Omlet Blog France

Pride of Omlet : des lapins courageux

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagées avec le reste du monde.

Par Anneliese Paul

Difficile de décrire à quel point Pixie la lapine était terrifiée quand la société de protection britannique des animaux lui a trouvé un nouveau foyer chez une propriétaire de lapins chevronnée. Dix-huit mois plus tard, cette petite coquine est au paradis et sa propriétaire, Wendy, l’adore.

Wendy avait deux lapins qui lui étaient très chers. Un lapin noir appelé Jensen et sa compagne, Havana. Mais en 2019, Havana est soudainement morte de pneumonie et Jensen est devenu tellement malheureux qu’il ne voulait même plus se lever. On avait jamais vu un lapin aussi misérable.

Wendy voulait lui trouver un nouveau compagnon, elle s’est donc rendue dans la branche de Canterbury de la société de protection des animaux. Elle y a trouvé Pixie, qui avait été maltraitée. Pixie avait été secourue avec son compagnon qui n’a malheureusement pas survécu. Pixie était un squelette affamé et a du reprendre du poids avant de pouvoir être adoptée. Wendy avait décidé de lui donner le foyer chaleureux qu’elle méritait.

Sûre d’avoir trouvé la compagne parfaite pour Jensen, Wendy a pris Pixie à la maison. Après environ un mois, les deux lapins passaient leur temps l’un à côté de l’autre, séparés par un fil. Wendy a donc décidé que c’était le moment de les laisser ensemble. Mais Pixie était traumatisée et sa peur se manifestait sous la forme d’un comportement féroce. Ses nerfs ont lâché et elle a mordu Jensen. Elle était agitée et terrifiée de tout et rien. Même lui donner à manger était difficile. Elle avait tendance à attaquer la main de quiconque lui donnait de la nourriture. L’état de Pixie a fendu le cœur de Wendy.

Wendy la gardait seule et très lentement, Pixie a commencé à lui faire confiance. Aujourd’hui, 18 mois plus tard, elle lève le museau pour qu’on la caresse et sautille aux côtés de Jensen. Leurs enclos Omlet sont parallèles, chacun à un espace bien à lui. Ils ont aussi une cabane divisée en deux, avec trois niveaux, des fenêtres, des balcons et une chatière qui donne sur leurs enclos, eux-mêmes connectés à des tunnels qui mènent à la véranda. Les portes des enclos Omlet permettent à Wendy de les laisser les deux dans la maison. Son ancienne salle à manger est devenue une chambre de jeux pour lapins avec une boite, des marches et des tunnels pour que Pixie et Jensen puissent s’amuser. Ils y vont chacun leur tour et Wendy laisse la porte ouverte pour qu’ils n’aient pas trop chaud.

Le matin, avant de se mettre au travail, elle prépare une salade pour ses lapins. Un mélange de Kale, Cavalo Nero ou de salades de printemps avec du basilic, du persil et de la menthe. En été, elle ramasse des feuilles fraîches et des pétales de rose. Les lapins peuvent choisir entre 3 ou 4 différents types de foin et ils reçoivent des biscuits ou des fraises comme friandises. Ils en raffolent.

Pixie s’est montré capable de surmonter une situation très difficile grâce à sa propriétaire gentille et patiente qui a su l’aider psychologiquement et lui donne une alimentation saine et délicieuse. Et Jensen a une nouvelle compagne, Tinkerbell, une petite lapine blanche aux yeux bleus. Wendy adore ses trois lapins mais Pixie est la prunelle de ses yeux. Elle a survécu beaucoup.

« Au début elle était dans un tel état que ça me faisait pleurer tous les jours. Elle est tellement gentille et attentive. Je suis juste surprise que cette petite lapine se soit montrée capable de pardonner les êtres humains. »

 

 

 

This entry was posted in Chats