Omlet Blog France

A la recherche de friandises pour vos lapins

Pourquoi aller cueillir des friandises pour vos lapins ? Tout simplement parce que bien qu’il existe une multitude d’excellents aliments tout prêts, il est parfois plus intéressant de savoir ce que vous leur donnez à manger. Les plantes sauvages ont plusieurs avantages : elles garantissent une alimentation équilibrée et riche en fibres. En plus, elles sont délicieuses et gratuites !

Avant de vous lancer, un petit rappel :

  • Ne cueillez jamais de plante si vous n’êtes pas certain de l’avoir identifiée correctement. Il peut être utile d’amener des photos des plantes que vous cherchez. Vous pourrez ainsi les comparer aux plantes que vous trouverez dans la nature.
  • Évitez de cueillir les friandises près de routes très fréquentées, à cause des émissions des voitures. Préférez les endroits où vous pouvez être sûr qu’aucun pesticide ou autre produit chimique n’a été utilisé et où les chiens et chats n’ont pas pu faire leurs besoins.
  • Vous êtes libre de laver vos trouvailles une fois à la maison, mais ce n’est pas nécessaire. Si vos lapins ne connaissent pas la plante que vous leur apportez, allez-y lentement et donnez-leur des petites bouchées pour commencer. Les lapins ont des estomacs sensibles et risquent de ne pas supporter les aliments du premier coup. Rappelez-vous qu’il s’agit d’un dessert pour vos lapins, et qu’il vaut donc mieux les leur offrir avec modération.

Maintenant que nous en avons fini avec les conseils, nous allons nous pencher sur 6 types de plantes faciles à reconnaître que vous trouverez partout dans la nature. Vos lapins vont se régaler !

Dent-de-lion

La plupart d’entre vous reconnaîtront cette plante typique. Elle se distingue par ses feuilles en dents de lion, une tige creuse épaisse et une fleur jaune qui se transforme en une sphère blanche après la floraison. Les lapins mangent la plante entière, de la tige jusqu’à la fleur. Vous pouvez aussi sécher ces plantes pour l’hiver.

 

Orties

Le côté piquant des orties à beau nous embêter, les lapins n’en ont que faire. Prenez-soin de porter des gants lorsque vous en ramassez. Vos lapins ne sont toutefois pas sensibles à ces piqûres et n’hésitent pas à dévorer la plante. Vous trouverez des orties dans des buissons ou en forêt. Elles sont facilement reconnaissables à leurs feuilles en dent de scie et leurs fleurs en forme de pompon. Tout comme les dents-de-lion, vous pouvez les sécher pour l’hiver.

Mûres/Ronces

Les mûres fleurissent début mai. Leurs fleurs sont d’abord d’un rose pâle avant de se transformer en baies vertes et finalement se parer de leur noir luisant. Les ronces poussent dans les buissons ou les fossés, mais gare à leurs épines piquantes lorsque vous les ramassez ! Les lapins sont attentifs et ne mangent que les tiges et les feuilles, donc pas besoin d’enlever les épines.

Plantain

Le plantain pousse près du sol, il est reconnaissable à ses feuilles longues ou épaisses d’un vert clair striées par trois ou cinq veines parallèles. Si vous déchirez ces feuilles, vous verrez qu’elles sont très fibreuses, un peu comme du céleri. Les lapins adorent le plantain, et le mangent soit frais soit séché.

Mouron

Ce type de mauvaise herbe est très courant dans le gazon et sur tout autre sol humide. Doté d’une tige assez fine qui peut atteindre 40 cm de haut, le mouron porte de petites fleurs blanches. Les lapins mangent toute la plante, mais attention : servez-la avec modération.

Gaillet gratteron

Le gaillet gratteron est la longue plante poilue qui colle à vos vêtements, et les lapins en raffolent. Proliférant très rapidement, elle est facile à trouver, dans votre jardin comme ailleurs. La cueillette risque d’être un peu compliquée, mais en vaut la peine car en plus d’être délicieux, le gaillet gratteron est une excellente source de nutrition pour vos lapins.


This entry was posted in Lapins