraient qu’un raton laveur avait transformé le poulailler en scène de crime digne d’un bon NCIS, avec une poule sans tête dans le rôle de la victime. Le prix peut paraître élevé au premier abord, mais je peux vous assurer que ça en vaut largement le coup, d’abord pour la tranquillité d’esprit, mais également pour la propreté, le déplacement du poulailler et pour un tas d’autres raisons.
  • Fabriquer son propre poulailler peut sembler, de prime abord, être une solution économique, mais je peux vous dire que la première fois que vous trouvez vos poules démembrées par un raton laveur ou déplumées et à moitié dévorées par un renard, faire des économies ci et là sera la dernière de vos préoccupations. À quoi bon pleurer la perte de vos poules si c’est pour ensuite passer plusieurs jours à vous ruiner pour retaper votre poulailler ? De plus, si un prédateur parvient à pénétrer un enclos, il auratendance à y revenir régulièrement. Ils viendront tâter le terrain et essayer à nouveau de pénétrer dans le poulailler car ils savent qu’à l’intérieur, c’est buffet à volonté. Pourquoi ne pas les en empêcher dès la première tentative pour qu’ils ne reviennent pas par la suite ?

Matériaux

  • La plupart des poulaillers qu’on trouve sur Internet ou ailleurs sont en bois, traité ou non. Souvent, le bois est traité par imprégnation en autoclaves aux sels de cuivre pour quelques années de protection supplémentaires contre Mère Nature.
  • Cependant, le bois traité ne protège pas des déjections des poules, très riches en ammoniaque. Les poules ne séparent pas urine et excréments comme nous le faisons : elles mélangent les deux pour obtenir une substance hautement corrosive pour bon nombre de matériaux. Cela accélère la décomposition des composants en bois des poulaillers faits maison. Ceci doit absolument être pris en compte car du bois qui se décompose, c’est comme du bois qui moisit : il devient extrêmement friable, et personne ne veut que les prédateurs puissent gratter dans le poulailler comme dans du sable. Le seul moyen de contourner ce problème est d’être méticuleux et de remplacer les planches de bois au moindre signe de décomposition. Vous devrez donc acheter plus de matériaux, vous passerez du temps à retirer la moisissure et à réinstaller de nouvelles planches, sans parler du stress de vos poules qui auront sûrement du mal à supportiez que vous fassiez du bricolage chez elles.
  • Sachez qu’il existe des mastics et des peintures qui peuvent être utilisés sur le bois, traité ou non, mais pour les avoir testés, ils ne font que retarder l’inévitable car ils se décomposent eux aussi. De plus, je voudrais mettre en garde contre leur usage car ils représentent un véritable danger sanitaire pour vos poules. Elles mangent tout ce qui se trouve à portée de bec, donc quand la peinture ou le mastic commencera à s’effriter, elles mangeront les petits bouts qui se détachent. Je ne suis pas vétérinaire mais je pense pouvoir affirmer qu’ingurgiter de la peinture n’est pas vraiment recommandé.
  • Les poulaillers Omlet sont en plastique ultra rigide non-poreux et sont conçus pour résister aux forces de la nature et aux poules elles-mêmes. Les excréments corrosifs des poules n’affectent pas l’état ou la durabilité du poulailler. Il restera robuste pendant des décennies sans avoir besoin d’être réparé, remplacé ou rénové.
  • Je préfère vous conseiller de ne pas vous approcher des grillages souples pour poules : toutes les semaines, j’entends quelqu’un m’expliquer qu’il avait ce genre de grillage et que ses poules ont finies exterminées par un prédateur. Ces grillages sont très bien pour contenir vos poules à un endroit mais ne protègent absolument pas des prédateurs. Les ratons laveurs peuvent passer leur pattes à travers les mailles et faire un trou dedans en moins d’une heure. Les renards et les chiens du voisinage peuvent y faire des trous avec leurs crocs. Les serpents n’ont pas le moindre effort à faire pour passer entre les mailles.
  • On trouve aussi des gens qui utilisent du grillage galvanisé. C’est ce que j’utilisais moi-même quand j’ai construit mon premier poulailler et ça marche bien, pendant un moment. Car au bout d’un certain temps, il finit par s’affaisser, et il supporte mal le poids. Il protège bien des prédateurs au début mais il n’est pas complètement sûr. S’il y a la moindre coquille dans votre installation et si vous ne
    contrôlez pas régulièrement l’état du grillage, il peut facilement s’avérer inutile et vous devrez leremplacer.
  • L’enclos des poulaillers Omlet est fait en acier soudé. Je pourrais vous en dire plus à ce sujet, mais cette image parle d’elle-même :

