Omlet Blog France

Est-ce que mon cochon d’Inde a besoin de vitamines ?

Les cochons d’Inde sont de petits animaux qui trouvent de plus en plus leur place dans les foyers. Affectueux, ils rendront vos enfants heureux. Cependant, pour qu’ils s’épanouissent au mieux, il est nécessaire de prendre soin de vos animaux de compagnie en répondant parfaitement à leurs besoins. La santé de votre animal passe par les vitamines et un régime alimentaire bien étudié.  

Suivez nos conseils ci-dessous pour vous assurer un apport quotidien adéquat en vitamines à votre cochon d’Inde et vous assurer qu’il reste en bonne santé.

Pourquoi devrais-je donner de la vitamine C à mon cobaye?

Les cochons d’Inde réagissent comme les êtres humains. Tout comme nous, ils ne synthétisent pas la vitamine C (également appelée acide ascorbique). En raison d’une ancienne mutation génétique, nos petits animaux de compagnie préférés ne peuvent plus fabriquer de vitamine C à partir du glucose. 

L’apport en vitamine C n’est pas à prendre à la légère puisque des carences peuvent provoquer des problèmes de santé grave chez votre animal pouvant aller jusqu’à la mort. 

La vitamine C étant une molécule freinant le vieillissement des cellules, permettant de prévenir les risques d’infections et accélérant la cicatrisation. 

Les signes d’un déficit en vitamine C sont nombreux et voici ce qui devraient vous alerter : 

  1. Votre cochon d’Inde s’amaigrit, ne veut plus manger ou s’alimente différemment
  2. Pour les jeunes cochons d’Inde un retard dans la croissance peut être visible
  3. Le système immunitaire de votre cochon d’Inde tourne au ralenti ce qui peut causer de nombreuses infections. On peut également noter des problèmes au niveau des articulations et des difficultés à bouger et à se déplacer. Il est important que vous soyez vigilant à toutes lésions ou plaies qui auraient du mal à cicatriser. Si votre cobaye couine quand vous le portez, c’est mauvais signe. 

Dois-je donner à mon bébé cochon d’Inde de la vitamine C ? La réponse est oui. Il est recommandé de donner de la vitamine à votre cochon d’Inde dès son plus jeune âge afin qu’il ne souffre pas de carences. 

En plus de la vitamine C, sur laquelle on va s’attarder dans le reste de notre article, votre cochon d’Inde a également besoin de sa dose en vitamine E. Beaucoup moins évoquée que la précédente, la vitamine E est egalement necessaire pour maintenir la bonne santé de votre animal. Si votre cobaye a des carences en vitamine E, il se peut qu’il souffre de problèmes musculaires et il se peut aussi que ce soit la cause d’une forte mortalité chez les cochons d’Inde femelles. Cette vitamine participe à la fabrication de cellules, elle a donc un rôle essentiel. 

Petit conseil pour la vitamine E : entre 3 et 5g de vitamine E doivent être contenu dans 100g d’aliments. 

Listes d’aliments : fenouil, brocolis, tomates, poivrons et flocons d’avoine. 

Quels aliments contiennent naturellement de la vitamine C?

De nombreux fruits et légumes contiennent de la vitamine C. Ces aliments sont facilement trouvables dans votre supermarché. C’est encore mieux s’ ils proviennent de votre petit potager ! Veillez à toujours laver les légumes et les fruits avant de les donner à votre cobaye. Il est important de les présenter à votre animal comme une friandise, il l’appréciera davantage. N’hésitez pas à varier son alimentation en lui proposant des légumes différents en fonction des saisons. 

Chiffres à retenir : l’apport quotidien de vitamine C chez le cochon d’Inde doit être de 20mg/kg de poids pour un cochon d’Inde adulte. Cette dose peut monter à 60 mg/kg de poids pour un cobaye en croissance, une femelle en gestation ou un cochon d’Inde malade. Si vous voulez avoir des conseils personnalisés pour votre cochon d’Inde n’hésitez surtout pas à demander l’avis de votre vétérinaire. 

Image by Viola ‘ from Pixabay 

Listes des aliments riches en Vitamine C autorisé pour mon cochon d’Inde pour 150 g de légumes (attention, il ne s’agit pas de donner 150g d’un même légume mais de varier son assiette) : 

  • Le raifort : compte un apport de 141mg. 
  • Le persil : compte un apport de 140mg. 
  • Le chou frisé : compte un apport de 120mg. Attention cet aliment est à manger avec modération puisqu’il risque de provoquer chez votre animal des ballonnements, tous comme les autres types de choux (choux de bruxelles, chou fleur, chou blanc, chou rouhe, chou vert…) 
  • Le fenouil :  compte un apport de 120 mg. 
  • Le poivron : compte un apport de 126 mg. Le poivron rouge contient davantage de vitamine C que le poivron vert. 
  • Le brocoli : compte un apport de 93 mg. 
  • Le pissenlit : compte un apport de 58 mg. 
  • La chicorée : compte un apport de 24 mg. 
  • Les radis : compte un apport de 23 mg. 
  • Les tomates : compte un apport de 19 mg. En plus d’apporter de la vitamine C, elles sont riches en eau. 
  • Les courgettes : compte un apport de 10 mg. 
  • Le céleri : compte un apport de 7 mg. 
  • Les concombres : compte un apport de 5 mg. 

Cette liste n’est pas exhaustive. Elle vous permet d’avoir un aperçu des aliments riches en vitamine C. Nous vous conseillons de varier les apports et de vous renseigner auprès de votre vétérinaire. 

Petit rappel alimentaire : on proscrit la rhubarbe, les oignons, les poireaux, la ciboulette, l’ail, l’avocat et la laitue (riche en nitrate) dans l’alimentation du cochon d’Inde et on évite les carottes souvent bien trop sucrées. 

On l’oublie souvent mais l’herbe est aussi source d’alimentation chez le cochon d’Inde notamment lorsqu’il est en liberté. C’est un aliment complet. Vous pouvez aussi compléter son alimentation avec des feuilles de fraisiers, de framboisiers (attention aux épines), de mûrier, de saule…

Les fruits doivent aussi être intégrés à leur alimentation mais cependant il faut faire attention car ils sont concentrés en sucre. Ce sont donc des aliments pour le cochon d’Inde à consommer avec modération. 

Parfois, malgré une alimentation variée et équilibrée, les légumes et autres plantes ne suffisent pas. Il est alors conseillé aux propriétaires de cochons d’Inde de leur fournir des suppléments en vitamine C. 

Comment donner des vitamines à mon cochon d’Inde ? Sous quelle forme les privilégier ?

Nous trouvons la vitamine C sous différentes formes. Certaines sont à privilégier par rapport à d’autres mais pensez toujours à votre cochon d’Inde et à ses préférences. Tout comme les humains, certains préféreront les gellules quand d’autres préféreront une forme liquide.

Forme liquide : la vitamine C se trouve dans un flacon. Demandez l’avis de votre vétérinaire concernant la marque que vous souhaitez choisir. L’injection de la vitamine s’effectue avec une seringue. Cette méthode est complexe car il faut réussir à faire ingérer la dose souhaitée à son cochon d’Inde. Pour se faire, placez la seringue sur le côté de la bouche de votre cobaye. Évitez de la mettre de face ou de l’enfoncer dans sa bouche, il pourrait s’étouffer. Ne mettez pas la vitamine C sous forme liquide dans de l’eau par exemple. La vitamine C est sensible à la lumiere et à l’air, elle pourrait très rapidement se dégrader. Conservez le flacon à l’abri de la lumière et rebouchez le flacon rapidement après utilisation. 

Image by ivabalk from Pixabay

En gélule / comprimés : c’est un moyen efficace pour être sûr que votre cochon d’Inde insère bien sa quantité journalière de vitamine C. Des marques existent sur le marché et permettent d’avoir la dose optimale. Si votre cochon d’Inde a du mal à avaler le comprimé. Il vous est possible de le cacher dans une banane par exemple ou dans d’autres fruits que votre cobaye est autorisé à manger.

En poudre : cette forme de vitamine C doit être prise avec précaution. Le sachet en poudre une fois ouvert doit être rapidement consommé par le cochon d’Inde sinon les bienfaits risquent de s’envoler. La poudre au contact de l’air va tout simplement perdre son utilité. La poudre a cependant un point positif. Vous pouvez en mettre sur un morceau de concombre ou sur une autre friandise que votre animal adore, la vitamine sera alors ingérée facilement.

L’apport de vitamines C et E, doit se faire tout au long de la vie de votre cochon d’Inde. Cependant, évitez tout surdosage. En effet un apport trop important de vitamine C peut également être dangereux pour votre animal et provoquer des calculs urinaires. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire pour connaître la dose exacte de vitamine C à donner à votre cochon d’Inde. Il sera par la suite en pleine forme pour vous apporter plein de bonheur et profiter avec vous de chaque instant. 

 

This entry was posted in Cochons d'Inde