Limited availability due to high demand. Please see our Stock Availability page for more information.

Omlet Blog France

Comment différencier un jeune coq d’une poule

Un jeune coq et une poule avec un distributeur de nourriture Caddi et un jouet à picorer

Vous envisagez de faire incuber certains œufs de vos poules ? Ou vous avez peut-être déjà accueilli des poussins qui venaient d’éclore et vous vous demandiez comment réussir à déterminer leur sexe ?!

Bien que tous deux soient des poulets, le coq est le mal et la poule est la femelle. En ce qui concerne les poussins, vous avez certainement déjà entendu le terme « poulette », qui est le nom donné à une poule qui est née lors de l’année en cours. Vous trouverez peut-être utile de consulter le glossaire d’Omlet sur les poules ainsi que notre blog « comment déterminer l’âge d’une poule » pour trouver des informations complémentaires à ce sujet.

Maintenant que nous avons différencié les coqs et les poules, nous pouvons nous pencher sur leurs différences physiques et comportementales. Il est important de noter que la plupart de ces différences ne sont pas identifiables juste après l’éclosion et qu’elles peuvent légèrement varier selon les races. Toutefois, plus tard dans cet article, nous nous intéresseront plus en détail au développement hebdomadaire des poussins et nous détermineront à quel stade vous serez en mesure de distinguer un coq d’une poule.

5 conseils faciles pour faire la différence entre un jeune coq et une poule

Les plumes du cou (hackle)

Lorsque l’on cherche à déterminer le sexe d’un poulet, on parle de sexage. L’un des moyens d’y parvenir est d’examiner ses plumes, en particulier les plumes de son cou. Ces plumes que l’on trouve naturellement autour de leur cou n’ont pas la même apparence chez les mâles et chez les femelles. Vous pourrez remarquer que les mâles ont des plumes de cou plus longues, plus pointues et plus fines, qui se dressent. Cela leur permet de paraître plus grands lorsqu’ils se retrouvent face à un adversaire. En revanche, chez les femelles, ces fameuses plumes sont plus petites, plus rondes et plus douces.

Les poussins ont-ils une queue de coq ?

Observer les plumes de la queue de vos poulets est un autre moyen de savoir s’il s’agit de mâles ou de femelles.

Les plumes de selle représentent un type de plumes de la queue, qui s’étendent sur le dos d’un poulet et se trouvent en fait devant la queue. Les poules et les coqs ont tous les deux des poules de selle, mais chez les femelles, celles-ci sont plus rondes que chez les mâles, où elles sont non seulement plus longues mais aussi plus pointues.

Ensuite, nous avons les faucilles, que les poules ne possèdent pas. Il s’agit de plumes longues et arquées qui dépassent de la queue du coq.

Les pattes

Les coqs ont généralement des pattes plus robustes et plus épaisses, qui leur servent en fait à se battre lorsqu’ils doivent défendre les leurs. Nous nous pencherons sur les différences comportementales un peu plus tard dans cet article.

La croissance de l’éperon, qui est une partie de l’os de la patte, ressemblant à une corne, peut aussi vous permettre de distinguer un jeune coq d’une poule. Les éperons se trouvent à l’arrière des pattes des coqs et, bien qu’ils ne soient pas exclusivement un attribut physique des poulets mâles, ils sont bien plus fréquents chez les coqs que chez les poules. Les éperons d’un mâle peuvent atteindre plusieurs centimètres de longueur et sont plus pointus que ceux d’une femelle, peu importe la croissance de celle-ci.

Crêtes et caroncules

Les poules et les coqs possèdent tous les deux une crête et des caroncules, leur crête se situe au sommet de leur tête et les caroncules sont suspendues sous leur menton. L’apparence de la crête et des caroncules d’une poule varie selon les races, mais généralement, vous pouvez déterminer le sexe d’un poulet en observant sa crête. En effet, même si les poules et les coqs possèdent tous les deux une crête rouge, celle de la poule n’est pas aussi grande et brillante que celle du coq, qui est plus éclatante et plus grasse au toucher.
En ce qui concerne les caroncules, elles sont plus petites chez les poules que chez les coqs. Tout comme la crête, la caroncule du coq a aussi une couleur plus vive que celle de la poule.

