Omlet Blog France

La hiérarchie des poules

La basse-cour peut paraître un endroit calme où l’égalité règne, mais la réalité est tout autre !

Chaque groupe de poules, qu’il soit constitué de 2 ou de 200 individus, à sa hiérarchie qui détermine qui est la reine et qui doit se contenter d’obéir.

La hiérarchie s’établit généralement d’elle-même. Les poules dominantes font la loi et les autres obéissent. Les poules qui ont grandi ensemble règlent les rapports de force sans faire tout un foin. Par contre, si deux oiseaux dominants sont mis dans le même poulailler, ils vont se battre pour le contrôle du poulailler. Toutefois elles se contentent généralement de battre leurs ailes et de se donner des coups de bec, mais se blessent rarement. Laissez les régler leurs problèmes entre elles, à moins qu’il y a un risque que l’une soit gravement blessée. Si vous intervenez trop tôt, elles recommenceront à se battre dès que vous avez le dos tourné.

Une fois la bataille terminée, la hiérarchie s’établit naturellement, donc pas besoin d’intervenir. La plupart du temps, les poules ne sont pas trop agressives et ne se battent pas entre elles tant qu’il y a quelqu’un pour leur donner des ordres.

En cas d’inquiétude, séparez les poules qui se battent en claquant des mains et sortez l’une d’elles du champ de bataille. Mettez un peu de vaseline sur leurs crêtes et barbillons pour minimiser les dégâts si vous avez peur que les hostilités reprennent plus tard.

Les poules ont besoin d’espace. Serrées, elles vont commencer à se bagarrer et s’attaquer à coups de bec (ce qui arrive fréquemment avec les poules de batterie). Assurez-vous donc que votre poulailler offre suffisamment de place.

Si une poule dominante monopolise la mangeoire et l’abreuvoir, installez-en plus pour calmer la situation. Vous pouvez aussi la distraire à l’aide de maïs ou de laitue ou en suspendant des CD à hauteur de bec. Elles se défouleront là-dessus.</

Parfois la taille compte

La plupart du temps, les poules les plus agressives sont en générales aussi les plus dominantes. Il arrive toutefois que des poules se hissent au haut de la hiérarchie sans trop de violence. Il se pourrait bien que leur crête y soit pour quelque chose. Les poules avec des crêtes plus grandes et plus hautes ont tendance à avoir une position supérieure dans la hiérarchie.

Une poule dominante qui disparaît peut mener à une confusion susceptible de créer une certaine agitation en attendant qu’une nouvelle hiérarchie s’établit. Il se peut même qu’une poule plus douce finisse par s’imposer, surtout si elle a déjà passé un certain temps dans le poulailler quand des nouvelles venues débarquent.

En amenant des nouvelles poules dans le poulailler, gardez-les à l’écart des autres pendant environ une semaine pour qu’elles s’habituent les unes aux autres. Forcer les poules à cohabiter dès le départ risque de finir en catastrophe, les poules plus anciennes brutalisent parfois les nouvelles venues. Et si le sang commence à couler, d’autres poules vont s’y mêler, et tout le monde ne survit pas toujours.

La hiérarchie change aussi si une poule dominante tombe malade ou commence à couver. Les poules qui vieillissent ont tendance à perdre leur place dans la hiérarchie, donc gardez un œil sur elles pour que rien de grave n’arrive.

Être au sommet de la hiérarchie ne veut pas dire faire régner la terreur ! Les poules dominantes protègent aussi le groupe en guettant le danger et en trouvant des nouvelles sources de nourriture et des endroits à gratter.

La présence d’un coq ne signifie pas pour autant la dissolution de la hiérarchie des poules. Mais le mâle s’y trouve au sommet la plupart du temps, sauf s’il est très timide ou si la poule cheffe a un caractère bien trempé. Les poules continuent à respecter la hiérarchie entre elles. Veillez à ne pas avoir plus d’un coq pour 15 poules, sinon les coqs vont commencer à se battre et maltraiter les poules.

La vie de basse-cour doit être organisée. Mais tant que vos poules ont de la place et que vous les surveillez pour éviter trop de violence, la nature suivra son cours.

This entry was posted in Poules