Omlet Blog France

Qu’est-ce que le FIV et comment affecte-t-il mon chat ?

Photos : Erik-Jan Leusink via Unsplash

Qu’est-ce que le FIV ?

Le FIV ou virus de l’immunodéficience féline, est un virus qui affecte les chats taux quatre coins du monde. Il n’est pas particulièrement dangereux en lui-même, mais affaiblit progressivement le système immunitaire du chat, ce qui le rend plus susceptible d’attraper des infections secondaires.

Si 2,5% à 5% des chats portent le FIV en eux, il est moins répandu parmi les chats domestiques en bonne santé.

Comment s’attrape-t-il ?

Le FIV se transmet par contact direct avec un chat infecté, généralement par morsure ou blessure. Ce qui explique le nombre de cas élevé parmi les mâles non-stérilisés qui se battent souvent pour défendre ou élargir leur territoire. On pense que les mères le transmettent aussi à leurs chatons, mais c’est plus rare. La transmission par nettoyage, partage de gamelle ou proximité est très rare.

Le FIV ne se transmet pas entre espèces, donc un chat infecté peut vivre avec des humains sans problèmes. Par contre, si vous avez un chat infecté, mieux vaut ne pas avoir d’autres chats.

Quels sont les effets du FIV sur mon chat et comment les repérer ?

L’infection se manifeste d’abord par une courte période de maladie qui ne se remarque pas toujours. Après quoi, le système immunitaire du chat va progressivement se détériorer. Mais il faut généralement des années pour que les effets se fassent véritablement sentir.

Une façon dont les vétérinaires peuvent détecter le virus et décider de tester le chat est quand l’animal a de la peine à se remettre de petites blessures ou maladies. Le chat n’a pas besoin d’être gravement malade, c’est plutôt une question de visites trop fréquentes chez le vétérinaire un peu trop fréquentes, ou d’un chat qui a toujours l’air un peu patraque.

Un chat FIV positif est plus susceptible à certains types de tumeurs, infections pulmonaires, problèmes dermiques et inflammations de la bouche. Cela dit, le virus ne réduit pas l’espérance de vie d’un chat tant qu’il reste à l’intérieur et qu’on s’occupe bien de lui.

Est-ce que ça se soigne ?

Non. Mais étant donné que les problèmes sont causés par des infections secondaires et non pas le FIV, ceux-ci peuvent être traités la plupart du temps. Donc pas besoin de se faire trop de soucis.

S’il existe bien un vaccin contre le FIV existe, son efficacité ne fait pas l’unanimité. Pour le moment, il n’est utilisé que dans quelques endroits aux Etats-Unis.

Que faire si mon chat est infecté ?

Vu que le FIV se transmet par contact direct avec d’autres chats, un chat infecté doit rester à l’intérieur. Ceci empêche non seulement d’autres transmissions du virus, mais évite aussi les infections secondaires.

Si votre chat est infecté, il aura tout de même besoin d’un peu d’air frais. Le grand enclos pour chats Omlet permet à un chat infecté d’être dehors et de profiter de la nature sans rencontrer d’autres chats. Décorez l’enclos à l’aide de jouets et d’arbres à chat et laissez votre animal s’amuser quand vous allez dans le jardin ou jouez avec lui dans l’enclos.

Il est important d’amener votre chat chez le vétérinaire pour un check-up régulier ou si son comportement ou sa santé semble affecté. Assurez-vous que sa nourriture est saine et bien équilibrée. Les aliments crus ne sont pas recommandés pour les chats atteints de FIV, car la viande et les œufs crus sont dangereux pour un chat souffrant de problèmes immunitaires.

This entry was posted in Chats