Omlet Blog France

Vous envisagez de réunir vos poules et lapins dans un même enclos? Voici ce que vous devez prendre en considération !

Les lapins et les poules sont parmi les animaux de compagnie préférés des Français et s’ils se distinguent par de nombreux aspects, ils présentent également de nombreuses similitudes. Si vous êtes attentif et que vous parvenez à répondre à leurs différents besoins, ils peuvent tout à fait vivre ensemble en harmonie.

Les poules comme les lapins sont des animaux très sociables qui aiment être entourés, peu importe que leurs compagnons soient d’une autre espèce. Ils ont également des besoins similaires en termes d’espace, de température et d’attention. En outre, le fait que les deux espèces vivent ensemble vous permettra d’économiser de l’espace car vous n’aurez pas à créer deux espaces de vie et pourrez leur offrir un plus vaste périmètre.

Cependant, si vous envisagez d’élever des lapins et des poules dans le même enclos, il y a des aspects à prendre en considération. Le simple fait de les rassembler dans un enclos et d’espérer que tout se passe bien ne se terminera probablement pas de la meilleure façon. Les poules peuvent être porteuses de maladies latentes et sans symptômes et contaminer les lapins. De plus, elles sont aussi naturellement effrayées par les mouvements rapides (même ceux des animaux); le fait d’avoir des lapins agiles qui courent autour d’elles pourrait générer beaucoup de stress si elles n’y ont pas été habituées.

Il n’est donc pas toujours facile de faire cohabiter les deux espèces mais c’est tout de même possible. Voici quelques pistes de réflexion :

  • Vous avez plus de chances de réussir si les animaux se côtoient dès leur plus jeune âge, afin qu’ils soient élevés ensemble et ne connaissent pas vraiment une vie sans l’autre espèce. Commencez par les placer de chaque côté d’une clôture ou d’un enclos afin qu’ils puissent s’habituer à la compagnie de l’autre (les panneaux de séparation Omlet pour le Grand Enclos pour Animaux feront parfaitement l’affaire ici). Ensuite, l’étape suivante consiste à les regrouper dans un très grand enclos afin que personne ne se sente menacé par l’autre espèce. Diminuez progressivement la taille de l’enclos jusqu’à ce que vos animaux évoluent dans l’enclos où vous prévoyez de les élever.
  • Les poules risquent de picorer les lapins pendant qu’elles s’habituent à leurs mouvements rapides. Cela ne fait pas de mal à un lapin adulte et ce comportement disparaîtra au bout de quelques jours. Toutefois, ne regroupez jamais un jeune lapin et un groupe de poules adultes car il serait beaucoup trop vulnérable.
  • Donnez à chaque espèce un endroit où se réfugier. Les poules et les lapins sont des animaux à la fois nerveux et vulnérables qui apprécieront d’avoir leur propre espace où se retirer lorsque la situation deviendra un peu trop tendue.
  • Certains besoins sont également différents. Les poules ont besoin de perchoirs sur lesquels se jucher la nuit et les lapins ont besoin de beaucoup de foin dans leur clapier pour se blottir et se nourrir. Conservez ce foin loin des poules pour éviter toute contamination. Vous devrez également nourrir les animaux séparément ; les poules chercheront notamment à manger la nourriture des lapins, ce qui les rendrait malades.
  • Les lapins sont connus pour être des animaux extrêmement propres, une caractéristique dont on entend rarement parler chez les poules. Pour conserver des lapins heureux, vous devrez donc nettoyer l’enclos et le clapier et/ou le poulailler plus souvent que si vous n’aviez que des poules. Les lapins ne seront pas du tout impressionnés par des déjections de poules dans leur maison !
  • Assurez-vous qu’il y a suffisamment de place pour tous. Le fait de rassembler deux espèces au même endroit peut se révéler judicieux dans l’ensemble, mais assurez-vous tout de même que l’enclos est suffisamment grand et équipé de jouets et de refuges pour divertir et calmer vos animaux. Le Distributeur de nourriture Caddi est un jouet ludique parfait pour les lapins et les poules, et les Abris Zippi seront des refuges parfaits pour lapins fatigués et d’excellentes tours de guet pour poules curieuses.
  • Si vous prévoyez de faire cohabiter lapins et poules, nous vous conseillons vivement de faire stériliser les lapins mâles. Même s’ils ne côtoient pas de lapines, les lapins non stérilisés sont connus pour monter tout ce qui se trouve de leur chemin, y compris leurs amis à plumes.
  • Il n’est pas recommandé d’élever un unique lapin dans un groupe de poules, ou vice versa. Même s’il fait partie d’un groupe, il serait en proie à la solitude et au stress s’il n’est pas entouré d’au moins un membre de son espèce.

This entry was posted in Lapins