Omlet Blog France Archives: mai 2021

5 façon de découvrir quelle race de chien vous convient

David est un féru de chiens et ce, depuis tout jeune. Il adore la plupart des chiens, mais ses préférés sont les golden retrievers. Il a un blog, dogdesires.co.uk, dans lequel il aide les autres propriétaires de chiens et publie des tests de produits. Dans cet article, Davic donne 5 conseils pour trouver la race de chien qui vous convient le mieux.

Il y a plusieurs choses à prendre en compte quand on choisit un chien. Tout dépend de votre train de vie, certaines races pourront vous convenir parce qu’elles ont la bonne taille, ne demandent pas trop d’effort, etc…

Vous trouverez plus de détails au fur et à mesure de cet article qui devrait vous donner une bonne idée de ce dont vous avez besoin de savoir.

Taille

Certaines personnes ont des préférences bien établies en matière de taille de chiens, petits ou grands. Ceux qui ne sont pas sûrs choisissent des chiens de taille moyenne.

Un facteur décisif est la taille de votre domicile. Les grands chiens ont besoin de beaucoup d’espace donc si vous vivez dans un petit appartement, un dogue allemand n’y aura pas la place. Une des raisons pour laquelle ils ont besoin de place est leur queue, ils ont besoin de la battre sans se blesser contre des murs ou objets.

Ceci dit, vivre dans un appartement ne signifie pas être forcé d’adopter un petit chien. Certaines races sont très adaptables et peuvent vivre dans un appartement comme le sheepadoodle. Si vous voulez en savoir plus au sujet de cette race, consultez ce guide de races (en Anglais) ici – Sheepadoodle.

Gardez en tête que les petits chiens sont plus vulnérables, vous devrez toujours faire attention à ne pas leur marcher dessus. Ces chiens sont aussi plus sensibles au froid et auront besoin d’aide pour rester au chaud.

Entretien

Toutes les races ne demandent pas le même effort. Les chiens dont la fourrure est plus courte ont besoin de moins d’entretien que les chiens aux poils longs pour rester en bonne santé. Plus leurs poils sont longs, plus vous devrez les brosser régulièrement et démêler leur fourrure.

Les coûts sont un autre facteur à prendre en compte. Plus votre chien est grand, plus il va manger et plus il aura besoin d’un grand lit, etc…

Pour finir, le dressage. Un élément très important, car certains chiens sont plus dociles que d’autres. Les petits chiens ont souvent tendance à se comporter comme s’ils étaient plus grands qu’ils ne le sont réellement et ont un caractère plus difficile. Leur dressage est donc plus difficile. Les carlins, par exemple, sont connus pour être têtus et coquins.

En ce qui concerne les grands chien, faites attention à ne pas les traiter comme des petits chiens et de les laisser grimper partout. Sinon, ils feront de même une fois grands, ce qui peut être un véritable problème.

Les chiens aux oreilles tombantes quant à eux ont besoin d’être nettoyés très souvent car ils sont sensibles aux infections des oreilles. De plus, certains chiens ont tendance à beaucoup baver comme les chiens de St. Hubert et les mastiffs.

Niveaux d’énergie

Si vous adoptez un chien de chasse comme un labrador, un beagle, un foxhound, etc… attendez-vous à ce qu’il déborde d’énergie.

La plupart des chiens ne détruisent pas d’objets et ne creusent pas de trous sans raison. Un tel comportement signifie souvent qu’ils ont besoin de plus d’exercice mais ne savent pas comment l’exprimer. L’exercice mental est aussi important que l’exercice physique.

Peu importe la race ou la taille de votre chien, il aura besoin de s’exercer. Vous devrez aller vous promener au moins deux fois par jour. Si vous avez envie d’un chien avec lequel vous pouvez courir, un berger allemand ou un braque de Weimar sont deux bonnes options.

Personnalité

Cette section peut paraître évidente, mais certaines races sont connues pour leur caractère, un avantage quand on choisit. Pour ceux qui préfèrent un chien gentil et câlin, il y a les retrievers, lévriers greyhound, irish wolfhounds, bobtails, pitbulls et les king charles spaniels.

Restrictions

Malheureusement, selon votre pays, certaines races de chiens sont interdites. Prenez-soin de vérifier votre législation locale.

Personnellement, j’ai eu toutes sortes de chiens et tous ont été adorables et n’ont jamais été agressifs ou violents. Ces chiens étaient tendres et m’ont toujours protégé.

L’agression n’est pas transmise par les gênes, mais est une question d’éducation inadéquate.

 

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on May 31st, 2021 by juliakretzner


Pride of Omlet : des lapins courageux

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagées avec le reste du monde.

Par Anneliese Paul

Difficile de décrire à quel point Pixie la lapine était terrifiée quand la société de protection britannique des animaux lui a trouvé un nouveau foyer chez une propriétaire de lapins chevronnée. Dix-huit mois plus tard, cette petite coquine est au paradis et sa propriétaire, Wendy, l’adore.

Wendy avait deux lapins qui lui étaient très chers. Un lapin noir appelé Jensen et sa compagne, Havana. Mais en 2019, Havana est soudainement morte de pneumonie et Jensen est devenu tellement malheureux qu’il ne voulait même plus se lever. On avait jamais vu un lapin aussi misérable.

Wendy voulait lui trouver un nouveau compagnon, elle s’est donc rendue dans la branche de Canterbury de la société de protection des animaux. Elle y a trouvé Pixie, qui avait été maltraitée. Pixie avait été secourue avec son compagnon qui n’a malheureusement pas survécu. Pixie était un squelette affamé et a du reprendre du poids avant de pouvoir être adoptée. Wendy avait décidé de lui donner le foyer chaleureux qu’elle méritait.

Sûre d’avoir trouvé la compagne parfaite pour Jensen, Wendy a pris Pixie à la maison. Après environ un mois, les deux lapins passaient leur temps l’un à côté de l’autre, séparés par un fil. Wendy a donc décidé que c’était le moment de les laisser ensemble. Mais Pixie était traumatisée et sa peur se manifestait sous la forme d’un comportement féroce. Ses nerfs ont lâché et elle a mordu Jensen. Elle était agitée et terrifiée de tout et rien. Même lui donner à manger était difficile. Elle avait tendance à attaquer la main de quiconque lui donnait de la nourriture. L’état de Pixie a fendu le cœur de Wendy.

Wendy la gardait seule et très lentement, Pixie a commencé à lui faire confiance. Aujourd’hui, 18 mois plus tard, elle lève le museau pour qu’on la caresse et sautille aux côtés de Jensen. Leurs enclos Omlet sont parallèles, chacun à un espace bien à lui. Ils ont aussi une cabane divisée en deux, avec trois niveaux, des fenêtres, des balcons et une chatière qui donne sur leurs enclos, eux-mêmes connectés à des tunnels qui mènent à la véranda. Les portes des enclos Omlet permettent à Wendy de les laisser les deux dans la maison. Son ancienne salle à manger est devenue une chambre de jeux pour lapins avec une boite, des marches et des tunnels pour que Pixie et Jensen puissent s’amuser. Ils y vont chacun leur tour et Wendy laisse la porte ouverte pour qu’ils n’aient pas trop chaud.

Le matin, avant de se mettre au travail, elle prépare une salade pour ses lapins. Un mélange de Kale, Cavalo Nero ou de salades de printemps avec du basilic, du persil et de la menthe. En été, elle ramasse des feuilles fraîches et des pétales de rose. Les lapins peuvent choisir entre 3 ou 4 différents types de foin et ils reçoivent des biscuits ou des fraises comme friandises. Ils en raffolent.

Pixie s’est montré capable de surmonter une situation très difficile grâce à sa propriétaire gentille et patiente qui a su l’aider psychologiquement et lui donne une alimentation saine et délicieuse. Et Jensen a une nouvelle compagne, Tinkerbell, une petite lapine blanche aux yeux bleus. Wendy adore ses trois lapins mais Pixie est la prunelle de ses yeux. Elle a survécu beaucoup.

« Au début elle était dans un tel état que ça me faisait pleurer tous les jours. Elle est tellement gentille et attentive. Je suis juste surprise que cette petite lapine se soit montrée capable de pardonner les êtres humains. »

 

 

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chats on May 26th, 2021 by juliakretzner


Pride of Omlet : la barbe de Buster

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagées avec le reste du monde.

Par Anneliese Paul

Le destin de Buster était de courir après des balles sur les plages de Barry Island. Buster est un adorable labradoodle aux grands yeux marron et à la barbe reluisante. Joueur et intelligent, il est co-auteur d’un livre pour enfants rédigé par sa propriétaire, Natalie. Ce livre a pour but de sensibiliser les plus jeunes à l’autisme.

Buster 1Le fils de Natalie, Ethan, a été diagnostiqué d’autisme et de trouble du déficit de l’attention à l’âge de quatre ans. Natalie a dû abandonner son travail d’enseignante pour pouvoir s’occuper de son fils à plein temps. Etant enfant, elle avait toujours eu des chiens, une expérience merveilleuse dont elle voulait qu’Ethan puisse aussi profiter. Ils ont visité une ferme locale ensemble et ont pu choisir entre trois chiots. L’un était surexcité, le second un peu somnolant et le troisième entre-deux. Ils ont choisi le chiot entre-deux qu’ils ont appelé Buster.

Après quelques semaines, il est devenu clair qu’Ethan n’était pas très intéressé par Buster. Du coup, il est devenu le compagnon de Natalie. S’occuper d’Ethan à temps plein peut être difficile et Buster est toujours là pour l’aider, surtout durant les périodes plus difficles. Il la motive et l’aide à se détendre, par exemple lorsqu’ils vont se promener sur la plage.

Quelques années après qu’Ethan a été diagnostiqué, Isobelle est née. Elle a peur du noir, donc Buster dort dans sa chambre pour qu’elle se sentent plus à l’aise. Et pendant la journée, il joue avec elle. Ils aiment se déguiser et en soirée, elle lui lit des histoires en le brossant.

Au fur et à mesure que Buster a grandi, les poils de son menton ont poussé et ça n’a pas arrêté ! Il a maintenant une barbe de plus de 15 centimètres.  Et ça a attiré pas mal de regards. Natalie a l’habitude, tout le monde ne comprend malheureusement pas l’autisme et lorsqu’Ethan a une crise, Natalie et sa famille ont déjà dû supporter des regards assassins et des remarques méchantes, ce qui est toujours rude.

Mais Natalie s’est rendue compte qu’il ne s’agissait pas tout à fait de la même chose avec Buster. Lorsqu’elle se promène sur la plage, elle est parfois accostée. On lui pose des questions telles que « Est-ce que c’est une vraie barbe ? Vous ne l’avez pas collée ?! » Un peu étrange mais amusant et ça crée des discussions positives. Donc qu’est-ce qu’une ancienne enseignante d’école primaire en fait ? Elle décide d’écrire un livre pour enfants bien entendu ! Natalie a écrit une histoire dans laquelle Buster apparait intitulée « Ce chien a une barbe » (That Dog Has Got a Beard en Anglais).

Il s’agit d’un récit sur la vie quand on est spécial, unique. Natalie et Buster ont visité des écoles et des bibliothèques dans le Pays de Galles et sont même apparu à la télé. Leur but était de célébrer les différences et de créer des discussions à ce sujet tout en sensibilisant le public sur l’autisme grâce à l’histoire de la barbe de Buster.

« Beaucoup d’enfants ne remarquent pas les enfants handicapés, il y a beaucoup de négativité à ce sujet. On voudrait tous que les gens soient plus tolérants et un labradoodle adorable peut rompre la glace. Il a l’air différent. Il a une barbe. Mais c’est tellement chouette. »

Buster 3

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens on May 24th, 2021 by juliakretzner


Journée du secours des chiens

Le 20 mai, les États-Unis célèbrent la journée du secours des chiens. Nous en avons profité pour nous pencher sur la question du bien-être des animaux, des refuges et leur travail herculéen ainsi que l’adoption.

Afin de célébrer le rôle essentiel des refuges, nous avons interviewé un refuge pour chiens en Allemagne sur leur travail et méthodes !

“Einfach Tierschutz e.V.” est un organisme sans but lucratif de protection des animaux fondé en 2016 dans le but d’aider les chiens errants dans les régions les plus affectées comme dans les pays dans le Sud et l’Est de l’Europe, car les chiens errants n’y jouissent de pratiquement aucun droit et ont la vie très difficile. Einfach Tierschutz est là pour les animaux qui souffrent, comme en Roumanie.

« On a tous un but dans la vie. Le mien est de sauver les chiens. »

Jens Waldinger, directeur de Einfach Tierschutz

1. Omlet : Pouvez-vous nous en dire plus au sujet de votre organisation, combien d’animaux avez-vous dans votre refuge, qu’est-ce que votre travail implique, à quoi ressemble une journée typique dans le refuge ?

Einfach Tierschutz : Nous sommes propriétaires et gérants de deux refuges pour animaux à Braila en Roumanie. Dans notre abri « Phoenix », nous accueillons actuellement 400 chiens et avons commencé à accueillir des chats. Nous espérons leur trouver de nouveaux foyers. Nos animaux reçoivent des soins médicaux et ils apprennent à vivre avec des humains dans un espace de 10,000 m².

En printemps 2020, nous avons ouvert un refuge secondaire pour chiots, le refuge pour chiots « Phoenix ». Nous y accueillons 50 chiots et jeunes chiens et les préparons à l’adoption dans un espace de 2,000 m². De plus, en 2020 nous avons eu la chance de réaliser un vœu de longue date et avons construit un abri pour chats dans nos locaux et sommes maintenant en mesure de garder des chats dans un endroit qui leur convient.

Nous employons environ 6 personnes par refuge. Ils travaillent par roulement, ce qui garantit qu’il y a toujours quelqu’un présent dans les lieus. Nous avons également un camionneur, un secrétaire et un responsable. Leur tâche est de supporter les refuges, de les entretenir ainsi que de s’occuper des chiens et les surveiller la nuit. Ils s’occupent également du travail administratif.

Notre équipe consiste de dresseurs qualifiés, de familles d’accueil professionnelles et nous travaillons constamment avec des vétérinaires et leurs assistants afin d’enregistrer nos transports, foyers d’accueil et nous sommes en mesure de fournir la documentation nécessaire pour nos transports, chiens et foyers adoptifs si nécessaire.

Notre bureau est situé en Allemagne et nous y coordonnons toutes nos activités. Nous dirigeons des équipes de volontaires qui nous aident à communiquer via les réseaux sociaux, faire des inspections, trouver des foyers, visiter les marchés aux puces et planifier les voyages depuis ou vers nos refuges.

Jens Waldinger – Directeur et gestionnaire de l’abri

Sarah Goetschel – Directeur en Allemagne avec le chien adoptif Puschi (Coeur)

Carmen Salcedo – Gestion des chiens à Braila

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un de nos buts principaux est de trouver le bon foyer pour autant de chiens que possible. Nous offrons aussi un service de transport reconnu et transportons des chats et chiens dans nos propres véhicules pour les amener dans leurs futurs foyers en Allemagne, Autriche et Suisse.

Lutz (un beau toutou adorable)

Nous offrons un foyer permanent dans notre refuge pour les chiens qui ne peuvent pas être adoptés pour une raison ou une autre. Ils y ont une plus belle vie que dans la rue, ils ont de quoi manger et ne souffrent pas du froid et du mauvais temps, surtout en hiver. Nous leur promettons une belle vie.

Un autre de nos buts et de réduire le taux de reproduction des chiens et des chats de rue à l’aide de programmes de stérilisation que nous finançons et d’encourager les personnes locales à repenser leur attitude par rapport à la surpopulation d’animaux. Vu que les animaux de rue se sont multipliés lors des dernières années les refuges locaux sont débordés et doivent endormir les chiens qu’ils accueillent après une période de deux semaines s’ils n’ont pas assez de place. C’est pourquoi nous essayons de récupérer ces chiens si possible.

Une course à la stérilisation à Braila, Roumanie

 

2. Omlet : Quelle est la différence entre Einfach Tierschutzet les autres organisations de secours d’animaux ?

Einfach Tierschutz : Tout d’abord, Einfach Tierschutz est une association allemande qui effectue ses opérations et dispose de refuges à l’étranger. Nous cherchons de nouveaux foyers pour nos chiens non seulement en Allemagne, mais aussi en Suisse et en Autriche. Mais la différence principale est notre taille. Nous comptons maintenant plus de 8000 membres. Nous avons réussi à convaincre beaucoup de monde que nous avons le savoir-faire nécessaire pour atteindre nos buts, et ce, en quelques années seulement. Et grâce aux donations, sponsors que nous avons reçus ainsi que nos nouveaux membres, nous avons pu investir dans notre croissance.

Nos membres ont l’occasion de voyager dans nos refuges en Roumanie pour nous y donner un coup de main et découvrir la situation par eux-mêmes.

 

 

 

« Dans ma vie, j’ai un avant et un après. Avant ma visite dans le refuge Phoenix et après. J’y ai découvert un véritable but : des chiens qui me sont chers. J’ai beau être de retour en Allemagne, mon cœur est toujours avec mes chiens. »
– un de nos membres quelques semaines après son voyage dans un de nos refuges

 

Nous offrons à nos membres la possibilité de suivre notre travail via notre page Facebook le groupe y publie des photos et vidéos de notre refuge et permet donc à tous les membres de participer. Nous offrons aussi la chance à nos membres de se rencontrer lors de certaines activités et campagnes.

Nous venons d’avoir notre première grande tombola. Nos membres ont acheté des tickets pour essayer de gagner de grands prix offerts par nos donateurs. Nos profits ont été utilisés pour notre refuge.

Nous nous efforçons constamment d’améliorer nos standards et compétences pour mieux coller à nos idéaux et continuer à aider autant d’animaux que possible grâce à notre refuge. Ainsi, nous faisons de notre mieux pour trouver un équilibre entre nouveaux projets et améliorer nos projets existants. Nous sommes très motivés et donnons constamment de l’avant.

 

3. Omlet : Quelle est la meilleure partie de votre travail ?

Einfach Tierschutz : Chaque succès, même le plus petit, me rappelle la raison pour laquelle nous faisons un tel effort. Ça peut être accueillir un chien dans notre refuge, offrir des soins médicaux à un chat, donner le courage à un animal terrifier de devenir plus social et leur permettre d’être heureux dans une famille… tous ces destins individuels ont la chance de profiter d’une vie plus heureuse grâce à nos efforts et ça en vaut la peine !

4. Omlet : Adoption ou achat : quel est votre plus grand challenge ?

Einfach Tierschutz : De notre point de vue, le plus grand problème est l’élevage de chiens de races en masse alors qu’il y a des milliers de chiens qui ont besoin d’un foyer. L’élevage et l’import de chiens de race sont probablement les pires. Ces chiens sont vendus bon marché en ligne par des trafiquants professionnels qui prétendent être des individus. En tant qu’êtres humains, nous sommes responsables de la nature et des animaux et tant que nos rues sont pleines d’animaux qui se reproduisent à tort et à travers alors qu’ils sont affamés et malades, l’élevage de chiens est irresponsable.

Malheureusement, tout le monde n’est pas conscient de ce problème, ou décide de l’ignorer. Beaucoup de gens ne réfléchissent pas à l’effort demandé pour s’occuper d’un chien et abandonnent leur animaux parce qu’ils deviennent « incontrôlables » pour une raison ou une autre. Ces jours-ci, on abandonne des animaux pour un oui ou un non…

 

5. Omlet : En parlant d’adoption, quels éléments prenez-vous en compte quand vous cherchez des foyers potentiels ? Quelles difficultés rencontrez-vous quand un de vos chiens arrive dans sa nouvelle famille ?

Floki (à gauche) a trouvé un foyer ainsi qu’un meilleur ami

Einfach Tierschutz : L’important pour nous est que la famille et le chien s’entendent. C’est pourquoi nous travaillons avec nos chiens sur place pour bien pouvoir les juger. Nos employés en Roumanie nous aident aussi à socialiser les animaux quand nous ne sommes pas là. Ceci dit, malgré le fait que nous faisons notre possible, il est difficile de prévoir le comportement de nos chiens quand ils arrivent dans leurs nouveaux foyers. Plusieurs facteurs jouent un rôle. Au vu de leur nouvel environnement, nouvelles personnes et peut-être nouveaux compagnons, je ne suis pas sûr de pouvoir donner un avis définitif à ce sujet, mais pour le moment nous avons reçu beaucoup de retours positifs.

Annett a finalement trouvé une famille après beaucoup d’attente

Un chien provenant d’un autre pays réserve souvent des surprises. Il ne comprend pas forcément nos habitudes et doit s’y accoutumer. Nous occupons nos chiens avec assez d’interactions avec nos volontaires, de promenades, de jeux et de temps passé dans des enclos à l’extérieur pour qu’ils soient confortables avec de nouvelles situations. Mais on ne peut pas comparer ça avec une vie dans une nouvelle famille. Certains de nos chiens n’ont jamais vu de laisse, jamais porté de collier. Ils ne comprennent pas comment monter les escaliers, comment se comporter près de voitures, vélos, piétons, etc. D’autres sont déjà dressés. De plus tous nos chiens n’ont pas l’habitude avec des odeurs et bruits domestiques et bien que certains d’entre eux seront heureux et curieux de découvrir de nouvelles choses, il arrive que certains restent nerveux et aillent besoin de temps pour se rendre compte que les choses vont bientôt s’améliorer.

Hamlet a non seulement trouvé une famille, mais aussi sa prairie préférée dans laquelle il peut jouer et se relaxer

Toutes ces nouvelles sensations quand ils arrivent dans leur foyer d’adoption font qu’ils  se comportent parfois différemment au début. Ils sont souvent plus timides qu’ils ne l’étaient dans un environnement familier comme le refuge. C’est pourquoi nous éduquons et préparons les familles adoptives. Nous leur offrons des conseils qui conviennent à leur style de vie et leur situation. Nous vérifions tout avant et après adoption et discutons les différents aspects de l’adoption d’un chien étranger avec les familles potentielles.

Nous leur donnons des astuces utiles pour mieux s’occuper de leur nouveau chien comme comment reconnaître certains type de comportements, comment se promener en toute sécurité. Nous discutons les maladies que les chiens peuvent incuber, etc. Ces informations sont bien entendu constamment mises à jour.

Cependant, dans les cas où les choses ne vont pas, peu importe la raison, nous prenons soin de trouver un nouveau foyer pour les chiens et offront un service de famille d’accueil d’urgence. Nous ne laissons jamais un de nos chiens terminer dans un autre refuge.

Jusqu’à maintenant, nous avons trouvé une solution rapide pour tous les cas individuels de chiens qui n’ont pas pu rester. Nos solutions ont toujours été dans l’intérêt du chien.

En cas de problème, nous aidons les familles adoptives et leur donnons des conseils. Nous restons disponibles même après le processus d’adoption ! Vos trouverez des images et des histoires d’adoptions réussies sur notre page Facebook. Celles-ci sont publiées par les familles adoptives elles-mêmes.

 

6. Omlet : En tant qu’organisation non gouvernementale, comment récoltez-vous des fonds pour les animaux, abris, projets de stérilisation, etc. ? Et comment êtes-vous financé ?

Einfach Tierschutz : Afin de couvrir nos coûts élevés, nous avons investi beaucoup de temps et d’effort dans la publicité et nous encourageant nos nouveaux membres de récolter des donations. En tant qu’association principalement active sur les réseaux sociaux, notre infrastructure informatique doit également être à la pointe.

L’engagement local est très important, car il génère beaucoup d’intérêt. Nos experts locaux vérifient régulièrement comment les chiens se socialisent. En effet, nous prenons soin de trouver les bonnes familles d’adoption pour nos chiens pour que tout le monde s’entende. Nous avons beaucoup investi dans notre présence en ligne, dans des affiches, prospectus, autocollants, publicités dans les journaux, etc… et sommes par conséquent restés très populaires. Le succès, ça nous connait, mais ça n’est pas toujours bon marché.

 

7. Omlet :Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Einfach Tierschutz: Nous profitons de cette opportunité pour vous remercier pour cette interview ainsi que votre intérêt dans notre organisation et nous invitons vos lecteurs à visiter notre page Internet et nos réseaux sociaux pour se donner une idée de notre travail. Nous, et nos animaux serons très reconnaissants pour toute donation, peu importe sa taille. Nous investissons dans la nourriture, visites chez le véto, médicaments, stérilisation et dans le refuge lui-même.

De nouveaux membres sont toujours la bienvenue, peu importe leur provenance. Vous trouverez plus d’information sur notre site Internet :www.einfachtierschutz.de

Refuge Phoenix : https://phoenix-shelter.com/

Facebook : https://www.facebook.com/groups/einfachtierschutzvermittlungen

Instagram : https://www.instagram.com/einfachtierschutz/

 

Le vôtre,

Omlet tient à remercier Einfach Tierschutz e.V. pour cette interview et leur souhaite beaucoup de succès pour le futur. Nous espérons que tous leurs chiens trouvent un foyer heureux.

 

Sauvez les chiens !

 

 

Remarque : cette interview a été traduite de l’Allemand à l’Anglais au Français.

 

 

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens on May 24th, 2021 by juliakretzner


Les animaux et l’alimentation vegan

Certains animaux, comme les lapins, les hamsters et les cochons d’Inde sont herbivores. D’autres, comme les ours, sont omnivores. Pour finir, il y a aussi des carnivores comme les chats qui ne peuvent pas survivre sans viande.

Tous les animaux ont besoin d’une alimentation qui leur convient. Par conséquent, une alimentation vegan ne conviendra pas toujours à vos animaux.

Est-ce que mon chien peut avoir une alimentation vegan ?

Les dents des animaux sont généralement une bonne indication de leur alimentation. Les dents de chiens ressemblent à celles des ours, qui sont omnivores. Mais les chiens sont plus semblables aux loups, aussi au niveau de leur alimentation.

Ceci dit, tous les ours ne sont pas strictement omnivores. Le panda, par exemple, a les mêmes dents que d’autres ours, mais ne mangent que du bambou, malgré le fait que leur système digestif n’y soit pas parfaitement adapté. Donc si certains ours n’ont pas besoin de viande, en est-il de même pour les chiens ?

La réponse est compliquée. Les chiens ont besoin de graisses et de protéines que l’on trouve dans la viande. Ignorer ces besoins essentiels est dangereux, vous ne pouvez donc pas donner ce que bon vous semble à votre chien. Certains chiens ont des estomacs très sensibles et une alimentation riche en fibre et pauvre en graisse peut leur être mortel. Si vous avez l’intention de donner une alimentation sans viande à votre chien, consultez un vétérinaire au préalable.

Le collagène, l’élastine et la kératine que l’on trouve dans la viande n’ont pas vraiment d’équivalent vegan. Votre chien a aussi besoin de graisses oméga-3 que l’on trouve dans les produits provenant d’animaux comme les œufs, le poisson et certains types de viande. Les versions vegan de l’oméga-3 ne sont pas les mêmes que celle qui provient des animaux.

Il s’agit là de beaucoup de difficultés. Il existe certains produits qui prétendent pouvoir permettre à votre chien de devenir vegan tout en restant en bonne santé. Mais avant de l’y risquer, consultez un professionnel compétent dans ce domaine. Il est possible de faire un compromis, mais complètement supprimer la viande de leur alimentation n’est pas vraiment une option. Les criquets contiennent beaucoup d’acides aminés, de kératine et sont composé de 65% de protéines et constituent donc un bon compromis.

Est-ce que mon chat peut avoir une alimentation vegan ?

Les chats sont des carnivores, la viande répond à tous leurs besoins en matière d’alimentation.

Les chats sont incapables de produire certains types de protéines, contrairement aux chiens et d’autres animaux. Ils doivent donc les absorber en mangeant de la viande ou du poisson. Les acides aminés sont aussi un problème. Par exemple, les chats qui n’ont pas assez de taurine, un acide aminé animal, finissent par avoir une crise cardiaque et en meurent.

Nous ne pouvons donc pas recommander même des aliments vegan fortifiés pour les chats. Pensez-y, qu’est-ce qui arriverait si on donnait de la viande à un lapin ? Un vrai problème et pas seulement éthique.

Certains types de viandes créées en laboratoire sont en développement spécifiquement pour les propriétaires vegan ou végétariens de chats. Mais aucune garantie qu’ils fonctionnent ou seront bientôt disponibles.

Pour beaucoup de propriétaires vegans, nourrir leurs animaux peut poser un dilemme moral. Mais leurs compagnons ont besoin de manger et en ce qui concerne les chats, ils n’ont pas vraiment de choix. À vous de voir comment faire mais n’oubliez pas, votre chat a besoin de viande.

10 animaux idéaux pour les foyers vegans

Bien entendu, il existe beaucoup d’animaux herbivores, voire omnivores qui n’ont pas toujours besoin de viande. Voici nos dix préférés.

1. Les lapins. Aucun souci avec ceux-là – les lapins sont herbivores et se nourrissent essentiellement de foin et de légumes. Ils mangent parfois leurs crottes, techniquement un produit provenant d’un animal mais il ne s’agit que de végétation à moitié digérée.

2. Les cochons d’Inde. Comme les lapins, ces jolies boules de poils sont 100% herbivores.

3. Les hamsters. La plupart des propriétaires de hamsters leur donnent de la nourriture de magasin, on ne sait pas toujours ce qu’elle contient. Ceci dit, les hamsters, à l’instar de rats et des souris, sont herbivores.

4. Les gerbilles. Tout comme les hamsters, les gerbilles sont herbivores. Elles ont l’estomac sensible et ont besoin d’un mélange de granulés de qualité. Les aliments trop frais peuvent leur faire du mal.

5. Les souris. Bien qu’elles aient tendance à tout grignoter à l’état sauvage, les souris survivent sans problème avec une alimentation vegan. Toutefois, mieux vaut leur donner de la nourriture spécialement conçue pour elles pour éviter toute carence en vitamines ou minéraux.

6. Les rats. Des rongeurs essentiellement omnivores qui ont besoin d’une alimentation fortifiée s’ils n’ont pas accès à de la viande. Ceci dit, les rats qui mangent trop de graisses animales grossissent et meurent prématurément.

7. Les poules. Les propriétaires de poules le savent, ces oiseaux boulottent tout ce qu’ils trouvent – de l’herbe, des scarabées, des vers, vos légumes, donc faites attention ! La plupart des aliments pour poules imitent un mélange de plantes et de produits animaux. Il est cependant possible d’acheter des mélanges vegans et il se pourrait que cela leur suffit. Cependant, avec une telle alimentation, vos poules pondront probablement moins d’œufs. Et vous n’arriverez pas à les empêcher de chercher à manger partout où elles vont, peu importe ce que vous leur donnez !

8. Les perruches et perroquets. Les vegans n’auront aucun problème avec les perruches et perroquets, à moins qu’ils essaient d’en élever. Les femelles couveuses ont besoin de protéines sous la forme d’œufs ou de viande cuite. Il existe toutefois des alternatives vegans.

9. Les pinsons. Beaucoup d’espèces de pinsons mangent des insectes et des vers, ce sont des friandises pour ces oiseaux. Mais il ne s’agit pas d’aliments essentiels en ce qui les concernent. Les pinsons ont besoin d’un mélange de graines et de légumes.

10. Pour les amateurs de reptiles. Quand on pense aux lézards et serpents, on a souvent en tête l’image de souris ou de criquets destinés à être dévorés. Mais il existe des reptiles herbivores, comme certains types d’iguanes. Trouver l’équilibre qui leur convient peut être difficile, mais au moins vous n’aurez pas à leur donner de viande.

Il existe un pléthore d’animaux herbivores, mais cette liste n’inclut pas vraiment les chats ou les chiens. Peu importe l’animal que vous choisissez, il aura besoin d’une alimentation saine et équilibrée qui convient à ses besoins.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on May 19th, 2021 by juliakretzner


Comment dresser votre chat à marcher en laisse

Bhim Solomon est rédactrice junior pour Omlet et explore actuellement de nouvelles activités pour ses chatons, Moonpie et Shadow Weaver tout en proposant des tours à essayer avec vos compagnons félins ! Dans cet article, Bhim nous explique comment apprendre à votre chat à marcher en laisse ainsi que les avantages d’un tel dressage.


Mes chatons, Moonpie et Shadow-Weaver sont âgés de 11 semaines. Ces Scottish Folds sont frère et sœur. Vu qu’ils sont encore très jeunes, je les garde à l’intérieur mais nous aimerions qu’ils découvrent le monde extérieur et avons donc acheté des harnais et des laisses pour pouvoir les promener.

Peu de personnes le savent, mais il est possible de promener un chat un peu comme un chien. Un jour, alors que je visitais le Conran Shop à Londres, j’ai remarqué un magnifique grand chat gris en laisse ! J’ai demandé à sa propriétaire si je pouvais le caresser. Elle m’a expliqué que son nom est Moonpie et qu’il adore les câlins. Elle m’a ensuite demandé si je voulais voir un tour. Elle a sorti des friandises d’une poche et a ordonné « patte ». Moonpie a posé sa patte dans la main de sa propriétaire, je n’avais jamais rien vu de tel. Elle a ensuite ordonné « tope-là » et Moonpie a tout de suite obéit ! J’ai eu envie d’un chaton depuis que j’avais 4 ans, et c’était clair que ça devait être un Scottish Fold. J’ai décidé qu’il devrait lui aussi s’appeler Moonpie.

J’ai dû attendre un peu et j’ai finalement reçu deux petits Scottish Folds pour mon 10ème anniversaire. Ils étaient âgés de 10 semaines. Mon frère voulait appeler le mâle Shadow-Weaver vu que la fourrure de son visage était à moitié grise et à moitié abricot. Au début, les chatons passaient leur temps à dormir, on les a gardés dans une seule chambre pour qu’ils s’habituent à leur environnement. On les a ensuite laissé se promener dans le reste de la maison. Le lendemain, ils voulaient aller dehors. J’ai demandé à mon papa si on pouvait acheter des laisses et des harnais pour pouvoir les promener et les habituer vu qu’ils sont jeunes.  Je me suis dit que ça serait une bonne idée d’expliquer comment mettre et utiliser un harnais pour chat pour tous les propriétaires de chats d’intérieur qui veulent promener leur chat.

 


Comment installer un harnais

  1. Pour commencer, ajustez les sangles pour que votre chaton soit confortable.
  2. Une fois les sangles ajustées, passez-en une à travers l’un des clips latéraux. Passez l’avant du harnais par-dessus la tête de votre chaton, placez un pied dans l’ouverture comme sur la photo puis passez à l’autre clip.

  3. Vérifiez que le harnais ne soit pas trop serré et que tous les clips soient faits. Vous devrez peut-être ajuster la taille, vous devriez pouvoir y passer un doit. Mais si le harnais n’est pas assez serré, votre chat risque de l’enlever par accident. Si votre chaton est trop petit pour le harnais même en le rajustant, essayez de l’habituer en le lui faisant porter à l’intérieur. Comme ça, même s’il en sort, rien de grave ne devrait arriver.
  4. Une fois que vous êtes sûr que le harnais est correctement ajusté et que votre chat est content il vous suffit d’attacher la laisse au harnais et d’aller vous promener.
  5. Votre chaton est maintenant prêt !

