Omlet Blog France

Date Archives: mars 2019

Poules de réforme – Partie 1

Nathalie tient le compte Instagram My Backyard Paradise. Avec l’aide de son mari et de ses trois filles, elle s’occupe de sa « petite ferme de jardin » chez elle en Belgique. Les magnifiques photos qu’elle partage avec ses followers en témoignent : il s’agit bien d’un petit paradis. En juin 2018, elle décide d’agrandir sa ferme en y ajoutant trois poules de réforme, ces poules sauvées de justesse de l’abattoir. Suivez son aventure grâce au double album-photo qu’elle a tenu spécialement pour nous !

S’il nous manquait quelque chose dans notre ferme, c’était bien une poule pondeuse capable de pondre ses 300 œufs par an. En automne, nos poules pur-sang n’ont pas été très productives. Elles préféraient passer du temps à revitaliser leur plumage, attendant que les jours se rallongent pour se remettre à pondre. L’an dernier, on n’a pas eu d’œuf pendant plus de trois mois alors qu’on avait dix poules ! Il fallait se rendre à l’évidence : si on voulait des œufs en automne, on avait besoin de poules pondeuses.

Pour nous procurer nos poules, on passe systématiquement par des éleveurs amateurs ou un petit commerçant, ce qui nous permet de voir les poules et leurs conditions de vie : on peut vérifier qu’elles aient accès à de l’herbe, de l’eau fraîche et un habitat décent. Malgré tout, on aime bien l’idée de sauver des poules de l’abattoir et de leur donner une seconde vie dans notre jardin. En batterie, les poules ne vivent pas plus que 16 mois car leur corps a ensuite besoin de se reposer, ce qui veut dire qu’elles arrêteront de pondre et entraînent une perte pour l’industrie. En plus de ça, la production d’œufs diminue également à chaque mue, ce que les industriels ne tolèrent pas !

C’est donc ce qu’on a fait. La première étape fut de trouver un organisme permettant de sauver des poules de réforme. On a d’abord pensé à passer par www.redeenlegkip.be (‘Sauvez une poule de batterie’), un site belge qui permet d’acheter ou d’adopter une poule pondeuse. Si vous en adoptez une, vous versez une contribution mensuelle de 5€ et vous avez 24 œufs par mois en retour. Si vous en achetez une, ils la récupèrent avant qu’elle ne parte pour l’abattoir et lui prodiguent les premiers soins si nécessaire. Cependant, on voulait s’occuper des poules nous-mêmes. En poursuivant mes recherches, je suis tombée sur un autre site belge, www.lespoulesheureuses.org (également actif en France depuis peu). Avec eux, vous allez récupérer vous-même votre poule, ce qui vous permet d’avoir l’adresse et le code (qui apparaît sur les œufs) de la société.

On a ensuite dû attendre le bon moment. Il vaut mieux sauver une poule pendant une période de l’année où elle pourra facilement récupérer. En général, les poules de réforme n’ont pas beaucoup de plume et certaines ne sont jamais sorties de leur grange, dans laquelle la température descend très rarement en-dessous de 18°C ! La plupart n’ont jamais connu la pluie, donc il ne faut pas trop les brusquer avec les éléments – elles peuvent être très sensibles au vent ou aux courants d’air. Elles ont déjà eu des conditions de vie difficiles, si en plus elles tombent malades…

Semaine 1

16 juin Finalement, en 2018, j’ai franchi un cap. J’ai réservé trois Isa Brown dont les œufs étaient marqués du chiffre 2, c’est à dire qu’ils étaient certifiés comme « issus de poules élevées au sol ». Et là, vous vous dites « comment ça, des poules élevées au sol ? »

Dans l’industrie, cette dénomination, bien que n’étant pas la « pire » (le chiffre 3 indique des poules de batterie), désigne des poules ayant passé leur vie à l’intérieur d’une grange ou d’un entrepôt. Elles ont des perchoirs, des pondoirs, des griffoirs et le sol est recouvert de paille. Il y a maximum neuf poules par mètre carré et le débecquage y est autorisé. Pour des poules « en liberté » (car elles sont techniquement libres), on est bien loin de conditions de vie optimales…

Ma fille de 9 ans m’a accompagnée pour aller récupérer les poules. Je l’ai prévenue avant d’arriver qu’elles risquaient d’être en mauvaise santé, qu’elles ne ressembleront pas à celles qu’on a chez nous, qu’elle ne pourra pas les prendre dans ses bras pour leur faire des câlins et qu’on devra s’occuper d’elles en priorité. En arrivant sur place, on s’est aperçu qu’on n’était pas les seuls à venir acheter des poules : un couple de personnes âgées sont venus prendre deux poules et un homme avec une cinquantaine de cages était également présent. Après nous, les gens continuaient d’arriver. Je finis par demander à un membre du personnel si on peut avoir trois poules. Il a vu que j’étais avec ma fille et est parti nous les chercher. On a bien entendu interdiction d’entrer dans l’entrepôt ou de le prendre en photo. Les trois poules qu’on nous a ramenées avaient meilleure allure que celles qu’avait récupérées le couple avant nous – les nôtres ont encore beaucoup de plumes. Peut-être que le vendeur ne m’aurait pas donné ces poules s’il n’avait pas vu ma fille, ce qui m’aurait permis de me faire une impression peut-être plus honnête des conditions de vie des poules de réforme. Après avoir payé 3€ par poule, leur nouvelle vie va enfin commencer. Chez moi, tout était prêt pour les accueillir. Après dix minutes de route, on s’est regardé, ma fille et moi : il y avait une odeur dans la voiture. Pas l’odeur classique de fumier, plutôt une odeur chimique, synthétique. Les poules ne faisaient pas un bruit, j’espérais qu’elles allaient survivre à un trajet d’une heure en voiture…

Une fois chez nous, on les a inspectées méticuleusement. Elles étaient paralysées… Étaient-elles transites de froid ? De peur ? Elles avaient encore des plumes mais leur plumage était terne, moins brillant que celui d’une poule en bonne santé. Leurs plumes étaient toutes emmêlées et celles de la queue n’avaient pas fière allure. Leurs yeux étaient blancs et leur crête très pâle. Leurs griffes étaient courbées et bien trop longues, et leurs pattes couvertes de purin : elles n’avaient visiblement pas eu le temps de bien se faire les griffes… Elles ont le bout du bec coupé et malheureusement cette opération très douloureuse a lieu quand la poule n’est qu’un poussin d’une dizaine de jours, simplement pour qu’elle ne s’arrache les plumes (ce que les poules font quand elles sont stressées, par exemple si elle ne peuvent pas chercher de la nourriture dans l’herbe).

La première chose à faire fut de les traiter contre les parasites comme les poux ou les vers. On utilise de la terre de diatomée, un produit naturel qui lutte contre tout type de parasites. Pour l’instant, elles devaient être mises en quarantaine. On les a donc installées dans notre Eglu Classic d’Omlet. Il est équipé d’un enclos de 2m et il se déplace facilement, ce qui nous permet de les faire se promener sur de l’herbe fraîche tous les jours. En plus, il se nettoie très rapidement. On a soulevé les poules délicatement hors de leur cage en surveillant de près leur premier contact avec de la pelouse. Elles avaient l’air surprises et sont restées immobiles pendant quelques minutes avant que l’une d’entre elles ne se rende compte qu’elle était capable de (et autorisée à) marcher. Lentement mais sûrement, elles ont commencé à explorer leur enclos. Pendant que les enfants les surveillaient, j’ai ajouté quelques gouttes de médicament à leur eau. On utilise de l’Avimite pour traiter les poux et les mites. Elles en prennent tous les jours pendant les sept premiers jours, puis une fois par semaine pendant cinq semaines. Elles ont fini par trouver leur abreuvoir et on aurait dit qu’elles n’avaient pas bu depuis plusieurs jours. D’habitude, on ne donne pas de granulés à nos poules donc j’ai dû m’en procurer car c’est la seule nourriture qu’elles aient connue de leur vie. Le soir venu, on les a aidées à rentrer dans leur Eglu pour qu’elles puissent passer la nuit en toute sécurité.

Quand j’ai ouvert la porte du poulailler le lendemain matin, elles n’ont pas voulu sortir. Au bout d’une heure, on les a sorties nous-mêmes et on a constaté qu’elles avaient déjà pondu trois œufs, deux sur les perchoirs et un dans le pondoir. Comme elles étaient sous médicament, impossible de manger leurs œufs pendant plusieurs semaines. C’est triste mais on ne peut pas vraiment prendre le risque… On les a donc jetés.

Elles ont passé le reste de la journée dehors assises dans la pelouse. Elles ont pu pour la première fois goûter l’herbe et les trèfles et on dirait qu’elles ont bien aimé ! Les deux nuits suivantes, on a dû les aider à nouveau à rentrer dans l’Eglu le soir mais après ça elles ont enfin compris que c’était leur nouvelle maison. Elles se sont mises à sortir toutes seules le matin quand je leur ouvre la porte. Au bout de quelques jours, elles ont pris l’habitude de pondre dans le pondoir. Leurs yeux s’éclaircissent de nouveaux et elles commencent à établir leur hiérarchie. Elles sont bien plus en forme que pendant les premiers jours mais elles ont encore du chemin à faire avant d’être en aussi bonne santé que nos autres poules. Bien qu’elles n’aient plus peur de nous quand on s’approche d’elles, on ne peut toujours pas les toucher. C’est assez dur pour les enfants qui ont très envie de les prendre dans les bras pour leur faire oublier leur douloureux passé… Mais elles doivent d’abord s’habituer à leur nouvel environnement, à leur nouvelle vie et à notre présence.

Semaine 2

Maintenant, on ne leur donne leur traitement anti poux rouges qu’une fois par semaine. On peut commencer à les vermifuger. Ce traitement doit être donné cinq jours de suite et peut lui aussi être dilué dans leur eau. Les poules pondent deux ou trois œufs par jour. Elles se sont faites à leur nouvel environnement, elles n’ont plus peur de nous ou de notre chien quand il s’approche d’elles pour les renifler. La hiérarchie et l’ordre des repas sont bien instaurés. Il est temps de changer leur régime alimentaire ! On veut le meilleur pour nos animaux, ce qui inclut un régime sain et équilibré. Nos autres poules ont du Garvo mais nos trois nouvelles recrues on besoin d’avoir un peu plus de nutriments et de vitamines. On leur donne de l’Alphamix, un mélange de graines très riche avec des granulés et des amphipodes. Mais quand je les mélange avec leurs granulés actuels, j’ai remarqué qu’elles faisaient le tri et ne touchaient pas à leur nouvelle nourriture. En revanche, elles mangent beaucoup d’herbe et de trèfles. Petit à petit, leurs crêtes reprennent des couleurs !

Ce week-end, notre fille cadette a décidé qu’il était temps de les laisser gambader en liberté dans le jardin. Elles adorent avoir plus d’espace et raffolent des bains de sable, mais c’est très compliqué de les faire rentrer dans leur Eglu… Même si elles finissent par y retourner d’elles-mêmes au bout d’un certain temps. Au moins, on a pu constater qu’elles ne sont pas tout à fait prêtes pour la vie en extérieur.

Revenez dans quelques semaines pour découvrir la deuxième partie de l’aventure de ces poules de réformes !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on March 27th, 2019 by mathieugrassi


Guide pour se lancer dans l’élevage de poules

 

Si vous voulez profiter de l’arrivée du printemps pour vous lancer dans l’élevage de poules, vous devez certainement vous demander comment faire pour bien s’en occuper. Certain conseils s’appliquent à tous les éleveurs de poules alors que d’autres dépendent du nombre de poules que vous avez ou de la taille de votre terrain. Ce petit guide pratique contient toutes les informations dont vous avez besoin à ce sujet. Vous trouverez également une liste de courses à la fin de l’article !

Le poulailler

Commençons par le commencement : trouver un toit pour vos poulettes. Votre choix va dépendre en grande partie du nombre de poules que vous allez avoir. Chez Omlet, on recommande d’opter pour un poulailler en plastique qui limite le risque d’infestation de poux rouges et protège mieux les poules du mauvais temps. Les poulaillers traditionnels en bois ont un certain charme mais sont beaucoup plus durs à entretenir et à isoler, sans même parler des poux rouges qui se sentent chez eux dans le bois.

Nous poulaillers Eglu sont non seulement très élégants, que ce soit en vert ou en violet, et permettent à vos poules d’être protégées des intempéries et d’avoir un habitat bien isolé. Ils sont très faciles à nettoyer, ce qui vous incitera à le faire régulièrement et limitera drastiquement le risque d’infestation de parasites.

L’Eglu Go et l’Eglu Go UP sont tous deux de bons « premiers poulaillers » si vous prévoyez d’avoir entre 2 et 4 poules. Les deux modèles ont le même intérieur avec le tiroir à déjection, un pondoir, des perchoirs et une porte située à l’arrière. La seule différence est que le Go UP est surélevé (une échelle permet aux poules d’accéder au poulailler), ce qui permet aux poules d’avoir plus d’espace dans leur enclos.

L’Eglu Cube est notre plus grand poulailler. Il peut accueillir jusqu’à 10 petites poules comme des bantams de Pékin, 6 à 8 poules de taille moyenne comme des Gingernut Ranger ou 4 à 5 poules plus grosses comme les magnifiques poules Cochin. Il est lui aussi équipé d’une porte arrière et d’un tiroir pour recueillir les déjections. Une trappe latérale vous donne un accès direct au pondoir (suffisamment grand pour que trois poules puissent couver en même temps) pour récolter les œufs facilement.

L’enclos

Les poulaillers Eglu peuvent être équipés d’enclos sur mesure résistant aux prédateurs. La petite extension de grillage au pied de l’enclos (la « jupe ») empêche les animaux de creuser et donc de pénétrer à l’intérieur. Vous pouvez monter un enclos de la taille de votre choix en fonction du nombre de poules que vous avez et de la fréquence avec laquelle vous les laisserez se promener en liberté. Quoi qu’il en soit, même si vous optez pour un petit enclos, vous pourrez toujours vous procurer des extensions sur notre site. Vous pouvez également vous tourner vers un grand enclos pour donner plus d’espace à vos poules et pour y entrer plus facilement afin de les surveiller et de passer du temps avec elles.

 

Parmi les nombreux accessoires disponibles pour nos Eglu, vous trouverez des roues et des poignées pour pouvoir déplacer votre poulailler plus facilement.

Suivant la configuration de votre jardin, vous pourriez également être intéressé par notre filet à poules. Il ne protège pas vos animaux des prédateurs mais il permet de contenir vos poules au même endroit ou de les empêcher d’accéder à une partie de votre jardin. Un tel filet peut s’avérer très pratique si vous avez un très grand terrain et que vous ne voulez pas que vos poules se perdent, ou bien si vous avez un potager ou un parterre de fleur que vous voulez protéger. Par sécurité, il est tout de même conseillé de ne les laisser en liberté que si vous pouvez les surveiller ou si vous savez pertinemment qu’aucun prédateur ne rode près de chez vous.

Divertissement

Comme la plupart des animaux, les poules doivent pouvoir s’amuser et se divertir, même en votre absence !

Nos jouets à picorer Rocky et Elvis permettent de diffuser les graines ou les friandises de vos poules au compte-gouttes. Comme elles doivent donner des coups de bec dans le jouet pour faire tomber ce qu’il contient, c’est une très bonne source de divertissement. Le perchoir d’Omlet peut être placé n’importe où dans tout type d’enclos et permet à vos poules de satisfaire un instinct coriace : celui de se percher le plus haut possible.

Protection contre les intempéries

Pour les mois les plus chauds, vous pouvez vous procurer des bâches de protection pour que vos poules aient un endroit au frais pour se reposer.

Pour l’hiver, les couvertures de protection thermique leur permettent de rester au chaud même avec des températures en-dessous de zéro. Nous avons toute une gamme de bâches pour enclos permettant à vos poules de profiter de l’extérieur tout en étant protégées des éléments.

La nourriture

Si vous avez des poules pondeuses, vous devrez leur donner de la nourriture adaptée aux poules pondeuses qui contient les protéines nécessaires pour qu’elles soient en bonne santé et continuent de pondre régulièrement. Une poule adulte mange environ 120g de graine par jour. Vous devrez aussi leur donner des graviers, indispensables pour faciliter la digestion (car, rappelons-le, les poules n’ont pas de dents).

Le maïs est une friandise très appréciée par les poules, mais vous devez leur en donner avec modération car il est riche en acides gras. D’autres friandises comme les fruits, les légumes verts ou les céréales doivent aussi être données en petites quantités pour que les graines restent la nourriture principale des poules.

Vous devez également vérifier que vos poules aient toujours accès à de l’eau fraîche et propre. Remplissez leur abreuvoir tous les jours.

Nos Eglu sont tous livrés avec leur mangeoire et leur abreuvoir mais vous pouvez vous en procurer plusieurs pour en disposer à différents endroits de votre jardin, surtout si vos poules sont souvent en liberté. D’autant plus que certaines n’aiment pas partager leur nourriture avec leurs colocataires !

La litière

Il existe différents types de litière pour les poules sur le marché et votre choix va dépendre de vos préférences personnelles. Vous pouvez utiliser des copeaux de bois, de la paille, des chutes de carton, de l’Aubiose ou encore de de la litière pour poules comme la Easichick.

Le nettoyage

Si vous voulez nettoyer le tiroir à déjection et le pondoir une fois par semaine, il est fortement conseillé de saupoudrer un peu de terre de diatomée autour et à l’intérieur de votre poulailler pour éviter toute infestation de parasite. Vous pouvez aussi mettre de la poudre absorbante dans la litière pour l’assainir, ce qui rallongera sa durée de vie et réduira également le risque de développement des bactéries.

Nettoyez votre poulailler de fond en comble une fois par an en désinfectant avec un nettoyant comme le Clean ‘n’ Safe ou tout autre désinfectant similaire afin d’être sûr(e) qu’aucun parasite ne s’y développe.

Et pour finir : les poules !

Une fois que tout est en place et que vous êtes fin prêt(e) à accueillir des poules, nous vous recommandons de faire appel à des refuges comme Poules Pour Tous afin de sauver des poules de réforme (des poules qui sans votre aide partiraient à l’abattoir alors qu’il leur reste encore quelques années de ponte devant elles). Bien que ces poules peuvent se montrer assez méfiantes à l’idée de vivre dans un nouvel environnement, elles finiront par s’habituer et continueront à vous donner des œufs frais tous les matins.

La liste de course :

  • Un poulailler
  • Un enclos
  • Un grillage
  • Des roues et des poignées pour le poulailler
  • Des bâches de protection pour l’enclos
  • Des jouets (perchoirs, diffuseur de graines…)
  • Une mangeoire et un abreuvoir
  • Des graines
  • Du gravier
  • De la litière
  • De la terre de diatomée
  • De la poudre absorbante
  • Un désinfectant inoffensif pour les poules

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on March 18th, 2019 by mathieugrassi


Des crêpes pour vos toutous

Le 5 mars, c’est Mardi Gras ! Pendant que vous réfléchissez aux
nouveaux ingrédients que vous allez pouvoir mettre sur vos crêpes cette année, nous, nous pensons à ce
dont nos chiens auraient envie. Chacun ses priorités.

Ne privez pas votre ami à poils de ce Mardi Gras : faites-lui plaisir avec
cette recette de crêpes spécialement adaptée pour les chiens (et n’oubliez pas les garnitures!) En plus, cette
recette délicieuse et saine convient aussi aux humains !

Vous aurez seulement besoin de :

  • 2 œufs
  • 2 bananes mûres
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 1 spray d’huile de coco pour la
    poêle.

Les œufs constituent une excellente source de protéines pour les chiens et ils regorgent de
vitamines, qui peuvent aussi leur être bénéfiques. Les bananes sont également riches en vitamines et
minéraux ; elles aideront à renforcer le système immunitaire de votre chien et contribueront à la bonne
santé de sa peau.

Écrasez les bananes dans un saladier ou dans le bol d’un robot. Ajoutez
les œufs et mélangez. Épaississez le mélange à l’aide de la farine jusqu’à obtenir une pâte. Vaporisez de
l’huile de coco dans une poêle chauffée à feu moyen. Versez une cuillère à soupe de pâte dans la poêle et
laissez cuire pendant 2 à 3 minutes. Retournez-la pour cuire l’autre côté. Laissez les crêpes refroidir avant
de les donner à votre chien.

Quelques suggestions de garnitures pour les crêpes de votre chien –

  • encore des bananes !
  • du yaourt grec
  • du beurre de cacahuète (vérifiez
    qu’il n’y ait surtout pas de
    xylitol dans les ingrédients)
  • des myrtilles
  • des fraises
  • des pommes
  • du cottage cheese
  • des petits dés de cheddar
  • ses propres friandises !

Prêt à faire sauter les crêpes ? Participez à la fête sur Instagram en nous
taguant avec le hashtag #FlippingFido dans les vidéos de votre chien qui essaye d’attraper ses crêpes.

N’oubliez pas que les friandises doivent être données avec modération ;
adaptez la portion en fonction de la taille de votre chien pour éviter une indigestion.

 

I

m

a

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on March 12th, 2019 by mathieugrassi


Décryptez le langage corporel de votre lapin

Les chats et les chiens (ainsi que les humains) émettent des sons pour faire comprendre aux autres ce qu’ils ressentent, ce qu’ils veulent ou ce qu’ils n’apprécient vraiment pas. Les lapins font la même chose mais ils utilisent avant tout le langage corporel pour communiquer avec leurs congénères ou avec vous. Vous aurez sans doute du mal à déchiffrer tout ce que votre lapin essaye de vous dire mais, en apprenant quelques petits trucs sur son langage corporel, vous pourrez améliorer son quotidien.

Selon la situation et le caractère de votre lapin, ses postures et expressions peuvent signifier beaucoup de choses différentes. Il est donc important de savoir repérer et analyser les signaux qu’il envoie pour comprendre ce qui lui arrive.

LES SONS


Les lapins sont des animaux relativement calmes mais ils émettent parfois des sons, qui sont très facilement identifiables. En voici quelques uns :

GrognementsUn grognement bref et sec signale une agression : votre lapin se sent menacé par votre présence ou par quelque chose dans son environnement proche.

CrisSi votre lapin pousse des cris forts et perçants, c’est probablement parce qu’il est effrayé ou qu’il ressent une douleur intense.

Petits grognements & légers grincements de dentsC’est l’équivalent des ronronnements du chat : votre lapin vous indique qu’il est satisfait et détendu.

Grincements & claquements de dents intensesEn revanche, si les grincements se transforment en gros claquements de dents, cela signifie sûrement que votre lapin a très mal quelque part.

Cognements répétés sur le solLes lapins se mettent à taper du pied quand ils ont peur ou se sentent menacés, ou bien quand ils souhaitent avertir leurs congénères d’une situation particulière. Les pattes arrière des lapins sont très musclées et le bruit de ces coups peut donc être étonnamment fort.

LES YEUX, LES OREILLES & LE MUSEAU

Les lapins utilisent leurs oreilles pour se tenir informés de ce qui se passe autour d’eux. Vous pouvez donc savoir comment ils se sentent rien qu’en les observant. Si les oreilles de votre lapin sont dressées et tressautent, c’est qu’il est en train d’écouter quelque chose. S’il considère que ce qu’il entend est sans importance ou ne présente aucun danger, il est possible qu’il ne dresse qu’une oreille. Lorsqu’un lapin est détendu, il n’est pas rare que ses oreilles se couchent le long de son corps, souvent contre son dos.

Les lapins ont des yeux très expressifs. Comme se sont des proies à l’état sauvage, ils ne ferment leurs yeux entièrement que lorsqu’ils sont très à l’aise et se savent en sécurité. Si vous voyez que votre lapin dort les yeux complètement fermés, cela signifie qu’il se sent vraiment comme à la maison. Des yeux grands ouverts, un poil qui se dresse et des grognements indiquent que votre lapin est effrayé par quelque chose. La paupière intérieure de l’œil de votre lapin peut également devenir visible quand il est mal à l’aise.

Le museau est aussi un bon outil pour savoir comment se sent votre lapin et s’il est intéressé ou non par son environnement. Plus son museau remue, plus votre lapin est concentré ou excité. Le lapin a tendance à frotter son museau contre les choses qu’il aime : s’il le fait contre vous, c’est donc pour vous montrer toute l’affection qu’il vous porte. Et s’il y rajoute un coup de langue, c’est qu’il vous aime vraiment très fort !

LES POSTURES

Posture classiqueLe lapin est assis, son poids repose sur l’arrière de son corps, ses pattes avant sont raidies et ses oreilles dressées. Il est en train d’observer ce qui se passe.

La tête sur le solEn posant la tête au sol, le lapin indique qu’il se soumet. Cela signifie peut-être qu’il veut être brossé ou caressé. Cependant, cela peut aussi vouloir dire qu’il veut qu’on le laisse tranquille. Il est donc important que vous analysiez les autres signaux qu’il vous envoie avant d’agir.

Il se met en bouleLe lapin est assis en boule avec les pattes rentrées et, en général, les oreilles couchées le long du corps. Il dort ou se repose. Les lapins dorment parfois les yeux ouverts mais ils n’hésitent pas à les fermer lorsqu’ils se sentent à l’aise et en sécurité.

À plat ventreLe lapin est allongé sur le ventre, les pattes tendues vers l’arrière ou sur le côté, et la tête levée ou posée au sol. Il est détendu et se repose. Plus il étend ses pattes vers l’arrière, plus il se sent à l’aise.

Il se laveSi votre lapin se lave en votre présence, cela signifie qu’il vous fait confiance. À l’état sauvage, les lapins risquent en permanence de se faire attaquer par des prédateurs ; de fait, votre lapin ne vous quitterait pas des yeux s’il pensait que vous pourriez représenter un danger pour lui.

Il donne des coups de museauCela peut vouloir dire « Laisse-moi tranquille ! » ou « Tu es sur mon chemin ! ». Cependant, il peut également s’agir d’une marque de confiance, le lapin ne vous considérant pas comme une menace.

Il tourne en rondLorsque vous passez du temps avec lui dans son enclos, il peut arriver que votre lapin se mette à courir dans vos jambes. Il s’agit d’un rituel nuptial et c’est donc le signe que votre lapin est fou amoureux de vous !

Il marque son territoireSi vous venez d’investir dans un nouveau clapier ou un nouvel enclos, votre lapin s’empressera de marquer son territoire. Pour ce faire, il frottera les glandes odoriférantes situées sur son cou contre les parois et objets, et urinera et déposera des excréments un peu partout.

Construction d’un nidSi vous remarquez que votre lapine commence à s’arracher des poils et à accumuler du foin dans un coin du clapier, elle est probablement en train de construire un nid. Il arrive que les lapines fassent des grossesses nerveuses mais si vous pensez qu’il est possible que la vôtre attende des petits, contactez votre vétérinaire.

Le bunny flopAllongé sur le dos, le lapin a les quatre fers en l’air. Il est très heureux et détendu et peut parfois enchaîner cette posture avec un binky, également appelé « danse du lapin heureux ». Il se met alors à courir dans tous les sens, danse comme un fou et saute en l’air, en pleine extase.

Sources :
https://www.omlet.co.uk/guide/rabbits
https://www.petplan.co.uk/blog/5906/
http://www.wabbitwiki.com/wiki/Understanding_your_rabbit
http://www.bunnyhugga.com/a-to-z/rabbit-behaviour/rabbit-body-language.html
https://rabbit.org/interpreting-body-language-and-behavior/

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on March 8th, 2019 by mathieugrassi


Vous voulez apprendre des petits numéros à votre hamster ? Voici nos conseils !

Certains disent qu’il est possible de dresser n’importe quelle créature dont le cerveau est relié à l’estomac et cela vaut donc aussi pour les hamsters. Ces animaux sont en réalité très intelligents et sont capables de beaucoup plus que vous ne le pensez, notamment d’apprendre des petits numéros !

Dresser votre hamster est une très bonne façon de passer du temps avec lui : cela le stimulera tout en renforçant le lien qui vous unit. Évidemment, le dressage demande du temps et de la patience et, tous les hamsters étant différents, aucun résultat n’est garanti (votre animal ne parviendra peut-être pas à apprendre les numéros décrits ici).

Comme c’est le cas avec la plupart des animaux, il est plus simple de dresser un hamster jeune, habitué à vous et à votre famille et qui n’aura pas encore développé des habitudes et des routines difficiles à changer. Il n’est pas pour autant impossible d’apprendre quelques numéros à un hamster plus âgé ; cela prendra juste beaucoup plus de temps.

Le plus important est de vous assurer que votre hamster se sent détendu à vos côtés et qu’il associe votre voix et votre odeur à des sensations agréables. Essayez de rester toujours calme avec lui et évitez de hausser la voix, cela risquerait de le stresser. Passez plusieurs semaines avec votre hamster avant de commencer à le dresser afin de tisser une relation de confiance.

    • FRIANDISES
      Il vous faut maintenant des friandises. Vous savez peut-être déjà quelle est la préférée de votre hamster mais si vous l’ignorez, nous vous conseillons d’utiliser des graines de tournesol. Attention tout de même, elles sont très grasses et vous devez donc veiller à n’en donner à votre animal que lors des séances de dressage ou pour des occasions spéciales. Vous pouvez également essayer avec des petits morceaux de légumes coupés, comme la carotte ou le brocoli.
    • DEBOUT
      Commencez avec un ordre simple comme « Debout !». Tenez la friandise en face de votre hamster, juste au-dessus de sa tête pour qu’il puisse la voir sans être capable de l’attraper. Au même moment, dites-lui « Debout ! ». Instinctivement, il va se lever pour se rapprocher de la friandise. Lorsqu’il est debout, donnez-lui la friandise et félicitez-le. Votre hamster ne doit avoir droit à sa friandise que s’il est debout sinon il ne comprendra pas la raison de la récompense. S’il ne se lève pas, cela peut signifier qu’il n’a pas faim ou qu’il est distrait par autre chose autour de lui. Réessayez un peu plus tard.
      Répétez cette action quelques fois par jour pendant une à deux semaines, jusqu’à ce que votre hamster se mette debout sans que vous ayez une friandise dans la main. Tenez-vous en à un ordre à la fois et félicitez votre hamster à chaque fois qu’il se lève.
    • SAUTE
      Vous pouvez désormais passer à un autre numéro. Utilisez l’ordre « Debout ! » et placez ensuite la friandise encore plus haut et plus loin en lui disant « Saute !». Si votre hamster essaie de sauter, félicitez-le et donnez-lui la friandise.

Une fois que votre hamster sait sauter, vous pouvez ajouter un petit cerceau dans le numéro. Placez-le entre votre hamster et la friandise de façon à ce qu’il soit obligé de passer à travers pour atteindre son Graal. Lorsqu’il le fait, dites « Cerceau ! » ou « Passe dans le cerceau ! ». Commencez en plaçant le cerceau au niveau du sol et remontez-le progressivement si vous voyez que votre hamster apprécie l’exercice.

  • ROULE
    « Roule ! » est un autre numéro facile et amusant à observer. La seule chose que vous avez à faire est de placer délicatement la graine de tournesol sur le dos de votre hamster et de lui demander ensuite de rouler. S’il le fait, récompensez-le en lui donnant la graine. Au bout d’un moment, il parviendra à rouler sans même que vous lui mettiez une graine sur le dos.

 

Soyez régulier et persévérant dans vos séances de dressage mais n’hésitez pas à bousculer les habitudes de temps en temps afin que votre hamster continue à être intéressé. Certains numéros sont plus faciles que d’autres à apprendre et tous les hamsters sont différents ; vous devrez donc faire preuve de patience (sans être frustré si cela prend plus de temps que prévu) et veiller à ne pas pousser votre animal trop loin.

Si votre animal et vous appréciez les séances de dressage, vous pouvez lui enseigner absolument tout ce que vous voulez, en utilisant par exemple des jouets ou en construisant des courses d’obstacles. Inventez vos propres numéros au fil des séances et épatez votre famille et vos amis !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on March 8th, 2019 by mathieugrassi


Nettoyer son Eglu Go / Go UP de fond en comble à l’aide d’un nettoyeur vapeur

Le nettoyeur vapeur est un appareil idéal pour laver votre Eglu. Il vous permettra en effet de nettoyer et
de désinfecter toutes les surfaces sans abîmer le plastique. Avec sa puissante vapeur, il éliminera
également tous les parasites, insectes et autres poussières. Point non négligeable : comme il réchauffe
le plastique, les surfaces sécheront en un claquement de doigts !

En suivant ces étapes, il vous sera très facile de nettoyer intégralement
votre Eglu Go une à deux fois par an :

1. Retirez la partie supérieure (le
couvercle).

2. Dévissez et retirez les panneaux
latéraux ainsi que les pare-chocs. Pour un nettoyage complet, enlevez également l’enclos.

3. Vous pouvez désormais accéder à
toutes les surfaces intérieures et extérieures. Nettoyez-les intégralement avec le nettoyeur vapeur (en
vous aidant si besoin d’une vieille brosse à vaisselle).

4. Procédez de la même manière
pour les pare-chocs, les panneaux latéraux et le couvercle.

5. Remontez l’enclos et le poulailler.

 

Cette méthode a été testée et approuvée
par notre collègue hollandais qui l’utilise depuis plusieurs années. Grâce à elle, votre Eglu restera en
super état, sans qu’aucune partie ne soit endommagée lors du nettoyage !

 

 

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on March 8th, 2019 by mathieugrassi


10 phrases que tout parent de chien a déjà prononcées

Dans cet article, nous vous présentons
Esme, la toute dernière arrivée dans la famille animale des bureaux d’Omlet. Cette nouvelle collègue
toutou nous a rappelé toutes les choses insensées que l’on peut dire à propos de nos chiens ou en
s’adressant directement à eux. Seuls les parents raides dingues de leur fidèle compagnon plaideront
coupables d’avoir prononcé ces phrases… Et l’admettront sans honte ! Si vous reconnaissez quelqu’un en
lisant ces lignes, n’hésitez surtout pas à le nommer et à l’afficher sur les réseaux sociaux avec le hashtag
#Omlet.

 

“Est-ce que je peux travailler depuis la maison
aujourd’hui ?”

Pourquoi ?

“Mon chien se sent seul…

“Oh, t’en fais pas, le chien nettoiera…”

“Va faire ton petit pipi, allez !”

“Désolé d’être en retard, mon chien a…”

“Ohlala, mon chien a fait un truc trop mignon ce
matin…”

“Désolé, il adore lécher les gens !”

“MAIS REGARDEZ-MOI CETTE ADORABLE PETITE
BOUILLE !”

“MAIS OUI, TOI AUSSI TU M’AS MANQUÉ !”

“Et-qui-c’est-le-joli-toutou-chéri-à-sa-maman ?
Mais-oui-c’est-toi-le-joli-toutou-chéri-à-sa-maman !”

Hey, t’es dispo ce soir ?

“Non, je peux pas, j’ai soirée gratouilles avec mon
chien.”

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on March 8th, 2019 by mathieugrassi


Découvrez les produits Omlet sur la Foire de Lyon 2019

Rencontrez Omlet à Lyon !

Pour la deuxième année de suite Omlet.fr sera présent à la Foire de Lyon jusqu’au lundi 8 avril à l’Eurexpo situé à Chassieu (69680) à l’est de Lyon.

Sur notre stand situé dans le hall 2 allée M numéro de stand 58 (2M58) – secteur vie pratique (voir plan ci-dessous) vous aurez la chance de rencontrer nos équipes et de découvrir:

 ↓ Notre emplacement Hall 2 Allée M (2M58)↓

Pourquoi venir nous rencontrer à Lyon?

• pour découvrir la gamme Eglu en VRAI !
• pour comparer nos différents modèles de poulailler
• pour rencontrer nos équipes expertes et leur poser vos questions
• pour bénéficier d’une démonstration des fonctionnalités de nos produits
•  parce que cette foire est la meilleure de la région

Informations utiles :

Horaire d’ouverture : Ouvert tous les jours de 10h à 20h. 3 nocturnes sont organisées jusqu’à 22h vendredi 29 mars, mardi 2 et vendredi 5 avril.

Tarif d’entrée : – E-billet : 6 € (accéder à la billetterie en ligne) – Plein Tarif sur place : 8 € – Jeune de 12 à 25 ans : 5 €

Plan de la Foire de Lyon : voir plan de la Foire ci-dessous

Adresse : Boulevard de l’Europe, 69680 Chassieu

Site internet de la Foire de Lyon : ici

Accès : Situé à Chassieu, dans la banlieue Est de Lyon, la foire de Lyon est accessible facilement par l’autoroute A43 (sortie n°4) et la N346 (sortie n°9). Eurexpo dispose d’un parking visiteurs au tarif de 0,60 € par quart d’heure (les deux premières heures), 0,50 € le quart d’heure de 2h à 3h, 0,40 € le quart d’heure pour 3h et plus et 8 € pour un stationnement de plus de 3h30. La foire est également accessible en transports en commun depuis le centre de Lyon : – Métro D direction Vénissieux arrêt Grange Blanche puis Tramway T5 jusqu’à l’arrêt Eurexpo – Métro A direction Vaulx-en-Velin la Soie puis Bus 100 de Vaulx-en-Velin jusqu’à l’arrêt Eurexpo

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question concernant notre participation en cliquant ici

Au plaisir de vous rencontrer sur notre stand !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on March 3rd, 2019 by mathieugrassi