Est-ce que votre poulet pond des œufs ?

Naturellement, la ponte des œufs est un moyen sûr de savoir si vous avez un mâle ou une femelle. Si vous remarquez que votre poulet pond des œufs, même si ses caractéristiques physiques et comportementales vous indiquent le contraire, il s’agit bel et bien d’une femelle !

 

Trois poules qui nichent dans un poulailler Eglu Go UP

Quelles sont les différences comportementales entre une poule et un jeune coq ?

Comportement d’un jeune coq vs comportement d’une poule

Nous avons examiné les différences physiques entre les poules et les jeunes coqs, mais quels sont les différents traits comportementaux qui vous aideront à déterminer le sexe de vos poulets ?

Il existe une grande différence dans les vocalisations, c’est-à-dire la façon dont vos poulets communiquent par les sons qu’ils émettent. Les coqs sont connus pour leur fameux cocorico, généralement très bruyant ! Ils commencent à chanter en moyenne dès l’âge de cinq mois, ou lorsqu’ils ont atteint leur maturité, et ce pour un certain nombre de raisons. Il peut s’agir d’annoncer leur présence dominante, de marquer leur territoire ou même d’un rituel d’accouplement.

Bien qu’il ne soit pas impossible pour une poule de chanter, cela est beaucoup plus rare, et si elle le fait, c’est souvent de façon bien plus silencieuse. Lorsqu’une poule se met à chanter, c’est généralement parce qu’elle se trouve au sommet de la hiérarchie ou parce que le coq qui faisait partie de son groupe n’est désormais plus là.

Vous pouvez également remarquer des différences entre les niveaux d’agressivité entre les coqs et les poules. Malheureusement, l’intimidation entre poules n’est pas si rare et peut se produire pour une multitude de raisons. Bien que ce comportement ne soit pas réservé exclusivement aux mâles, on dit que les coqs sont toujours à l’affût du danger et prêts à se battre pour protéger les leurs. Habituellement au sommet de la hiérarchie, les coqs aiment affirmer leur domination en se battant avec d’autres coqs pour montrer qui est le boss ! Jetez un œil à nos blogs pour en savoir plus à propos des comportements agressifs chez les jeunes coqs. Comme pour les autres différences physiques mentionnées précédemment, l’agressivité chez les poules peut aussi varier selon les races. Certaines races comme les poules Asyl, Modern Game et Old English Game, par exemple, figurent toutes en tête de liste des races de poules les moins amicales !

À partir de quel âge pouvons-nous faire la différence entre une poule et un jeune coq ?

Une maman poule qui s’occupe de ses poussins

Maintenant que nous avons défini les principales différences physiques et comportementales entre les coqs et les poules, voyons à partir de quel âge il est possible de différencier les deux.

Semaine 1

Pour la grande majorité des poulets, il est impossible déterminer leur sexe dès l’éclosion ou même lors de la première semaine. Il existe toutefois une exception à cette règle avec les races de poules autosexables, dont le sexe peut être déterminé en observant leur coloration dès les premiers jours. C’est le cas par exemple de la Poule Marans, une race pure, dont les poussins mâles sont généralement plus clairs et possèdent une tache plus grande et plus pâle sur leur tête par rapport aux femelles.

De même, les races de poulets hybrides sont aussi une exception. Il s’agit de croisements de races de poulets, à l’inverse des races pures de poulets de races autosexables. Dans ce cas, un éleveur croise une race de poule spécifique avec une autre race afin d’obtenir des poussins qui, en fonction de leur sexe, écloront de différentes couleurs. Cela signifie aussi qu’il est possible de distinguer un coq d’une poule à un stade très précoce, c’est-à-dire dès l’éclosion. Un exemple de race hybride est le poulet Red Sex Link, un croisement entre un mâle Rhode-Island et une femelle White Rock, Delaware, Rhode Island White, ou Wyandotte, qui produisent des poules rouges et des coqs blancs.

Semaines 5 à 9

C’est surtout entre les semaines 5 et 8 que les poussins commencent à développer des caractéristiques qui vous permettent de déterminer leur sexe. À ce stade, vous remarquerez quelques changements dans leur apparence physique, notamment au niveau de leur crête. Comme nous l’avons mentionné, les poulets mâles ont généralement une crête plus rouge, et c’est à cette période que cela commence à se voir. Ceci étant dit, à cette période, la couleur de la crête ne vous permet pas de définir le sexe d’un poulet à 100 %.

Une autre différence physique que nous pourrons observer pendant ces semaines est que les pattes des poussins mâles deviendront probablement plus grosses que celles des femelles.

Si vous comparez le comportement du coq et celui de la poule à cette période, vous remarquerez aussi que les poussins mâles commencent à se « pavaner », c’est-à-dire qu’ils commencent à se tenir droit, à marcher de manière exagérée et à montrer leur poitrine.

Semaines 10 à 15

À ce stade, vos poussins seront déjà entrés dans leur période d’adolescence, où ils connaîtront d’importants changements du point de vue de leur développement. Si vos poussins ont désormais atteint l’âge de 12 semaines, ils seront également prêts à emménager dans leur poulailler Eglu Go. Il vous sera utile de consulter le guide Omlet sur les erreurs courantes qui sont souvent commises lorsqu’on élève des poussins à cet âge.

En ce qui concerne les différences entre les poussins mâles et femelles au cours de ces semaines charnières, c’est vers la douzième semaine que les plumes du cou commencent vraiment à se démarquer chez les coqs. Il en va de même pour les faucilles des poussins mâles, que les poules ne possèdent pas, même à pleine maturité.
Bien que le chant du coq puisse commencer un petit peu plus tôt, il fait généralement sa première apparition vers la douzième semaine d’âge. Le chant du coq est un comportement associé aux poulets mâles, mais comme nous l’avons souligné, cela peut aussi arriver aux poules.

De plus, vous pourrez peut-être observer votre poussin femelle commencer à s’accroupir. Bien que la plupart des poules ne commencent pas à pondre avant les prochaines semaines, ce comportement vous indique qu’une poule pourrait se préparer à pondre prochainement, mais pas tout de suite !

Semaines 16 à 20

Maintenant que nous nous situons entre les semaines 16 et 20, vos poules vont atteindre l’âge adulte ! Si vous avez eu du mal à déterminer le sexe de vos poulets jusqu’à ce stade, vous allez définitivement le connaître si votre poule se met à pondre des œufs pendant cette période. C’est la façon la plus fiable de déterminer le sexe d’un poulet !

Les poules peuvent-elles se transformer en coqs ?

Un jeune coq dehors sur une plateforme en boisAussi bizarre que cette question puisse paraître, il existe un certain nombre de cas documentés d’éleveurs de poules affirmant que leurs poules avaient changé de sexe ! Naturellement, la réponse à cette question est non, les poules ne peuvent absolument pas se transformer en coqs, et inversement.

Toutefois, ce qui peut arriver, dans de très rares circonstances, c’est d’observer une poule adopter les caractéristiques d’un coq à la suite de complications au niveau de ses ovaires. Les poules naissent avec deux ovaires : l’organe gauche est fonctionnel et sert à la production d’œufs et d’œstrogènes, tandis que le droit devient dormant lorsqu’un poussin éclos. Si la poule rencontre un problème médical comme par exemple un kyste ovarien, son taux de testostérone commence à augmenter et son ovaire gauche peut rétrécir, entraînant le développement d’un ovotestis. À ce stade, votre poule cessera de pondre des œufs et pourra même prendre l’apparence d’un poulet mâle, affichant par exemple une crête et des caroncules mieux établies !



Vous connaissez à présent toutes les différences entre un jeune coq et une poule ! Si vous débutez dans l’élevage de poules ou si vous envisagez de faire incuber leurs œufs, jetez un œil à la
gamme Omlet d’équipements d’incubation et d’élevage..

This entry was posted in Poules


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *