Omlet Blog France

Date Archives: novembre 2018

Votre animal a t-il besoin d’un compagnon ?

Un animal qui fait naturellement preuve d’un fort désir de vie sociale s’appelle, sans surprise, un animal social. Ces animaux ont besoin d’interagir avec d’autres membres de leur espèce. S’ils vivent seuls, ils s’ennuieront à mourir, seront frustrés, voire auront peur de tout et de rien. À moins que vous ne puissiez passer vos journées entières avec eux, il est fortement recommandé de leur trouver un ami.

Les animaux solitaires, en revanche, passent la plus grande partie de leur vie sans côtoyer leurs semblables, exceptés pendant les périodes de reproduction et pour l’éducation des petits. Il s’agit souvent d’animaux territoriaux qui apprécient peu la présence d’autres animaux, surtout des leurs. Certains de ses animaux iront jusqu’à se battre s’ils vivent ensemble, ce qui peut se solder par de graves blessures voire la mort de l’un d’entre eux.

Lapins À l’état sauvage, les lapins vivent en groupe. Ce sont des animaux très sociables qui doivent au moins pouvoir vivre avec un de leurs congénères. L’idéal est que les lapins se connaissent depuis la naissance, mais s’ils se sont connus avant l’âge de 3 mois, ils s’entendront bien la plupart du temps. La meilleure combinaison est un mâle et une femelle, tous deux castrés. Deux frères ou deux sœurs ayant grandi ensemble s’entendront bien également mais il est important qu’ils soient stérilisés pour éviter les disputes.

Hamsters Les hamsters dorés (et parfois les hamsters de Chine) doivent vivre seuls. S’ils vivent en groupe, ils auront tendance à être anxieux, même s’ils ont une très grande cage. Si vous voulez faire cohabiter des hamsters, optez pour des hamsters nains comme des Roborovski ou des hamsters russes : ceux-là peuvent vivre en groupe tant qu’ils ont suffisamment d’espace.

Cochons d’Inde À l’état sauvage, ce sont des animaux sociables qui apprécient la compagnie. Ceux domestiqués vivent souvent par deux. Deux femelles (appelées « truies ») se supporteront très bien, tout comme deux mâles (appelés « verrats »), surtout s’il s’agit de deux sœurs ou de deux frères. Deux mâles d’âges différents peuvent également cohabiter s’il n’y a pas de femelle dans les parages. Une femelle et un mâle peuvent vivre ensemble mais ce dernier devra être castré.

Gerbilles Vu leur nature très sociable, les gerbilles ont besoin de vivre en groupe, exception faite pour les gerbilles à queue grasse. Il est toujours recommandé d’adopter les gerbilles par paire car présenter une nouvelle arrivante à un groupe de gerbilles adultes (de 16 semaines et plus) est souvent une tâche ardue. Vous pouvez avoir deux mâles ou deux femelles. Bien qu’elles aiment vivre en groupe, il est conseillé de ne pas aller au-delà de 2-4 gerbilles, à moins que vous ne puissiez leur fournir un immense habitat.

Chiens Les chiens adorent l’attention et l’affection, qu’elle vienne de vous ou de leurs congénères. L’attention de leur maître et de leur famille peut leur suffire et adopter un deuxième chien n’est pas indispensable. On croit souvent qu’en avoir un deuxième permet de résoudre tous les problèmes d’anxiété de séparation du premier, mais malheureusement ça ne fonctionne pas à tous les coups. Vous devez prendre en compte beaucoup de critères si vous voulez adopter un deuxième chien : le sexe, le tempérament, l’énergie qu’il doit dépenser, la taille…

Chats On pense souvent que les chats ne sont guère intéressés par l’idée d’avoir de la compagnie féline. La plupart du temps, ils sont très contents d’être le seul chat de la maison. Les chats sont en effet des animaux solitaires, mais ils peuvent vivre en groupe, et cela arrive souvent. Un compagnon (ou devrait-on dire « complice ») supplémentaire leur procure une bonne stimulation intellectuelle et physique. Cela leur permet aussi de se tenir mutuellement compagnie en votre absence. Comme pour la plupart des animaux, le mieux est d’en avoir deux issus de la même portée.

Poules Les poules sont des animaux très sociables. Elles forment le cœur de la société, tandis que les coqs sont plutôt indépendants. Elles préfèrent tout de même vivre en groupe. Une poule sans ami sera stressée et se sentira seule. Si vous adoptez plusieurs poules ou si vous en ajoutez une au groupe déjà existant, elles commenceront par établir un ordre pour se nourrir, au point que vous vous demanderez s’il agit bien d’un animal « social » après tout. Consultez la rubrique de notre guide consacrée aux présentations entre poules pour en savoir plus sur la manière de les faire se rencontrer.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on November 28th, 2018 by mathieugrassi


Cookies pomme-cannelle pour chiens

Ces délicieux cookies pomme-cannelle pour chiens font d’excellentes friandises de Noël. De plus, ils sont très diététiques !

Ingrédients
Pour 10 cookies

70g de farine de noix de coco
Un œuf
3 cuillères à café d’huile de coco
Une pincée de cannelle
Une pomme (râpée)
Un emporte-pièce

Un four à thermostat 4 / 180°C (160°C pour les fours à chaleur tournante)

  1. Préchauffez le four à 160°C et mettez du papier sulfurisé sur la plaque de cuisson.
  2. Faites chauffer 3 cuillères à café d’huile de coco dans un bol au micro-onde pendant 1 minute ou jusqu’à ce qu’elle fonde.
  3. Mélangez l’œuf et l’huile de coco.
  4. Râpez une pomme dans le bol, puis mélangez.
  5. Ajoutez une pincée de cannelle au mélange.
  6. Dans un autre bol, mettez 70g de farine de noix de coco puis incorporez-la petit à petit au mélange tout en prenant soin de bien mélanger en même temps.
  7. Continuez d’ajouter de la farine de noix de coco jusqu’à ce que vous obteniez la texture d’une pâte (peut-être n’utiliserez-vous pas toute la farine). Celle-ci doit être collante et légèrement friable.
  8. Saupoudrez une surface propre de farine de noix de coco puis posez la pâte dessus.
  9. Aplatissez la pâte avec un rouleau à pâtisserie ou avec vos mains pour qu’elle fasse environ 1cm d’épaisseur.
  10. Utilisez un petit emporte-pièce (5cm de diamètre environ) pour découper des cookies dans la pâte et placez-les sur la plaque de cuisson. Faites attention car la faible teneur en matière grasse de la pâte (rappelons que le gras n’est pas bon pour les chiens!) peut la fragiliser.
  11. Lorsque toute la pâte a été utilisée et que les cookies sont tous en place, mettez la plaque de cuisson dans le four pendant environ 15 minutes. Gardez un œil dessus pour éviter que les cookies ne brûlent.
  12. Quand ils sont prêts, sortez-les du four et laissez-les refroidir. À se stade, ils vont encore se raffermir un peu, donc manipulez-les avec précaution.
  13. Lorsqu’ils ont refroidi, mettez-les dans un endroit frais et au sec et donnez-en à votre chien de temps en temps !

Bénéfices pour la santé

  • La farine de noix de coco est sans gluten et convient donc aux chiens intolérants au blé. De plus, ces cookies sont pauvres en sucre mais riches en protéines, en fibres et en matières grasses non-saturées.
  • En petite quantité, l’huile de coco peut donner du tonus au poil, améliorer la digestion et renforcer les défenses immunitaires.
  • Les œufs sont également une excellente source de protéine qui complétera à merveille le régime alimentaire de votre chien.
  • Saviez-vous que la cannelle est très bénéfique pour les chiens d’un certain âge souffrant d’arthrose ? Ajoutée en petite quantité dans les repas de votre chien, elle peut faire preuve d’une incroyable efficacité.
  • Les pommes sont riches en vitamines A et C et font donc office de friandises saines pour les chiens. Cela dit, ne leur donnez pas les pépins car ils peuvent être dangereux pour leur santé.

Comme pour toutes friandises, ces cookies doivent être donnés en complément d’un régime alimentaire équilibré. Ne leur donnez jamais trop de friandises d’un seul coup.

Si vous vous lancez dans cette recette, on serait curieux de voir votre résultat ! N’hésitez pas à publier vos photos sur Instagram avec le hashtag #OmletFrance.

 

Sources :
https://www.chewchewtreats.ca/blogs/chewchew-treats-blog/coconut-flour-benefits-for-dogs
https://www.cesarsway.com/dog-care/nutrition/dog-approved-people-food
https://www.dogster.com/dog-food/about-cinnamon-for-dogs
https://moderndogmagazine.com/articles/can-dogs-eat-apples/29085
https://www.dogsnaturallymagazine.com/the-health-benefits-of-coconut-oil/

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on November 28th, 2018 by mathieugrassi


Dates limites de commande pour livraison avant Noël 2018

Soyez livrés à temps pour Noël !

Passez votre commande avant le lundi 17 décembre à midi pour être sûr de
la recevoir en France métropolitaine, Suisse, Belgique et Luxembourg avant les fêtes avec le transporteur DPD / Chronopost.

Passez votre commande avant le jeudi 13 décembre à midi pour être sûr de
la recevoir avant les fêtes en Suisse et avant le vendredi 14 décembre à midi pour être sûr de
la recevoir avant les fêtes en France métropolitaine, Belgique et Luxembourg avec le transporteur Royal Mail / La Poste.

Passez votre commande avant le lundi 10 décembre à midi pour être sûr de
la recevoir en France métropolitaine, Suisse, Belgique et Luxembourg avant les fêtes avec le transporteur Geodis.

Ces dates limites dépendent des articles que vous commandez ainsi
que de la méthode de livraison choisie. Cette date n’est donnée
qu’à titre indicatif : nous vous conseillons de passer vos commandes avant le lundi 17 décembre pour
augmenter vos chances de la voir arriver à temps. Omlet n’est en aucun cas responsable des
retards de livraison dus aux transporteurs.

Aucune livraison ne sera effectuée les 25, 26 décembre et
1er janvier.

Les livraisons reprendront un rythme normal dès le 2 janvier 2019.

Joyeuses fêtes de fin d’année de la part de toute l’équipe d’Omlet !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on November 28th, 2018 by mathieugrassi


Mélange de saveurs pour poules

Les températures hivernales sont arrivées… Et pendant que vous profitez d’un bon café chaud dans votre cuisine chauffée, vous vous inquiétez peut-être pour vos poules, vous demandant si elles supportent bien le froid glacial.
Si vous voulez leur donner un coup de chaud le matin au réveil ou le soir avant qu’elles aillent se coucher, vous pouvez suivre cette délicieuse recette conçue spécialement pour elles. Ce mélange de saveurs leur apportera les nutriments nécessaires pour qu’elles restent en bonne santé pendant l’hiver. La préparation est simple et rapide.

Ingrédients – pour 2-3 poules

40g de maïs
20g de flocon d’avoine
20g de raisins secs
100mL d’eau chaude
une pincée de gingembre et de cannelle

Comment procéder

Faites tremper le maïs, l’avoine et les raisins secs dans l’eau chaude pendant 10 minutes en remuant de temps en temps. Ajoutez le gingembre et la cannelle (cela leur apportera des nutriments supplémentaires). Laissez légèrement refroidir avant de servir aux poules. Le gingembre renforce le système immunitaire et sert d’anti-inflammatoire, ce qui peut requinquer une poule mal en point. La cannelle joue le rôle d’anti-oxydant et d’anti-bactérien en plus de réduire le risque d’inflammation : elle convient très bien à des poules qui souffrent régulièrement de problèmes respiratoires. Source : https://www.fresheggsdaily.com/2015/05/spice-up-your-chicken-keeping-for.html

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on November 28th, 2018 by mathieugrassi


Gardez vos animaux domestiques en sécurité à Noël

Noël est une période de l’année appréciée de tous et tout le monde attend les fêtes avec impatience pour pouvoir se réunir en famille, famille qui pour beaucoup inclut les animaux de compagnie ! Il est donc important de se demander quel impact ces festivités ont sur eux et de s’assurer qu’ils y prennent du plaisir, comme nous. Vous trouverez ici quelques petites astuces pour vous assurer que vos animaux passeront un agréable Noël.

N’abusez pas des friandises – On sait bien qu’il est difficile de résister à la tentation de gâter nos animaux de compagnie pendant les fêtes, mais la plupart du temps ce n’est pas bon pour eux. Ça peut même être dangereux dans certains cas. Au lieu de leur donner à manger, vous pouvez par exemple passer plus de temps avec eux si vous avez quelques jours de libres. Ils préféreront sûrement ça à des friandises ou à des cadeaux !

Maintenez votre routine – Essayez de respecter au mieux votre routine, surtout pour les horaires de repas. Faites sortir vos poules à la même heure, promenez votre chien comme vous le feriez le reste de l’année, donnez à votre chat sa dose de caresses habituelle… Ils ne comprennent pas vraiment que vous ayez beaucoup de choses à faire et perturber leur routine sera pour eux une source d’anxiété supplémentaire.

Trouvez un endroit sûr pour vos animaux – Noël peut parfois être assez agité, donc veillez à ce que vos animaux puissent facilement se réfugier dans une pièce qui soit au calme. Si vous avez des invités, dites-leur les chose à faire et à ne pas faire avec vos animaux. C’est important que tout le monde sache bien quelles portes ou quelles fenêtres doivent rester fermées, ce que les animaux ont le droit de faire ou de manger et à quel moment ils doivent être seuls.

Si vous partez – Si vous avez prévu de passer Noël ailleurs que chez vous, vous devrez penser à vos animaux. Ne les laissez pas seuls plus longtemps qu’ils n’en ont l’habitude et veillez à ce qu’ils aient ce dont ils ont besoin quand vous partez. Si vous les amenez avec vous, prenez quelque chose qui puisse leur rappeler chez vous, comme une couverture ou un jouet, voire leur cage. Si les amener avec vous est impossible, vous devrez trouver une solution. Prévoyez bien vos trajets et n’oubliez pas qu’il y a du monde sur les routes en cette période. Votre animal doit avoir de l’eau et de la nourriture à disposition. Suivant l’animal dont il s’agit, n’oubliez pas qu’il risque de vouloir faire ses besoins.

Sapin et autres plantes de Noël – Assurez-vous que votre sapin ne puisse pas tomber car les chats pourraient avoir envie d’y grimper ! De même, mettez les décorations les plus « tentantes » en haut de l’arbre pour qu’ils ne puissent pas les atteindre. Cela minimise le risque de voir le chat coincé dans les guirlandes et l’arbre lui tomber dessus… Passez régulièrement l’aspirateur sous le sapin pour vous débarrasser des épines car elles peuvent se planter dans la bouche, le museau ou les pattes des animaux, ce qui est très douloureux. La plupart des plantes de saison, comme la poinsettia (« l’étoile de Noël »), le gui ou l’amaryllis sont toxiques pour beaucoup d’animaux de compagnie, donc n’en prenez pas ou assurez-vous qu’elles soient bien hors de portée.

Décorations et cadeaux – Si possible, prenez des décorations qui ne soient pas toxiques. Les câbles comme ceux des guirlandes électriques doivent être dissimulés, sans quoi vos animaux pourraient vouloir les mordiller, ce qui sera mauvais pour eux – et pour votre guirlande. Pendant la nuit, ne laissez pas de cadeaux au pied du sapin qui contiennent de la nourriture (surtout si c’est du chocolat!), car l’odorat affuté des animaux pourra les repérer en un rien de temps et quelques coups de griffes peuvent facilement ouvrir un emballage. Une fois que les cadeaux sont ouverts, débarrassez-vous des papiers-cadeaux qui jonchent le sol : d’abord parce que ça évitera à votre chien d’en étaler encore plus aux quatre coins de la pièce, mais également et surtout parce que les animaux ne doivent en aucun cas ingurgiter du papier coloré ou des rubans.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on November 27th, 2018 by mathieugrassi


Présenter un nouveau chat à votre matou

La rencontre entre un nouveau chat ou chaton avec votre chat résidant peut parfois être une situation délicate. Une façon de faire que vous ne voudrez pas essayer est de simplement les faire cohabiter sans la moindre préparation. Si vous les faites se rencontrer trop tôt ou sans les mettre à l’aise, ils peuvent devenir très hostiles car ils risquent de se sentir menacés ou apeurés.

Il est important de savoir qu’une fois qu’un chat a une dent contre un autre chat, il peut être très difficile d’y remédier. C’est pourquoi il vaut mieux être prudent et prendre son temps pour bien faire les présentations afin qu’ils puissent tous les deux être heureux et se sentir en sécurité.

 

Contrairement aux humains et à la plupart des animaux, les chats ne cherchent pas particulièrement à tisser des liens sociaux avec les leurs. Être le seul chat du foyer ne les dérange pas. Ceci ne veut pas dire qu’ils n’apprécieront pas la compagnie d’un autre chat, simplement qu’ils n’ont pas ce besoin ou ce désir naturel de socialisation présent chez une grande partie des animaux.

 

Présenter un chaton à un chat adulte sera peut-être plus facile car le chaton, sexuellement immature, ne sera pas perçu comme une menace par le chat plus âgé. En revanche, un chaton peut être très vif et très joueur, ce qui peut rendre le chat résident anxieux : vous devrez lui donner l’occasion de se reposer dans une pièce à l’écart du plus jeune.

Au début, mieux vaut garder les deux chats dans des pièces séparées, par exemple un dans le salon et l’autre dans un bureau. Mettez dans la pièce du nouveau chat tout ce dont il aura besoin : litière, nourriture, eau, etc. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de lutte pour la nourriture, la litière ou les recoins qu’ils occupent pour dormir. Créez des zones séparées pour qu’ils puissent cohabiter.

Vous pouvez utiliser un diffuseur de phéromone pendant quelques jours avant que votre nouveau chat n’arrive chez vous. Les phéromones apaiseront votre premier chat, qui se sentira plus à son aise et bien en sécurité.

Si votre nouveau chat est un chaton, vous pouvez utiliser une cage pour chien dans un premier temps. Petite astuce : faites en sorte que votre chaton s’habitue à sa cage avant de le mettre dans la même pièce que le chat résident. Vous pouvez par exemple la mettre dans la pièce du chaton et la laisser ouverte pour qu’il s’y habitue petit à petit.

La hauteur fait également le bonheur des chats, surtout s’ils ont peur ou s’ils se sentent menacés. Assurez-vous qu’il y ait suffisamment d’endroit en hauteur accessibles pour vos chats afin qu’ils puissent s’y rendre pour se détendre.

Les chats ont un bon odorat, ce qui implique que les odeurs étrangères peuvent être très anxiogènes, surtout celles d’autres chats. L’idée d’intervertir leurs odeurs pour que les chats s’habituent à celle de l’autre est simple mais diablement efficace. Essayez d’échanger leurs litière pendant la nuit, ou caressez-les l’un après l’autre sans vous lavez les mains entre les deux. Cela aura pour effet de mêler leurs odeurs et ils seront familiers l’un avec l’autre sans même s’être rencontrés !

Un lieu commun – lors des premières présentations, assurez-vous que les chats se rencontrent en terrain neutre (assigné à aucun des deux), tout en veillant qu’ils aient bien un accès à leur territoire personnel s’ils veulent se replier. À ce moment-là, laissez-les faire. Ils auront accès l’un à l’autre de loin et lorsqu’ils se sentiront suffisamment à leur aise, ils finiront par se rapprocher. Essayez de ne pas les forcer à se rapprocher s’ils n’en ont pas envie.
Une technique efficace pour que deux chats s’entendent bien est de les nourrir en même temps, dans des gamelles séparées mais à une distance raisonnable l’un de l’autre.

Les sifflements et les gémissements ne sont pas inhabituels : ils vous indiquent où les deux chats en sont dans leur approche respective. Peut-être devez-vous ralentir le processus et les tenir à l’écart l’un de l’autre pendant quelques jours supplémentaires.

En plus d’avoir chacun leur environnement, vous devrez vous assurer qu’ils aient chacun de quoi boire, manger, dormir et faire leurs besoins. C’est le meilleur moyen d’éviter les disputes inutiles !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on November 16th, 2018 by mathieugrassi


Préparez vos poules et votre poulailler pour l’hiver

Winter is coming… Si vous débutez dans l’élevage de poules, vous vous demandez probablement ce que vous pouvez faire pour qu’elles soient heureuses et en bonne santé pendant l’hiver. La plupart des races de poules supportent bien les températures relativement froides, tant que leur poulailler est au sec et bien isolé. Elles s’acclimatent toutes seules au froid, donc rassurez-vous : il y a très peu de chance qu’elles aient froid, surtout si vous avez un Eglu car ceux-ci sont bien isolés. En réalité, les poules s’adaptent mieux au froid qu’au chaud, ce qui ne vous empêche pas pour autant de les protéger un minimum du froid vous-même, ne serait-ce que pour avoir l’esprit tranquille.


Préparer un poulailler pour l’hiver : les bases

 

Protection contre les intempéries et isolation. Le poulailler doit être à l’épreuve de toute météo. Encore une fois, la plupart des poules supportent bien le froid, mais elles préfèrent être au sec. L’isolation du poulailler doit lui permettre d’être chaud à l’intérieur, même en plein cœur de l’hiver. Si vous avez un Eglu, déjà bien isolé, vous pouvez encore rajouter une couverture thermique pour le protéger des températures extrêmes.

Ventilation. Avec un poulailler bien aéré, de l’air frais circulera à l’intérieur, ce qui limite les odeurs ainsi que la formation de moisissure. Un hermétisme parfait aura l’avantage de bien retenir la chaleur mais également la moisissure, donc faites attention ! Assurez-vous que le poulailler n’ait pas de courants d’air.

Infiltrations. Les problèmes d’humidité peuvent aussi affecter les poulaillers. Pour éviter que la base n’en souffre, le mieux est encore de le surélever. Si votre poulailler n’a pas de pieds, vous pouvez le mettre sur un étage de briques pour permettre à l’air de circuler dessous, réduisant ainsi les risques d’humidité. Assurez-vous aussi de ne pas construire ou placer votre poulailler dans une cuvette où toute l’eau irait se réfugier en cas de fortes précipitations.

Taille du poulailler. Votre poulailler ne doit pas être trop grand par rapport au nombre de poules que vous avez. Si c’est le cas, elles ne pourront pas dégager suffisamment de chaleur corporelle pour chauffer l’intérieur. Les poules dorment les unes contre les autres et n’ont donc pas besoin d’avoir beaucoup d’espace. Essayez de ne pas ouvrir la porte du poulailler la nuit quand vos poules sont perchées : leur chaleur corporelle maintient une température agréable dans le poulailler et en ouvrant la prote, vous ruinerez le fruit de leur travail. Si vous avez un grand poulailler et peu de poules, vous pouvez y mettre une boîte en carton, la remplir à mi-hauteur de paille et de copeaux de bois pour qu’elles puissent dormir dedans et garder leur chaleur corporelle plus facilement.

L’enclos. Il est important de couvrir (partiellement) l’enclos avec une bâche pour l’hiver. Vous pouvez même transformer votre enclos en serre en le recouvrant de plastique. Cela permettra à vos poules d’avoir un peu plus d’espace pendant les beaux jours. Si vous voulez empêcher le sol sous l’enclos d’être trop humide, vous pouvez aussi y mettre des morceaux d’écorce. Un sol humide est propice au développement des vers intestinaux, donc évitez les zones boueuses dans l’enclos à tout prix.

Perchoirs. Assurez-vous qu’elles aient plein d’endroits pour se percher. Pour ne pas avoir froid aux pattes, vos poules doivent pouvoir se percher dans leur poulailler mais aussi dans leur enclos. Les perchoirs doivent être suffisamment grands pour qu’elles puissent facilement recouvrir leur griffes avec leur plumage. Cette technique leur permet de se procurer un peu plus de chaleur, ce qui fait la différence en cas de grand froid.

Nettoyage. Assurez-vous que votre poulailler soit propre et bien sec. Nettoyez tous les jours les déjections à l’intérieur et changez la litière si besoin. En faisant ainsi, vous limiterez les risques d’humidité et d’engelure.

 

À surveiller attentivement…

L’eau. Il est capital que vos poules aient accès à de l’eau fraîche et liquide (non gelée). Suivant l’endroit où vous habitez, cela peut s’avérer compliqué. Pour éviter d’avoir à changer l’eau de vos poules toutes les heures, vous pouvez opter pour un chauffe-abreuvoir. Vous pouvez aussi entourer l’abreuvoir de papier-bulle pour que l’eau mette plus de temps à geler. Ne mettez pas l’eau dans le poulailler : cela ferait grimper son humidité.

La nourriture. En hiver, vos poules mangeront davantage qu’au printemps ou qu’en été. Elles sont friandes de nourriture chaude comme des lentilles cuites ou des flocons d’avoine avec des fruits secs. Donnez-leur davantage de maïs l’après-midi car cela les réchauffera de nuit pendant la digestion. Pour les encourager à continuer à pondre pendant l’hiver, assurez-vous d’avoir suffisamment de nourriture sous la main. Les gélules pour poules contiennent les nutriments dont elles ont besoin pendant cette période.

Crête et caroncule. S’il fait un froid glacial pendant l’hiver, il est malheureusement possible que la crête et le caroncule de vos poules gèlent. Les races de poules les plus robustes ont de petites crêtes mais si celles de vos poules sont plutôt grandes, vous pouvez y appliquer de la vaseline. Surveillez aussi qu’elles n’aient pas de toux, de rhume ou d’autres symptômes de maladie. Consultez notre guide sur les races de poules pour savoir lesquelles résistent le mieux au froid.

Vermines.
N’oubliez pas qu’en cette saison, des rats et des souris affamés peuvent être intéressés par l’eau et la nourriture de votre volaille. Redoublez de prudence avec le stockage des vivres. Rangez-les loin du poulailler et dans un contenant hermétique. Si vous retrouvez des traces de vermine, retirez l’eau et la nourriture de nuit.

Ennui. Les poules ont de plus grandes chances de s’ennuyer pendant l’hiver, car l’herbe et les insectes se font rares. Cela peut donner lieu à d’étranges comportements : elles peuvent s’arracher les plumes à coup de bec, manger les œufs, etc. Tuez l’ennui dans l’œuf en leur donnant des distractions, comme une balançoire à poule, des perchoirs, des tas de feuilles mortes et/ou un miroir.

 

Regardez cette vidéo pour découvrir 9 CONSEILS pour préparer le poulailler de vos poules pour l’hiver

Sources : Guide sur les poules d’Omlet, la British Hen Welfare Trust, My Pet Chicken, the Happy Chicken Coop, Fresh Eggs Daily, Poultrykeeper.com.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on November 13th, 2018 by mathieugrassi


Le saviez-vous ? 12 faits intrigants sur les cochons d’Inde

1)

Le cochons d’Inde sont des rongeurs et n’ont aucun lien de parenté avec le cochon. Ils ne sont pas « d’Inde » non plus, mais plutôt « des Indes » car il viennent des Andes en Amérique du sud.

2)

Le mâle s’appelle un verrat, la femelle une truie et les petits les chiots.

3)

Les petits naissent poilus et les yeux ouverts.

4)

Un cochon d’Inde en bonne santé pèse entre 700g et 1.2kg.

5)

Les cochons d’Inde mesurent 20 à 25cm de long.

6)
Leur espérance de vie est de 4 à 7 ans.
7)

Les cochons d’Inde ont 4 orteils sur les pattes avant mais seulement 3 sur les pattes arrière.

8)

Leurs dents poussent tout au long de leur vie. Pour cette raison, ils doivent pouvoir les user sur leur nourriture afin de réguler leur taille.

9)

Les cochons d’Inde font des nuits de 4h environ. Leurs siestes durent entre 20 secondes et 6 minutes.

10)

Les cochons d’Inde aiment se faire entendre et disposent d’un éventail de sons très varié : vous les entendrez ronronner, couiner, roucouler, grogner, siffler, pousser des petits cris aigus ou encore claquer des dents !

11)
Ce sont des animaux très sociables qui seront beaucoup plus heureux s’ils peuvent vivre en groupe (même à deux).
12)

Toutes les races de cochon d’Inde ont cinq textures de poil différentes, ce qui a naturellement un grand impact sur leur pelage.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on November 12th, 2018 by mathieugrassi


Offrez à vos lapins un tunnel

Pourquoi se contenter d’un clapier quand on peut avoir des galeries ?

Tout le monde sait que les lapins domestiques ont besoin d’un clapier et d’un enclos. Mais est-il possible de leur faire profiter d’un réseau de galeries de première classe avec terriers et tunnels dans votre jardin tout en évitant les trous dans la pelouse ou dans vos fleurs ?

Connecter le clapier à l’enclos est un excellent moyen de faire plaisir à vos lapins. L’Eglu Go et son enclos intégré est une bonne solution pour leur fournir un extérieur et un intérieur d’un seul tenant, mais il est possible de viser plus haut pour créer un véritable palace pour vos petites bêtes à fourrure.

Des tuyaux pour les lapins ?

Les lapins, comme tous les animaux, ont des instincts qu’ils ont besoin de satisfaire. Les tunnels et les terriers sont des besoins aussi indispensables pour eux qu’une salle de bain ou un lit peut l’être pour nous. À l’état sauvage, les lapins vivent dans des réseaux complexes de galerie, composés d’espaces de vie commune ou privés reliés les uns aux autres par des tunnels. Cet instinct d’errer sous terre reste présent chez les lapins domestiques, bien que pour beaucoup d’entre eux celui-ci restera insatisfait toute leur vie.

Ce postulat nous a inspiré pour créer le tunnel Zippi, qui a pour but d’optimiser ce concept de tuyaux/tunnels dédiés aux lapins. Ces tuyaux flexibles, durables et faciles à nettoyer vous permettent de créer vous-même le réseau de galeries optimal pour vos lapins sans avoir à creuser le moindre trou.

Un tunnel pour lapins et bien plus encore !

Les tuyaux du tunnel Zippi permettent de relier facilement le clapier à un enclos ou à un petit coin tranquille. Vous pouvez aussi vous en servir pour connecter un enclos à un parc pour que vos enfants puissent jouer avec les lapins.

Comme il existe des lapins de toutes les tailles, le tunnel Zippi est conçu pour être utilisable par tous les lapins, même les plus gros comme des géants des Flandres. Sa polyvalence lui vaut beaucoup d’avantages par rapport aux tunnels classiques :

  • Chaque section mesure 90cm et les seules limites à la complexité du tunnel sont votre jardin et votre imagination.
  • Toutes les pièces et les connecteurs sont fournis.
  • Le Zippi ne se limite pas aux lignes droites : il peut se courber en passant derrière un élément du jardin si besoin.
  • En plus des tuyaux de 90cm, il existe des jonctions en T et des angles droits, ainsi qu’un poste d’observation qui peut se convertir en garde-manger.
  • Vous pouvez le surélever avec des pieds pour que votre pelouse pousse normalement dessous.
  • Des petits trous vous assurent un drainage et une aération constante sans pour autant laisser la moindre chance aux prédateurs.

Le paradis des lapins

Les lapins sont d’excellents animaux de compagnie. Ils sont dociles, ils ne chassent ni les oiseaux ni les rongeurs, ils n’ont pas besoin d’être promenés ou constamment éduqués, ils sont mignons et ils ont de la personnalité. Pas étonnant qu’ils soient devenus si populaires ces dernières années !

Si les lapins arrivent à vous rendre heureux, c’est à vous de faire en sorte qu’ils le soient aussi en leur offrant l’habitat qu’ils méritent. Avec un clapier et un enclos, ils seront confortablement installés. Mais avec le tunnel Zippi, c’est le luxe ultime : vos lapins redécouvriront la joie des tunnels !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on November 12th, 2018 by mathieugrassi