Limited availability due to high demand. Please see our Stock Availability page for more information.

Omlet Blog France

Pride of Omlet : un match parfait !

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagés avec le reste du monde.

-Par Anneliese Paul

En théorie, Kipper n’était pas ce dont Angela rêvait. Après des années de problèmes comportementaux, il est devenu le donneur de sang le plus sage et a sauvé la vie de plus de quarante chiens. Kipper s’est avéré être parfait pour Angela.

Quand Angela a été cambriolée, la police lui a conseillé d’adopter un chien. En effet, les chiens ont tendance à empêcher les cambriolages, car ils aboient, ce qui fait parfois hésiter les cambrioleurs. Mais vu qu’Angela est enseignante, elle n’avait pas le temps de s’occuper d’un chien, surtout s’il s’agit d’une race énergétique comme un collie.

Angela a de beaux souvenirs du collie qu’elle avait étant enfant et a consulté la Border Collie Trust qui l’ont aidé à adopter Kipper, un chien errant irlandais de dix-huit mois qui avait de la peine à trouver un foyer. Kipper est un collie et déborde donc d’énergie. En théorie, pas idéal pour Angela.

Mais la Border Collie Trust était convaincue qu’ils étaient faits l’un pour l’autre et l’ont convaincue de rencontrer Kipper. Elle a donc visité le centre pour animaux le plus proche pour apprendre à mieux le connaître. Angela s’est vite rendu compte qu’il se comportait bien avec les humains, ce qui est essentiel. Ils sont donc allés se promener et c’était le coup de foudre. Quelques semaines plus tard, elle l’a ramené chez elle.

Angela avait préparé une jolie niche avec un enclos dans son jardin pour que Kipper puisse y rester durant la journée. Son idée était d’engager un promeneur professionnel pour promener Kipper tous les midis et de le laisser dans la maison quand elle rentrait après le travail.

Mais Kipper s’est avéré être plus difficile que prévu et a fait preuve d’un comportement extrêmement tapageur. Il a pratiquement détruit la maison et était presque trop pour Angela. Tous les soirs après de longues journées au travail, Angela allait attacher ses chaussures et Kipper en profitait pour lui mordiller les cheveux, car il était tellement excité. Il leur fallait généralement vingt minutes pour atteindre la porte d’entrée. Vraiment épuisant.

Heureusement, Angela avait de l’expérience avec les border collies, elle était convaincue que Kipper est très intelligent et n’avait en fait besoin que de s’occuper. Armée de son instinct d’enseignante et aidée de la Border Collie Trust, elle s’est lancée dans un projet qui allait tout changer pour Kipper et elle.

Au début, il ne s’agissait que de s’arrêter et d’attendre que Kipper se calme avant de continuer. Angela s’est ensuite attaquée au mâchage d’objets à la maison. Elle le laissait seul pendant cinq minutes à l’intérieur avant de rentrer et de le féliciter s’il s’était bien comporté. Les motivations de Kipper étaient assez claires (jouets et nourriture), le dresser était donc relativement facile pour Angela.

« Il est tellement malin, » nous explique Angela, « il comprend vite ce qu’il se passe. Qu’est-ce qu’on attend de moi ? Quelle est la récompense, est-ce qu’elle en vaut la peine ? Si ça n’est pas le cas, il ne fera pas l’effort. »

Il a fait des progrès au fur et à mesure et son comportement s’est gentiment amélioré. Angela a travaillé dur avec lui et plus il obéissait, plus ils se faisaient confiance l’un et l’autre.

Kipper vit près de la campagne, il chasse le bétail de temps à autre et doit donc porter une muselière lors de longues promenades. Mais bizarrement, Angela peut le laisser seul dans son jardin avec les poules sans muselière. Son comportement à la maison a complètement changé et Angela sait que Kipper lui obéit sans soucis. Une poule a même essayé de lui piquer son os sans qu’il ne l’attaque !

« La poule s’est approchée tout doucement et a essayé de picorer l’os. Kipper a simplement ramassé son os et s’en est allé. »

Vu qu’il se comportait mieux à la maison, Kipper et Angela ont commencé à bien s’amuser. Kipper a remporté la médaille d’or dans le programme “chien bon citoyen” du Kennel et a terminé en finale de la coupe débutants (un concours d’agilité pour débutants) du Kennel Club en 2017. Le travail tant mental que physique s’est avéré excellent pour Kipper et Angela et lui se sont faits de nouveaux amis, ont pu voyager et ont créés de beaux souvenirs.

Mais quand Kipper a dû faire enlever ses ergots, il n’a plus été capable de faire ses exercices d’agilité, ce qui l’a beaucoup frustré. Angela a alors cherché des façons de remédier à ce problème et a découvert CaniCross. Les sports Cani sont une gamme de sports conçus pour renforcer les liens entre chiens et propriétaires et sont particulièrement utiles pour les chiens souffrant de problèmes comportementaux.

Angela et Kipper ont participé à des courses à travers champ ainsi qu’à des triathlons, ce qui lui a permis de faire beaucoup d’exercice. Ils se sont également liés d’amitié avec toute une communauté d’amis des chiens.

Un de ces amis leur a fait part de la banque de sang pour animaux (Royaume-Uni). Angela avait cherché un moyen d’aider les chiens, mais Kipper a longtemps pesé moins de 25 kg, ce qui l’avait par le passé disqualifié pour le don du sang. Mais en grandissant et en faisant tellement d’exercice, il a vite gagné du poids. Dès qu’il a pesé assez, Angela l’a enregistré en tant que donneur et l’a accompagné lors de son premier don.

Mais Kipper était terrifié. On a du raser un peu de sa fourrure et le bruit de la tondeuse lui a fait très peur. Comme auparavant, Angela a décidé que le dressage était la meilleure solution pour l’aider à combattre sa peur. La banque lui a conseillé d’utiliser une brosse à dents électrique pour habituer Kipper aux vibrations. Après quelque temps, et en le récompensant avec son type de fromage préféré, Angela a réussi à habituer son chien aux vibrations et à le convaincre qu’elles ne lui feront pas de mal.

 

Enfin, Kipper était prêt à donner du sang et à rester calme. Il a maintenant donné du sang dix fois et vu que son groupe sanguin négatif est rare, son sang peut être utilisé pour tous les chiens. Chaque fois qu’il donne du sang, il aide à sauver jusqu’à quatre chiens. Kipper a donc sauvé la vie de quarante chiens.

 

Kipper et Angela ont vécu beaucoup de choses ensemble et s’entraident sans cesse, de vrais gagnants. Ils se motivent l’un l’autre pour mieux profiter de la vie et se faire des amis. Comme Angela nous l’explique,

 

« Tous les chiens ne me conviennent pas forcément et tous les propriétaires ne lui conviendraient pas non plus, mais la Border Collie Trust a bien fait. Nous sommes parfaits l’un pour l’autre. »

 

This entry was posted in Animaux


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *