En raison d’une forte demande, il y a un temps d’attente. Veuillez consulter notre page Livraisons pour en savoir plus.

Omlet Blog France

Dois-je vermifuger mes poules ?

Comme la plupart des animaux, les poules peuvent avoir des vers. Ces endoparasites vivent dans le corps de l’oiseau et sont connus sous le nom d’Helminthe.

Ma poule a-t-elle des vers ?

Il existe trois types de vers capables d’infecter vos poules. Ceux-ci sont :

  1. Les vers ronds. Il y a différents types de vers ronds, ou nématodes, mais le grand ver rond est le plus répandu. Ils vivent dans le système digestif des oiseaux et peuvent parfois être détectés dans les fientes des poules.
  2. Les syngames. Ces sales bêtes s’attachent aux trachées des poules et s’agrippent sans bouger.
  3. Les vers plats. Ils s’attachent aux parois des intestins et grandissent, ce qui peut devenir très désagréable. Ils sont plus rares, mais causent plus de problèmes pour les oiseaux.

C’est parfois difficile de savoir si une poule est infectée. Différents symptômes peuvent indiquer la présence de vers : une crête plus pale, une ponte réduite, la diarrhée accompagnée d’un appétit féroce, mais sans prise de poids. Une poule infectée par un syngame va tendre le cou pour respirer. Il arrive que l’infection ne se remarque que tard, lorsqu’elle est devenue sévère et potentiellement intraitable.

Faut-il vermifuger ?

La plupart des éleveurs vermifugent leurs poules régulièrement pour éviter les infections, en général une fois en automne et une fois au printemps. Ils utilisent Flubevent, un vermifuge pour volailles disponible chez le vétérinaire qui tue les vers et leurs œufs. Prenez soin de sélectionner un vermifuge adapté à vos poules et vérifiez si les œufs d’une poule sous traitement doivent être jetés. Vermifugez toutes vos poules en même temps.

D’autres éleveurs préfèrent vermifuger une fois l’infection confirmée. Certains vermifugent ne sont efficaces que contre des vers spécifiques et ne servent donc à rien si votre poule est infectée par un autre type de ver. Ces éleveurs trouvent aussi qu’il ne vaut pas la peine de stresser un oiseau pour rien s’il n’est pas infecté. De plus, vermifuger toutes les poules deux fois par ans peut coûter cher.

Si vous soupçonnez que vous poules sont infectées, mais préférez avoir un diagnostic avant de les vermifuger, vous pouvez tester leurs fientes, soit en vous adressant à votre vétérinaire ou en envoyant les fientes à un laboratoire dans un kit pré-fait.

Empêcher les infections

Quelle que soit la méthode choisie, mieux vaut prévenir que guérir.

Le mieux est de déplacer votre poulailler régulièrement sur de l’herbe fraîche. Ceci empêche les épidémies, car le cycle de vie des parasites s’en verra interrompu. Les œufs des vers sont évacués dans les fientes des oiseaux infectés et peuvent survivre à même le sol jusqu’à qu’ils soient ramassés par des poules à la recherche de nourriture. Il s’agit d’un cycle de vie direct, car le ver ne se sert pas d’un hôte pour atteindre la poule. Par contre, les vers dont le cycle de vie est indirect, font en sorte que leurs œufs soient avalés par d’autres animaux, comme les vers de terre, limaces ou mille-pattes, où ils hibernent jusqu’à que leur hôte est mangé par une poule. Après quoi, la larve éclot dans la poule et le cycle se répète.

Pour éviter infestation après infestation, il vous faut donc bouger vos poules régulièrement. Un poulailler portable vous facilitera la tâche. C’est le cas des poulaillers Eglu Cube ou Eglu Go UP.

Pensez aussi à tondre le gazon, les rayons ultraviolets du soleil tuent les œufs qui se cachent dans les fientes de poules. Nettoyez l’enclos de vos poules chaque semaine et ramassez les fientes et la paille humide. Vous aurez de la peine à enlever tous les œufs de vers si l’une de vos poules est infectée, mais ça vaut quand même le coup d’essayer !

Pour finir, beaucoup d’éleveurs ne jurent que par le supplément Verm-X. Sa recette à base d’herbes crée un environnement qui facilite l’élimination et l’expulsion des intrus dans les intestins. Offrez ce supplément à vos poules assez régulièrement pour aider leur système immunitaire.

This entry was posted in Poules


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *