Limited availability due to high demand. Please see our Stock Availability page for more information.

Omlet Blog France

Cupidons à fourrure – Les histoires d’amour grâce à vos animaux

histories d'amour d'omlet

Nous avons demandé à des membres de l’incroyable communauté Omlet de nous raconter comment leurs animaux les avaient aidés à trouver l’amour, ou comment ils avaient pu jouer un rôle important dans certains des moments les plus romantiques de leur vie. Installez-vous confortablement et découvrez ces histoires particulièrement touchantes !

labrador doré avec un collier en plumes et ses propriétaires

Elisse – États-Unis

J’ai rencontré mon mari, Dan, en 2001,alors que nous travaillions tous les deux pour la FEMA (Agence fédérale des situations d’urgence des États-Unis) à New-York, dans le cadre de la Disaster Response Operation (intervention d’urgence en cas de sinistre) après les attentats du 11 septembre 2001. Dan était chargé de la logistique au siège social et j’étais responsable des relations communautaires depuis New-York. Lorsqu’il est venu chez moi, étant retraité de l’armée américaine, il a estimé qu’il était l’homme idéal pour installer des étagères dans mon appartement ! Il a donc sorti ses outils et s’est mis au travail… et Trapper, mon labrador adoré, est venu se coucher à côté de lui et a posé ses pattes sur ses outils. C’était un véritable geste de possessivité, du style « les outils sont à moi », donc on s’est tous les deux mis à rigoler, c’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles j’ai su que Dan était « le bon » : Trapper ne comptait pas le laisser partir !

Trapper m’a toujours aimée, je l’ai avec moi depuis 1988, alors que ce n’était encore qu’un tout petit chiot, il ADORAIT Dan : il avait enfin trouvé « son homme » ! Et Dan le lui rendait bien, car lorsque nous avons déménagé en Virginie-Occidentale en 2002, et que les pattes arrière de Trapper ont commencé à se détériorer avec l’âge, Dan l’a porté tous les jours pour monter et descendre les trois étages de notre bâtiment… Trapper s’allongeait au soleil pendant que Dan travaillait dans le jardin, la tête toujours tournée vers Dan, car il voulait l’avoir dans son champ de vision en permanence… Dès qu’il ne pouvait plus le voir, on l’entendait faire un petit bruit d’aboiement.

mari et femme avec deux alpagas

Mel – Royaume-Uni

Quand j’étais enfant, j’ai grandi au milieu des animaux, et cela m’a poussée vers ma carrière d’infirmière vétérinaire. Ma vie est basée sur mes animaux de compagnie, et les propriétaires d’animaux me font confiance quotidiennement pour prendre soin de la santé des membres de leur famille à quatre pattes, à plumes ou à écailles.

Mon histoire d’amour de la Saint-Valentin concerne le jour de mon mariage, il n’aurait pas été pareil sans mes animaux autour de moi ! Lors de la planification du mariage, la première chose que m’a demandé mon vicaire quand je l’ai eu au téléphone a été : « j’espère que vos chiens seront présents », évidemment qu’ils seront là, mais il n’a pas dévoilé l’étendue de cette journée remplie d’animaux !

J’ai été accompagnée à mon mariage par deux magnifiques chevaux gris qui nous ont tirés en calèche, avec mes trois chiens à mes côtés. Mes chiens ont descendu l’allée de l’église avec mon homme d’honneur, et l’un d’eux était mon porteur d’alliances ! Je suis tellement fière qu’il ait réussi à descendre l’allée sans s’arrêter pour se faire caresser par ses invités préférés sur les bancs de l’église. J’ai ensuite été conduite en calèche dans une grange magnifique où ma mère m’a fait la surprise de m’offrir deux alpagas, l’un de mes animaux préférés !

À la fin de la journée, ma robe était noire et verte à tous les endroits où les alpagas avaient mis leurs pattes, mais ça m’était égal, j’étais en train de passer une journée incroyable avec plein d’animaux ! J’étais toutefois un petit peu triste que mes poules et mes cochons d’Inde n’aient pas pu faire d’apparition au mariage, mais je pense qu’ils étaient très heureux de profiter du soleil à la maison !

chat Tabby qui fait un câlin à une peluche sur le canapé

Lauren – Royaume-Uni

Lorsque j’ai rencontré mon mari, j’ai appris qu’il possédait un chat. Comme je n’avais pas encore ma propre maison à cause de l’université et des voyages, j’étais très intriguée, car j’adore les animaux. Je vous promets qu’il m’a dit qu’elle s’appelait Stripe (rayure) car elle avait une rayure blanche du bout de son nez jusqu’au bout de sa queue. Ce n’était pas le cas car c’était un chat de race Tabby, sans aucune marque blanche. Mais j’étais suffisamment intéressée pour avoir envie d’en savoir plus !

Quand je suis allée chez mon futur mari pour la première fois peu après notre rencontre, je me suis assise sur le canapé pendant qu’il me préparait une tasse de thé dans la cuisine. À ce moment-là, son chat Stripe est venu se poser sur mes genoux et j’ai pu le caresser. Lorsque mon mari est revenu avec le thé, il m’a dit qu’elle n’avait pas du tout l’habitude d’approcher les étrangers de cette façon, car c’était une chatte très timide. Nous continuons donc de raconter que Stripe m’a choisie car elle savait que j’allais l’aimer !

Malheureusement, elle nous a quittés en 2020, mais on lui a donné l’équivalent d’un enterrement national pour les chats.

couple qui caresse leur chien terrier le jour de leur mariage
Annette – Royaume-Uni

Mon premier cupidon à fourrure était un chien qui s’appelait Dooby ! C’était un Lakeland Terrier croisé avec un Jack Russell – et un chien très difficile et fougueux. Juste avant Noël, lorsque j’ai reçu quelques amis à la maison, ma chienne a quitté mon lit douillet où elle était installée, pour aller dormir avec l’un de mes amis, qu’elle avait choisi !

Il s’agissait d’Ian et nous sommes à présent mariés depuis près de 25 ans, et oui, ma chienne était présente pour la cérémonie. Malheureusement, elle n’est plus avec nous physiquement, mais son esprit sera toujours présent à nos côtés. Elle aura pris pour moi la meilleure décision de ma vie !

yorkshire terrier dans les hautes herbes

Mathieu – France

Quand j’ai rencontré ma future femme, Céline, elle avait un Yorkshire âgé de 3 ans : Nouky.
La première fois que je suis allé la chercher pour aller au cinéma, son père m’a ouvert la porte. J’ai poliment demandé si je pouvais voir Céline, et il a appelé la mère de Céline, Lyn, pensant que c’était elle que je venais voir…

Mais le petit chien, que j’avais rencontré la semaine précédente, est venu me saluer chaleureusement. Je ne m’étais pas trompé de maison ! Il est resté à nos côtés pendant les 12 années suivantes, toujours près à jouer au football (c’était un excellent gardien de but), il était infatigable !

This entry was posted in Animaux


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *