Limited availability due to high demand. Please see our Stock Availability page for more information.

Omlet Blog France

Les sept sens fascinants des chats

On sait tous que les chats ont une ouïe hors du commun et sont capables de parfaitement voir dans le noir. Mais ils disposent d’une myriade d’autres sens, comme le goût, le toucher, l’odorat, une horloge interne et un équilibre époustouflant.

1. La vision des chats

Pour comprendre pourquoi les chats ont une telle vue, il suffit de jeter un œil à ses plus grands cousins. Beaucoup de grands félins chassent la nuit et les chats sont prêts à chasser une proie à tout moment, que ce soit à midi ou minuit. On pense même que les chats sont capables de percevoir des ondes lumineuses qui nous échappent et sont donc mieux à même de détecter les mouvements les plus subtils. Un véritable avantage par rapport à leurs proies.

Le champ de vision des chats est également plus étendu que le nôtre, ce qui les aide à mieux surveiller leur territoire. Cela dit, la vision des chats n’est pas nécessairement meilleure que la nôtre. Leur vision périphérique, par exemple, est moins concentrée que celle des humains. Ce type de vision étroite les aide à suivre les mouvements rapides.

2. Le goût des chats

Le goût des chats n’est pas très développé, car ils ont moins de papilles que les autres mammifères. Les chats ne sont pas capables de détecter certains types de goûts. Ils n’ont par exemple pas accès au type de protéine qui leur permettrait de goûter les aliments sucrés. On pense qu’il s’agit d’un effet secondaire de leur alimentation carnivore. Ils ont évolué pour chasser de la viande riche en nutriments, pas pour dénicher des baies.

Mais les chats ne souffrent pas que de désavantages à ce niveau. Ils disposent de capteurs gustatifs capables de détecter la présence de produits chimiques et de bactéries dans leur viande, ce qui les protègent contre l’empoisonnement de viande périmée.

3. L’ouïe des chats

Saviez-vous que les chats ont une meilleure ouïe que les humains et les chiens ? Ils perçoivent un plus grand nombre de fréquences et sont plus sensibles, ce qui leur permet d’écouter sur de grandes distances. En général, les oreilles des chats sont fascinantes et capables de véritables prouesses. Elles se nettoient elles-mêmes et leurs canaux sont hermétiquement fermés à la naissance pour éviter les infections.

Bien que l’ouïe des chats puisse paraître indispensable, il est parfois difficile de remarquer si un chat est sourd. Leurs autres sens sont si affinés qu’ils arrivent à compenser la perte de l’ouïe.

Si vous avez un chat chez vous, vous aurez probablement remarqué qu’ils sont capables de bouger leurs oreilles indépendamment l’une de l’autre, un peu comme une antenne satellite qui cherche une meilleure connexion !

4. L’équilibre des chats

Selon la devise, les chats retombent toujours sur leurs pattes. La vérité est tout autre, mais les chats ont plus d’un tour dans leur sac quand il s’agit d’atterrir avec grâce et élégance. Les chats disposent d’un instinct qui les pousse à pivoter lorsqu’ils tombent en détectant leur position à l’aide de leur oreille interne. Ils effectuent ainsi une série de mouvements aussi rapides que complexes pour bien atterrir.

L’équilibre des chats ainsi que leurs réflexes foudroyants leur permettent d’accomplir cet exploit fascinant. Cet instinct permet à certains chats de survivre d’une chute de plusieurs étages – jusqu’à neuf ! Ils développent ce sens de l’équilibre a environ quatre semaines – et dès qu’ils le font il chercheront à sauter d’endroits assez hauts pour tester leurs capacités.

5. Le toucher des chats

Les chats disposent de plus d’organes du toucher que les humains. Leurs moustaches élégantes ne sont pas là pour être jolies, mais sont en fait un outil sensoriel hors du commun.

Les chats ont des « moustaches » partout sur leur corps, y compris leurs pattes avant, mâchoires et oreilles. Elles leur permettent de toucher des objets et de comprendre de quoi il s’agit sans avoir à risquer leur peau (littéralement !). Ils peuvent ainsi éviter les obstacles tout en se protégeant des objets tranchants et d’autres animaux.

Le toucher leur sert aussi à comprendre leur place dans la hiérarchie sociale. Les chats se frottent généralement le museau quand ils se rencontrent pour la première fois. Pour cette raison, on pense que leur sens du toucher est plus aiguisé dans leurs museaux.

6. L’odorat des chats

L’odorat est crucial pour la vie sociale des chats. Il les aide à reconnaître le territoire d’autres chats et de déterminer qui est en chaleur. Les chats utilisent aussi leur odorat pour identifier les émotions d’autres animaux et ils sont capables de « sentir » les sécrétions chimiques produites par notre sueur.

Chaque chat produit une odeur qui lui est propre à l’aide de sept glandes situées dans divers endroit de leurs corps. Ils marquent leurs propriétaires et leur territoire à l’aide de ces glandes en s’y frottant contre. On ne sait pas s’il s’agit d’une question de confort ou d’un besoin de possession. La plupart d’entre nous le prennent comme un signe d’affection !

7. L’horloge interne des chats

Tout comme nous, les chats ont une horloge interne qui leur indique quand se reposer, jouer ou chasser. Les chats sont bien connus pour réveiller leurs propriétaires quand ils se lèvent, souvent beaucoup trop tôt ! Il s’agit peut-être d’un comportement naturel, ils ont besoin de bouger le matin et de faire la sieste l’après-midi avant d’aller chasser en soirée.

Leur horloge interne leur rappelle aussi quand c’est le temps d’aller manger. La majorité des chats sont nourris deux fois par jour et des études ont démontré qu’ils produisent des sécrétions digestives quand c’est bientôt l’heure du repas.

D’autres études ont découvert que l’horloge interne des chats est gouvernée par la lumière du soleil et que les chats qui vivent dans un noir ou une lumière constante (comme près des pôles) perdent leur routine et commencent à se comporter de façon un peu étrange.

Pour résumer, nos amis félins disposent de sens hors du commun. Malgré leurs airs détendus quand ils font la sieste sur la terrasse, ils n’en reçoivent pas moins un flot d’informations constantes du monde qui les entoure.

 

This entry was posted in Animaux


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *