Omlet Blog France

Quels oiseaux transmettent la grippe aviaire ?

La grippe aviaire est de retour, il est donc normal de se demander si les oiseaux sauvages posent un danger.

Les oiseaux sauvages ne sont pas le vecteur de transmission principal de la maladie, mais ils agissent tout de fois comme réservoir. La grippe aviaire est surtout transmise via les activités commerciales humaines telles que l’élevage intensif de poules. Si vous n’avez que quelques poules, vous pourrez mitiger les risques en adoptant des mesures d’hygiène protectives.

La grippe aviaire

Comme son nom l’indique, la grippe aviaire est un type d’infection virale qui s’est adapté aux oiseaux. Mais la grippe aviaire n’est pas un virus spécifique aux poules et autres types de volailles. En théorie, elle est capable d’infecter n’importe quel oiseau, domestique ou non. La maladie ne disparait jamais vraiment et constitue actuellement un grand risque pour les oiseaux sauvages et éleveurs d’oiseaux en Europe.

La grippe aviaire – les bonnes et mauvaises nouvelles

Toutes les espèces d’oiseaux sauvages peuvent attraper le virus. On pense que les oiseaux aquatiques tels que les oies, cygnes et canards sont le réservoir principal de la maladie, même s’ils ne présentent pas toujours des symptômes. Une poule qui rentre en contact avec le virus a de fortes chances de l’attraper.

Mais passons d’abord aux bonnes nouvelles. Les maladies aviaires ne posent pratiquement aucun danger aux humains. Dans 99.9% des cas, les humains affectés par la variante H5N1 de la grippe aviaire l’ont attrapé à cause de l’élevage de poules intensif. La maladie n’est pas facilement transmissible entre humains et elle nous est généralement bénigne.

Tant que vous gardez vos poules dans un enclos et faites preuve de bon sens, vos oiseaux ont peu de chances de tomber malade. À moins qu’il y ait une épidémie dans votre région, les oiseaux qui vous rendent visitent ne sont probablement pas porteurs du virus.

En ce qui concerne les mauvaises nouvelles… Même si un oiseau sur mille est porteur du virus, il s’agit d’un cas de trop car il peut affecter vos poules. C’est pourquoi il vous faut faire attention et suivre les règles établies par le gouvernement à ce sujet.

La grippe aviaire chez les oiseaux sauvages

Il n’y a pratiquement aucune chance pour qu’un oiseau qui visite un jardin transmette la maladie à un être humain. Mais ça n’est pas une raison de lésiner sur les précautions, surtout si vous avez des poules. Gardez leurs mangeoires et abreuvoirs propres pour éviter l’accumulation de fientes et de moisissure. Elles peuvent avoir un impact négatif sur la santé des oiseaux sauvages et affaiblissent leur système immunitaire. Lavez-vous toujours les mains après avoir rempli ou nettoyé les mangeoires et abreuvoirs ou si vous avez été en contact avec des fientes (si vous nourrissez des canards dans le parc par exemple).

Ne touchez pas les oiseaux morts ou malades. En règle générale, il n’est pas nécessaire d’annoncer la découverte d’un oiseau mort aux autorités. Par contre, annoncez-le si vous trouvez des canards, cygnes, oies, mouettes, ou oiseaux de proies morts ainsi que des groupes d’oiseaux morts.

Comment savoir si mes poules ont la grippe aviaire ?

Une poule atteinte de grippe aviaire présente plusieurs symptômes. Elle est moins active, son appétit est réduit et elle a l’air nerveuse. Elle pond moins d’œufs et après quelque temps sa crête et ses barbillons auront l’air bleu et gonflés. Elle risque aussi de tousser, d’éternuer et d’avoir de la diarrhée. Malheureusement, ces symptômes se retrouvent dans d’autres maladies dont les poules souffrent, il vous faudra donc consulter un vétérinaire pour obtenir un diagnostic définitif.

Le virus peut se répandre parmi toutes vos ouailles en deux semaines. Certaines poules infectées ne présenteront peut-être pas de symptômes, mais elles pourront tout de même transmettre le virus. D’autres risquent de tomber malades et de mourir très rapidement.

Comment traiter la grippe aviaire chez les poules ?

Vous pourrez réduire le risque que vos poules attrapent la grippe aviaire en suivant les recommandations du ministère de l’agriculture.

La vaccination demeure la seule méthode de prévention. Si vos poules sont atteintes de la grippe aviaire, elles devront être abattues.

Pour résumer :

  • Vous pouvez nourrir les oiseaux sauvages dans votre jardin tant que votre région n’est pas touchée par l’épidémie
  • Prenez des précautions et nettoyez correctement les surfaces utilisées par les oiseaux

This entry was posted in Poules