Au début, pour être sûr que Moonpie était d’accord de marcher et de courir avec une laisse, je suis allée la faire marcher autour de la maison, ce dont elle avait l’habitude, tout en prenant soin de garder la porte de la maison fermée. J’ai fait ça pendant trois jours, puis nous sommes allés nous promener.

J’ai choisi un jour ensoleillé avant de partir en promenade pour la première fois. Quand on est sortis, elle était un peu hésitante Elle s’est arrêtée sur place. Après un moment, elle est allée renifler des herbes près de la porte.

Puis elle s’est précipitée à travers le gazon à toute vitesse. J’ai dû courir pour pouvoir suivre ! Elle a trouvé un vieil arbuste qui l’a intéressé. Moonpie court très vite ! Elle a grimpé sur l’arbre et a essayé d’y garder l’équilibre. Elle s’est amusée comme une folle !

Après ça, elle est allée visiter la partie en béton du jardin, en reniflant derrière le seau en métal et la brouette (c’était la première fois qu’elle en voyait une).

Je pense qu’elle se souvenait où se trouve la maison parce qu’elle a après couru à l’intérieur.

Nous avons passé environ dix minutes dehors avant de rentrer. Elle était probablement fatiguée. Elle s’est ruée dans la maison puis dans sa chambre avant de se laisser tomber dans son lit. Elle s’est lavée et s’est tout de suite endormie, roulée en boule.

J’adore promener les chatons, ça me fait de l’exercice et j’adore découvrir ce qui intéresse mes chats dans le jardin. Et je pense qu’ils aiment aller se promener, ils prennent de l’air frais et découvrent d’autres animaux comme nos poules. J’essaie de les sortir après l’école quand il fait beau, environ deux fois par semaine. Je les sorts aussi pendant les weekends. Je les fais porter leurs harnais tous les jours après l’école pour bien les habituer.

Une fois qu’ils auront un peu grandis, nous pourrons les prendre pour de plus longues promenades. C’est sûr et ça leur permet d’explorer le monde qui les entoure. Si vous vivez en ville mais voulez aussi que vos chats puissent prendre l’air et s’exercer mais êtes inquiet pour eux, promenez-les en laisse. Ils pourront explorer leurs alentours en sûreté. Vous arriverez peut-être même à leur apprendre à voyager en bus ou en métro !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on May 18th, 2021 by juliakretzner


93% des propriétaires de chats ont de la peine à trouver la meilleure litière pour leur compagnon

Que vous veniez d’adopter un chat ou en avez eu toute votre vie, savoir de quelle type de litière ils ont besoin s’avère souvent être une tâche ardue.

Les chatons sont des boules de poils adorables, mais eux aussi ont besoin d’aller aux toilettes, il est essentiel de leur apprendre comment faire dès le départ. Mais avec un tel choix de litières, des copeaux de bois aux granulés en papier en passant par les grains de sable et même le tofu, comment savoir quel est le type de litière dont ils ont besoin maintenant et si leurs besoins changeront au fur et à mesure qu’ils grandiront ?

Pas étonnant qu’une étude récente a démontré que 93% des propriétaires de chats ont essayé plus d’un type de litière avant de trouver celle qui convient le mieux à leur animal. Est-ce que ça vous rappelle quelque chose ?

Dans cette étude, nous avons découvert que 54% des participants ont déclaré que leurs chats font les difficiles avec leur litière. De plus, ces propriétaires ont souvent été déçus avec les types de litières qu’ils ont essayées et ont donc perdu du temps et de l’argent à trouver une litière qui convient parfaitement à leurs besoins et ceux de leurs chats.

C’est pourquoi nous avons créé une collection de 5 litières de qualité faciles à comprendre. Simplement intitulées 1, 2, 3, 4, 5, cette collection aux sacs colorés vous permet de choisir entre 5 matériaux dont l’efficacité n’est plus à prouver : la silice, le tofu, le pin, l’argile et le papier. Et pas d’inquiétude si vous avez de la peine à comprendre les différences, ce sélectionneur de litière pour chats pratique est conçu pour vous donner deux recommandations pour vous aider dans votre choix.

Johannes Paul, directeur marketing d’Omlet, nous explique : Chez Omlet, nous avons pour but de vous faciliter la vie, il en va de même pour les litières pour chats ! Cette nouvelle collection vous permettra de choisir la bonne litière sans avoir à vous casser la tête et nous espérons qu’elle évitera à nos clients de nombreuses déceptions et pertes de temps.

 

Découvrez la collection de litières pour chats d’Omlet…

 

Très absorbante et hygiénique,

La litière no. 1 silice est composée de petites particules de sable qui réduisent les problèmes d’humidité et de mauvaises odeurs et garde le bac à litière propre et frais plus longtemps. Ces grains sont non seulement plus absorbants et sèchent plus vite que les autres types de litières. Ils sont assez fins pour ne pas coller aux pattes et ne se répandent donc pas partout dans votre maison. Pour finir, cette litière absorbante est facile à nettoyer et dure plus longtemps.

 

Agglomérante et compostable

La litière no. 2 tofu est fabriquée à partir de tofu broyé. Elle est capable de complètement neutraliser les odeurs grâce à sa composition en charbon actif qui les piège. Cette litière pour chats agglomérante est également très absorbante, ce qui évite le gaspillage et offre donc une fraîcheur longue durée ! Le tofu broyé est biodégradable et peut être mis au compost, pratique et écologique.

 

Sentant bon la forêt et 100% biodégradable

La litière no. 3 pin transformera votre bac à litière. Il s’agit d’une excellente option autant pour votre chat que pour l’environnement ! Ses copeaux de bois sont très absorbants et offrent une fraîcheur longue durée ainsi qu’un contrôle des odeurs à toute épreuve. De plus, ils minimisent le gaspillage et facilitent le nettoyage.

 

Longue durée et garantissant un gaspillage minimal

La litière no. 4 argile est composée de balles d’argile en bentonite et de particules de charbon actif pour un contrôle des odeurs extrême. Cette excellente litière agglomérante minimise le gaspillage et durera plus longtemps que d’autres types de litières. Elle facilite aussi le nettoyage et permet à votre bac à litière de rester frais et hygiénique plus longtemps.

 

Non-agglomérante et parfaite pour les chatons

La litière no. 5 papier est fabriquée à partir de journaux recyclés et absorbe naturellement l’humidité et les odeurs. La nature non-agglomérante du papier en fait une option rêvée pour les chatons et les chats allergiques, car il convient mieux aux pattes sensibles et est relativement facile à digérer.

 

Les litières pour chats Omlet sont maintenant disponibles exclusivement sur Omlet.fr à partir de 7.99 €.

 

 

Regardez la vidéo ici:

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on May 18th, 2021 by juliakretzner


Comment empêcher les kidnappings de chiens et que faire si votre chien est kidnappé

Dogtor Adem, fondateur et propriétaire de Dog-Ease, est un dresseur et comportementaliste canin avec plus de 15 ans d’expérience dans le domaine. Dans ce blog, il nous offre quelques conseils utiles pour éviter les kidnappings de chiens et que faire si votre chien se fait enlever.

Les vols de chiens sont de plus en plus fréquents et il est tout naturel de s’inquiéter pour ses chiens. Je pense que la plupart d’entre nous serait traumatisé par une telle chose. Du coup, j’ai compilé mes meilleurs conseils pour protéger votre chien des enlèvements à la maison ou en public. J’y ai également inclus un guide sur comment réagir si votre chien est malheuresement kidnappé. Avec un peu de chance, vous n’en aurez jamais besoin, mais ils pourraient bien vous aider à retrouver votre compagnon à fourrure.

 

MES MEILLEURS CONSEILS POUR PROTEGER VOTRE CHIEN

 

COMMENCEZ CHEZ VOUS

L’idée est de s’assurer que vos mesures de sécurité à la maison sont adéquates. Vérifiez que vos portes et barrières soient sécurisées et ne laissez pas votre chien sans surveillance dans le jardin. Si vous laissez votre chien à la maison quand vous sortez, prenez soin qu’il ne soit pas visible par des passants. Par exemple, préparez une chambre sans fenêtre pour votre chien. Ou fermez les rideaux de la chambre dans laquelle vous le mettez.

 

PUCEZ VOTRE CHIEN

Selon votre pays et région, vous n’aurez pas forcément à pucez votre chien, mais mieux vaut le faire. Si vous êtes un jour séparé de votre chien, un simple scan de la puce dans son cou pourrait bien vous réunir. Gardez les détails de la puce à jour, soit à l’aide de votre téléphone ou en ligne.

 

AJOUTEZ UNE PLAQUE D’IDENTIFICATION AU COLLIER DE VOTRE CHIEN AINSI QU’UN GPS

Votre chien devrait avoir une plaquette d’identification attaché à son collier quand il n’est pas à la maison. C’est pratique et vous aidera à retrouver votre chien sans avoir à scanner sa puce. Vous pouvez aussi installer un GPS dans son collier. Il y a plusieurs options disponibles sur le marché, vous en trouverez dans des animaleries ou en ligne. Certains de ces GPS ont aussi des fonctions secondaires intéressantes. Ils peuvent par exemple suivre le niveau d’activité de votre chien.

 

APPRENEZ A VOTRE CHIEN A REVENIR

Profitez de vos promenades pour apprendre à votre chien à revenir. Offrez-lui des friandises ou des encouragements pour le récompenser chaque fois qu’il revient vers vous. Il aura plus envie de retourner chez vous. Visitez le blog de mon site Internet (en Anglais) www.dog-ease.co.uk/blog/ pour regarder un tutoriel qui vous apprendra comment commencer ce dressage si vous n’avez pas encore eu la chance de vous y mettre.

 

NE PERDEZ PAS L’ATTENTION DE VOTRE CHIEN

Assurez-vous que votre chien soit content de rester à vos côtés en promenade, même s’il n’est pas en laisse. Par exemple, jouez avec lui, apprenez-lui des tours et donnez-lui des friandises pour le récompenser. Pensez aussi à prendre un jouet spécial, comme une balle, avec vous pour captiver son attention lors de vos promenades.

 

NE PERDEZ PAS VOTRE CHIEN DE VUE

Gardez un oeil sur votre chien lors de promenades et ne le laissez pas seul quand vous entrez dans un magasin, une école ou votre voiture. Le moins de chances qu’ils ont de rencontrer des inconnus quand vous n’êtes pas là et mieux c’est.

NE VOUS PROMENEZ PAS SEUL

Si possible, allez vous promener avec votre famille ou des amis. Ou allez vous promener dans des endroits publics ou vous pourrez rencontrer d’autres gens. Promenez-vous lors d’heures de pointe pour rencontrer plus de monde. Si vous ne pouvez pas aller vous promener dans la journée, n’allez que dans des endroits bien éclairés. Plus il y a de monde, moins il y a de risques.

 

PRENEZ DES OBJETS ANTI-VOL AVEC VOUS

Prenez une alarme antivol ou d’autres objets similaires en promenade. Même un sifflet peut faire l’affaire pour attirer l’attention d’autrui. Gardez votre téléphone chargé mais ne le laissez pas vous distraire. Mon conseil suivant se penche sur ce problème !

 

RESTEZ AUX AGUETS

Restez vigilant quand vous allez vous promener. Soyez attentif à tout ce qui peut paraitre inhabituel, qu’il s’agisse de personnes ou d’activités. Ne restez pas collé à votre téléphone ou tout autre objet électronique, même s’il s’agit de musique. Plus vous êtes conscient du monde qui vous entoure, plus vous aurez de chances de remarquer quand quelque chose cloche.

 

GARDEZ VOS DISTANCES

Ne laissez pas des inconnus caresser votre chien et ne donnez pas d’informations personnelles à qui que ce soit. C’est bien d’être poli mais restez vigilant et réfléchissez deux fois avant de partager des informations.

 

NE SOYEZ PAS TROP PREVISIBLE

Si vous êtes très inquiet, changez régulièrement de routine. Un changement d’habitude rendra la vie difficile aux kidnappeurs aux aguets.

 

ASSUREZ-VOUS QUE VOS PROMENEURS SACHENT COMMENT FAIRE

Si vous avez l’habitude d’engager des promeneurs, vérifiez qu’ils connaissent les précautions à prendre pour éviter le kidnapping de chiens. Demandez-leur de rester vigilants, de garder l’œil ouvert et de bien fermer les portes quand ils ramènent votre chien.

 

SERVEZ-VOUS DES RESEAUX SOCIAUX ET DES NOUVELLES

Consultez régulièrement les réseaux sociaux de votre région ainsi que les nouvelles. S’il y a eu des incidents, les victimes auront probablement fait part de détails important, comme le type de personne ou de voiture à surveiller.

 

FAITES ATTENTION A CE QUE VOUS PARTAGEZ EN LIGNE

Partager vos coordonnées sur des forums publics et les réseaux sociaux est une très mauvaise idée et risque d’alerter des voleurs potentiels. Faites attention au contenu que vous partagez en ligne.

 

QUE FAIRE SI MON CHIEN A ETE ENLEVE ?

Voici quelques conseils sur comment réagir si le pire est arrivé et votre chien a été kidnappé.

 

REPORTEZ LE VOL IMMEDIATEMENT

Reportez le kidnapping immédiatement en contactant votre police locale et clarifiez qu’il s’agit d’un crime et non d’un animal perdu. La police devrait vous donner un numéro de référence.

 

CONSULTEZ LES CAMERAS

Si possible, jetez un œil aux enregistrements des caméras près de l’endroit où votre chien a été volé. Vous trouverez peut-être des preuves, des personnes ou véhicules à identifier. Demandez à vos voisins et tout résident local s’ils ont des systèmes de sécurité, leurs enregistrements peuvent être utiles. Cela vaut la peine de tout essayer.

 

CONTACTEZ L’ENTREPRISE RESPONSABLE DE LA PUCE DE VOTRE CHIEN

Contactez l’entreprise de la puce de votre chien et expliquez-leur où votre chien a été kidnappé. Si votre animal est scanné par un vétérinaire, ils seront alertés et vous pourrez le récupérer.

 

CONTACTEZ LES VETERINAIRES LOCAUX

Contactez tous les vétérinaires dans votre région et faites-leur part du kidnapping. Donnez-leur une photo de votre chien ainsi qu’une description approfondie pour mieux pouvoir l’identifier.

 

COMMUNIQUEZ AVEC LE PUBLIC

Placez des posters avec les informations relatives à l’enlèvement de votre chien ainsi que vos coordonnées. Publiez également ces informations en ligne, comme sur des pages publiques des réseaux sociaux. Plus ces informations sont partagées, plus il y a de chances pour que quelqu’un identifie votre chien et vous le ramène !

 

NE PERDEZ PAS ESPOIR

Ne perdez pas espoir ! Partagez vos informations autant que possible. Quelqu’un, quelque part sait peut-être quelque chose d’utile qui vous aidera à retrouver votre compagnon.

 

J’espère que mes conseils vous seront utiles. Restez aux aguets !

 

Dogtor™ Adem

Propriétaire de Dog-ease Dressage et Comportement

www.dog-ease.co.uk

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on May 17th, 2021 by juliakretzner


Pride of Omlet : sauver la vie de Sophia

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagées avec le reste du monde.

Par Anneliese Paul

Harry sur le canapé

Quand on a grandi avec des animaux, on n’arrive pas à se sentir chez soi sans animal de compagnie. En adoptant Harry, Sarah a sauvé sa vie, mais aussi celle de sa fille, Sophia. Harry a un don. Il arrive à détecter les crises épileptiques et a sauvé Sophia à maintes reprises.

En mars 2017, Harry, un joli chaton noir âgé de quelques mois vivait coincé dans un placard et était sur le point de rendre l’âme. Il n’avait pas le droit de sortir. Il était trop nourri, couvert de saleté, avait été attaqué par un chien et était traité comme le dernier des derniers.

Sarah avait entendu un collègue parler du chat dans le placard et n’arrivait pas à laisser un chaton souffrir. Elle a contacté le propriétaire de Harry via Facebook et lui a demandé de l’adopter, ce qu’il a vite accepté. Harry a alors pu récupérer.

Au début, il se réfugiait dans des coins. Les bruits de pas le terrifiaient. Mais après juste une semaine, il a commencé à changer. Il courait pour dire bonjour à ses propriétaires dès qu’ils rentraient à la maison. « La première fois qu’il a ronronné, il a presque paniqué, il ne comprenait pas d’où ça venait. Et les choses se sont seulement améliorées. »

Quatre ans plus tard, Harry est assis près de la fenêtre en milieu d’après-midi et attend que Sophia rentre à la maison.

Sophia est atteinte d’autisme et d’épilepsie et le don de Harry lui a sauvé la vie plus d’une fois, Sarah nous raconte.

Même avant d’adopter Harry, Sophia était obsédée par les chats. Elle aimait faire du lèche-vitrine et dénicher des objets pour chats, découvrir des informations sur les chats en ligne et regarder des images de chats. Du coup, quand Harry a débarqué, Sophia était aux anges. Les deux sont vites devenus inséparables. Harry la suit où qu’elle aille. Il s’assoit près d’elle quand elle mange. Quand elle va se coucher, il dort avec elle. Et quand elle rentre de l’école, Harry l’attend près de la fenêtre. Il n’aime pas être séparé d’elle.

Plus ils sont devenus proches, plus Harry est devenu vocal. Calme au départ, il est vite devenu une vraie pipelette et miaule pour rentrer ou sortir. Bizarrement, il miaule aussi à la trappe du grenier, parfois pendant 20 minutes. Sarah l’a amené dans le grenier pour qu’il en découvre l’intérieur, mais rien n’a changé. La nature sensible de Harry et ses prouesses vocales sont la raison pour laquelle Sophia est encore en vie.

Six mois après avoir adopté Harry, Sophia a commencé à avoir des attaques d’épilepsie. Celles-ci sont devenues de plus en plus brutales et fréquentes. C’est à ce moment que Harry s’est mis à crier la nuit. Sarah s’est précipité dans la chambre de sa fille et a découvert que Sophia avait une attaque dans son sommeil.

Il n’existe pas de moniteur pour ce type d’épilepsie, Sophia ne peut pas porter de bracelet capable d’alerter sa maman quand elle a une attaque. Pour Sophia, MSIE (mort subite et inexpliquée en épilepsie ou SUDEP en Anglais) est un danger très réel. Un cauchemar avec lequel Sarah doit vivre 24/24.

Harry s’est mis à alerter Sarah durant la journée comme la nuit. Selon elle, il ne s’agit pas d’un miaulement normal, mais d’un cri, presque un hurlement, de panique. Quand Sophia est dans sa chambre et qu’elle a une attaque, Harry se met à crier et hurler. Il se couche sur Sophia et frotte son tête contre son visage pour la réveiller jusqu’à que Sarah arrive.

Avant Harry, Sophia ne pouvait pas être indépendante. Elle devait rester avec sa maman en permanence juste au cas où. Mais maintenant Sophia et Sarah peuvent avoir un peu de temps à part car elles savent que s’il y a un problème, Harry est là.

Harry est ce dont leur famille avait besoin. Sophia et Sarah se sentent en sécurité avec lui. « Il est adorable. Un vrai miracle. On se sent en sûreté avec lui, c’est difficile à expliquer, » raconte Sarah. « Je l’aime profondément. » dit Sophia.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on May 11th, 2021 by juliakretzner


Cochons d’Inde – les choses à faire et à ne pas faire

Il existe de nombreuses façons d’améliorer la vie de vos cochons d’Inde. Dans cet article, on se penche sur les choses à faire et à éviter en matière de cochons d’Inde.

Saviez-vous qu’en Suisse, il est illégal de n’avoir qu’un cochon d’Inde ? En effet, plusieurs espèces d’animaux ne peuvent être adoptées que par paires dans le pays alpin. Des lois similaires existent dans d’autres pays et sont faites pour protéger nos amis à fourrure de la solitude. Tout comme nous, les cochons d’Inde ont besoin de compagnie pour vivre heureux et la loi est là pour les protéger !

Les litières

À faire : utilisez un matériau très absorbant, capable de retenir les odeurs et créer un environnement plus hygiénique et confortable pour vos cochons d’Inde.

À éviter : des litières poussiéreuses ou rugueuses. Les poumons des cochons d’Inde sont sensibles et respirer du sable et de la poussière de bois peut leur faire du mal. Dans la nature, les cochons d’Inde créent leurs nids à l’aide de grands bouts de bois et débris. Vos animaux se feront un plaisir de se bricoler un nid complexe à l’aide de matériaux assez grands.

À faire : choisissez des copeaux de bois séchés au fur, ce processus débarrasse le bois de ses huiles et toxines.

À éviter : choisir des jolies couleurs plutôt que des matériaux confortables ! Si vous avez envie d’une litière colorée, mélangez-la à des matériaux aux couleurs naturelles qui ressemblent à l’habitat naturel des cochons d’Inde – un mélange d’herbe et de brindilles.

À faire : si possible, utilisez une litière avec aubiose, car elle ne crée pas beaucoup de poussière et est fabriquée à partir d’un matériau naturel, durable et très absorbant.

La nourriture

À faire : des friandises naturelles comme des épinards ou du brocoli, deux sources de vitamines C essentielles ! Vos cochons d’Inde ne sont pas trop légumes ? Vous devrez probablement acheter un supplément en vitamines C à verser dans leur eau pour qu’ils restent en bonne santé.

À éviter : ne leur donnez pas trop à manger – s’ils laissent de la nourriture dans leur bol tous les jours, pensez à leur en donner un peu moins.

À faire : nettoyez les bols et la litière de vos cochons d’Inde régulièrement, car ils y laissent vite de la fourrure et des saletés. Nettoyez leurs bols chaque fois qu’ils ont fini de manger soit en les essuyant ou en les passant sous l’eau.

À éviter : ne donnez jamais de viande ou de poisson à votre cochon d’Inde, il risque d’en tomber malade. Un cochon d’Inde qui a ingéré de la viande doit être amené chez le vétérinaire immédiatement.

À faire : changez l’eau de vos cochons d’Inde tous les quelques jours, pas seulement quand leur bol est vide. Leur eau doit rester propre.

À éviter : ne leur offrez pas trop de friandises quand vous les dressez – les friandises seront plus efficaces si votre animal les considère comme une récompense exceptionnelle !

Les jouets

À faire : changez régulièrement les jouets dans l’enclos de vos cochons d’Inde. Ils ont besoin de jeux stimulants, et si leurs jouets demeurent les mêmes ils finiront par s’ennuyer. Un cochon d’Inde qui en a marre de ses jouets se met souvent à les mâcher ou les manger !

À éviter : les vieux rouleaux de papier toilette ne sont pas des friandises. Ils contiennent des produits chimiques néfastes à la santé de vos animaux. Mieux vaut investir dans un système de tunnels comme les tunnels Zippi. Ceux-ci sont non seulement plus robustes, ils sont aussi plus sûrs.

À faire : donnez-leur assez de jouets à mâcher. Les cochons d’Inde ont tendance à mordiller et mordre tout ce qu’ils trouvent dans leur cage, c’est bon pour leurs dents. Mais ça peut être un problème dans une cage en métal, il est donc essentiel de leur donner suffisamment d’objets à mâcher.

À éviter : ne placez pas vos cochons d’Inde dans des roues ou des balles. Ces jouets ont beau être super pour les plus petits rongeurs, ils ne sont pas conçus pour accueillir des cochons d’Inde. Ceux-ci ont meilleur temps de s’exercer dans un parc ou un enclos.

À faire : modifiez l’aménagement de vos tunnels assez souvent. La plupart des systèmes de tunnels disponibles sur le marché sont modulaires et conçus pour être modifiés afin que les animaux ne s’en lassent pas.

La cohabitation

À faire : assurez-vous que vos cochons d’Inde disposent d’assez d’espace dans leur enclos. Si vous avez une famille entière, il est important que chacun ait un coin bien à lui dans la cage ou le clapier.

À éviter : ne punissez pas vos cochons d’Inde en les isolant. S’ils se comportent mal, la séparation ne créera que des problèmes supplémentaires à long terme. De plus, c’est stressant et mauvais pour leur santé.

À faire : gardez vos cochons d’Inde par paire de frères ou sœurs stérilisés. Ceci réduit leur niveau d’agressivité ainsi que leurs envies de s’accoupler. Vous pouvez aussi garder un mal stérilisé avec des femelles, mais il vous faudra attendre six semaines après l’avoir stérilisé, car les mâles peuvent encore se reproduire durant cette période.

À éviter : n’adoptez pas qu’un seul cochon d’Inde. La Suisse l’a bien pensé avec sa loi, les cochons d’Inde peuvent vite se sentir très seuls. Isolés, ils vivent moins longtemps et sont profondément malheureux. Avec des amis, il y a de fortes chances pour qu’ils vivent une longue et belle vie. Il vaut donc mieux les adopter par paires.

S’occuper de cochons d’Inde est un vrai bonheur et c’est très facile. Créez un environnement stimulant pour vos compagnons à fourrure et donnez leur accès à une alimentation saine tout en suivant ces quelques règles, ils vous en seront reconnaissants.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on May 5th, 2021 by juliakretzner


 Pride of Omlet : Parfait Peaky

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagées avec le reste du monde.

-Par Anneliese Paul

Agé de seulement un an, Peaky est déjà une star à la retraite. Il a vécu toute sa vie dans une cage, ne pouvant sortir que pour les spectacles. Quand Joana et Fergus l’ont amené chez eux, il n’était plus qu’une boule de nerfs. Mais ils étaient déterminés à aider Peaky le canari à retrouver sa joie de vivre.

Quand Joana a rencontré Fergus, elle ne s’attendait pas à tomber amoureuse d’un humain et de sa perruche. Celle-ci est restée aux côtés de Fergus pendant 22 ans. Ils ont plus tard adopté une autre perruche coquine. « C’était comme avoir un chien. Il voulait même dormir dans notre lit. On pouvait le prendre dans les bras et lui donner des bisous ! » Malheureusement, les deux perruches sont vite décédées, la première d’un âge avancé, la seconde d’une maladie grave. Le silence s’est alors emparé de la maison.

Le premier confinement a été très dur pour Joana et Fergus dans leur domicile silencieux. Ils ont alors décidé d’adopter un autre oiseau, histoire de se changer les idées. Après beaucoup de recherches, ils ont pris la décision d’acheter une cage Omlet Geo pour leur nouveau compagnon. Il ne leur restait plus qu’à trouver un oiseau.

Fergus travaille dans le monde de la télévision et est connu pour adopter tous les animaux qu’on lui propose. Un jour, un drôle de petit miracle est arrivé sur le plateau – un canari aux couleurs chatoyantes qui appartenait à un spécialiste en animaux destinés à la télévision. En discutant avec ce spécialiste, Fergus a appris que le canari avait un sacré caractère et a dû être séparé des autres oiseaux. Il vivait donc seul dans une petite cage. Après avoir remarqué l’enthousiasme de Fergus pour cet oiseau, le spécialiste lui a demandé « Est-ce que vous voulez cet oiseau ? »

Aux anges, Fergus a alors appelé Joana, « On va avoir un canari ! » Une fois le tournage terminé, Fergus a ramené Peaky avec lui à la maison à Édimbourg. Mais ils ont dû s’arrêter en route à cause d’un blizzard et sont restés coincés dans la voiture pendant des heures avant d’être secourus par des résidents qui les ont hébergés pour la nuit. Le lendemain, Peaky et Fergus ont continué leur périple et dès qu’ils sont arrivés, la maison s’est transformée.

Peaky est un chanteur exceptionnel et s’excite quand il entend l’eau couler, ou la théière ou encore le sèche-cheveux et aime faire du bruit quand Joana est sur Zoom. Mais contrairement à leurs anciens oiseaux, il est d’un genre timide et se sent plus en sûreté dans sa cage Geo d’Omlet.

Il refuse de sortir. Joana s’est vite rendu compte qu’il avait besoin de temps pour s’habituer.

Elle comprend bien les oiseaux et travaille doucement avec Peaky pour lui montrer qu’il peut faire confiance à sa nouvelle famille. Quand elle était plus jeune, elle avait créé des magazines intitulés Birds Club qui contenaient des histoires écrites du point de vue d’oiseaux. Aujourd’hui, Joana est écrivaine et travaille sur une série de romans pour enfants dont les protagonistes sont des oiseaux. Peaky y apparaît comme personnage.

Il est maintenant un peu plus courageux et mange parfois des graines directement sur la main de Joana. Elle prend soin de lui laisser assez d’espace pour s’échapper s’il ne se sent pas à l’aise. Elle n’a pas envie qu’il fasse des tours pour elle, mais simplement qu’il apprenne à lui faire confiance..

 

« Je fais beaucoup de recherches pour apprendre comment je peux lui montrer qu’il peut nous faire confiance. Notre maison était restée sans oiseaux pendant une année avant qu’il arrive. Je pense qu’il ne se rend pas compte à quel point il me rend heureuse. »

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on May 4th, 2021 by juliakretzner


Les sept sens fascinants des chats

On sait tous que les chats ont une ouïe hors du commun et sont capables de parfaitement voir dans le noir. Mais ils disposent d’une myriade d’autres sens, comme le goût, le toucher, l’odorat, une horloge interne et un équilibre époustouflant.

1. La vision des chats

Pour comprendre pourquoi les chats ont une telle vue, il suffit de jeter un œil à ses plus grands cousins. Beaucoup de grands félins chassent la nuit et les chats sont prêts à chasser une proie à tout moment, que ce soit à midi ou minuit. On pense même que les chats sont capables de percevoir des ondes lumineuses qui nous échappent et sont donc mieux à même de détecter les mouvements les plus subtils. Un véritable avantage par rapport à leurs proies.

Le champ de vision des chats est également plus étendu que le nôtre, ce qui les aide à mieux surveiller leur territoire. Cela dit, la vision des chats n’est pas nécessairement meilleure que la nôtre. Leur vision périphérique, par exemple, est moins concentrée que celle des humains. Ce type de vision étroite les aide à suivre les mouvements rapides.

2. Le goût des chats

Le goût des chats n’est pas très développé, car ils ont moins de papilles que les autres mammifères. Les chats ne sont pas capables de détecter certains types de goûts. Ils n’ont par exemple pas accès au type de protéine qui leur permettrait de goûter les aliments sucrés. On pense qu’il s’agit d’un effet secondaire de leur alimentation carnivore. Ils ont évolué pour chasser de la viande riche en nutriments, pas pour dénicher des baies.

Mais les chats ne souffrent pas que de désavantages à ce niveau. Ils disposent de capteurs gustatifs capables de détecter la présence de produits chimiques et de bactéries dans leur viande, ce qui les protègent contre l’empoisonnement de viande périmée.

3. L’ouïe des chats

Saviez-vous que les chats ont une meilleure ouïe que les humains et les chiens ? Ils perçoivent un plus grand nombre de fréquences et sont plus sensibles, ce qui leur permet d’écouter sur de grandes distances. En général, les oreilles des chats sont fascinantes et capables de véritables prouesses. Elles se nettoient elles-mêmes et leurs canaux sont hermétiquement fermés à la naissance pour éviter les infections.

Bien que l’ouïe des chats puisse paraître indispensable, il est parfois difficile de remarquer si un chat est sourd. Leurs autres sens sont si affinés qu’ils arrivent à compenser la perte de l’ouïe.

Si vous avez un chat chez vous, vous aurez probablement remarqué qu’ils sont capables de bouger leurs oreilles indépendamment l’une de l’autre, un peu comme une antenne satellite qui cherche une meilleure connexion !

4. L’équilibre des chats

Selon la devise, les chats retombent toujours sur leurs pattes. La vérité est tout autre, mais les chats ont plus d’un tour dans leur sac quand il s’agit d’atterrir avec grâce et élégance. Les chats disposent d’un instinct qui les pousse à pivoter lorsqu’ils tombent en détectant leur position à l’aide de leur oreille interne. Ils effectuent ainsi une série de mouvements aussi rapides que complexes pour bien atterrir.

L’équilibre des chats ainsi que leurs réflexes foudroyants leur permettent d’accomplir cet exploit fascinant. Cet instinct permet à certains chats de survivre d’une chute de plusieurs étages – jusqu’à neuf ! Ils développent ce sens de l’équilibre a environ quatre semaines – et dès qu’ils le font il chercheront à sauter d’endroits assez hauts pour tester leurs capacités.

5. Le toucher des chats

Les chats disposent de plus d’organes du toucher que les humains. Leurs moustaches élégantes ne sont pas là pour être jolies, mais sont en fait un outil sensoriel hors du commun.

Les chats ont des « moustaches » partout sur leur corps, y compris leurs pattes avant, mâchoires et oreilles. Elles leur permettent de toucher des objets et de comprendre de quoi il s’agit sans avoir à risquer leur peau (littéralement !). Ils peuvent ainsi éviter les obstacles tout en se protégeant des objets tranchants et d’autres animaux.

Le toucher leur sert aussi à comprendre leur place dans la hiérarchie sociale. Les chats se frottent généralement le museau quand ils se rencontrent pour la première fois. Pour cette raison, on pense que leur sens du toucher est plus aiguisé dans leurs museaux.

6. L’odorat des chats

L’odorat est crucial pour la vie sociale des chats. Il les aide à reconnaître le territoire d’autres chats et de déterminer qui est en chaleur. Les chats utilisent aussi leur odorat pour identifier les émotions d’autres animaux et ils sont capables de « sentir » les sécrétions chimiques produites par notre sueur.

Chaque chat produit une odeur qui lui est propre à l’aide de sept glandes situées dans divers endroit de leurs corps. Ils marquent leurs propriétaires et leur territoire à l’aide de ces glandes en s’y frottant contre. On ne sait pas s’il s’agit d’une question de confort ou d’un besoin de possession. La plupart d’entre nous le prennent comme un signe d’affection !

7. L’horloge interne des chats

Tout comme nous, les chats ont une horloge interne qui leur indique quand se reposer, jouer ou chasser. Les chats sont bien connus pour réveiller leurs propriétaires quand ils se lèvent, souvent beaucoup trop tôt ! Il s’agit peut-être d’un comportement naturel, ils ont besoin de bouger le matin et de faire la sieste l’après-midi avant d’aller chasser en soirée.

Leur horloge interne leur rappelle aussi quand c’est le temps d’aller manger. La majorité des chats sont nourris deux fois par jour et des études ont démontré qu’ils produisent des sécrétions digestives quand c’est bientôt l’heure du repas.

D’autres études ont découvert que l’horloge interne des chats est gouvernée par la lumière du soleil et que les chats qui vivent dans un noir ou une lumière constante (comme près des pôles) perdent leur routine et commencent à se comporter de façon un peu étrange.

Pour résumer, nos amis félins disposent de sens hors du commun. Malgré leurs airs détendus quand ils font la sieste sur la terrasse, ils n’en reçoivent pas moins un flot d’informations constantes du monde qui les entoure.

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on May 4th, 2021 by juliakretzner