Omlet Blog France

Category Archives: Hiver

Pourquoi les pattes des poules ne souffrent-elles pas du froid en hiver ?

En regardant les poules gratter le sol gelé ou se pavaner dans la neige, on peut se demander comment elles arrivent à garder leurs pattes au chaud. Après tout, il s’agit d’une partie de leur corps dépourvue de plumes qui protègeraient du froid (à moins que vous n’ayez une race à pattes couvertes de plumes comme la Cochin, la Brahma ou la Soie).

Étonnamment, la réponse à la question « Comment gardent-elles leurs pattes au chaud ? » est: « Avec quelques astuces ! ». Leurs pattes maigres et découvertes ont des écailles, qui retiennent en partie la chaleur, mais elles peuvent aussi souffrir du froid si la poule reste trop longtemps immobile.

Et c’est là où le détail est important. Une poule garde ses pattes au chaud en se déplaçant, et en ne laissant pas ses pattes en contact avec le sol trop longtemps. Ces parties de leur corps perdent rapidement leur chaleur, mais la solution est assez simple.

Se percher est le moyen le plus efficace de retenir la chaleur. Une poule s’accroupit lorsqu’elle se perche et ses pattes sont repliées sous son corps bien au chaud. Si l’espace le permet, installez également un perchoir plat. Un morceau de bois de 10 cm de large permettra aux poules de se percher sans avoir à agripper le perchoir, ce qui, par temps très froid, empêchera leurs pattes de geler (les plus chanceuses se blottiront simplement dans un nichoir, qui est l’équivalent, pour les poules, d’une bonne couette !).

Mais bien évidemment, une poule affamée ne veut pas passer toute sa journée perchée; ainsi, même pendant les périodes les plus froides, elle sera souvent en contact avec le sol.

Les poules sur une patte

Comme beaucoup d’autres oiseaux, les poules aiment se reposer sur une seule patte, ce qui leur permet de replier l’autre membres sous leur ventre et le réchauffer. Ce comportement réduit la perte de chaleur globale et empêche leurs pattes de geler sur le sol glacé.

Un pot renversé, une bûche, une palette ou un autre espace légèrement surélevé – débarrassé de la neige ou de la glace – aidera les poules à relancer leur circulation, sans avoir à reprendre leur souffle sur le sol gelé. Comme tous les oiseaux et comme nous, les poules ont le sang chaud et la chaleur de leur propre corps exerce bientôt sa magie. En effet, avec une température corporelle moyenne d’environ 41°C, les poules peuvent rester actives par temps froid.

Le processus de réchauffement des jambes est également facilité par d’autres astuces. Lorsque les poules gonflent leurs plumes, ces dernières emprisonnent de petites poches d’air qui sont ensuite réchauffées par leur propres corps.

Certains éleveurs donnent à leurs poules un mélange de maïs et de céréales qui est plus long à digérer que des granulés standards ou que d’autres aliments pour poules. Une partie du processus de digestion consiste à produire de la chaleur – une sorte de bouillotte interne !

En général, les poules mangent plus de nourriture pendant les mois d’hiver, car elles dépensent plus d’énergie pour se maintenir au chaud. Certains éleveurs aiment compléter leur alimentation avec des protéines ou un peu de graisse, afin de renforcer leur apport en calories durant l’hiver. La graisse retient la chaleur, et la poule tout entière en profite – pas seulement les pattes (qui resteront toujours aussi minces !)

Les aider à se réchauffer

Vous pouvez aider vos poules à garder leurs pattes au chaud en veillant à ce que le poulailler soit propre et sec. Déblayez la neige qui s’y est accumulée et gardez une couche de paille sur le sol pour isoler. Vous pouvez donner aux oiseaux une protection supplémentaire en isolant le poulailler – même si une aération doit être maintenue pour permettre aux gaz libérés par les fientes des oiseaux de s’échapper.

Vous pouvez installer une porte automatique pour maintenir les espaces intérieurs confortables. Il existe également des chauffages, mais seuls ceux conçus pour être utilisés dans des poulaillers doivent être utilisés. Il est également préférable de ne les faire fonctionner que si la température descend en dessous de -5°C, au risque que vos poules s’habituent à être tout le temps bien au chaud, ce qui pourrait être désastreux si le chauffage tombe en panne et que les oiseaux sont soudainement exposés au froid. Les volailles qui ont été élevées dans la chaleur peuvent mourir d’un choc thermique.

Un poulailler doit être protégé des courants d’air, mais sans être totalement étanche, car la ventilation est importante pour garder vos poules en bonne santé. Pendant la journée, un endroit abrité dans l’enclos ou le jardin les aidera à se reposer et à réchauffer leurs longues pattes.

Les poules sont étonnamment robustes et, bien qu’elles soient exposées aux intempéries, leurs pattes sont capables de supporter toutes les intempéries d’un hiver ordinaire. Du moment qu’elles peuvent se réchauffer les pattes sur un beau perchoir de temps en temps…

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Hiver


Comment La Météo Peut Aider Ceux Qui Gardent Des Poules

Alors que la plupart des gens vérifient la météo afin de planifier les activités ou tenues de la semaine, pour ceux qui ont des poules, les prévisions météorologiques servent à préparer le poulailler pour que les poules soient aussi confortables que possible.

Qu’il neige ou fasse grand soleil, que le temps soit sec ou pluvieux, le bulletin météo matinal, ou bien une appli sur votre téléphone, vous donne toutes les infos nécessaires que vous ne pouvez pas deviner.

🌡 TEMPÉRATURE 🌡

Tout d’abord, l’indice le plus évident : les prévisions de température pour les 10 jours à venir. Suivant la saison, cela peut être super pratique, ou alors complètement inutile si celles-ci changent à tout-va. Mais regardons à ce qu’on peut y faire.

En hiver, si les prévisions de températures sont en dessous de zéro degrés celsius sur plus de 5 jours de suite, ou bien si la température est proche du gel et vous n’avez que quelques poules dans le poulailler, pensez à attacher une Couverture Thermique à votre Eglu et donnez à vos poules un petit coup de pouce pour qu’elles restent au chaud, sans compromettre la ventilation du poulailler.

Pendant les mois chauds de l’été, lorsque les températures peuvent grimper au-delà des 30 degrés celsius dans certains endroits, il est conseillé de placer votre poulailler dans un coin ombragé durant les heures les plus chaudes. Veillez quotidiennement au bien-être de vos poules en vérifiant qu’elles ne souffrent pas de la chaleur. Si votre poulailler est attaché à un enclos ou bien à l’intérieur d’un enclos sécurisé, vous pouvez laisser la porte ouverte pendant la nuit pour augmenter le flux d’air frais, sans que vos poulettes ne soient exposées aux prédateurs.

☀️ SOLEIL ☀️

Lorsque le soleil brille, il est tentant de recouvrir l’enclos d’une bâche pour protéger les poules du soleil. Cependant, cela peut produire l’effet inverse : au lieu de créer un ombrage rafraîchissant, la bâche créé un tunnel de chaleur, un peu comme une serre.

Il convient de les laisser dans un endroit ombragé, en protégeant un côté de l’enclos du soleil. Si vos poules sont en plein air pour la plupart de la journée, faites-en sort qu’elles aient accès à un coin d’ombre dans le jardin, et que leur nourriture et abreuvoir soient aussi à l’ombre.

❄️ NEIGE ❄️

Alors que certains se réjouissent des premiers flocons, pour d’autres, l’idée d’une alerte neige n’est pas aussi drôle. Il est alors peut-être temps de protéger votre poulailler avec une bâche transparente afin d’empêcher le sol de l’enclos de se recouvrir de neige. Si la neige est là pour durer, il est conseillé de préparer le poulailler aux conditions climatiques, par exemple en rapprochant le poulailler de la maison pour que vous puissiez veiller sur vous poules plus facilement, et aussi pour que la maison elle-même protège l’enclos et le poulailler. Pendant les périodes de neige, gardez le plumage de vos poules au sec, et enlevez les blocs de glaces qui se seraient formés sous leurs griffes. Ajoutez un peu plus de litière et de nourriture : cela les aidera à rester au chaud.

Si vous avez le temps, vérifiez l’efficacité de votre poulailler face au grand froid. Si vous avez un poulailler en bois, vérifiez-en l’étanchéité et l’isolation. Si vous n’avez pas confiance en votre poulailler en bois, il est peut être temps d’opter pour un modèle alternatif en plastique durable, tel que leGrand Poulailler Eglu Cube. Son isolation double paroi fonctionne sur le même principe que le double vitrage de vos fenêtres, laissant à l’extérieur le froid en hiver, et la chaleur en été. Le matériau plastique est imperméable et super facile à nettoyer (particulièrement souhaitable en hiver !).

☁️ NUAGES ☁️

Le plus monotone de tous les temps, mais qui apporte souvent un moment de répis entre les autres extrêmes. En hiver, les journées nuageuses sont souvent synonymes d’un radoucissement et vous donnent l’opportunité de nettoyer le poulailler et offrir un bon check-up à vos poules. Cela vous permet aussi de préparer le terrain pour les jours à venir, suivant les prévisions météo.

🌧 PLUIE 🌧

Les prévisions ne sont pas toujours exactes quant à l’heure et la quantité de pluie à venir, mais si les chances de grosses averse sont de 90%, il serait avenant de couvrir votre enclos. Si le sol sous le poulailler et dans l’enclos est particulièrement boueux et humide, il est envisageable de les déplacer dans un coin plus sec si possible, dans un coin d’herbe verte, ou bien de recouvrir le sol de copeaux de bois pour que l’enclos ne se transforme pas en marécage !

💨 VENT 💨

Le besoin de prendre des mesures face au vent dépend des prévisions de vitesse. Des vents légers, moins de 50 km/h, ne devraient pas demander pas de précautions particulières. Vous pouvez ajouter un paravent autour de la base du Grand Poulailler Eglu Cube et sur le côté le plus exposé. Cependant, en cas de grands vents, la pire chose à faire est d’envelopper l’enclos, en particulier un Grand Enclos pour Poules, avec des bâches du haut en bas. Le grillage des enclos permet au vent de passer sans abîmer la structure. Une bâche transparente dans la base de l’un des coins donnera suffisamment de protection à vos poules. Si vous recouvrez tout l’enclos, le vent s’y engouffrera et cela augmentera la possibilité que la structure bouge ou même décolle.

Si vous poules sont dans un petit enclos attaché au poulailler, nous vous recommandons de le déplacer là où il sera le mieux protégé du vent et des débris volants, par exemple contre un mur en dur. Les roues de l’Eglu permettent de déménager facilement le poulailler suivant les aléas météorologiques et les conditions de votre jardin. Si vous gardez vos poules dans le poulailler Eglu et non pas en plein air durant ces périodes dangereuses, pensez à ajouter des jouets et des distributeurs de nourritures pour qu’elles ne s’ennuient pas ! Par exemple les Jouets à Picorer ou bien des perchoirs.


No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Été


Comment La Porte Automatique Vous Facilitera La Vie À Vous Et À Vos Poules Cet Hiver

Nous avons beaucoup à apprendre des poules. Elles se couchent tôt, et une fois rentrées, elles se blottissent les unes contre les autres pour rester au chaud. Pas de chamailleries pour aller se coucher ! En conséquence, elles sont fraîches comme des gardons dès que le soleil pointe son nez.

Le problème étant qu’il n’y a pas souvent d’humains debout aux aurores pour ouvrir la porte du poulailler et laisser les poules vaquer à leurs besognes de grattage, picorage, et ponte. De même, vous n’êtes pas forcément sur place au moment où elles vont se coucher quand il fait noir et froid au milieu de l’hiver.

Une porte ouverte laisse entrer le froid, et à moins que votre poulailler et enclos ne soit super sécurisé, quelques visiteurs à quatre pattes mal-intentionnés sont libres de passer par là…

“Quelqu’un Devrait Inventer Une Porte Automatique Pour Poulailler…”

Heureusement, le système de sécurité anti-courants-d’air-anti-indésirables a déjà été inventé. La Porte Automatique Omlets’attache directement aux poulaillers Eglu Cube. Mais elle peut aussi bien s’installer sur d’autres modèles : La Porte Automatique fonctionne aussi avec toute sorte de poulailler, grâce à son design unique et universel qui permet d’installer la porte sur n’importe quel habitat utilisé par vos poules.

Tout comme nombreuses inventions de pure génie, les radios ou lampes à manivelle, ou bien les lampes de jardin à énergie solaire, le mécanisme de la Porte Automatique Omlet est très simple. La Porte Automatique fonctionne à piles, et comprend un minuteur ainsi qu’un détecteur de luminosité afin d’assurer un maximum de luminosité et de contrôle. La Porte Automatique ne se bloquera pas lorsque les températures gèleront : celle-ci a été testée à -20 degrés Celsius (-4 degrés Fahrenheit).

la Porte automatique est aussi très facile à installer. Son écran de contrôle LCD est indépendant de la porte, et peut donc être placé à l’endroit idéal pour assurer la fonctionnalité du détecteur de luminosité.

Une fois fermée, la porte est très sécurisée. Sans système de corde et poulie, et avec un joint étanche, impossible pour les créatures affamées d’ouvrir la porte au beau milieu de la nuit. Pas de sandwich au poulet !

Installer La Porte Automatique

Si vos Poules ont un poulailler Omlet Eglu Cube Version 2 ou bien un poulailler en bois, la Porte Automatique est fournie avec tout ce dont vous aurez besoin. Vous aurez simplement besoin de certaines attaches supplémentaires si vous souhaitez attacher la Porte Automatique à l’Eglu Cube version 1, un Enclos Omlet ou bien un environnment avec un grillage traditionnel.

Le tableau de bord et le détecteur de luminosité s’attachent grâce à un câble ultra robuste, afin que vous puissiez les placer au meilleur endroit possible au niveau luminosité du jour. Mais le détecteur ne veut pas dire que vos poules doivent obligatoirement être rentrées avant le coucher du soleil. Vous pouvez le programmer à fermer la porte une heure après, ou bien suivant l’heure habituelle de coucher de vos poules. De même la porte peut être programmée à s’ouvrir une heure après le lever du soleil si vos poules préfèrent prendre leur temps le matin. Ceci est particulièrement pratique pendant les périodes de grand froid : les poules souhaiteront rester au chaud aussi longtemps que possible avant de s’aventurer dans le matin frisquet.

La porte ne s’ouvrira pas pendant la nuit, même si des pleins phares, des lampes de sécurité ou bien des lampes de poches ultra lumineuses pointent vers le poulailler ou le détecteur. La Porte Automatique a été conçue pour ignorer ces éclairages brefs, et ne s’ouvrira que sous un éclairage constant pour une durée que vous déterminez en programmant le tableau de bord.

En gros, voici vos soucis de poules effacés pour cet hiver.

Il est possible qu’un membre de votre famille se porte volontaire pour monter la garde et ouvrir et fermer le poulailler chaque jour à l’aurore et à l’aube durant les mois d’hiver. Vous en avez de la chance, voici un dévouement complet aux poules !

Pour les moins chanceux, la Porte Automatique fait tout le travail quand vous avez mieux à faire. Enfin, soyons honnêtes, ça vous donne une bonne excuse et la tranquillité d’esprit de faire une grasse matinée bien méritée sans avoir à vous lever aux aurores et dans le froid pour ouvrir la porte aux poules !

Un NOUVEL Accessoire Pour La Porte Automatique

Votre Porte Automatique vous rend désormais la vie encore plus facile, grâce à la NOUVELLE Lampe de Poulailler. Cette lampe ultra pratique se branche sur le tableau de bord de la Porte Automatique et peut se programmer pour s’allumer 5 minutes avant la fermeture de la porte, afin d’encourager vos poules à aller se coucher. La solution parfaite si vous avez quelques couche-tard parmi vos poules !

Vous pouvez utiliser la Lampe de Poulailler en mode manuel pour donner un peu de luminosité au poulailler ou à l’enclos, ce qui est idéal pour pouvoir jeter un oeil sur vos poules, ou bien pour pouvoir s’occuper des poules sans être dans le noir complet une fois la nuit tombée. Le câble entre le panneau de bord et la lampe mesure 2 mètres de long, vous pouvez donc placer la lampe là où elle vous convient le mieux.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Hiver


Les Poules et Les Variations Climatiques Des Saisons

Les poules de basse-cour passe la plupart de leur vie à l’extérieur. Cela signifie qu’elles doivent s’adapter à tout ce qui se passe durant l’année, que ce soit des étés torrides, des hivers rudes, ou bien des averses tout au long de l’année.

Ce sont des bêtes plutôt coriaces, et elles s’adaptent sans broncher. Toutefois, vous pouvez leur rendre la vie plus facile de mille et une façons tout au long des saisons.

Hiver

C’est la période de l’année la plus difficile pour tout animal vivant à l’extérieur. Les inconvénients surpassent les avantages, mais grâce à l’aide de leur super-humains, les poules s’en sortent généralement très bien.

  • Bien que les poules s’adaptent au froid, le mélange froid ET pluie ne leur convient pas du tout. Protéger l’enclos avec l’une des en protection supplémentaire aidera enormément. Garder les poules dans un bien isolé est un bon début.
  • Conserver les pieds des poules au sec quand il pleut en recouvrant le sol de l’enclos avec des copeaux de bois.
  • Les poules rentrent normalement au poulailler au crépuscule. Mais en hiver, il est possible que vous trouviez vos poules à picorer après la nuit tombée. Si vos poules ont tendance à s’aventurer dans le noir, un gilet de signalisation pour poules vous aidera à les voir dans le noir, et aussi les rendra visible à quiconque, au cas où elles s’aventurent au-delà de votre jardin. Ces gilets les gardent aussi bien au chaud, un double avantage en hiver.
  • Les perchoirs permettent aux poules de se regrouper et de se tenir chaud, un atout essentiel les nuits d’hiver. Un perchoir permet aussi aux poules de garder les pattes au sec, et donc au chaud.
  • si les températures restent en-dessous de zéro, mettez un peu de vaseline sur leur crête et leur caroncule, pour prévenir des engelures.
  • Gardez un oeil sur les signes de toux, éternuement, léthargie, ou tout autre signe de maladie. Une poule de faible constitution est très susceptible au froid.
  • Le nombre d’oeufs pondus va baisser, mais ça ne veut pas dire que vous n’aurez pas d’oeufs du tout. Trois poules devrait pondre environ huit oeufs en tout dans les mois les plus froid, mais cela peut varier.
  • Faites en sorte que les poules aient une nutrition saine et ajoutez-y quelques Vitamines et fortifiants pour booster leur système immunitaire.
  • L’eau gèlera, soyez-donc prêt à briser la glace et ayez des abreuvoirs de rechange au cas où tout soit geler.
  • d’un point positif, l’hiver tuera tous les poux rouges qui traînent dans le poulailler et l’enclos !

Printemps

Lorsque les jours s’allongent, vos poules recommenceront à pondre un peu plus. Le jardin reprend vie, et les poules trouvent de quoi gratter au sol.

  • Les renards seront affamés après une période hivernale de jeûne intermittent, faites donc en sorte que votre poulailler et votre enclos soient bien sécurisés. Les Portes Automatiques Pour Poulailler assureront que les poules ont à l’intérieur et à l’extérieur au bon moment, et empêchera les prédateurs de pénétrer durant la nuit.
  • Avec le soleil, ce sont aussi les poux rouges qui sont de retour…désinfecter votre poulailler avant que ça ne dégénère !

Été

C’est vraiment formidable de voir vos poules glousser et gratter pendant un hiver glacial, et puis de les voir autant heureuses avec 20 degrés de plus. Le problème de l’été, c’est trop de soleil. Mais avec un ombrage suffisant dans le jardin, vos poulettes apprécieront le temps ensoleillé autant que vous. Un poulailler qui donne de l’ombre, comme par exemple l’espace sous l’Eglu Cube ou l’Eglu Up, est idéal pour les mois d’été.

  • Gardez le niveau d’eau bien rempli, car vos poules boiront plus s’il fait chaud.
  • En cas de vague de chaleur, offrez-leur des friandises fraîches, comme par exemple des tranches de pastèque ou des cubes de fruits et légumes gelés.
  • Prévoyez un bain de poussière – soit dans un coin de terre du jardin, soit dans un bac dans l’enclos. Un vieux bac à litière pour chat est parfait.
  • Empêchez les poules de vouloir couver leurs oeufs en les récoltant quotidiennement. L’envie de couvaison est normal pour les poules en cette période de l’année.

Automne

Bien que l’été soit fini et que l’hiver pointera bientôt son nez, les poules adorent l’automne. Il y a pleins de vers bien dodus qui se grattent facilement dans la terre humide et les feuilles. Si vous avez des arbres fruitiers, les fruits trop mûrs qui tombent d’eux-mêmes sont des trésors pour vos poulettes !

  • Les poules muent assez souvent en cette période, elles ont donc besoin d’une alimentation particulièrement saine pour rester en bonne santé et se laisser un nouveau plumage avant l’hiver. Un peu de Vitamines et fortifiants ne pourront pas leur fair de mal, ainsi qu’un peu de Vinaigre de cidre de pomme dans leur eau les aidera à développer un plumage des plus brillant et soyeux.

Les poules demandent une attention spéciale tout au long de l’année. Heureusement, elles vous rendent la tâche facile en gambadant joyeusement toute l’année durant.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Été


Comment Garder Mes Lapins Au Chaud Cet Hiver ?

Nombreux sont les gens qui rentrent leurs lapins à l’intérieur pendant les mois d’hiver. C’est en effet un moyen infaillible de les aider à supporter les rudes températures. Mais est-ce nécessaire ? Après tout, les lapins sauvages passent l’hiver sans réclamer de chauffage central.

Il y a cependant une grande différence entre les lapins sauvages et nos animaux de compagnie : les lapins sauvages vivent dans des terriers, protégés des éléments bien emmitouflés dans leurs garennes. Les lapins domestiques n’ont pas accès à ce haut niveau de confort souterrain, et il vous revient donc la charge de reproduire ces conditions par d’autres moyens.


Le plus important pour la vie souterraines est l’isolation. Tout comme les igloos créent un espace relativement chaud dans un environnement froid, un terrier présente un espace bien isolé avec une température constante. On ne peut pas dire qu’il y fasse particulièrement chaud, mais la température peut monter grâce aux boules de poils qui l’habitent, ainsi qu’aux herbes sèches et du terreau bien serré.

L’isolation d’un clapier peut être renforcée en ajoutant une couche de litière et de paille. L’enveloppe papier souvent utilisée comme base de litière pour absorber l’urine devient humide très vite. Et donc devient très froid, et peut même geler si les températures plongent. Par grand froid (en-dessous de zéro), changez le papier tous les jours.

Le plus important pour le confort par temps froid est le foin. Doublez, voire triplez la quantité habituelle dans leur coin dodo, et ils auront bien chaud toute la nuit.

Les Clapiers Ne Sont Pas Tous Égaux

Un vieux clapier en bois avec des brèches et des fentes par lesquelles le vent peut s’engouffrer sera bien moins confortable qu’une bâtisse qui protège contre le vent. Le clapier idéal comprend une isolation toutes saisons, comme par exemple le Eglu. Bien entendu, une épaisse couche de foin sera toutefois nécessaire.

Il y a un moment où le froid est quand même dangereux. Si les températures s’aventurent au-dessous de -5C les lapins sauvages s’installent et se blottissent les uns contre les autres pour se tenir chaud et conserver leur énergie. Dans le clapier d’un jardin, les lapins auront du mal à s’adapter à de telles températures. Les lapins ne gèrent guère des températures constantes au delà des -5C, même dans un clapier bien isolé comme l’Eglu.

Dans ce cas de températures extrêmes, deux choix se posent à vous : faites rentrer les lapinous à la maison, ou bien placez un heat pad dans le clapier.

Installer le clapier dans un coin à l’abri du vent et des intempéries sera aussi un fort atout.

Confronter Le Gel

Les biberons pour lapins gèlent facilement lorsque les températures plongent. Vous pouvez réduire le risque de gel en enveloppant le biberon dans du matériel isolant (le papier à bulle fonctionne très bien). Le biberon fourni avec le Clapier Eglu par exemple, est déjà isotherme. Mais même une bouteille isotherme peut geler quand il fait vraiment grand froid. Assurez-vous aussi que l’embout lui-même ne gèle pas en remplaçant les biberons plusieurs fois par jour. Il vaut donc mieux avoir quelques bouteilles de rechange.

le clapier en lui-même peut être rendu plus confortable en ajoutant de l’isolation extérieure. Une couverture thermique températures extrêmes est bien mieux qu’une couverture épaisse, cette dernière devenant rapidement humide et froide.

Si la météo vous force à rentrer vos lapinous à l’intérieur, gardez-les au chaud jusqu’à ce que l’air se radoucisse vraiment dehors. Il n’est pas bon pour la santé des lapins de constamment changer d’environnement du chaud au froid et inversement.

Manger Et Rester Au Chaud

les lapins d’extérieur, tout comme les autres petits mammifères amenés à supporter les aléas des saisons, ont un besoin nutritionnel supplémentaire en hiver. Ceci afin de réguler leur chauffage intérieur à la bonne température. Les humains ont tendance à oublier que la nourriture que nous mangeons convient en grande partie à nous garder au chaud depuis l’intérieur, comme tous les mammifères à sang chaud, plutôt que les reptiles ou poissons à sang froid.

Un lapin qui a froid tremblera. Si malgré vos efforts d’isolation vous remarquez des tremblements dans le clapier, vous devez intervenir. Vous avez le choix entre le coussin chauffant, ou bien l’intérieur.

N’oubliez pas cependant que les lapins adorent avoir accès à l’extérieur. Ils sont plutôt résistants et vous n’avez pas à les enfermer jusqu’au printemps. Dès que la période de grand froid est passée, ils peuvent regagner leurs quartiers dans le jardin.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Hiver


Comment l’Eglu Garde Vos Poules Bien Au Chaud En Hiver

Durant l’hiver, l’un des soucis les plus commun de nos clients est le suivant : «L’Eglu va-t-il garder mes poules bien au chaud ?» Dans ce blog, nous expliquons la science qui se cache derrière la conception très pointue de l’Eglu, qui assure un petit nid douillet à vos belles poulettes pendant la saison hivernale.

Insulation

L’air est un isolant thermique incroyable. La chaleur est conduite entre les aires plus chaudes et les aires moins chaudes. Les molécules plus chaudes vibrent rapidement et entre en collision avec d’autres, en transmettant de l’énergie. Si le matériau que la chaleur essaie de traverser (dans ce cas la chaleur émise par les poules à l’intérieur du poulailler) a moins de molécules, il devient plus difficile à la chaleur de la traverser. C’est le cas notamment de l’air, et c’est pourquoi l’air est fréquemment utilisé comme isolant dans la fabrication de murs, fenêtres, ustensiles de cuisine, et gourdes… et même les poulaillers !


Le système unique des double-murs de l’Eglu capture l’air dans une “poche” entre le mur interne et le mur externe, pour utiliser au maximum les propriétés naturelles de l’air. Cette solution empêche l’air froid de pénétrer à l’intérieur, et l’air chaud reste dans le poulailler. Ce même processus permet aussi aux poules de rester au frais dans le poulailler en été, en empêchant l’air chaud d’entrer à l’intérieur.

Ventilation

Un élément peut-être encore plus important que l’isolation du poulailler est sa ventilation. Sans une bonne aération, vous encourez le risque soit d’avoir des courants d’air si le poulailler a des bouches d’aération mal placées, ou bien des trous et ouvertures trop grandes, ou bien une accumulation d’humidité si le poulailler est trop isolé. Dans les deux cas vos poules auront froid pendant les nuits froides, ce qui peut conduire à des maladies respiratoires très déplaisantes.

Les Poulaillers Eglu sont conçus pour laisser l’air passer dans le poulailler sans créer de mauvais courants d’air pour les poules. Les bouches d’aération sont placées de façon à ce que vos poules ne sentent pas l’air passer à travers le poulailler, mais l’air chaud qui s’évapore des animaux et des excréments se faufilera à travers les bouches d’aération et empêchera toute humidité.

Comment les poules se maintiennent au chaud

Les poules, tout comme de nombreux autres oiseaux non migrateurs, ont une couverture duveteuse sous le plumage visible qu’elles peuvent ébouriffer pour créer des poches d’air tout près du corps. Cela retient la chaleur, et les maintient bien au chaud durant l’hiver.

Les poules ont aussi un métabolisme de base élevé qui s’accélère encore plus pendant l’hiver, ce qui les aide à maintenir leur température corporelle. Voici pourquoi il est possible que vous deviez donner une ration supplémentaire pendant les mois d’hiver.

Les poules ont aussi le moyen de diminuer le flot de sang à leurs pattes nues pour minimiser la perte de chaleur. Les écailles sur leurs pieds et pattes capturent l’air chaud, et donc marcher sur la neige ou bien la glace ne leur pose que rarement des problèmes. Quand elles se perchent dans le froid, les pieds et les pattes sont emmitouflés sous le plumage bien chaud, et parfois même les poules cache leur tête sous leur aile pour encore plus de chaleur.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Hiver


10 Choses À Ne Pas Faire En Hiver Si Vous Avez Des Poules

1. N’enfermez pas vous poules dans le poulailler

Les poules sont des animaux d’extérieur et sont réputées pour leur capacité à surmonter des températures extrêmes. Sous leur plumage visible, certains oiseaux dont les poules ont une couverture duveteuse qu’ils peuvent “gonfler” afin de se fabriquer une isolation supplémentaire et les garder bien au chaud.

Les poules gardées au poulailler s’ennuieront vite et tourneront vite en rond. Même si vos poules vous surprennent en choisissant de gambader dans le froid polaire, laissez-les faire ce choix et donnez-leur l’occasion de se dégourdir les pattes.

Assurez-vous que vos poules aient un coin à l’abri des intempéries dans un enclos ou bien un coin de jardin où elles puissent gambader librement dehors. Omlet propose une sélection de bâches, idéales pour offrir cette protection. Les bâches transparentes sont parfaites pour l’hiver car non seulement elles protègent vos poules des intempéries, mais elles laissent passer la lumière du jour. Couvrez un bout de terrain avec de la paille pour prévenir de la boue, et installez un ou deux perchoir pour que vos poules aient un endroit où se reposer durant la journée.

Fermez le poulailler pour la nuit une fois toutes les poules rentrées, ou bien laissez-en le soin à la Porte Automatique Pour Poulailler Universelle. Si vos poules restent éveillées tard le soir, vous pouvez installer une Lampe de Poulailler pour les inciter à aller au lit.

2. N’essayez pas de compenser une mauvaise isolation en bloquant le poulailler

Un poulailler bien isolé, tel les Poulaillers Eglus, garderont vos poules bien au chaud durant l’hiver en utilisant la chaleur émises par les poules, tout en empêchant le froid extérieur de traverser les cloisons. Ces poulaillers sont aussi conçus pour laisser l’air s’écouler naturellement et éviter ainsi l’accumulation d’humidité, sans les mauvais courants d’air.

Les courants d’air et l’humidité empêchent les poules de rester au chaud et au sec et sont les ennemis jurés des gallinacés pendant l’hiver. Si le poulailler est trop isolé, l’humidité dû à l’évaporation de l’air émis par le souffle et les fientes des animaux n’a nulle part où aller. Cet environnement humide, et l’accumulation possible d’ammoniac, est très mauvais pour les poules, et peut conduire à des problèmes respiratoires plutôt néfastes.

Assurez-vous que votre poulailler a une ventilation adéquate, avec des bouches d’aérations qui ne souffle pas de l’air froid directement sur vos poules.

3. Ne chauffez pas le poulailler

Les poules s’adaptent très bien au froid et si vous chauffez le poulailler, elles ne s’y habitueront jamais. De plus, elles rechigneront à quitter le poulailler pour aller dehors et se dégourdir les pattes, prendre l’air frais et faire un peu d’exercice, choses dont les poules ont besoin pour être des poulettes heureuses et en bonne santé.

Mis à part le fait qu’un chauffage représente un risque d’incendie, vos poules deviendront aussi plus susceptibles de tomber malade sous le choc du froid si le chauffage était coupé pour quelque raison. C’est bien pire que d’avoir un poulailler un peu plus frisquet.

Si vous vous en faites quand même pour elles, songez à ajouter un peu de litère à la zone de ponte, ou bien ajoutez une bâche protectrice à votre Eglu.

4. Ne laissez pas les oeufs dehors trop longtemps

Bien que le poulailler Eglu garde vos oeufs bien au chaud, il y a toujours le risque que les oeufs égarés dans l’enclos ou le jardin ne gèlent. Les oeufs gelés ne sont pas forcément néfastes pour la santé, mais lorsque le contenu de l’oeuf gèle et se dilate, le risque de contamination bactérienne à travers les fissures de la coque augmente.

Ramassez les oeufs chaque fois que vous rendez visite à vos poules afin d’éviter que les jaunes ne gèlent.

5. Ne négligez pas l’eau

Comme c’est le cas pour tous les animaux, vos poules ont besoin d’eau fraîche à tout moment, même en hiver. Elles ne boivent pas autant pendant la période hivernale, et c’est même en partie problématique, car l’eau aura tendance à geler plus rapidement si les poules n’y touchent pas souvent.

Pendant la nuit, mettez l’abreuvoir à l’intérieur et ressortez-le le matin quand vous vous rendez au poulailler. Si les températures descendent à moins zéro durant la journée, vérifiez bien l’eau aussi régulièrement que possible, et brisez la glace ou changez l’eau si celle-ci a gelé.

Il y a plusieurs solutions possibles pour réchauffer l’eau. Omlet propose le Chauffe-Eau Eton qui se branche aisement sur une prise extérieure, mais il existe aussi des modèles à pile que vous pouvez utiliser avec votre abreuvoir. Assurez-vous bien que les poules ne puissent becqueter le réchaud.

Si la température extérieure reste aux alentours de zéro, vous pouvez faire flotter un objet sur l’eau (par exemple une balle de tennis). Le mouvement de flotte de cet objet empêchera la formation de glace sur l’eau, ou tout du moins ralentira le processus.

6. Ne remettez pas à plus tard le nettoyage du poulailler

Flâner dans le jardin en plein hiver est beaucoup moins attrayant, mais il faudra tout de même vous assurer que le poulailler soit bien propre. Il est probable que vos poules passent plus de temps à l’intérieur du poulailler en hiver et salissent plus en conséquence, il en vient à vous d’ajuster votre fréquence de nettoyage.

7. Pas besoin de limiter les activités

Les poules ne s’aventurent pas pour aussi longtemps qu’à leur habitude, et les possibilités d’amasser des vers et autres friandises sont bien évidemment plus limitées lorsque le sol est gelé ou recouvert de neige. Cela peut conduire à un ennui de la part des poules, qui peuvent développer des comportements agressifs tels que piquer les plumes ou bien manger les oeufs.

Assurez-vous qu’elles aient le plein d’activités dans leur enclos. La boutique en ligne Omlet contient de nombreuses idées pour occuper vos poules. Installez un Perchoir pour vos poules, ou essayez le drôle de jouet à picorer ou bien le distributeur de nourriture pour assurer une distribution progressive et rigolote de leur nourriture préférée. Ou même, si vos poules sont plutôt du genre audacieuses, pourquoi ne pas installer une balançoire qu’elles puissent s’amuser ensemble ?

8. Ne vous contentez pas d’horaires de repas identiques

Vous poules mangeront certainement plus en hiver, compensant pour leur besoin énergétique supérieur nécessaire à se garder au chaud. Donnez-leurs un peu plus, et assurez-vous que la nourriture ne gèle pas dans la mangeoire. Pour un petit encas éparpillez du maïs dans l’enclos ou le jardin dans le courant de l’après-midi. Cela augmentera leur apport calorifique, mais aussi leur apportera une activité fun de picorage.

Assurez-vous aussi qu’elles aient plein de gravier. Comme les poules n’ont pas de dents, elles en ont besoin pour digérer leur nourriture. Durant le restant de l’année, elles trouvent des petits cailloux qu’elles picorent autour du jardin, mais si le sol est gelé, la tâche leur est rendue difficile.

9. N’oubliez pas les crêtes et caroncules

Tous les gallinacés, mais plus particulièrement les espèces aux crêtes et caroncules généreuses, risquent les engelures sur ces parties qui sont plutôt sensibles. Ceci n’est pas forcément dangereux en soi, et n’affecte en général que la pointe, mais cela peut s’avérer très inconfortable. Afin d’éviter tout désagrément, appliquez de la gelée de pétrole aux crâtes et caroncules pendant les périodes de grand froid.

10. N’ôtez pas les bâches quand il fait soleil.

Si vous avez pour habitude d’enlever les bâches protectrices de votre enclos à poules dès que le soleil pointe son nez, vous feriez peut-être bien de laissez les bâches en place pendant la période hivernale. Les bâches transparentes plus particulièrement transformeront un coin de jardin en solarium et vos poulettes adoreront avoir un endroit chaud où se prélasser pendant quelques instants. Les bâches protègent aussi contre le vent. Nous vous recommandons donc de garder vos bâches en permanence pendant l’hiver.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Hiver


Astuces Sécurité Neige Pour Nos Amis Les Animaux

La neige apporte beaucoup de joie à toute la famille, mais quant à nos animaux, il y a certaines mesures à prendre pour assurer leur santé et bien-être (mme s’ils adorent la neige !). Lisez nos conseils spécial neige, et assurez-vous d’être prêts à affronter l’hiver…

Séchez les fourrures humides et les plumes

Jetez un oeil sur les animaux d’extérieur plusieurs fois par jours pendant les périodes enneigées et assurez-vous qu’ils n’ont pas trop pris d’humidité. Une fourrure ou des plumes humides prendront bien plus de temps à sécher pendant les périodes de froid, ce qui peut les empêcher de se réchauffer. Les animaux d’intérieur devront aussi être séchés avec une serviette après avoir pris l’air.

Nettoyer la glace des pattes

Chez les chiens et les chats en particulier, la neige peut se compacter entre les coussinets et se transformer en véritables blocs de glace qui font très mal. Utilisez une serviette ou bien le gant de séchage pour bien enlever tous les blocs de neige et sécher leurs pattes. Prenez aussi garde lors de vos balades enneigées avec votre chien, car le sel utilisé pour sabler les route peut être toxique. Assurez-vous qu’ils ne s’arrêtent pas pour manger la neige sur le bord des routes, et nettoyer bien leurs pattes une fois rentrés chez vous.

Surplus Alimentaire

la plupart des animaux utiliseront plus de calories en hiver, surtout s’il fait très froid et qu’il neige. Ils bénéficieront dès lors d’un peu plus à manger. Ils seront bien évidemment contents d’avoir un peu de surplus à se mettre sous la dent, mais ne soyez pas tenté de trop leur en donner. Un apport nutritif leur fera le plus grand bien.

Litterie Supplémentaire

les animaux d’extérieur auront besoin de plus de litterie sèche dans leur poulailler ou cage, afin de s’y blottir et se garder bien au chaud. Assurez-vous aussi que leur chez-eux est bien ventilé pour que l’air frais continue de passer, et pour éviter les problèmes de santé.
Les animaux d’intérieur apprécieront aussi une couverture supplémentaire ou bien une cabane confortable pour dormir.

Les Risques Potentiels

Si votre chat aime prend plaisir à aller dehors par n’importe quel temps, soyez vigilants face à l’intoxication par antigel. Les symptômes incluent vomissement, crise ou syncope, ou encore problèmes de respiration. Appelez le vétérinaire aussitôt si vous pensez que votre chat est malade. Un enclos d’extérieur pourrait aussi être une solution pour qu’il puisse jouer dehors en toute sécurité.

N’oubliez pas les oiseaux du jardin !

Versez de l’eau dans une assiette creuse ou bien un plat et placez-y un objet flottant (par exemple un canard en plastique !) pour que l’eau bouge et ne gèle pas. Placez-le tout dans le jardin. Des graines supplémentaires pour oiseaux ne serait pas de refus non plus !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux


Pourquoi Mes Poules Ne Pondent-Elles Pas ?

Quand on adopte des poules, on le fait souvent en premier lieu pour avoir des œufs frais tous les matins. Donc lorsqu’elles ne nous fournissent pas ce qu’on attend d’elles, cela peut être à la fois déconcertant, inquiétant et quelque peu frustrant.

Le plus souvent, il faut se dire que tout vient à point à qui sait attendre. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les poules ne pondent plus, mais l’âge de l’oiseau est le facteur le plus courant. Les poules ne pondent pas avant d’avoir environ six mois. Cela dépend aussi de la race de la poule : certaines, comme les Australorps, les Golden Comets ou les Leghorns peuvent commencer à pondre jeunes, souvent entre 16 et 18 semaines. Avec des poules plus grosses comme les Orpingtons, les Plymouth ou les Wyandottes, vous devrez parfois attendre huit mois avant qu’elles ne pondent leurs premiers œufs.

La période de l’année est aussi un facteur déterminant. Les poules qui arrivent à maturité en automne ou en hiver peuvent ne pas pondre avant l’arrivée du printemps. Ceci peut également expliquer pourquoi une poule arrête de pondre : la plupart des races de poules réduisent leur production d’œufs quand il fait trop froid, voire la mettent totalement en pause.

Comme une envie de couver

Parfois, une poule peut décider de s’asseoir et d’attendre que son œuf éclose. C’est une très bonne chose si vous prévoyez d’avoir des poussins car la poule se fera une joie de couver l’œuf pendant les trois semaines requises. C’est en revanche beaucoup moins pratique si vous voulez optimiser la production d’œufs.

Vous pouvez laisser la poule jouer la couveuse pendant trois semaine, après quoi elle reprendra son activité de pondeuse, ou la décourager gentiment d’endosser ce rôle. Un sac à glaçons placé à l’endroit où elle couve peut faire l’affaire. Certains propriétaires de poules recommandent de mettre la poule couveuse dans une cage avec de l’eau et de la nourriture. Comme elle ne se sentira pas à son aise, elle finira par renoncer à couver.

Les Changements – L’Age Et La Mue

Toutes les poules finissent par ne plus pondre. En général, une telle limite est atteinte au bout de la troisième année.

La plupart des poules font une pause en hiver mais aussi pendant leur mue. Cette période est assez radicale : pour la plupart des races, il s’agit de perdre ses plumes et de les renouveler en quelques jours. Certaines races auront une mue moins brutale et ne perdront que quelques plumes de temps en temps.

Pendant cette période, assurez-vous qu’elles soient bien nourries et ajoutez un peu de protéines à leur régime alimentaire habituel. Elles concentrent leurs efforts sur les nouvelles plumes, ce qui explique pourquoi elles pondent moins pendant la mue.

On en arrive donc à un autre point important : un régime alimentaire nutritif, avec de la nourriture riche et plein de calcium, est indispensable. Si les poules ne mangent pas suffisamment, elles produiront moins d’œufs.

Une Poule Malade Ne Pond Pas

Si votre poule n’est ni trop jeune ni trop âgée, qu’elle ne mue pas, qu’elle ne couvent pas et qu’elle n’économise pas son énergie en vue de l’hiver qui approche, une baisse de production d’œufs peut être le résultat d’une maladie. Les parasites (puces, mites, poux, vers…) peuvent créer un stress corporel qui impacte directement la fréquence de ponte.

D’autres facteurs de stress sont le harcèlement (entre poules), trop de manipulations (par les humains), une blessure, des enfants bruyants, la présence d’autres animaux dans le jardin ou un environnement malsain. Vous devez vous assurer que les poules vivent dans un endroit où elles sont heureuses et en bonne santé. Par exemple, un Poulailler Eglu et un enclos, le tout agrémenté de perchoirs, de mangeoire et de tout autre accessoire essentiel pourra faire l’affaire.

La liste des raisons potentielles ne s’arrête pas là. Lisez la section de notre guide consacrée aux maladies des poules pour y trouver un diagnostic plus précis et, si possible, un remède.

Les Œufs Disparaissent

Il est possible que vos poules assurent bel et bien leur rôle de pondeuses mais que vous ne puissiez pas trouver les œufs. Il y a deux raisons à cela. Les poules qui vivent en liberté s’acclimatent à leur environnement et trouvent souvent un endroit caché sous des buissons pour pondre plutôt que de le faire dans le poulailler.

Cherchez sous les buissons, dans l’herbe haute et dans tous les recoins de votre jardin. Si ça fait un moment que les œufs manquent à l’appel, ils devraient être quelque part dans la nature. N’oubliez pas de vérifier s’il sont frais en les plongeant dans un bol d’eau. S’ils se relèvent légèrement mais qu’ils restent au fond, ils ne sont plus très frais mais toujours comestibles. En revanche, s’ils flottent, c’est que la date limite de consommation a été dépassée !

Les œufs peuvent aussi disparaître si une poule les trouve à son goût. Cela dit, une poule qui mange des œufs est signe de surpopulation ou de malnutrition. Une fois qu’elle y a goûté, il peut être difficile de lui faire passer l’envie d’en manger et elle aura peut-être besoin d’être isolée pour qu’elle ne mange pas les œufs de ses congénères. L’isolation peut également la stresser légèrement et lui couper l’envie de pondre, ce qui peut par la même occasion lui faire perdre l’appétit pour les œufs.

Résumé : comment avoir une production normal d’œufs

Pas de panique – à moins que votre poule ne soit très vieille ou très malade, elle se remettra à pondre. Vous pouvez l’aider pendant cette période en vous assurant qu’elle ait bien tout ce dont elle a besoin. Le secret pour une bonne production d’œufs, c’est de la bonne nourriture, un environnement agréable, et de la patience !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Hiver