Un poulailler déplaçable

  • J’avais la larme à l’œil le jour où j’ai dû abandonner mon poulailler imitation grange digne de Pinterest. En effet, on a vendu notre maison, et impossible de déplacer le poulailler sans louer un transpalette et toute une équipe pour le charger dans un camion.
  • Pour mon plus grand bonheur, ce n’est plus un problème avec les poulaillers Omlet. Ils sont amovibles une fois assemblés, et on peut facilement les démonter à tel point que les miens tiennent largement à l’arrière de mon pick-up. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait quand on a quitté l’Oklahoma pour aller vivre à Austin dans le Texas.

Enclos modulaire extensible

  • Quand on fait soi-même un poulailler, il est capital (mais parfois difficile) de savoir combien de poules il abritera. Ça n’a l’air de rien dit comme ça mais il existe une « mathématique des poules » que les éleveurs connaissent bien. J’y ai été confronté très tôt, et ce à mes dépens. Ce qui n’était au départ qu’un petit élevage modeste de trois poules s’est transformé en une horde de trente et une poules qui ne cesse de grandir. Notre poulailler/grange était prévu pour cinq ou six poules. Toute extension aurait été extrêmement coûteuse et aurait nécessité de scier des parties de la structure, ce qui aurait affaibli la structure du poulailler.
  • Notre enclos Omlet a pu s’agrandir en même temps que la famille et on économise déjà pour investir dans un autre Grand Enclos et l’ajouter à la structure. Attacher des extensions prend littéralement
    dix minutes. Grâce à sa modularité, tout ce que vous avez à faire est d’attacher l’extension à l’enclos existant.

Prix

  • Mon poulailler Pinterest m’a coûté environ $1 600 (1 400 €). On peut y mettre cinq poules qui auront largement assez de place et il n’a fallu que deux ans avant que les premiers problèmes n’apparaissent (j’ai dû rapidement remplacer certains éléments et lutter contre la décomposition du bois).
  • La plupart des poulaillers que vous trouvez dans le commerce vont de 200 à 1 000 €. Cependant, la majorité sont composés de bois, au moins en partie, et ce matériau va finir par vous lâcher et vous devrez le remplacer. Vous devrez donc régulièrement y consacrer une partie de votre budget.
  • Vous pourrez trouver des poulaillers en polymère mais aucun ne permet d’avoir un enclos attaché ou de l’agrandir avec des extensions si vous vous retrouvez avec plus de poules que prévu. Au final, vous aurez dépensé bien plus qu’avec les poulaillers Omlet pour quelque chose qui n’est pas conçu pour durer éternellement et qui n’a aucune flexibilité, contrairement aux produits inventés par Omlet.

On est tranquille car on sait que tout a été pensé.

  • Comme je l’ai déjà précisé plus haut, Omlet a plus d’expérience dans le domaine que n’importe quel bricoleur amateur. Ils ont résolu tous les problèmes que peuvent avoir les poulaillers. Avoir l’esprit tranquille en achetant un produit clé en main qui tiendra pendant des décennies, protègera vos poules et s’adaptera si la famille s’agrandit n’a pas de prix, surtout si ça vous permet d’éviter les pires mésaventures.

This entry was posted in Uncategorised