Limited availability due to high demand. Please see our Stock Availability page for more information.

Omlet Blog France

Les chats noirs et la malchance

Selon les superstitions, les chats noirs portent malheur. Mais pendant longtemps au Royaume-Uni, les chats noirs étaient considérés comme porte-bonheur à l’inverse des chats blancs.

La raison derrière ce changement est dû à un échange culturel outre-Atlantique. L’Amérique de l’époque coloniale était terrifiée par les sorcières, sorcellerie et chats noirs – le compagnon typique de toute sorcière qui se respecte. Cette superstition a été exportée en Europe avec la version américaine d’Halloween. Après tout, ça n’est pas Halloween sans citrouilles, chauves-souris et bien entendu chats noirs.

Est-ce que les chats noirs portent malheur ?

Cette superstition trouve ses origines dans les colonies britanniques en Amérique. Ces colons étaient en effet des fondamentalistes à l’affût de tout ce qui aurait pu ressembler à de la sorcellerie. Les sorcières et leurs compagnons félins étaient méprisés et le chat noir était considéré comme démoniaque. Il était souvent un élément intégral des procès contre les sorcières de l’époque.

Avec le temps, le chat noir est devenu un symbole de malchance aux Etats-Unis et a fini par remplacer le chat blanc comme porte-malheur. En Grande-Bretagne, le chat noir devient un signe de malchance durant le 20ème siècle, notamment grâce au film « Le chat noir » avec Bela Lugosi et Boris Karloff (mieux connus pour leurs rôles en tant que Dracula et le monstre de Frankenstein respectivement). Le film est basé sur une nouvelle de l’écrivain américain Edgar Allan Poe publiée en 1843. La commercialisation de la version américaine d’Halloween a aidé à ancrer l’image du chat noir comme porte-malheur dans l’imaginaire populaire.

Pourquoi est-ce que les chats noirs sont parfois censés porter bonheur ?

La raison pour laquelle les chats noirs avaient bonne réputation au Royaume-Uni est simple. Les sorcières et leurs compagnons existaient depuis toujours et faisaient partie du paysage culturel. Rien de plus normal que d’avoir un chat, ce sont d’excellents chasseurs qui permettent de contrôler les populations de rats et de souris. Et de toute façon, ces soi-disant « sorcières » n’étaient rien d’autre que des herboristes et guérisseuses, des médecins médiévaux !

Les chats noirs étaient aussi censés porter chance à bord de navires, car ils chassaient non seulement les rongeurs, mais avaient aussi la réputation d’éloigner les orages. Les femmes de pêcheurs adoptaient parfois des chats noirs pour garantir la sûreté de leur mari en mer. Mais si le chat décidait de s’enfuir, ou qu’un chat noir sautait à bord puis repartait, l’embarcation avait des risques de couler.

En Écosse, l’arrivée d’un chat noir dans une demeure était signe de bonne chance. Et un chat noir installé sous un porche était de bon augure. Ces superstitions n’étaient pas nouvelles, même à l’époque. En Egypte Ancienne, par exemple, Bastet, la déesse à tête de chat symbolisait la chance et le bonheur domestique.

Gladstone – le chat noir de Whitehall

Le gouvernement britannique n’a pas oublié que les chats noirs portent bonheur. Les différents résidents de Whitehall ont adopté bien des chats au fil des années car ils avaient besoin d’un chasseur de souris. Beaucoup de ces fonctionnaires félins étaient des chats noirs, y compris le résident actuel, Gladstone, qui a été engagé en 2016.

Vous pouvez vous en douter, Gladstone le chat est une célébrité sur les réseaux sociaux. Sa page Instagram très populaire en fait actuellement l’un des chats noirs les plus célèbres.

Qu’en est-il de la superstition qui dit que croiser un chat noir porte malheur ?

Dans certains pays, y compris en France, la direction dans laquelle un chat traverse la route est importante. Si le chat traverse de gauche à droite, c’est un bon présage. Mais s’il traverse de droite à gauche, ça porte malheur. Si le chat vous approche, c’est bon signe. Par contre s’il s’éloigne de vous, il emporte la bonne chance avec lui. Donc chasser un chat hors de son jardin porte apparemment malchance.

Si un chat noir décède, la malchance est absolue. Au Royaume-Uni, dans les années 1640, le roi Charles 1er, dont le chat avait la réputation de porter bonheur, aurait été terrifié de perdre son ami félin. Peu après la mort de son chat, le roi qui était sur le point de perdre la guerre civile, a été arrêté avant d’être décapité.

D’où viennent les chats noirs ?

Dans les légendes, le chat noir a bien des origines. Dans la mythologie grecque, Hécate, la déesse liée à la sorcellerie avait un chat noir, Galinthias, auparavant un serviteur d’Héra (la femme de Zeus). Hécate a transformé Galinthias en chat noir pour le punir de ne pas avoir empêché la naissance d’Héraclès. Hécate apparait également dans Macbeth, la célèbre pièce de théâtre de Shakespeare, mais son chat noir est aux abonnés absents.

Légendes et superstitions à part, la raison pour laquelle les chats noirs disposent d’un pelage sombre est qu’ils ont beaucoup de mélanine. Les chats noirs croisés sont assez rares et on pense que seulement 22 des races de chats ont une variante noire.

Les superstitions au sujet des chats noirs peuvent paraître amusantes, mais elles ont leurs désavantages. Les chats et chatons errants ont plus de peine à être adoptés et des chats noirs ont été attaqués par des fêtards lors d’Halloween. Du coup, les superstitions peuvent créer de réels soucis, malgré leur côté amusant.

Au final, les chats noirs, comme tous les autres chats, sont des compagnons merveilleux qui n’apportent que de la chance et du bonheur. Vous n’avez qu’à poser la question à l’un des 200 millions de propriétaires de chats du monde entier !

This entry was posted in Chats


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *