Omlet Blog France

Est-ce que mes poules ont trop froid ?

Les détenteurs d’oiseaux à titre privé, notamment de volailles, sont tenus de confiner ces derniers pendant l’épidémie de la grippe aviaire. Merci de consulter cet article pour plus d’informations : https://blog.omlet.fr/2020/12/04/

Les poules sont des oiseaux costauds et n’ont aucun problème pour s’adapter à la météo quelle que soit la saison. À moins que l’hiver ne soit particulièrement rude, vos poules resteront au chaud en se blottissant l’une contre l’autre et le froid ne les perturbera pas autrement.

Comment est-ce que les poules restent au chaud en hiver ?

Leur secret est un système d’isolation naturel. Leurs plumes conservent la chaleur corporelle et réchauffent l’air piégé sous leur plumage. Lorsqu’elle se repose, la chaleur corporelle d’une poule est de 40 à 43°C et son rythme cardiaque de 400 battements par minute – signes d’un métabolisme élevé, parfait pour se préparer pour l’hiver.

Vous vous demandez peut-être comment elles arrivent à garder leurs pattes au chaud, surtout quand elles passent leur temps à gratter le sol ou à se promener dans la neige. Après tout, elles n’ont pas de plumes sur leurs pattes (excepté certaines races telles que les poules Cochin, Brahmas, et Silkies). Leurs écailles sont capables de conserver un peu de chaleur, ce qui est suffisant vu que la plupart des poules bougent sans cesse et ne restent pas immobiles pendant longtemps.

Comment reconnaître une poule qui a trop froid ?

Il vous suffit de la regarder. Ses plumes seront ébouriffées et elle sera perchée, une patte retroussée. Sa crête et ses barbillons seront pâles. À partir du moment où votre poule ne se comporte pas comme ça toute la journée, il n’y a pas d’inquiétude à avoir.

Les poules ne devraient pas rester mouillées trop longtemps. C’est bien plus dangereux que le froid ou la neige, elles peuvent facilement finir en hypothermie. Une poule qui en souffre se retrouve rigide et froide, ses yeux restent soit grands ouverts, soit complètement fermés. Si vous trouvez l’une de vos poules dans cet état, amenez-la à l’intérieur et enroulez-la dans une serviette chaude. Une fois qu’elle va mieux, placez-la dans une boite avec de la litière dans un endroit chaud pendant quelques heures.

Est-ce que les poules se perchent pour rester au chaud ?

Comme beaucoup d’autres oiseaux, les poules aiment se percher sur une patte en hiver et retroussent l’autre bien au chaud contre leur estomac. Elles évitent ainsi de gaspiller de la chaleur inutilement et évitent que leur patte ne gèle sur le sol. Les oiseaux sont des animaux à sang chaud, leur chaleur corporelle leur suffit amplement.

Se percher sur une patte est une méthode très efficace pour conserver de la chaleur. Lorsqu’une poule niche, elle se replie sur elle-même et garde ses pattes blotties contre son corps. Installez un perchoir plat dans votre poulailler ou enclos. Il permettra à vos oiseaux de nicher sans avoir à passer leurs griffes autour d’une barre et elles ne risquent donc pas de les geler en cas de temps froid. Si vous ne disposez pas de perchoir, un pot à l’envers, un tronc, une planche ou tout autre espace surélevé leur donnera un espace sur lequel se reposer pour éviter le gel et la neige.

Quelle est la température limite pour les poules ?

Les poules sont capables d’adapter leur température et comportement selon la météo, donc tout endroit vivable pour nous l’est aussi pour elles. Le problème est le froid combiné à l’humidité. Assurez-vous donc que leur poulailler soit bien sec et de sécher vos poules si elles sont mouillées. Appliquez un peu de vaseline sur leurs crêtes pour éviter les gelures.

Est-ce que les poules peuvent mourir de froid ?

Le froid n’est généralement pas capable de tuer une poule tant qu’elle a la possibilité de se réfugier dans un poulailler au chaud en cas de météo trop extrême. Par contre, une poule qui a trop froid est plus à risque de tomber malade ou d’attraper des parasites et elle ne pondra pas autant d’œufs que d’habitude. Elle ira plutôt se blottir sur un perchoir ou un nichoir pour rester au chaud.

Quel est le meilleur poulailler pour l’hiver ?

Un poulailler adéquat fait toute la différence. En cas de météo particulièrement froide, un poulailler en bois disposant d’une porte qui ne se ferme pas bien deviendra vite humide et gelé alors qu’une maison robuste et de qualité tel que l’Eglu ne souffrira pas de ces problèmes et permettra à vos poules de se réchauffer après une journée à l’extérieur. La température à l’intérieur d’un Eglu restera assez haute la nuit.

Vous aiderez vos poules en gardant leur poulailler propre et sec. Nettoyez la neige qu’elles auront pu traîner à l’intérieur et placez une couche de litière sur le sol. Isolez le poulailler pour plus de protection, mais pensez tout de même à ne pas obstruer la ventilation, sans quoi les gaz produits par leurs fientes ne pourront pas s’échapper.

Une porte automatique vous aidera à garder le poulailler au chaud. Si vous comptez installer un chauffage, celui-ci doit être conçu spécialement pour les poulaillers et mieux vaut l’utiliser que si la température tombe sous les -5°C, sans quoi vos poules s’habitueront à la chaleur, ce qui risque de poser des problèmes si le chauffage tombe en panne. Une poule trop habituée à la chaleur peut mourir d’un choc hypothermique en cas de froid soudain.

Est-ce que les poussins sont aussi sensibles au froid ?

Les poussins et les jeunes poules sont plus sensibles au froid que les adultes. Dès qu’une poule a ses plumes d’adulte, elle sera aussi robuste que des poules plus âgées. Par contre, un poussin aura besoin de protection et devra rester sous une lampe chauffante. Un poussin seul dans le froid risque de mourir.

Astuces contre le froid

Les conseils suivants vous aideront à protéger vos poules en hiver :

  • Protégez leurs crêtes et barbillons du gel avec de la vaseline.
  • Empêchez l’eau de geler. Vérifiez les points d’eau au moins deux fois par jour et si vous trouvez de la glace, enlevez-la. Au cas où la météo annonce du gel, amenez les conteneurs à l’intérieur la nuit ou achetez un chauffage conçu pour empêcher l’eau de geler.
  • Les poules retournent généralement dans leur poulailler au crépuscule, mais cette habitude peut changer en hiver vu que le soleil se couche plus tôt. Dans le cas où vos poules se promènent dans le noir, équipez-les avec des vestes haute visibilité pour les trouver plus facilement. Les vestes les garderont aussi au chaud, toujours pratique en hiver.
  • Des lampes à chaleur ou radiateurs à huile permettent d’avoir un peu plus de chaleur mais vous n’en aurez pas besoin à moins que vos oiseaux soient très fragiles ou ont perdu des plumes (comme les poules de réforme). Par contre, leur espace doit devenir un peu moins froid plutôt que chaud.
  • Si vous ne disposez pas d’un Eglu, isolez un poulailler en bois avec du papier bulle, du carton, des vieux tapis ou des couvertures.
  • Placez de la litière sur le sol du poulailler pour garder vos poules au chaud.
  • Installez un abri à l’épreuve des intempéries dans leur enclos pour aider vos poules.
  • Donnez-leur un peu plus de maïs avant qu’elles aillent dormir. Elles le digéreront la nuit, ce qui les gardera au chaud. En général, vos poules mangent plus en hiver vu qu’elles consomment plus d’énergie pour rester chaudes.
  • Certains propriétaires donnent des suppléments riches en protéines ou suet à leurs poules pour qu’elles prennent un peu de poids pour l’hiver. La graisse conserve la chaleur, parfait pour votre oiseau.

Donc la réponse à la question « est-ce que mes poules souffrent du froid ?» est non. Assurez-vous que l’environnement (surtout leur poulailler et enclos) de vos poules convient à toutes les saisons et elles seront heureuses.

This entry was posted in Poules