Omlet Blog France

Les différentes étapes de l’élevage de poules

Étapes de l’élevage des poussins – maman poule qui donne du maïs à son poussin

Si vous commencez votre élevage avec des poussins, vous devez être en mesure d’identifier les différentes étapes de l’élevage des poules. Les poules passent par plusieurs étapes au cours de leur vie, de l’œuf à l’âge adulte, et chacune de ces périodes nécessite une attention différente. En sachant comment s’occuper de vos poules à chaque étape de leur développement, vous réussirez à renforcer les liens entre vous et à assurer leur santé et leur épanouissement.

Déterminer l’âge d’une poule

Si vous n’avez pas fait éclore vos poules à partir de vos œufs, vous ne savez peut-être pas quel âge elles avaient lorsqu’elles sont arrivées dans votre jardin. Voici quelques moyens pour vous aider à déterminer l’âge de vos poules:

  • Plumes duveteuses : si vos poussins sont encore duveteux ou pelucheux, ils ont moins de 5 semaines.
  • Plumes d’adultes : entre 5 et 6 semaines, la majorité des races ayant leur plumage complet à l’âge de 6 à 8 semaines.
  • Ponte d’œufs : au moins 16 semaines

Les poules âgées d’au moins 12 semaines sont prêtes à rejoindre leur foyer permanent dans un poulailler confortable et un grand enclos d’extérieur sécurisé. Il est important de ne pas les installer dans un poulailler surélevé avant qu’elles aient au moins 12 semaines, car les jeunes poussins n’ont pas la coordination ou la taille adaptées pour se servir d’une échelle.

Phase 1 : éclosion des œufs

La meilleure façon de déterminer l’âge de vos poules est de faire éclore des poussins à partir de vos propres œufs. Il s’agit en réalité d’un processus relativement rapide et facile, une fois que l’on dispose du matériel adéquat. De plus, c’est une expérience éducative merveilleuse pour les enfants et, si le moment est bien choisi, vous pouvez même assister à l’éclosion de vos poussins.

Les produits dont vous avez besoin pour faire éclore vos propres œufs :

  • Une couveuse de qualité, avec ou sans retournement automatique des œufs (si vous n’en avez pas, vous devrez retourner les œufs 3 à 5 fois par tranches de 24 heures)
  • Un thermomètre et un hygromètre (s’ils ne sont pas fournis avec la couveuse)
  • Un agenda
  • Des œufs de poule fécondés
  • Facultatif : un mire-œufs pour suivre et documenter le développement de l’embryon

Même si votre couveuse est équipée d’un retourneur automatique, il est conseillé de marquer les œufs à l’aide d’un crayon pour s’assurer que la couveuse les retourne correctement. Les œufs de poule fécondés peuvent s’acheter dans les fermes ou chez des éleveurs, ou si vous avez un coq, vous pouvez utiliser vos propres œufs. Il est important de garder à l’esprit que les œufs fécondés ont des taux d’éclosion variables. Tous les œufs ne se développent pas et n’éclosent pas forcément, même lorsque les conditions sont idéales. Afin d’obtenir le meilleur taux d’éclosion possible, suivez scrupuleusement les instructions fournies avec votre couveuse. Si vous mirez les œufs pour voir le développement du poussin, ouvrez et fermez la couveuse le plus rapidement possible afin de ne pas perturber la température interne et le niveau d’humidité.

Après 21 jours d’incubation, vos poussins devraient commencer à éclore. Au cours des derniers jours d’incubation, vous devrez « verrouiller » votre couveuse en suivant les instructions. En général, vous devrez ajouter de l’eau pour augmenter le taux d’humidité, abaisser légèrement la température, désactiver le retournement automatique (si vous en avez un) et placer une surface antidérapante sous vos œufs pour que les poussins nouvellement éclos puissent prendre leurs repères. Si vous voulez voir vos poussins éclore, observez les « trous » dans la coquille. Les poussins percent un petit trou dans la coquille de leurs œufs avant d’éclore. Certains progressent rapidement dans ce processus d’éclosion, tandis que d’autres peuvent mettre jusqu’à 24 heures. Si vous remarquez un trou dans un œuf, il est préférable de rester à proximité si vous ne voulez pas manquer l’éclosion de votre poussin !

Phase 2 : jeunes poussins

Les poussins vendus en magasin ou chez les éleveurs peuvent être achetés avant même que le sexe ne soit déterminé, dès 1 ou 2 jours après l’éclosion, et les femelles (déterminées comme étant des poules), lorsqu’elles sont un peu plus âgées. Le sexage des poussins de moins de 8 semaines (et même plus pour certaines races) n’est pas fiable à 100 %.

Tous les poussins ont besoin d’une lampe chauffante et d’une cage éleveuse jusqu’à ce qu’ils aient au moins 6 semaines. Pensez à installer la cage éleveuse avant de ramener vos poussins à la maison afin d’éviter les erreurs les plus courantes. Voici ce dont vous aurez besoin pour votre cage éleveuse :

  • Un enclos robuste avec des parois solides et, de préférence, un toit pour garder les poussins plus âgés à l’intérieur et empêcher les autres animaux ou objets d’y pénétrer
  • Une lampe chauffante
  • Une litière absorbante, telle que des granulés de pin ou des copeaux
  • Des miettes pour poussins en guise d’alimentation
  • Un abreuvoir adapté aux poussins (peu profond et à gravité, si possible)
  • Du grit pour poussins pour favoriser une bonne digestion
  • Un thermomètre fixé sur le côté de la cage pour contrôler la température

Les poussins qui n’ont pas été vaccinés contre la coccidiose par leur éleveur doivent être nourris avec des aliments médicamenteux pendant les 2 à 4 premières semaines de leur vie. Ensuite, ils peuvent passer à des miettes pour poussins non médicamentées.

À l’âge de 6 semaines, la plupart des races de poussins auront acquis leur plumage d’adulte et seront prêts à s’aventurer à l’extérieur. Commencez par de courtes visites dans un espace délimité par un filet à poules, en gardant vos poussins sous surveillance durant toute la durée de l’excursion. Vous pouvez également commencer à leur faire découvrir le poulailler et l’enclos lors des visites à l’extérieur afin de les habituer à leur future maison.

Phase 3 : poulettes & coquelets

Lorsque les poussins atteignent l’âge de 5 à 7 semaines, la plupart des races présentent des différences d’apparences entre les poulettes (jeunes poules) et les coquelets (jeunes coqs). À l’adolescence, les poulettes et les coquelets commencent à développer leurs plumes secondaires et à montrer les signes de leurs sexes respectifs.

Les coquelets sont généralement plus grands et possèdent des crêtes et des caroncules plus développées et plus prononcées que les poulettes. Les poulettes ont généralement des plumes de vol plus longues (les plumes secondaires qui commencent au milieu de l’aile et s’étendent jusqu’à l’extrémité), tandis que les plumes de la queue sont plus longues chez les coquelets. Les coquelets commencent à chanter vers l’âge de 6 à 8 semaines, ce qui reste le moyen le plus sûr de déterminer leur sexe.

Les jeunes poules sont appelées poulettes jusqu’à l’âge de 20 semaines environ, tandis que le terme coquelet désigne les coqs de moins d’un an. Mais quel que soit leur sexe, vos jeunes oiseaux auront besoin de la même attention. Les poulettes commencent à pondre vers l’âge de 18 semaines et doivent être nourries avec des miettes ou des granulés de ponte. Les coquelets peuvent être nourris de la même manière que les poulettes.

Les exigences en matière d’habitation sont les mêmes pour les poulettes et les coquelets, car toutes les poules ont besoin d’espaces sûrs pour se percher, s’amuser et se nourrir. Un grand enclos reste la meilleure option pour toutes les poules, car il offre beaucoup d’espace et permet aux éleveurs de passer du temps en compagnie de leurs oiseaux. Tous les enclos doivent être résistants aux prédateurs pour offrir une protection optimale. Votre poulailler doit pouvoir assurer le confort de vos poules en toutes saisons, être facile à nettoyer et offrir à vos oiseaux un endroit sûr où se percher la nuit. Le poulailler Eglu Cube remplit toutes les conditions pour les élevages comptant jusqu’à 10 poules de petite taille.

Phase 4 : poules & coqs

Une fois que vos oiseaux sont arrivées à maturité, vous pouvez commencer à les appeler « poules » et « coqs ». À quelques exceptions près (telles que les poules Soie, qui ont besoin de plus de temps pour se développer), les caractéristiques qui permettent de différencier un jeune coq d’une poule sont les suivantes :

  • Crêtes et caroncules plus prononcés
  • Plumes de la queue plus longues
  • Présence d’éperons (protubérances osseuses recouvertes de kératine sur les pattes)
  • Chant du coq

Les poules et les coqs peuvent généralement cohabiter sans problème, mais il est important de ne pas avoir plus d’un coq par élevage. Si plusieurs coqs se trouvent dans le même poulailler et le même enclos, ils risquent de se bagarrer. Vos poules peuvent également perdre des plumes au niveau du cou, du dos ou sous la queue à cause de l’attention excessive du coq. Dans ce cas, séparez le coq de vos poules jusqu’à ce qu’elles se rétablissent. Si cela se produit régulièrement, vous devrez peut-être prendre d’autres dispositions pour votre coq.

La présence d’un coq n’est pas nécessaire pour la production d’œufs. Les poules pondeuses produisent généralement un œuf tous les jours et demi. Les races à forte production d’œufs peuvent pondre plus de 300 œufs par an. Avoir un poulailler sécurisé permet d’offrir un espace confortable à vos oiseaux pour pondre leurs œufs, ce qui est essentiel pour une bonne production. Vous pouvez également encourager vos poules à pondre davantage en complétant leur alimentation, en particulier en hiver.

À ce stade, l’alimentation de vos poules devrait être constituée à 90 % de miettes ou de granulés de ponte de haute qualité. Et les 10 % restants peuvent être constitués de graines, de fourrage, de légumes frais et de friandises riches en protéines, comme les vers de farine.

Phase 5 : fin de la ponte

Alors que la plupart des races de poules ont une durée de vie de 8 à 10 ans, leurs années de fertilité et de production d’œufs se terminent bien avant. Lorsqu’une poule atteint l’âge de 5 ou 6 ans, sa production d’œufs a considérablement ralenti ou s’est complètement arrêtée. Si vous avez pris soin de vos poules, elles se comporteront de la même manière que lorsqu’elles étaient plus jeunes, mais vous remarquerez certainement quelques différences subtiles :

  • Elles se déplaceront plus difficilement ou plus lentement
  • Le dessous de leurs pattes deviendra plus épais
  • Elles produiront moins d’œufs, mais de plus grande taille
  • Elles descendront dans la hiérarchie du groupe

En l’absence d’hormones femelles supplémentaires, les poules vieillissantes peuvent même acquérir certains trait qui sont habituellement propres aux coqs, comme des crêtes ou des caroncules plus grandes ou encore l’apparition d’un éperon. Et parfois, elles peuvent même se mettre à chanter ! Ce phénomène est rare, mais n’est pas une indication d’un problème de santé chez une poule âgée.

4 conseils pour les nouveaux éleveurs de poules

La chose la plus importante à prendre en compte lorsque l’on acquiert des poules pour la première fois est d’évaluer le temps et l’espace que l’on peut consacrer à leur élevage. Et si vous disposez d’un espace clos, comme un atelier ou une grange, pour installer une cage éleveuse, l’incubation ou l’achat de jeunes poussins peut être une expérience enrichissante. En revanche, si vous voulez tout de suite avoir des poules dans un poulailler de votre jardin afin de pouvoir récolter vos œufs immédiatement, il est préférable d’acheter des poules adultes.

Quel que soit votre choix, voici 4 conseils à retenir si vous élevez des poules pour la première fois :

  1. Faites vos recherches avant de vous procurer les poules. Choisissez la race de poule que vous souhaitez élever, combien vous en voulez et si vous voulez également un coq.
  2. Préparez-vous et installez tout votre matériel avant de vous lancer. Familiarisez-vous avec votre poulailler et votre enclos, mais également avec votre couveuse et votre cage éleveuse (si vous envisagez d’élever des poussins), afin de vous assurer que tout est bien installé et fonctionne correctement.
  3. Trouvez des contacts pour vous aider. Aucun éleveur ne maîtrise à 100 % l’élevage de poules, mais beaucoup ont amélioré leur expérience en faisant des essais et des erreurs, ce qui leur a permis d’acquérir des connaissances inestimables.
  4. Amusez-vous et gardez le sens de l’humour ! Les poules sont des animaux de compagnie agréables, alors profitez des journées de détente en leur compagnie et gardez la tête haute pendant les (rares) moments de stress.

Prenez soin de vos poules tout au long de leur vie avec Omlet

Omlet propose des produits pour vous aider à chaque étape de votre parcours d’éleveur. L’élevage de poules est un loisir et un mode de vie pour beaucoup de monde, et c’est une activité qui peut être pratiquée par tous les membres de la famille. Avec des options flexibles comme un poulailler mobile, vous pourrez déplacer vos oiseaux dans votre jardin ou votre arrière-cour sans difficulté. Si vous souhaitez une installation plus permanente, vous pouvez intégrer un grand poulailler à l’intérieur de notre Grand Enclos pour poules afin d’obtenir un espace de jeu optimal et sécurisé.

Personnalisez l’installation de vos poules avec des accessoires comme des perchoirs, des balançoires, ou un pack de produits pour poules. Ces accessoires peuvent être utilisés par vos oiseaux à tous les âges : du stade de poussin à la celui de la poule retraitée. Vous aurez ainsi le plaisir d’observer vos poules développer leurs instincts naturels de manière créative.

Deux poules à l’intérieur d’un Grand Enclos pour poules d’Omlet

This entry was posted in Poules


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *