Limited availability due to high demand. Please see our Stock Availability page for more information.

Omlet Blog France

Eduquer son chien positivement, par Chloé Fesch de Nature de Chien

Quand on vit avec un chien, nous nous devons d’avoir un minimum de règles éducatives, pour la sécurité de votre chien, pour son bien être et le vôtre. Ces règles doivent être mises en place avec respect et bienveillance pour votre animal et pour cela, vous devez avoir un minimum de connaissance pour maîtriser les mécanismes d’apprentissages de votre chien.

Qu’est ce que l’éducation positive en éducation canine ?

Très souvent, l’éducation positive est associée à la distribution de nourriture.

Beaucoup de maîtres considèrent être en éducation positive parce qu’ils récompensent leur chien avec des friandises. D’autres considèrent qu’éduquer son chien positivement revient à être dépendant de la pochette à friandises.

A mon sens, ces idées sur l’éducation positive, ne sont rien d’autre que des clichés, et doivent être dépassées.

Éduquer son chien positivement revient à être attentif et conscient de ses états émotionnels quand il apprend. L’objectif étant de conditionner des émotions positives, agréables quand il est en train d’apprendre. Cela permet donc d’entretenir une belle relation avec son chien et de travailler avec lui en le motivant et ainsi aller plus loin dans les demandes effectuées.

Pour comprendre cela, vous devez savoir qu’il existe plusieurs facettes pour comprendre l’apprentissage (associatif, non associatif, filiale, sexuel, latent, etc.), mais concentrons-nous ici sur deux aspects de l’apprentissage associatif.

L’apprentissage associatif revient à mettre en place un lien entre deux stimulus. Il existe le conditionnement classique et le conditionnement opérant.

Si vous n’êtes pas habituer à ces notions, je vais vous les expliquer rapidement :

Le conditionnement classique à pour objectif de mettre en place une association entre un stimulus au départ neutre pour le chien afin d’obtenir une réponse réflexe de l’animal (par exemple un état émotionnel). Le conditionnement opérant, quant à lui, à pour objectif la mise en place d’une réponse volontaire (par exemple une demande éducative).

Ces deux conditionnements sont indissociables l’un de l’autre, autrement dit, lorsque vous apprenez un comportement à votre chien, vous y associez également une réponse émotionnelle.

C’est l’un des principaux fondements à comprendre. Ainsi l’important en éducation, n’est pas uniquement le résultat obtenu mais aussi le chemin parcouru pour l’obtenir.

Prenons un exemple :

Exercice 1 : Je vous donne 50 euros à chaque fois que vous touchez mon épaule gauche et rien quand vous touchez l’épaule droite.

Exercice 2 : Vous recevez une claque quand vous touchez l’épaule droite et rien ne se passe quand vous touchez l’épaule gauche.

Très rapidement vous arrêtez de toucher l’épaule droite et vous serez motivé pour toucher l’épaule gauche. Dans le premier cas, vous serez heureux de participer, dans le second, vous serez sûrement stressé et inconfortable. Le relation avec votre enseignant dans l’exemple 1 et 2 sera différente et votre envie de recommencer sera également inégale.

Il en est de même pour votre chien, l’éduquer positivement c’est comprendre ce qui le motive, ce qu’il veut, ce qu’il aime et réussir à l’utiliser pour lui apprendre des comportements qui nous aideront à mieux vivre avec lui et ainsi renforcer notre relation.

Le premier objectif d’un maître est de comprendre les mécanismes d’apprentissages, puis de découvrir son chien, ce qu’il aime vraiment et ce qui le motive pour ensuite s’en servir afin de réussir son éducation.

Que pouvons-nous apprendre à son chien et comment le faire ?

Nous pouvons apprendre autant de choses que nécessaire à son chien, ce dès le plus jeune âge et sans limite dans le temps. Autrement à tout âge votre chien est capable d’apprendre, il n’est jamais trop tôt ou trop tard !

Les séances d’éducations doivent être organisées en fonction de votre chien, chaque chien aura ses propres caractéristiques, ses propres motivations, il faut donc savoir s’adapter. Habituellement, il est conseillé de faire des séances courtes et répétées, en laissant toujours son chien en réussite, autrement dit en arrêtant son training AVANT que le chien ne soit fatigué mentalement et / ou physiquement.

Au niveau des exercices à apprendre, voici une liste non exhaustive pour vous aider à trouver vos priorités dans l’éducation de votre chien

Créer une connexion, une attention avec votre chien : cela vous permettra ensuite de mettre en place des apprentissages. C’est essentiel pour l’apprentissage du rappel, de la marche en laisse et plus généralement pour tous les apprentissages où votre chien doit être focus sur vous,

Mettre en place une happy zone, les chiens communiquent avec nous et sont en mesure de nous dire quand ils ont besoin d’une pause. Permettre au chien de nous dire qu’il a besoin d’une pause en allant dans un espace défini est très intéressant pour améliorer le bien-être de son chien et ainsi lui laisser une part de choix. Cela évite considérablement les risques d’agressions,

L’attente et le retour au calme. Il est important de mettre un contrôle de l’impulsion sur chaque apprentissage. Autrement dit, votre chien devrait apprendre à rester dans un état émotionnel qu’il maîtrise. Cela se met en place durant les entraînements et cette notion est essentielle pour tous les apprentissages.

Pour finir, même si beaucoup de choses pouvaient être développées ici, il est nécessaire de comprendre que chaque apprentissage est évolutif. Un chien, quand il apprend, doit progresser dans cet apprentissage en le généralisant. Vous devez toujours avancer progressivement, à l’instar d’un enfant qui apprend au départ les additions avant de passer à des notions plus compliquées de mathématiques. votre chien doit apprendre et progresser par rapport à sa réussite.

En conclusion, éduquer son chien positivement c’est respecter et comprendre ses mécanismes d’apprentissage, c’est s’adapter à lui et avancer en tandem. C’est aussi se former et se permettre de découvrir cette espèce. Enfin, c’est évoluer dans sa propre compréhension, afin d’être le plus juste possible.

Chloé Fesch, Educatrice Canin, Comportementaliste, Formatrice et Auteure chez Nature de Chien
https://www.naturedechien.fr

Vous souhaitez aller plus loin ?

Retrouvez moi lors de la conférence gratuite organisée par Omlet le mercredi 8 décembre 2021 à 18H30 ! S’inscrire ici : https://www.omlet.fr/misc/chloe-fesch-webinaire-2021

Webinaire Chloe Fesch

 

This entry was posted in Chiens


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *