Omlet Blog France

Est-ce que les chiens souffrent de la dépression saisonnière?

Qu’est-ce que le TAS ?

La dépression saisonnière ou trouble affectif saisonnier (TAS) est un type de dépression qui se manifeste lors de changements de saison, généralement en automne ou en hiver. Les causes exactes du TAS sont encore inconnues, mais il est probablement dû aux jours plus courts des mois d’hiver et de l’exposition au soleil réduite.

Le manque de lumière naturelle peut affecter une partie du cerveau connue sous le nom d’hypothalamus en diminuant la production de mélatonine, une hormone qui contrôle le sommeil, ainsi que de sérotonine qui agit sur notre humeur et appétit. Il est aussi fort probable que le changement de luminosité perturbe aussi notre horloge interne et provoque d’autres symptômes.

Est-ce que les chiens en souffrent ?

Officiellement non, mais des études récentes suggèrent que les saisons pourraient très bien avoir un impact négatif sur les animaux. Selon les sondages, beaucoup de propriétaires de chiens ont remarqué que leurs compagnons sont moins joyeux et manquent d’enthousiasme en hiver. Ils sont ainsi toujours plus nombreux à découvrir le TAS et beaucoup de vétérinaires connaissent généralement le phénomène.

Quels sont les symptômes ?

Le TAS se traduit par une tristesse persistante, un manque d’intérêt pour les activités amusantes, mauvaise humeur, un appétit grandissant et un plus grand besoin de sommeil. Ces symptômes sont les mêmes quel que soit l’espèce, mais il existe des symptômes spécifiques aux chiens, tels que la perte de poils ou un manque de contrôle de la vessie.

Si vous remarquez ces symptômes chez votre chien, consultez un véto. Une autre maladie qui nécessite sans doute un traitement pourrait être la cause de ces problèmes. Votre vétérinaire devrait s’y connaitre en matière de santé mentale canine et pourra donc vous donner des conseils pour aider votre toutou.

Que puis-je faire pour prévenir et combattre ce problème ?

Essayez de maintenir votre routine habituelle tout au long de l’hiver. Vous serez peut-être tentés de rester chez vous plutôt que de vous promener sous la pluie et face au vent et il y aura moins de chance de tomber sur des amis en promenade, mais votre chien a besoin de s’exercer et de passer du temps avec vous tout au long de l’année. En gardant votre routine, vous pourrez prévenir ou réduire les symptômes du TAS.

Lorsque votre travail vous le permet, essayez de promener votre chien quand il fait encore jour afin de profiter de la lumière. Ouvrez vos volets et rideaux et placez le lit de votre chien plus près d’une fenêtre pour qu’il puisse profiter de la lumière.

L’exercice physique et l’exposition à la lumière ont aussi des effets bénéfiques pour vous. Vous aiderez donc indirectement votre chien à rester heureux et en bonne santé. Nos compagnons à poils sont très sensibles à notre humeur et à nos émotions et il y a de fortes chances pour que votre chien ait de la peine à vous voir souffrir.

Chez les humains souffrant du TAS, des lampes de luminothérapies conçues pour imiter les rayons du soleil peuvent réduire les symptômes. On n’est pas sûr que ces lampes aident aussi les chiens, mais dans le doute ça ne fait pas de mal d’essayer. Pensez tout de même à consulter votre vétérinaire au préalable.

This entry was posted in Chiens