Omlet Blog France

Date Archives: juin 2020

Quelques informations sur la queue des chats

Une démarche élégante accompagnée d’une queue haute est une des caractéristiques du chat. Curieusement, aucune autre espèce de félins ne marche de cette manière et on ne sait pas exactement quand les chats de compagnie ont adopté cette attitude pour la première fois.

L’ancêtre du chat domestique, le chat sauvage africain, s’est rapproché de l’homme il y a plus de 10 000 ans. Attirés par le grand nombre de rongeurs qui grignotaient nos réserves de céréales, ce sont les félins qui nous ont probablement adoptés, et non l’inverse. Il semble évident que les félins pique-assiettes ont vite adapté leur langage corporel, queue comprise, pour nous faire plaisir et s’assurer rapidement une place sur le canapé.

Les informations suivantes vous indiquent tout ce que vous devez savoir sur les mouvements de queue de votre chat.

1 – L’équilibre

Les chats possèdent un équilibre remarquable. Leur queue joue un rôle majeur dans cette prouesse, servant de contrepoids lorsque l’animal joue au funambule sur des murs étroits ou des corniches. La queue permet également aux chats de courir et de changer de direction avec une grande agilité et sans trébucher. La prochaine fois que vous en aurez l’occasion, observez la course d’un chat et comment il négocie un virage serré; si un humain imitait le félin, il s’écroulerait tout simplement sur le sol.

2 – La queue raconte une histoire

Les chats communiquent avec leur queue en envoyant des signaux subtils. Le signal le plus courant est la queue haute, qui indique que le chat est heureux. Dans les moments de grand plaisir, la queue haute frémit à son extrémité. Il ne faut pas confondre ce signal avec le frémissement de la queue d’un chat au repos, qui signifie, dans ce cas, qu’il est irrité. Une fois que le chat est sur ses pattes et que sa queue se balance d’un côté à l’autre, il est passé de l’agacement à la colère, alors méfiez-vous !

3 – À l’attaque

Lorsqu’ils traquent une proie, les chats ont tendance à garder la queue basse et immobile, mais cette dernière peut tout de même frémir d’excitation à l’approche du moment où ils vont bondir. Si la chasse est infructueuse, la queue s’agite en signe d’irritation.

4 – Aucune queue à signaler

Certaines races, dont le Manx, naissent sans queue, à cause d’un gène dominant. Cependant, deux chats Manx sans queue ne devraient jamais être autorisés à se reproduire, car la combinaison des deux gènes dominants entraîne de graves problèmes de santé chez les chatons. La queue recourbée des races Bobtail n’impliquent pas les mêmes problèmes de santé éventuels que chez le Manx. À l’instar de leurs congénères pourvus de queues standard, le Manx et le Bobtail semblent malgré tout posséder un bon sens de l’équilibre.

5 – Quand la queue disparaît

Un chat dont la queue a été blessée voire amputée lors d’un accident ou qui s’est retrouvée coincée dans une porte, est définitivement handicapé. Il ne pourra plus se maintenir en équilibre aussi bien qu’avant, ni envoyer de signaux avec sa queue. Il est néanmoins tout à fait capable de mener une vie heureuse : il suffit aux propriétaires de détecter de nouveaux signaux dans le langage corporel de leur animal pour connaître son humeur.

6 – Histoire intérieure

La queue du chat compte entre 19 et 23 vertèbres selon la race (sans parler du Manx qui en est dépourvu !), soit environ 10% du nombre total d’os du corps du félin. Ces vertèbres donnent toute sa souplesse à la queue, qui est maintenue par des muscles, des tendons et des ligaments complexes.

7 – La queue en souffrance

Si votre chat n’est pas dans son assiette, vous pouvez généralement le deviner grâce à sa queue. Elle ne sera pas en position haute ou ne remuera pas comme d’habitude. Si vous remarquez un changement dans les mouvement de queue de votre compagnon, vous devez envisager un examen de santé. Certains chats sont sujets à des dermatites, parfois provoquées par des puces. Ces maladies se manifestent souvent par une inflammation de la zone où la queue rejoint la croupe. Certains problèmes hormonaux peuvent également entraîner une inflammation de la queue.

8 – Félins à la verticale

La faculté de marcher avec une queue haute est un phénomène propre aux chats domestiques. Tous les autres félins marchent en ayant une queue basse, horizontale, ou bien repliée entre les pattes.

9 – Le bout de la queue

Les chats lèvent la queue pour nous dire qu’ils sont heureux et détendus, mais lorsqu’ils rencontrent d’autres chats, le signal d’une queue levée est une invitation à venir enquêter. Les chats renifleront un congénère dont la queue est en l’air.

Il est largement admis que le ronronnement est une invention des chats à notre intention, et peut-être que cette queue haute et joyeuse est un moyen supplémentaire pour eux de gagner une place dans nos cœurs et nos foyers.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chats on June 12th, 2020 by linnearask