Omlet Blog France Archives: avril 2021

Les incroyables avantages des œufs pour la santé : pourquoi les œufs sont-ils bons pour vous ?

Les œufs, on les connaît sous plusieurs formes et cuisinés de différentes façons. On les intègre dans de nombreux gâteaux et on en fait de merveilleuses recettes. Mais connaissez-vous vraiment les avantages des œufs sur votre santé ? Vous avez entendu beaucoup de choses sur les œufs mais vous ne savez plus démêler le vrai du faux. Il est grand temps de rétablir la vérité !

Blanc ou jaune ? Quelle partie faut-il préférer manger ? Quelles vertues et autres bénéfices porte-t-on aux œufs ? Est-il vrai qu’il ne faut pas en abuser ? 

Démolissons d’abord les préjugés

“Manger des œufs provoque du mauvais cholestérol et peut engendrer des problèmes cardiovasculaires…” – préjugé des années 1980, avant que les scientifiques ne démontrent les avantages des œufs. 

L’œuf n’est pas la cause d’un mauvais cholestérol dans votre organisme. Le jaune d’oeuf contient en effet environ 200mg de cholesterol, ce qui en fait l’un des aliments qui en possède la plus grosse quantite. Toutefois ce cholestérol, une fois ingéré, ne reste pas dans l’organisme. Environ 25% du cholestérol qui se trouve dans les aliments consommés est absorbé par l’intestin. 

Le cholestérol sanguin, celui écrit sur vos analyses de prise de sang, est produit à environ 75% par le foie. Le cholestérol est le fruit d’une alimentation déséquilibrée, constituée d’aliments riches en gras saturés (matière grasse, beurre, fromage, charcuterie…), qui va engendrer une sur-fabrication du “mauvais cholestérol” par votre organisme. L’œuf n’en est encore une fois pas responsable. Votre organisme est simplement déréglé, notamment par une alimentation pas adéquate, et finit par produire plus de cholesterole qu’il n’en faut. 

Toutefois évitez de manger des oeufs frits ou des oeufs avec des tartines de beurre chaque matin. En combinant, les œufs avec des acides gras, vous avez de fortes chances d’augmenter votre taux de “mauvais cholestérol”. 

L’œuf n’est également de ce fait pas responsable des artères bouchées ni des problèmes cardiovasculaires. Tout est une question d’équilibre. La consommation d’œufs chez une personne en bonne santé peut aller jusqu’à 6 œufs par semaine. 

L’oeuf : une source fabuleuse de micro et macro nutriments

Tout d’abord, sachez qu’un œuf ne contient que 90 calories ! Ils font partie du groupe viande-poisson-œuf.

Que ce soit le jaune d’oeuf ou le blanc, l’oeuf est rempli de nutriments et de vitamines utiles au bon fonctionnement de votre organisme. L’œuf contient des caroténoïdes, antioxydants qui permettent de lutter contre les pathologies du vieillissement et notamment la vue. Mais pas seulement ! 

L’œuf est riche en protéines (2 œufs équivaut à 100g de viande), en vitamines A, D, E, K, B2 et N12 mais également en phosphore, magnésium, potassium et minéraux, de quoi maintenir votre corps en parfait état de fonctionnement.  Deux œufs à 90 calories chacun et vous pouvez faire une omelette ! Son effet coupe-faim en fait un aliment à intégrer à vos repas si vous désirez faire attention à votre ligne (toujours avec modération et avec une alimentation équilibrée à côté, bien entendu !). Il permet également d’entretenir les tissus musculaires. Les protéines sont impliquées dans le bon fonctionnement des muscles. 

La vitamine B présente dans les œufs participe au bon fonctionnement de votre cerveau : mémorisation et concentration.  

Les œufs peuvent être facilement consommés par les femmes enceintes, les nutriments présents dans les œufs dont la vitamine B9 aident à la croissance et au bon développement cérébral du fœtus. 

Les œufs contiennent du Zinc (permettant la régulation hormonale) et avec les protéines et les vitamines qu’ils fournissent, les œufs sont de véritables alliés pour vos cheveux ! Il existe d’ailleurs sur internet de nombreuses recettes pour prendre soin de vos cheveux à l’aide des œufs que vous avez sous la main. 

Petite astuce Omlet : un œuf, quelques gouttes d’huile d’amande douce (pas plus de 4) et une cuillère de miel et vos cheveux vous remercieront ! Laissez agir 10 mn et rincez abondamment. 

Et puis les oeufs, après tout c’est bon pour la santé mais c’est aussi bon gustativement parlant ! Déclinables de différentes façons, les œufs nous permettent de varier nos repas, de varier nos recettes, de varier entre le sucre et le salé. Que vous aimiez les oeufs au plat, mollets, à la coque, en quiche, en gâteau ou en crêpe, il y en a pour tous les goûts. 

Retrouvez d’ailleurs nos dernières recettes de gâteaux ici.

Comment choisir ses oeufs 

La teneur en nutriments peut varier légèrement suivant l’origine des œufs que vous consommez. La teneur en Omega 3 peut être plus faible si vous achetez vos œufs en provenance d’un élevage en cage plutôt que ceux provenant d’un élevage Bio. 

Que veut dire le marquage sur les œufs ? 

0 = élevage biologique

1 = élevage plein air

2 = élevage en liberté, en intérieur

3 = élevage en cage, avec nid et perchoir

Nous ne pouvons que vous recommander d’avoir des petites poules chez vous pour bénéficier d’oeufs frais tous les jours au réveil. Comme vous avez pu le constater, les œufs sont utiles pour votre organisme mais aussi pour des détails plus esthétiques comme les cheveux ! Les avoir sous la main, sans se soucier d’aller faire les courses, est un réel plaisir. 

Pour pouvoir aisément stocker vos œufs quotidien fournis par vos petites poules vous avez de nombreuses possibilités de rangements. Le présentoir et la rampe pour oeufs d’Omlet permettent d’avoir vos œufs parfaitement rangés et conservés par ordre de ponte. Cela vous assure d’utiliser toujours les plus vieux en premier et donc de ne faire aucun gaspillage. 

Astuce Omlet pour savoir si vos œufs sont encore frais : prenez un verre d’eau et mettez l’œuf à l’intérieur. Si il coule, l’oeuf est encore bon, si il flotte l’oeuf n’est plus frais et n’est pas à consommer. 

Les œufs sont donc dotés de plusieurs vertues et avantages et il est bon d’en consommer chaque semaine. La règle de l’équilibre dans l’assiette est primordiale pour avoir une alimentation équilibrée et saine tout en profitant de délicieuses recettes, il est encore grand temps de vous faire des Omlet (omelettes). 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Oeufs on April 29th, 2021 by emmaibadioune


Activités pour cochons d’Inde – comment amuser vos cochons d’Inde

Les cochons d’Inde sont des animaux sociaux, intelligents et joueurs – ils s’ennuieront rapidement s’ils ne sont pas assez stimulés. Ils auront besoin de suffisamment de jouets pour rester heureux et en bonne santé. Il leur faudra de tout, de jouets à mâcher, des jeux mentalement stimulants en passant par de l’exercice et de l’exploration. Garder vos cochons d’Inde heureux et amusés est facile, il vous suffit de suivre nos conseils.

Vous pouvez jouer avec vos cochons d’Inde sans problème. Tout d’abord, prenez en compte la personnalité de votre animal. Est-il d’un genre curieux ? Est-il timide ? Est-ce qu’il aime chasser une balle qui roule ? Est-ce qu’il aime mâchouiller des objets ? Bien connaître votre cochon d’Inde vous aidera à créer des jeux autour de ses activités préférées qui ne manqueront pas de le ravir. Attention de ne jouer que dans des endroits sûrs pour tout le monde.

Des repas amusants

Ne jetez pas la nourriture dans la cage ou dans l’enclos, exigez un peu d’effort de la part de votre cochon d’Inde s’il veut profiter de friandises. Servez-vous de notre distributeur de nourriture Caddi ou encore d’une broche de fruits pour éviter de laisser de la nourriture sur le sol tout en amusant vos cochons d’Inde. Vous pouvez aussi cacher la nourriture dans une réserve à foin ou dans un rouleau de papier ménage. Par exemple, placez un morceau de concombre au milieu du tube et bouchez les trous avec du foin. Vos cochons d’Inde devront manger la paille s’ils veulent arriver à leur friandise. Pour finir, vous pouvez simplement appeler vos cochons d’Inde avec leur nourriture dans votre main. Mais ne serrez pas trop, relâchez la friandise dès que vos animaux mordent.

Une autre façon d’occuper vos cochons d’Inde avec leur nourriture est d’attacher des fruits et légumes à une ficelle avec des pincettes. Ils devront faire un effort pour recevoir leurs friandises. La ficelle doit être relativement épaisse, sans quoi vos cochons d’Inde risquent de s’y emmêler et même de se blesser.

Vous pouvez aussi leur acheter des jouets à grignoter. Ils adorent mâchouiller donc quoi de mieux que de tels jouets pour les amuser ?

Et pourquoi ne pas en faire un jeu ? Attachez une friandise ou un jouet à une ficelle et traînez-le sur le sol pour que votre cochon d’Inde le chasse. Soyez un tout petit peu plus rapide que votre animal pour qu’il puisse le chasser. Il s’agit d’une excellente façon de leur donner un peu d’exercice tant au niveau mental que physique ! Faites attention à ce que votre cochon d’Inde ne s’emmêle pas dans la ficelle et n’avale pas de petits éléments.

Prenez soin d’offrir plus d’un type de nourriture à vos cochons d’Inde. Par exemple, en été ils aiment manger de l’herbe fraîche et des produits de saison comme du maïs. Un peu de variété leur fait du bien et peut les occuper différemment.‎

‎Obstacles, tunnels et tubes‎

‎Les tunnels ouvrent une multitude d’opportunités pour explorer et les cochons d’Inde les adorent. En tant que proies, ils se sentent plus en sûreté quand ils ont beaucoup de cachettes. Créez un parcours d’obstacles à l’aide de tubes et modifiez-le chaque semaine. Vos animaux seront ravis de pouvoir explorer ces tunnels. Placez des friandises dans les tunnels ou sur les obstacles pour encore plus les amuser. Une méthode idéale pour les encourager à faire un peu d’exercice. Et s’ils se sentent fatigués, ils peuvent toujours faire la sieste dans un tunnel. Notre système de tunnels Zippi et nos tunnels pour enclos Zippi offrent beaucoup d’espace et de nouveaux niveaux dont vos cochons d’Inde pourront profiter tout en encourageant un type de jeu et d’exercice interactif qui les aidera à renforcer leurs muscles. Combinez-les à une réserve à foin pour encore plus de folies !

Créez un parcours d’obstacles ! À l’instar de beaucoup d’animaux, les cochons d’Inde aiment les activités stimulantes et sont très intelligents ! Créez un parcours d’obstacles à l’aide de cartons et autres objets qui traînent dans la maison. Assurez-vous que vos compagnons disposent d’assez d’espace pour courir et s’amuser. Vous êtes plutôt bricoleur ? Construisez un labyrinthe !

Tours de guet‎

Installer de nouveaux endroits depuis lesquels vos animaux peuvent observer leurs environs est toujours une bonne idée. Pas besoin de construire de petites maisons, ils seront à l’aise sur de gros bouchons, des briques et même des réserves à foin. Les cochons d’Inde aiment surveiller leurs alentours à l’affût de tout danger pour alerter leurs congénères. Des caisses en bois feront aussi l’affaire, placez-les sur le sol à l’envers et recouverts d’une nappe. Nous proposons également des plateformes Zippi.‎

Jouets

Donnez-leur des jouets comme des balles en plastique, de l’herbe non traitée ou séchée et des petites peluches. Assurez-vous que ces jouets conviennent à vos cochons d’Inde et que chacun ait accès à un jouet bien à lui à tout moment. Faites attention à ce que ces jouets ne soient pas capables de blesser vos amis. Par exemple, une petite balle légère ne fera pas de dégâts et votre cochon d’Inde ne sera pas en mesure de l’avaler.

Asseillez-vous avec votre cochon d’Inde et roulez une balle dans sa direction. Vous pouvez aussi vous servir d’une variété de  jouets pour chats à partir du moment qu’ils sont sûrs et conviennent aux cochons d’Inde. Les jouets suspendus avec clochettes pour oiseaux devraient aussi jouer, mais pensez à enlever les clochettes à moins qu’elles soient trop grandes pour être avalées par un cochon d’Inde.

Les bruits doux sont parfaits pour éduquer les cochons d’Inde. Utilisez une clochette pour leur indiquer que c’est l’heure du dîner, ils apprendront vite à réagir à ce son. Comme indiqué en début d’article, il est essentiel de bien connaître le caractère de vos compagnons, ça vous aidera à trouver le jouet adéquat.

Les abris en bûche sont très populaires chez les cochons d’Inde. Ils sont pratiques et peuvent servir de tunnels, abris, rampes, séparateurs et plus encore. Les murets de jardin conviennent aussi !

Les rouleaux de papier/papier toilette peuvent devenir des jouets géniaux, que ce soit sous la forme de tunnels ou d’entonnoirs à nourriture. Par contre, coupez-le correctement pour que votre cochon d’Inde n’y coince pas sa tête.

Déplacer les meubles

Les cochons d’Inde ont besoin de variété afin de rester en bonne santé physique et mentale. Une idée simple pour garder vos amis amusés est de déplacer les objets dans leur enclos et leur clapier/cage après l’avoir nettoyé. Vos cochons d’Inde se mettront immédiatement à explorer leurs « nouveaux » alentours, se jetant sur tout ce qu’ils trouvent en reniflant ! Les cochons d’Inde adorent ce type d’exploration et découvrir de meilleurs abris, places de jeux et points d’observations. Cachez-y des friandises pour encore plus les amuser.

Attachez des aires de repos à leurs meubles. Les cochons d’Inde aiment trouver des endroits où faire la sieste (autant qu’ils aiment grignoter). Des abris en tissu et des couvertures devraient faire l’affaire. Notez qu’ils risquent d’y faire leurs besoins.

Faites en sorte que leur environnement soit varié et intéressant. Créez différentes zones et niveaux que vos cochons d’Inde pourront explorer. Servez-vous par exemple de rampes et de boîtes.

Ne conviennent pas aux cochons d’Inde

Jouets : les cochons d’Inde aiment jouer, mais certains jouets conviennent mieux que d’autres. Ne leur donnez que des jouets à surfaces lisses, ils risquent de se faire mal avec des objets aux surfaces inégales. Le mieux est de leur donner des jouets sûrs et non toxiques qu’ils pourront mâcher et avaler sans inquiétude.

Balles et roues d’exercice : ces objets peuvent être mortels pour les cochons d’Inde. Leur anatomie est un peu particulière et ils peuvent se faire très mal au dos en jouant avec des balles et roues d’exercice. De plus, les balles d’exercice sont trop restreintes et ne laissent pas bien circuler l’air, ce qui peut infliger un coup de chaleur, souvent fatal pour les cochons d’Inde. Ces activités conviennent parfois aux très petits animaux comme certains rats, souris, gerbilles et hamsters, mais jamais aux cochons d’Inde.

Ponts : les ponts sont super pour vos compagnons à fourrure, mais gardez en tête que les cochons d’Inde sont plutôt maladroits. Donc les ponts mal sécurisés posent un grave danger, surtout si vous avez plus d’un animal dans la cage…

Laisse/harnais : une très mauvaise idée, les cochons d’Inde sont d’une nature peureuse et ne sont faits ni pour les laisses ni les harnais.

Suivez nos conseils et vos cochons d’Inde s’amuseront comme des petits fous. Prenez soin de vos amis et amusez-les – ils le méritent !

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on April 28th, 2021 by juliakretzner


Pride of Omlet : un ami à toute épreuve

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagées avec le reste du monde.

-Par Anneliese Paul

Mipit est un chien d’assistance en santé mentale pour sa propriétaire, Henley. Mipit l’aide à survivre indépendamment. Et qui n’aurait pas envie d’un chien capable de recycler, répondre au téléphone et d’être le meilleur ami au monde ?

Il y a six ans, Henley était dans une situation difficile. Elle avait perdu son domicile et souffrait d’une crise de santé mentale. Mais les choses étaient sur le point de changer. Après avoir reçu un appartement, elle a repris contact avec ses parents qui l’ont aidée à améliorer les choses. Malgré tout, quelque chose manquait. Henley avait besoin d’un compagnon.

Henley est atteinte d’autisme et a toujours voulu un chien d’assistance pour l’autisme, mais elle était malheureusement trop âgée pour s’inscrire. Un jour, alors qu’Henley et sa maman se faisaient couper les cheveux, leur coiffeur leur a suggéré de rendre visite à l’animalerie du coin pour leur demander s’ils avaient des chiots. Le magasin leur a donné deux numéros de téléphone. Alors qu’Henley était sur le point de sortir, elle a remarqué un prospectus dans la vitrine au sujet du dressage de chiens d’assistance en santé mentale.

Henley a appelé les numéros qu’on lui a donné et a rapidement adopté son premier chiot, un Carlin croisé avec un Jack Russel qu’elle a appelé Lottie. Elle a commencé à la dresser dans le cadre du programme « chien bon citoyen » du Club Kennel puis l’a dressée pour devenir chienne d’assistance avec le support de Darwin Dogs. Mais, alors qu’elle n’était âgée que de six mois, Lottie a été attaquée par une meute de six chiens et Henley a décidé de mettre un terme au dressage pour qu’elle puisse mieux récupérer. Une fois Lottie rétablie, Henley s’est dit qu’elle avait besoin d’un nouvel ami. Elle a donc appelé l’éleveur de Lottie pour lui demander s’il avait d’autres chiots. Heureusement pour elle, la grand-mère de Lottie était enceinte. Quand les chiots sont nés, Henley a rendu visite à l’éleveur et a adopté Mipit.

Mipit est un chien croisé comme Lottie. Henley l’avait choisi pour son côté rebelle, mais malgré les premières apparences, il s’est avéré intelligent, gentil et loyal. Mipit s’est montré capable d’apprendre en quelques semaines des choses qui avaient pris des mois pour Lottie. Henley a donc finalement choisi de dresser Mipit pour qu’il devienne chien d’assistance plutôt que Lottie.

À l’âge d’un an, Mipit a passé les tests de bronze et d’argent du Club Kennel. Il était encore trop jeune pour essayer l’or, donc Henley en a profité pour commencer le dressage de chien d’assistance. Il est arrivé à terminer les trois niveaux en moins de deux ans. Lottie n’en avait terminé qu’un seul. Le dressage est presque un instinct chez Mipit. « C’est comme s’il pouvait voir l’avenir, » nous explique Henley. « Il sait ce qu’il doit faire avant même de l’avoir appris. »

Henley se déplace à l’aide d’une chaise roulante et Mipit est toujours à ses côtés, prêt à l’aider. Il ouvre les portes, décroche le téléphone, sort le recyclage. Il amuse aussi Henley et aime bien jouer à cache-cache sous les couvertures. Il est plein d’énergie. Le dressage que Mipit a suivi chez Darwin Dogs est sur-mesure. Henley a créé un lien spécial avec lui pour mieux lui apprendre trois compétences qui répondent à ses besoins uniques.

La première de ces compétences est de pouvoir se coucher sur le genou d’Henley pour créer de la pression et soulager les douleurs dans ses jambes. La deuxième est de pouvoir ramasser tout objet tant qu’il n’est pas plus lourd que lui. Sa troisième compétence est hors du commun. Si Henley est triste ou se sent mal, Mipit a appris à chanter pour l’aider à mieux se sentir. Il chante souvent lorsqu’ils sortent du magasin pour préparer sa propriétaire à la marche de retour et leur voisinage s’est depuis habitué à entendre Mipit chanter. Henley rencontre parfois des gens qui lui demandent « est-ce que vous êtes la personne avec le chien qui chante ? » Mipit se fait un plaisir de leur répondre.

Henley a perdu sa maman l’année dernière, un événement éprouvant pour sa santé mentale. Mais tant Henley que son papa sont reconnaissants d’avoir Mipit qui les a aidés à surmonter cette période difficile ensemble. « Il ne nous donne pas d’autre choix que de rester unis. Il donne des câlins à papa et l’amène chez moi. Il saute sur mes genoux et me donne des bisous quand il se rend compte que je ne vais pas bien. »

L’amour constant et inconditionnel de Mipit aide Henley à sourire et à se préparer tous les matins. Grâce à Mipit et Lottie, Henley ne s’est plus fait mal à elle-même depuis six ans. Elle vit maintenant dans un bungalow avec un jardin et six poules qui lui tiennent compagnie. Elle compte bientôt adopter deux lapins.

Le papa d’Henley, Chris, nous raconte « Je garde toujours un œil sur Mipit, il sait quand Henley ne va pas bien et s’approche. Je suis content qu’il soit là pour elle. C’est un sacré bonhomme. »

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on April 27th, 2021 by juliakretzner


5 façons de garder votre perruche heureuse et en bonne santé

Les perruches sont des animaux de compagnie extrêmement affectueux qui adorent s’épanouir au sein d’un environnement familial. Il n’y a pas besoin d’être un expert en oiseaux pour pouvoir garder sous son toit une petite perruche. Toutefois si vous souhaitez qu’elle s’épanouisse, qu’elle soit heureuse et en bonne santé il y a quelques éléments à prendre en considération. 

Omlet vous propose une liste de 5 éléments à garder à l’esprit quand vous élevez une perruche. 

1- Pensez à investir dans une cage qui respecte votre animal et ses besoins

Si vous décidez d’adopter une perruche, ce point doit être une priorité. Assurez-vous d’avoir une cage adaptée à votre perruche qui réponde à ses besoins et qui lui permette d’être heureuse. Un oiseau a besoin d’assez d’espace pour pouvoir étirer ses ailes et pouvoir s’amuser. Garantissez-lui une cage assez grande et qui laisse passer les rayons du soleil. Votre perruche aura besoin de voir la lumière pour pouvoir être parfaitement épanouie. 

Les perruches volent horizontalement et ne volent pas en hauteur, misez donc sur la largeur de la cage. 

Il est important d’opter pour une cage facile à nettoyer car vous devrez passer du temps à rendre l’espace de votre oiseau propre. Un élément indispensable à sa bonne santé (et à la vôtre également). Les perruches font leur besoin régulièrement, environ toutes les 15 minutes, il faut donc que les recoins soient facilement accessibles pour pouvoir nettoyer la cage dans sa globalité et ainsi éviter les mauvaises odeurs et un environnement sale pour votre petite perruche. 

Pensez également à ce que la cage puisse permettre d’avoir plusieurs perruches. Ce ne sont pas des animaux solitaires et la présence d’un autre de leur congénère leur est vitale. Ces animaux vivent en colonies et les perruches ne peuvent être séparées notamment lors des périodes de reproduction.   

La solution Omlet : La Cage Geo. 

La cage Geo respecte les réglementations en vigueur pour offrir à votre animal l’espace dont il a besoin. Son design innovant permet d’offrir un espace de vie sécurisé et aéré à vos perruches. Cette cage est la résultante de plusieurs années de recherche pour pouvoir offrir à vos oiseaux un environnement optimal permettant de rendre heureux vos perruches. 

 

Cette cage en plus de répondre aux besoins de vos perruches est également fonctionnelle et permet d’être nettoyée rapidement et facilement. L’intérieur de la cage sera comme neuve après votre passage. De plus, la cage Omlet Geo offre un design exceptionnel qui permet d’être intégrée à toutes les décorations intérieures. 

La cage est extrêmement importante tout comme son emplacement. Pensez à mettre la cage dans une pièce aux températures stables : ni trop chaude, ni trop froide. Évitez également les pièces trop bruyantes avec trop de passage et d’activités. Vos oiseaux ont besoin de calme. Une pièce lumineuse rendra heureuse votre petite perruche. Toutefois, on évite de mettre la cage trop proche des fenêtres, le soleil a travers la vitre et la chaleur trop intense pourrait finir par tuer votre animal. 

2- Ne lésinez pas sur les accessoires 

Prendre soin de sa perruche, ce n’est pas seulement lui offrir un endroit où dormir, c’est lui permettre de s’amuser et de découvrir plein de choses à travers de nombreux accessoires. La baignoire n’est pas un accessoire anodin : les perruches adorent rester propres. Il existe de nombreuses baignoires en plastique qui permettent à votre perruche de se nettoyer et de se sentir propre à longueur de temps. Choisissez une baignoire qui s’adapte à votre cage et qui peut facilement y être installée. Il faut que cette dernière puisse facilement être remplie de l’extérieur.  

Chez Omlet, nous proposons une baignoire qui s’adapte parfaitement à notre cage Geo et à ses parois inclinées.

Technique concernant la baignoire : évitez de la remplir à ras bord, vous risqueriez de renverser de l’eau partout. La baignoire ne doit pas être trop petite pour permettre à votre oiseau de profiter entièrement de cette dernière mais elle ne doit pas être trop grande non plus pour éviter qu’elle prenne tout l’espace de la cage. Si la baignoire que vous avez choisie s’installe facilement dans la cage de votre perruche, vous pouvez tout à fait penser à l’ajouter pendant quelques heures, le temps de la toilette et l’enlever le reste du temps. 

Pensez également à des abreuvoirs et mangeoires de qualité qui vous permettront de nourrir correctement et sans encombre vos animaux chéris. 

Si votre perruche peut se nettoyer et se dégourdir les ailes, il y a de fortes chances qu’elle s’épanouisse et se sente heureuse. Toutefois, il est nécessaire de l’occuper avec des jouets. 

Pensez donc à aménager son espace avec des accessoires utiles qui amusent votre perruche. Varier les formes, les dimensions ainsi que les aspects pour offrir à votre animal de nouvelles expériences. 

Les perchoirs sont extrêmement importants pour vos oiseaux, il faut qu’ils soient stables. Choisissez des perchoirs avec une base en bois, pin par exemple, car le plastique peut être dangereux pour vos oiseaux s’ ils souffrent d’un manque d’exercice et les blessures peuvent être fréquentes. 

Les jouets ont leur place dans la cage de votre animal mais évitez d’envahir tout l’espace. Il est important d’avoir plusieurs types de jouets, vous pourriez peut-être en enlever un chaque semaine et en ajouter un autre et mettre votre collection de jouets dans une boite ou dans un tiroir chez vous dédié à votre animal adoré. 

Les jouets permettent de stimuler votre animal et évitent à votre perruche de s’ennuyer. 

3- Une perruche heureuse, c’est une perruche bien nourrie

Il y a plusieurs façons de prendre soin de sa perruche et la première façon d’en prendre soin c’est en la nourrissant suffisamment avec de la nourriture de qualité. De quoi se nourrit une perruche ? La nourriture favorite de vos oiseaux sont les graines, les légumes et les fruits.  Tout comme les autres animaux, chiens, chats (etc), ne donnez jamais de chocolat et de la caféine à vos perruches.  

Il est essentiel de vous assurer que l’abreuvoir soit toujours rempli d’eau afin d’hydrater correctement vos animaux. Vos oiseaux sauront la quantité dont ils ont besoin mais il faut que cette quantité soit a leur disposition. Si l’eau n’est pas bue, il est indispensable que vous la changiez régulièrement pour éviter toute prolifération de bactéries. 

4- Préservez le sommeil de votre perruche !

Le sommeil est indispensable pour l’oiseau. Il permet à votre animal de reposer son organisme et de recharger les batteries. Tout comme les êtres humains, le sommeil permet de réduire les états de stress et vient favoriser l’apprentissage et la mémoire de votre animal. On estime qu’une perruche peut dormir entre 10 et 12h. Une perruche heureuse est une perruche qui bénéficie de ce temps de repos dans les meilleures conditions. 

Elle prépare généralement son coucher une demi-heure avant de s’endormir. Vous pouvez alors améliorer les conditions d’endormissement de votre perruche en fournissant une couverture opaque, permettant de ne pas laisser filtrer la lumière et assurant à votre oiseau un repos mérité. Cette solution permet également d’insonoriser un petit peu la cage si l’activité est régulière dans la pièce. La pénombre suffit et vous pouvez laisser passer légèrement un peu de lumière pour ne pas que vos perruches se blessent si jamais elles entendaient un bruit furtif qui les réveillerait. La couverture Omlet offre à vos oiseaux une solution idéale pour des nuits complètes et réparatrices. Elle peut être placée sur toutes les cages et permet à vos oiseaux de dormir en toute sécurité.  

Établissez une routine chaque soir afin que vos perruches se sentent à l’aise et qu’elles comprennent qu’il est l’heure d’aller se coucher. En confiance, elles sauront qu’il n’y a aucune crainte à avoir et s’endormiront paisiblement.  

Toutefois, si vous remarquez que votre ou vos perruches paniquent lorsque vous mettez la couverture sur la cage, ne persistez pas. Certains oiseaux ont leurs propres habitudes et il ne sert à rien d’insister avec certains accessoires.  Si votre perruche est heureuse et qu’elle arrive a dormir parfaitement et paisiblement sans couverture, c’est le principal. 

5- Donnez-lui beaucoup d’amour et habituez-la à son environnement

Pour qu’une perruche soit heureuse et en bonne santé, rien de plus important que l’amour que vous allez lui apporter dans un environnement sain et adapté à ses besoins. Ne bousculez jamais votre perruche et laissez lui le temps de s’adapter à toute situation, nouvel environnement, nouveaux jouets ou accessoires…

N’hesitez pas a parler à votre perruche et à lui faire sentir votre présence sans pour autant l’étouffer. Répétez son prénom afin de l’habituer à ce son et afin qu’elle puisse l’assimiler. Si vous êtes plusieurs dans l’environnement familial, présentez petit à petit les membres de votre famille sans brusquer votre animal. Pas de bruits stridents ou de grands mouvements. Vos amis ou votre famille pourront très bien profiter de votre perruche mais dans le calme et le respect de cette dernière.

Les friandises et les moments avec votre perruche sont sources de bonheur pour votre animal. Assurez-vous de passer du temps avec elle. Les liens qui vous unissent seront renforcés. Gagner la confiance de votre animal se fait dans le temps. Vous pouvez utiliser vos doigts pour apprivoiser petit à petit votre animal, notamment en les humidifiant et en y déposant des graines. Intriguée et curieuse votre perruche viendra sûrement près de vous. 

N’hésitez pas à ouvrir de temps en temps la cage pour laisser votre oiseau voler à l’air libre dans une pièce. Pensez simplement à éviter les grosses sources de lumières qui risquent d’attirer votre animal et finir par le blesser (rayon du soleil à travers une fenêtre par exemple). Si vous décidez de laisser votre oiseau voler chez vous, faites attention à vos objets qui pourraient soit se casser soit blesser votre animal. La pièce doit donc être suffisamment sécurisée pour que votre perruche ne finisse pas chez le vétérinaire. 

Un oiseau, malheureux, risque de devenir agressif ou de développer des problèmes de santé. Cela peut se manifester avec des cris ou du picage régulier. Votre perruche, si elle est malheureuse, peut être agitée plus qu’à son habitude.  Si vous êtes sûr d’avoir mené à bien toutes les actions pour la rendre heureuse et que son comportement agressif perdure ou que vous détecter des problèmes anormaux, il sera temps de prendre rendez-vous chez le vétérinaire. D’ailleurs une visite par an chez un vétérinaire est recommandée pour contrôler que tout va bien chez votre animal. 

Avec tous ces conseils et astuces, votre perruche pourra être heureuse et s’épanouir à vos côtés. Il faut simplement de la patience et les équipements et accessoires nécessaires à ses besoins.  

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on April 24th, 2021 by emmaibadioune


Les lapins agressifs : tout ce qu’il y a à savoir

Les lapins sont généralement des animaux paisibles qui aiment jouer et passer du temps avec leurs propriétaires. Mais que faire si votre lapin devient tout à coup agressif ? Avoir un animal stressé peut être dur à voir, il est parfaitement naturel de vouloir l’aider. Dans ce guide, nous avons listé plusieurs façons d’éviter que votre lapin se comporte mal et de pouvoir à nouveau vous amuser avec lui !

Quels sont les signes qu’un lapin se comporte de façon aggressive ?

Il existe deux types d’agressions majeurs chez les lapins. Celle-ci peut être due à leur instinct territorial. Dans ce cas, votre lapin essaiera probablement de vous mordre quand vous lui tendez la main dans sa cage ou dans son clapier. L’autre type d’agression est entre lapins, par exemple quand ils se battent et se blessent.

Il peut être bouleversant de voir son lapin se blesser, et il est difficile de savoir quoi faire. Il est naturel que vos animaux se battent un peu, mais si vous voyez du sang sur leur fourrure ou dans le clapier, il est possible que la colère devienne incontrôlable et que les morsures deviennent mauvaises.

Comment gérer l’instinct territorial et les morsures ?

Si votre lapin vous mord la main, ou essaie de vous mordre, considérez comment vous l’approchez. Son clapier est un endroit où il se sent à l’abri du reste du monde et y passe l’essentiel de son temps. Si vous essayez de le ramasser alors qu’il s’y repose, il est parfaitement normal qu’il se sente menacé. Les lapins sont des proies et sont terrifiés quand ils se sentent piégés dans leur maison !

Intéragir avec votre lapin en dehors de son clapier, comme par exemple dans un parc ou dans le jardin, vous permettra d’éviter les réactions violentes. Asseyez-vous avec votre lapin dans son enclos pendant quelques heures tous les jours et approchez-le doucement avec ses friandises préférées. Une fois que vous avez passé assez de temps ensemble de cette manière, vous remarquerez probablement que votre lapin cherche votre compagnie de plus en plus et est de moins en moins agressif.

En passant du temps avec votre lapin en dehors de son clapier, vous lui montrez que vous n’êtes pas un prédateur et qu’il peut vous faire confiance. Une fois que c’est le cas, vous pourrez probablement l’approcher dans son clapier sans problèmes.

Comment empêcher les lapins de se battre entre eux

via GIPHY

Vous avez peut-être remarqué que vos lapins se battent entre eux et qu’ils n’ont pas l’air de jouer. Il y a des chances pour qu’il s’agisse d’un problème d’espace, assurez-vous que leur clapier soit assez grand. Vos lapins ont peut-être grandi depuis que vous les avez adoptés et leur maison est du coup devenue un peu trop petite. Il se pourrait également que vos lapins n’aient pas pu passer beaucoup de temps dans leur enclos en hiver et sont restés coincés dans leur clapier. On devient tous un peu fou quand on est enfermé trop longtemps !

Quelle que soit la raison pour laquelle vos lapins sont de mauvaise humeur, assurez-vous qu’ils soient heureux et détendus dans leur clapier. Il y a de fortes chances pour qu’ils se calment une fois qu’ils ne se marchent plus les uns sur les autres. Les lapins sont des animaux territoriaux, ils ont autant besoin d’un espace commun que d’un coin à eux.

Essayez de distraire les lapins qui se disputent en claquant des mains. Le bruit devrait leur apprendre à ne pas se battre. Un lapin très agressif peut aussi être calmé en giclant un peu d’eau sur son museau, mais ne le faites pas trop souvent. Si vous remarquez qu’après les deux ou trois premières fois,  l’eau ne fait plus tellement de différence, c’est le moment de passer au plan B.

Si malgré vos efforts et un clapier plus grand, vos lapins se bagarrent toujours, séparez-les. C’est le plan B !

Les avantages de stériliser les lapins

Stériliser signifie empêcher un être vivant (comme vos lapins) d’avoir des bébés et s’effectue généralement via la chirurgie. Si vous avez acheté vos lapins dans un magasin, ils ont probablement déjà été stérilisés. En revanche, si vous les avez reçus d’un ami, pensez à les amener chez le vétérinaire pour les faire stériliser.

Un lapin qui n’a pas été stérilisé est souvent plus agressif envers vous et les autres lapins du clapier.

Beaucoup de propriétaires gardent les lapins d’un même sexe ensembles, ce qui cause parfois des problèmes de dominance. Les lapins stérilisés ont moins de chances de se disputer à ce niveau.

Mais même si vous comptez garder des mâles et des femelles ensembles, prenez soin de les stériliser. Les lapins peuvent avoir jusqu’à cinquante bébés par années ! Les petits lapins ont beau être mignons, s’occuper de cinquante d’entre eux est un sacré travail !

En plus de résoudre leurs problèmes d’agressivité, la stérilisation offre d’autres avantages. Elle réduit par exemple les risques de développer un cancer des ovaires, mammaires ou encore testicules. Les lapins stérilisés sont plus faciles à dresser et sont plus sociaux.

Si vous avez récemment adopté votre lapin, il aura besoin d’un peu de temps pour s’habituer à son nouveau domicile. Il sera nerveux et un peu peureux au début, c’est parfaitement naturel et il risque de se comporter de façon un peu agressive.

Comme pour beaucoup d’animaux, les lapins ont plus peur de vous que vous avez peur d’eux. Même si votre lapin vous a mordu, vous pourrez quand même devenir les meilleurs amis au monde ! Si vous êtes vous-même nerveux et ne savez pas comment vous y prendre, consultez un ami qui a des lapins ou encore des guides en ligne.

Après tout, les lapins sont des animaux merveilleux qui méritent qu’on prenne soin d’eux, même s’il est difficile de s’en occuper. Tant qu’ils ont assez d’espace et ne se battent pas pour s’accoupler, ils resteront calmes et paisibles.

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on April 23rd, 2021 by juliakretzner


Collier ou harnais – qu’est-ce qui convient le mieux à votre chien ?

Choisir entre un collier ou un harnais pour les promenades de votre chien peut être difficile. Tout dépend de votre chien, de sa race à son âge en passant par son niveau d’énergie. Mais quelle que soit la race, tous les chiens ont besoin de se balader ! Et pour cela vous aurez soit besoin d’un collier soit d’un harnais.

Que vous venez d’adopter un chien et n’êtes pas sûr de quoi utiliser ou que vous voulez simplement changer, il est important de connaître les avantages et désavantages des colliers et harnais pour chiens avant de prendre une décision.

Colliers

Les avantages

Les colliers pour chiens sont excellents pour contrôler les chiens et chiots agressifs ou qui doivent encore être dressés. Leurs propriétaires pourront alors promener leurs chiens en toute confiance. Les colliers présentent beaucoup d’avantages et permettent de mieux contrôler les chiens. Le dressage est la raison principale d’acheter un collier de dressage pour chien. Il s’agit d’un outil essentiel pour tout propriétaire et aide les chiens à surmonter les obstacles. Il vous aidera aussi à guider votre chien et de le garder alerte s’il ne vous prête pas assez attention.

Votre chien risque d’être un peu tapageur lors de promenades. Un collier vous permettra de corriger ce comportement. Les chiens sont capables de sauter au-dessus de barrières, de faire les fous en forêt ou encore de faire des bêtises. Pensez donc à acheter un collier robuste et détachable.

Un collier est plus pratique qu’un harnais. Son attout principal est que votre chien peut le porter en permanence, ce qui n’est pas possible avec un harnais, car ceux-ci doivent être enlevés après la promenade. Il est aussi plus facile de détacher la laisse d’un collier que d’un harnais.

Un autre avantage du collier et que vous pouvez y attacher une plaque d’identité avec votre adresse, numéro de téléphone et coordonnées de votre vétérinaire ou le numéro de l’organisation auprès de laquelle votre chien est enregistré au cas où il se perd.

Vous avez des goûts bien marqués ou vous aimez exprimer votre individualité ? Pourquoi ne pas y attacher un nœud papillon ou une écharpe/scarf.

 

Les désavantages

Quels risques y a-t-il à tirer un chien par le cou ? Un certain nombre, ce qui n’est peut-être pas surprenant.

Vous devrez faire attention au cou de votre animal. Si ce dernier tire constamment, il peut se blesser ou s’empêcher de respirer. Les races les plus petites comme les Teckels et les Poodles ont une trachée très sensible et un accident est vite arrivé s’ils décident de tirer trop fort.

Le cou de certains autres chiens est parfois aussi épais que leur tête, comme par exemple celle des Carlins, donc ils peuvent facilement la glisser en dehors du collier et s’échapper. Et même si votre chien est plutôt costaud, tirer sur son cou trop souvent a de fortes chances d’endommager sa thyroïde ou sa colonne vertébrale sur le long terme. Évitez aussi les colliers avec les chiens souffrant de problèmes médicaux comme le glaucome, d’yeux exorbités, qui se sont blessés au cou ou dont la colonne vertébrale est déformée.

N’utilisez pas non plus de collier avec les Chiens Toy et brachycéphales comme les Chihuahuas, Chiens Chinois à Crête, Petits Lévrier Italiens, Bichons Maltais, Toy Poodles, Yorkshire Terriers, Bouledogues, Bouledogues Français, Terriers de Boston, Carlins et Boxers.

 

Harnais

Les avantages

L’avantage principal d’un harnais par rapport à un collier est qu’il permet de mieux contrôler les chiens surexcités. Un harnais est aussi plus sûr et est mieux à même d’éviter les accidents, car il s’attache autour du corps de votre chien. De plus, il est confortable et vous permettra de bien contrôler votre chien. En effet, le concept du harnais signifie que les points de pression sont correctement répartis. Pour finir, un chien aura beaucoup de peine de se débarrasser d’un harnais.

Un bon harnais empêchera votre chien de tirer, vous permettra de mieux le contrôler et ne crée pas trop de pression sur le cou et les articulations. Autre avantage, vu qu’il s’attache près du centre de gravité de votre chien, le harnais a moins de chance de s’emmêler avec la laisse et empêchera votre chien de sauter.

Comme pour les colliers, les harnais existent dans tout un tas de formats différents qui ne manqueront pas de convenir à tous les goûts. Vous pouvez aussi y attacher des éléments pratiques comme des sacs pour friandises ou encore sacs ramasse crottes écologiques.

Si votre chien souffre d’un problème spécifique, un harnais peut l’aider de la façon suivante :

  • Races brachycéphales : ces chiens ont un visage plat et une tête et un museau courts. Pensez aux Carlins, Shih Tzus, Chihuahuas, Chow Chows, Pekingeses, Bouledogues Français et Bouledogues. Un harnais leur donnera la chance de mieux gérer leurs problèmes respiratoires.
  • Effondrement de la trachée : un chien dont la trachée s’est repliée sur elle-même a de la peine à respirer et tousse constamment. Pour cette raison, évitez les colliers, car ceux-ci créent de la pression sur le cou des chiens, ce qui risque d’empirer le problème.
  • Risques par rapport aux problèmes de colonne vertébrale : la maladie dégénérative des disques intervertébraux fait que les races de chiens longues comme les Teckels sont à risque de se déboîter une vertèbre. Un harnais permet de réduire la pression sur le cou et évite donc d’empirer la situation.
  • Maladies orthopédiques : les chiens souffrant de maladies orthopédiques peuvent avoir de la peine à marcher, mais un harnais les aidera à se déplacer plus facilement.

 

Les désavantages

Les harnais sont moins pratiques à mettre que les colliers et prennent plus de temps.

Les harnais ne sont pas toujours confortables : ils sont plus encombrants que les colliers, ce qui peut être inconfortable pour les chiens. Certains chiens ont horreur de porter un harnais et auront besoin de temps pour s’y habituer.

Il n’est pas toujours possible d’installer une plaque d’identité sur un harnais. Mieux vaut acheter un harnais qui dispose d’un anneau pour attacher une plaque. Ou encore utiliser un harnais avec un collier lors de promenades.

Si votre chien est malade et a besoin de porter une protection contre la pluie et les éléments, un harnais compliquera les choses. Les vêtements risquent de recouvrir le harnais et vous ne pourrez pas attacher la laisse. Vous pouvez placer le harnais par-dessus les vêtements, mais vérifiez qu’il ne soit pas trop ou pas assez serré.

 

Pour résumer

Collier ou harnais, qu’est-ce qui convient le mieux à votre chien ? Il n’y a pas de réponse absolue, tout dépend de la santé de votre toutou ainsi que de ses besoins. Mais gardez les éléments suivants à l’esprit :

  • Les colliers sont moins restrictifs, pratiques pour les chiens qui courent toute la journée. Ils conviennent aussi aux chiens calmes qui ne tirent pas constamment sur leur laisse.
  • Les harnais conviennent aux chiens surexcités, car ils permettent de mieux les contrôler.
  • Les petits chiens et chiens brachycéphales ne devraient pas porter de collier.
  • Pensez à habituer votre chiot à un collier et un harnais.
  • Si vous voulez transitionner de collier à harnais avec un chiot ou un chien âgé, soyez patients- ça peut prendre du temps. Amenez des friandises lors des promenades pour distraire votre chien de la sensation inhabituelle et pour lui montrer que le changement est positif.
  • Tout dépend de la raison pour laquelle vous avez besoin d’un collier ou harnais. Un harnais est pratique pour les promenades et les voyages en voiture. Un collier convient bien si vous laissez votre chien dans le jardin, dans la maison d’un ami ou encore dans un chenil.

Pour résumer, un harnais convient aux promenades, car il ne crée pas de pression sur le cou. Quant aux colliers, ils sont plus confortables et ont de la place pour une plaque d’identification. Vous pouvez aussi donner les deux à votre compagnon. Si vous n’arrivez pas à attacher une plaque à son harnais, utilisez-le avec un collier.

Si vous êtes à la recherche du nec plus ultra pour votre chien, nous proposons des colliers et des harnais de qualité sur notre site internet. Vous trouverez des laisses ici.

 

 

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on April 21st, 2021 by juliakretzner


Pride of Omlet : première de la classe

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagées avec le reste du monde.

-Par Anneliese Paul

Henni Hen est une assistante professionnelle. Une poule adorable et câline qui aime les enfants, elle accompagne ses gentils propriétaires, Hamish et Verity.

Chaque printemps, Verity fait éclore des poussins à l’aide d’un incubateur dans son école du Kent, au Royaume-Uni où elle travaille en tant qu’enseignante. C’est toujours un grand moment pour les enfants qui apprennent beaucoup et les poussins duveteux marquent bien l’arrivée de Pâques.

Il était donc couru d’avance qu’Henni deviendrait assistante dès son plus jeune âge. Après tout, elle est née dans l’école. Henni aide les enfants dans leur travail et est devenu le sujet de beaucoup de leçons.

Mais le vrai talent d’Henni est sa capacité d’aider les enfants à apprendre à lire. Henni est illettrée, mais les enfants qui n’osent pas lire en face d’un adulte ont pris l’habitude de s’asseoir sur un pouf à l’écart avec Henni. Elle se blottit contre eux et les écoute lire avec patience et les encourage avec ses gloussements.

Quand Henni et ses sœurs sont devenues trop grandes pour le clapier dans la salle de classe, Verity et Hamish ont déménagé dans une maison avec un jardin. Plutôt que de faire comme d’habitude et de donner les poules aux fermiers locaux, ils ont décidé d’adopter Henni et ses sœurs. Ils comptaient d’abord adopter un chien, mais vu qu’ils travaillent tous deux à plein temps, adopter des poules semblait être un bon compromis.

Henni passe l’essentiel de son temps dehors à gratter le sol pour trouver à manger ou à grimper en hauteur. Une poule ordinaire en bref. Mais Verity et Hamish lui ont appris à utiliser une litière vu qu’elle aime se balader dans la maison et y recevoir des câlins, sans oublier son travail à l’école.

Durant le confinement, Henni a manqué aux enfants. Du coup, Verity a pris soin de l’inclure dans ses leçons soit en direct, soit enregistrées. Quand Verity lit des histoires à ses élèves, Henni se repose sur ses épaules et surveille que tout le monde soit attentif. Le vice-recteur appelle régulièrement pour prendre des nouvelles d’Henni.

Mais ça n’est pas tout. Henni et ses sœurs ont pondu environ six œufs par jour pendant le confinement, du coup Verity en a profité pour les distribuer à ses voisins. Tous les matins à 10h, Henni pondait un œuf et commençait à crier, pour que les voisins sachent que leurs œufs étaient prêts. Henni sautait ensuite sur les épaules de Verity et ils allaient distribuer les œufs ensembles.

Une fois de retour à la maison, Henni allait se percher sur son perchoir préféré sur le toit du garage et les enfants du voisinage venaient rendre visite à Verity et Hamish pour dire bonjour à « celle sur le toit ! »

Henni et ses sœurs Megg, Gertie, Margot, Ginger, Rona et Nora vivaient dans un poulailler en bois dans le jardin avant de rentrer dans le garage pour l’hiver quand il faisait trop froid, mais Verity et Hamish ont décidé que ça n’était pas suffisant. Donc l’année dernière, ils ont acheté un nouveau poulailler, un Eglu Cube d’Omlet et leurs poules peuvent maintenant rester dehors toute l’année.

Mais Henni aime toujours rentrer dans la maison pour recevoir des câlins et s’installe souvent sur le canapé entre Verity et Hamish quand ils regardent un film après le travail.

Une poule très ordinaire, pas très haut placée dans la hiérarchie, mais une éternelle optimiste. Les enfants et ses propriétaires y tiennent beaucoup. Elle mérite bien la meilleure note pour ses efforts.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on April 20th, 2021 by juliakretzner


Des journées ensoleillées nous attendent – Economisez 20% sur les tapis rafraîchissants pour un temps limité !

Des journées ensoleillées nous attendent…

 

Préparez votre compagnon à l’été et profitez de 20% d’économies sur les tapis rafraîchissants en mousse à mémoire de forme jusqu’au 20 avril 2021 à minuit.

 

6 raisons pour lesquelles votre chien et vous adorerez le tapis rafraichissant d’Omlet…

  1. Garde les chiens au frais en été pour un total de 3 heures

  2. Pas besoin de le réfrigérer grâce au gel auto-réfrigérant

  3. Mousse à mémoire de forme pour un confort inégalé

  4. Ses couleurs élégantes conviennent à toutes les maisons

  5. Facile à nettoyer, il suffit d’y passer l’aspirateur et de l’essuyer

  6. Gel non-toxique, étanche et résistant aux griffures

 

 

Conditions générales

La promotion de 20% de réduction sur le tapis rafraichissant en mousse à mémoire de forme d’Omlet est valable à partir du 19/04/21 jusqu’au 23/04/21 à minuit. Saisissez le code promo STAYCOOL sur la page paiement. L’offre s’applique à toutes les tailles de tapis rafraîchissants en mousse à mémoire de forme. L’offre est limitée à 2 tapis rafraîchissants par client. Dans la limite des stocks disponibles. Omlet ltd. se réserve le droit d’annuler cette offre à tout moment. L’offre ne s’applique pas aux frais de livraison. L’offre est non cumulable.

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Chiens on April 19th, 2021 by juliakretzner


Comment se débarrasser des poils de vos animaux ?

Vous aimez caresser votre animal et le chouchouter, sa fourrure est douce, elle vous tient parfois chaud mais malgré ces aspects positifs les poils de votre compagnon envahissent votre espace de vie. Ils se déposent sur vos tapis, vos canapés, parfois vos lits et meubles et ils sont difficiles à se débarrasser. Comment faire pour ne pas passer des heures à nettoyer après le passage de votre animal ?

Le printemps est enfin arrivé et les poils d’hiver commencent à tomber. Pour vous éviter d’être envahis de poils et afin de vous faciliter la vie pour les jours à venir n’hésitez pas à appliquer les conseils Omlet ci-dessous.

Se débarrasser des poils : une question d’hygiene et une question sanitaire

Tout d’abord avant de vouloir se débarrasser des poils de votre animal, chats, chiens ou tout autre compagnon à fourrure il est important de se demander si les poils ont une conséquence à long terme sur votre santé. 

D’une façon générale, ce n’est pas agréable d’avoir des poils sur vos meubles. Laisser les poils de votre animal s’accumuler sur les surfaces et se coller à vos vêtements peut renvoyer l’image d’un manque d’hygiène chez certaines personnes. Il est donc important de les chasser. 

Avez-vous déjà eu les yeux rouges et gonflés ? Si c’est le cas, ou si l’un de vos proches a régulièrement cette allergie, il se pourrait que les poils de votre animal y soient pour quelque chose. 40% des chats de types européens sont porteurs d’une bactérie : la bactérie Bartonella henselae. Les chercheurs pensaient que cette bactérie ne pouvait se transmettre qu’à travers les griffures de votre animal, toutefois de nombreuses recherches ont démontré une transmission possible de la  bactérie à travers les poils et les puces. D’où par ailleurs l’importance de traiter votre compagnon et de vous laver les mains après l’avoir caressé.

Les animaux domestiques influent sur la qualité de l’air intérieur que nous respirons. Ainsi poils et salive sont porteurs d’allergènes et peuvent provoquer : irritation du nez, de la gorge, des yeux et provoquer de l’asthme et des difficultés respiratoires. 

Alors, comment faire face aux poils de votre animal ?

Techniques radicales pour se débarrasser des poils 

La chasse aux poils est bien connue des propriétaires d’animaux. Quelques astuces simples vous permettent cependant d’y passer moins de temps. 

Brosser régulièrement votre animal, de préférence à l’extérieur, mais si cela n’est pas possible, un coin spécifique tel que la salle de bain pourrait parfaitement convenir. En brossant votre animal, vous lui permettez de se défaire des poils qui seraient tombés quoi qu’il arrive sur votre canapé ou tout autre surface de votre maison.  Vous regroupez ainsi les poils à un seul endroit et vous pouvez les nettoyer bien plus facilement et rapidement. 

Protéger les meubles et les endroits où votre animal aime se prélasser. Votre animal à fourrure a forcément des endroits qui lui sont dédiés ou des endroits où il aime passer du temps. Vous pouvez donc décider d’apposer sur ces surfaces une  serviette, un drap housse ou une couverture pour protéger vos meubles. Toutefois cette solution nécessite d’adapter quelque peu sa décoration d’intérieur et devoir cacher un meuble que vous chérissez n’est pas toujours la solution idéale.   

L’appareil ultime : l’aspirateur. L’entretien de votre maison est indispensable en temps normal et encore plus lorsque vous avez des animaux poilus. Cette solution paraît évidente et pourtant elle est radicalement efficace. Privilégiez l’aspirateur au balais. Le balais a tendance à faire voler les poils et au lieu de vous en débarrasser vous les déplacez. Vous pouvez également varier les embouts pour qu’ils s’adaptent à toutes les surfaces. 

Utilisez des gants de vaisselle ! Astuce original mais pourtant efficace. Dédiez une paire de gants de vaisselle aux poils de votre animal et ramassez-les en faisant un mouvement circulaire à l’endroit souhaité. Vous verrez, les poils viendront s’y coller. 

L’humidité pour regrouper rapidement les poils en petites boules. Munissez-vous d’une éponge humide ou d’un gant de toilette et passez un coup sur la surface souhaitée. Certains poils s’agripperont à l’éponge pendant que d’autres se retrouveront agglutinés avec les autres. Cette méthode est à combiner avec d’autres techniques pour pouvoir enlever efficacement les poils de votre animal.  

La méthode connue : le rouleau adhésif. Vous pouvez investir dans un rouleau adhésif pour pouvoir éliminer les poils. Cette méthode est particulièrement efficace sur vos vêtements notamment si vous ne souhaitez pas les mouiller à l’aide d’une éponge. Les poils vont venir se coller sur le ruban adhésif et n’y partiront pas. Cette technique est radicalement efficace sur de petites surfaces. Toutefois le rouleau se retrouve vite rempli de poils et il est nécessaire de changer régulièrement de rouleau. Cette astuce est donc utile pour les vêtements ou les petits coussins mais ne permettra pas de faire la chasse aux poils sur toutes les surfaces de votre intérieur. 

Utiliser des brosses spécifiques : brosses en velours, brosse électrostatique… Il en existe de toutes sortes sur le marché. Elles permettent avec un simple mouvement de la main d’attirer le poil sur la brosse. Les brosses sont efficaces mais ne permettent pas d’enlever les poils dans tous les recoins. 

L’électricité statique avec des collants : c’est possible ! Ne jetez plus directement vos collants effilés, ils peuvent être réutilisés pour ramasser les poils de votre animal de compagnie. Le frottement vient créer de l’électricité statistique et attirer le poils sur la matière en nylon. 

L’aération : renouveler l’air pour réduire la concentration des poils a un endroit. 

Que vous ayez des animaux ou pas, l’aération de votre maison est indispensable pour éviter  l‘accumulation de poussières et de bactéries. Vous éliminerez les mauvaises odeurs et permettrez de renouveler l’air dans vos pièces.

Ne lésinez pas sur les machines et nettoyez régulièrement vos draps ou tout endroit où votre animal à poils aurait pu se poser. 

Si vous désirez garder un endroit sans poils, restreignez l’accès à votre animal. C’est peut-être radical mais vous n’aurez pas à vous soucier des poils dans votre chambre par exemple. 

Un mobilier adapté qui facilite la vie 

Vous avez décidé d’adopter un chien ou un chat et vous commencez à vous intéresser aux accessoires et équipements dont il aura besoin, ou vous en avez marre des équipements de votre animal qui s’usent et qui accumulent la poussière ? Investissez dans les bons équipements et réfléchissez sur le long terme. 

Chaque petit détail a son importance, le choix d’un lit pour votre animal en est un. En plus de veiller à son confort, pensez à acheter un matelas fonctionnel qui vous permettra d’économiser du temps et de l’argent. Le lit Topology d’Omlet permet à votre animal de bénéficier d’un confort optimal grâce à son matelas à mémoire de forme. Il permet également d’offrir une hygiène irréprochable qui permet de garder le lit de votre chien frais et propre. Les choix variés de surmatelas vous permettent de changer les matelas aussi souvent que vous le souhaitez. En plus de leur aspect décoratif, ils se dezippent facilement et peuvent être mis à la machine à laver ce qui garantit une hygiène irréprochable. Les poils n’auront pas le temps de s’installer très longtemps dans le lit de votre chien. 

       

Le lit Maya pour chats possède également une housse lavable ce qui permet d’offrir un confort ultime à votre animal. Ce lit est idéal à transporter, il peut même être installé sur votre canapé si votre chat aime se prélasser à vos côtés. Vous éviterez ainsi les poils sur votre précieux canapé. 

Nos lits (Topology, Bolster et Maya) sont entièrement conçus pour être fonctionnels, pratiques et faciles à nettoyer. Omlet a imaginé des pieds pour surélever le lit de votre animal, non pas seulement pour l’aspect esthétique et décoratif mais aussi pour l’aspect hygiénique. Ainsi en étant surélevé, votre lit permet une circulation de l’air, ce qui évite l’accumulation de poussière et de poils. Ce tout nouveau concept imaginé par nos designers permet de vous offrir ainsi qu’à votre animal de compagnie un environnement sain et confortable. 

Les poils de votre animal seront toutefois toujours présents. Vous ne pourrez pas entièrement les éliminer. Cependant ces petites astuces vous permettront de réduire considérablement l’accumulation des poils dans votre intérieur et vous permettront ainsi que votre animal de vivre dans un environnement sain, confortable et hygiénique. 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on April 16th, 2021 by emmaibadioune


Est-ce que je peux laisser mes poules avec d’autres animaux ?


Photo :
Daniel Tuttle via Unsplash

Si vous comptez adopter des poules, vous devrez prendre en compte vos autres animaux, comme vos chiens ou vos chats qui risquent de laisser libre cours à leurs instincts et chasser vos oiseaux. Ceci dit, vos animaux sont capables de s’entendre tant que vous faites l’effort de leur expliquer les règles.

Les chiens et les poules

Le plus important quand on a un chien est de prendre son comportement en compte. Est-ce qu’il coure après des lapins ou des chevreuils quand vous êtes en promenade ? Comment se comporte-t-il vis à vis des oiseaux qui visitent votre jardin ? S’il n’arrive pas à se retenir de les attaquer, il fera probablement de même avec des poules. Par contre s’il est d’un genre calme, vous n’aurez pas de problème et il y a des chances pour que le poulailler ne l’intéresse même pas.

Il s’agit bien entendu d’extrêmes. Il est plus probable que votre chien soit curieux et s’approche des poules. Il va peut-être passer un peu de temps à les observer voire même à jouer avec elles sans toutefois les attaquer. L’essentiel est de lui faire comprendre que les poules font partie de la meute et qu’il ne faut pas les chasser. Votre chien doit aussi se rendre compte que ce sont des oiseaux fragiles et qu’il doit être doux avec elles.

Comment apprendre aux chiens à s’entendre avec les poules

Vous pouvez apprendre à votre chien que vos poules font partie de la famille en le laissant vous observer quand vous vous occupez d’elles et de leur poulailler. Au début, gardez votre chien à l’écart à l’aide d’une barrière ou d’un filet à poules. Beaucoup de races de chiens sont hésitantes par rapport aux petits animaux et deviendront très protecteurs une fois qu’ils ont accepté les poules dans leur meute. Si votre chien les renifle doucement au lieu de tenter de jouer avec elles la tête aplatie et le derrière levé, vous êtes sur la bonne voie.

Un des éléments les plus importants à garder à l’esprit est le comportement de chaque race de chien. Les chiens de chasse comme les lévriers greyhounds et les beagles courront après des poules excitées et ne devraient pas être laissés en présence de volailles. Par contre, les chiens de ferme comme les chiens bergers ont tendance à protéger leur « troupeau » et ne devraient pas faire de mal à vos oiseaux.

Il n’y a pas de garantie que vos chiens et vos poules s’entendent, mais il est crucial de les laisser s’habituer les uns aux autres. Comme pour d’autres formes de dressage canin, ce processus peut prendre du temps. Comptez probablement plusieurs semaines avant que vous puissiez laisser votre chien avec vos poules sans barrière. Quand vous les do présentez la première fois, pensez à garder votre chien en laisse juste au cas où.

Les chats et les poules

Pas de surprise, les chats sont très différents des chiens. Ils sont difficiles à éduquer et leur comportement est pratiquement impossible à prédire. Cependant, ils ne considèrent généralement pas les poules comme des proies, un fait corroboré par de nombreux fermiers. Ils préfèrent les rats et les souris. Si vous avez des poules, vous avez probablement un rat quelque part et votre chat devrait normalement se faire un plaisir de s’en occuper.

La plupart des poules sont trop grandes pour intéresser les chats, mais tout dépend de la race de vos poules et de la taille de votre chat. Si ce dernier commence à rôder près des volailles, vous aurez besoin d’un enclos et d’un poulailler robustes qui l’empêcheront d’attaquer vos poules. Ceci dit, mieux vaut avoir un enclos et un poulailler de qualité, que vous ayez des chats ou non. L’idéal est bien entendu un poulailler Eglu. Il est très sécurisé et est fourni avec un enclos détachable.

 

Les cochons d’Inde et les poules

Vous avez peut-être déjà un clapier pour cochons d’Inde dans votre jardin. Cela ne risque pas de déranger vos poules, mais vous ne pourrez pas les y héberger. Les cochons d’Inde et les poules ne font pas de bons colocataires et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, vous augmenterez encore plus le risque d’attirer des rats à cause de la nourriture de vos animaux. Deuxièmement, les poules ont une hiérarchie qu’elles établissent à coups de bec. Leurs plumes épaisses les protègent de ces attaques, mais les cochons d’Inde ne disposent pas d’une telle protection.

Les lapins et les poules

Les lapins et les poules s’entendent bien à partir du moment que vous les présentez quand ils sont encore jeunes. Ils peuvent partager un enclos, mais ont des besoins différents tant au niveau de l’équipement que de la nourriture.

Les lapins, par exemple, ont besoin d’un espace propre où se reposer, vous devrez donc nettoyer l’enclos et le poulailler plus souvent que d’habitude. Vous devrez aussi réserver un peu d’espace pour que vos lapins et vous poules puissent se détendre à part. Divisez votre enclos en trois espaces, un pour les poules qui couvent, un pour vos lapins et un dernier pour tout le monde.
 
 
Photo : JackieLou DL via Pixabay

Vos poules se sentiront plus en sûreté si vous avez un grand jardin. En général, plus vous avez d’espace, plus vos poules auront de chance de s’entendre avec vos cochons d’Inde ou vos lapins.

Les poules et les autres animaux

Les poules s’entendent aussi avec les chèvres, les canards (femelles. Les mâles les attaquent). C’est un peu ironique, mais elles ont de la peine avec les oiseaux de volières. Elles grignoteront ce qui tombe sur le sol, mais attaqueront les autres oiseaux et attireront probablement des rats et des souris, un vrai problème pour les petits oiseaux.

Les hamsters, gerbilles et autres petits mammifères ne devraient jamais être laissés dans le même enclos que des poules. Celles-ci vont les tuer à coups de bec.

Suivez ces quelques règles et votre ménagerie sera heureuse !

Photo :Ricky Kharawala via Unsplash

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on April 14th, 2021 by juliakretzner


Pride of Omlet : un match parfait !

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagés avec le reste du monde.

-Par Anneliese Paul

En théorie, Kipper n’était pas ce dont Angela rêvait. Après des années de problèmes comportementaux, il est devenu le donneur de sang le plus sage et a sauvé la vie de plus de quarante chiens. Kipper s’est avéré être parfait pour Angela.

Quand Angela a été cambriolée, la police lui a conseillé d’adopter un chien. En effet, les chiens ont tendance à empêcher les cambriolages, car ils aboient, ce qui fait parfois hésiter les cambrioleurs. Mais vu qu’Angela est enseignante, elle n’avait pas le temps de s’occuper d’un chien, surtout s’il s’agit d’une race énergétique comme un collie.

Angela a de beaux souvenirs du collie qu’elle avait étant enfant et a consulté la Border Collie Trust qui l’ont aidé à adopter Kipper, un chien errant irlandais de dix-huit mois qui avait de la peine à trouver un foyer. Kipper est un collie et déborde donc d’énergie. En théorie, pas idéal pour Angela.

Mais la Border Collie Trust était convaincue qu’ils étaient faits l’un pour l’autre et l’ont convaincue de rencontrer Kipper. Elle a donc visité le centre pour animaux le plus proche pour apprendre à mieux le connaître. Angela s’est vite rendu compte qu’il se comportait bien avec les humains, ce qui est essentiel. Ils sont donc allés se promener et c’était le coup de foudre. Quelques semaines plus tard, elle l’a ramené chez elle.

Angela avait préparé une jolie niche avec un enclos dans son jardin pour que Kipper puisse y rester durant la journée. Son idée était d’engager un promeneur professionnel pour promener Kipper tous les midis et de le laisser dans la maison quand elle rentrait après le travail.

Mais Kipper s’est avéré être plus difficile que prévu et a fait preuve d’un comportement extrêmement tapageur. Il a pratiquement détruit la maison et était presque trop pour Angela. Tous les soirs après de longues journées au travail, Angela allait attacher ses chaussures et Kipper en profitait pour lui mordiller les cheveux, car il était tellement excité. Il leur fallait généralement vingt minutes pour atteindre la porte d’entrée. Vraiment épuisant.

Heureusement, Angela avait de l’expérience avec les border collies, elle était convaincue que Kipper est très intelligent et n’avait en fait besoin que de s’occuper. Armée de son instinct d’enseignante et aidée de la Border Collie Trust, elle s’est lancée dans un projet qui allait tout changer pour Kipper et elle.

Au début, il ne s’agissait que de s’arrêter et d’attendre que Kipper se calme avant de continuer. Angela s’est ensuite attaquée au mâchage d’objets à la maison. Elle le laissait seul pendant cinq minutes à l’intérieur avant de rentrer et de le féliciter s’il s’était bien comporté. Les motivations de Kipper étaient assez claires (jouets et nourriture), le dresser était donc relativement facile pour Angela.

« Il est tellement malin, » nous explique Angela, « il comprend vite ce qu’il se passe. Qu’est-ce qu’on attend de moi ? Quelle est la récompense, est-ce qu’elle en vaut la peine ? Si ça n’est pas le cas, il ne fera pas l’effort. »

Il a fait des progrès au fur et à mesure et son comportement s’est gentiment amélioré. Angela a travaillé dur avec lui et plus il obéissait, plus ils se faisaient confiance l’un et l’autre.

Kipper vit près de la campagne, il chasse le bétail de temps à autre et doit donc porter une muselière lors de longues promenades. Mais bizarrement, Angela peut le laisser seul dans son jardin avec les poules sans muselière. Son comportement à la maison a complètement changé et Angela sait que Kipper lui obéit sans soucis. Une poule a même essayé de lui piquer son os sans qu’il ne l’attaque !

« La poule s’est approchée tout doucement et a essayé de picorer l’os. Kipper a simplement ramassé son os et s’en est allé. »

Vu qu’il se comportait mieux à la maison, Kipper et Angela ont commencé à bien s’amuser. Kipper a remporté la médaille d’or dans le programme “chien bon citoyen” du Kennel et a terminé en finale de la coupe débutants (un concours d’agilité pour débutants) du Kennel Club en 2017. Le travail tant mental que physique s’est avéré excellent pour Kipper et Angela et lui se sont faits de nouveaux amis, ont pu voyager et ont créés de beaux souvenirs.

Mais quand Kipper a dû faire enlever ses ergots, il n’a plus été capable de faire ses exercices d’agilité, ce qui l’a beaucoup frustré. Angela a alors cherché des façons de remédier à ce problème et a découvert CaniCross. Les sports Cani sont une gamme de sports conçus pour renforcer les liens entre chiens et propriétaires et sont particulièrement utiles pour les chiens souffrant de problèmes comportementaux.

Angela et Kipper ont participé à des courses à travers champ ainsi qu’à des triathlons, ce qui lui a permis de faire beaucoup d’exercice. Ils se sont également liés d’amitié avec toute une communauté d’amis des chiens.

Un de ces amis leur a fait part de la banque de sang pour animaux (Royaume-Uni). Angela avait cherché un moyen d’aider les chiens, mais Kipper a longtemps pesé moins de 25 kg, ce qui l’avait par le passé disqualifié pour le don du sang. Mais en grandissant et en faisant tellement d’exercice, il a vite gagné du poids. Dès qu’il a pesé assez, Angela l’a enregistré en tant que donneur et l’a accompagné lors de son premier don.

Mais Kipper était terrifié. On a du raser un peu de sa fourrure et le bruit de la tondeuse lui a fait très peur. Comme auparavant, Angela a décidé que le dressage était la meilleure solution pour l’aider à combattre sa peur. La banque lui a conseillé d’utiliser une brosse à dents électrique pour habituer Kipper aux vibrations. Après quelque temps, et en le récompensant avec son type de fromage préféré, Angela a réussi à habituer son chien aux vibrations et à le convaincre qu’elles ne lui feront pas de mal.

 

Enfin, Kipper était prêt à donner du sang et à rester calme. Il a maintenant donné du sang dix fois et vu que son groupe sanguin négatif est rare, son sang peut être utilisé pour tous les chiens. Chaque fois qu’il donne du sang, il aide à sauver jusqu’à quatre chiens. Kipper a donc sauvé la vie de quarante chiens.

 

Kipper et Angela ont vécu beaucoup de choses ensemble et s’entraident sans cesse, de vrais gagnants. Ils se motivent l’un l’autre pour mieux profiter de la vie et se faire des amis. Comme Angela nous l’explique,

 

« Tous les chiens ne me conviennent pas forcément et tous les propriétaires ne lui conviendraient pas non plus, mais la Border Collie Trust a bien fait. Nous sommes parfaits l’un pour l’autre. »

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on April 13th, 2021 by emmaibadioune


Journée mondiale du hamster – 10 raisons pour lesquelles les hamsters sont des compagnons merveilleux !

Le 12 avril, le hamster est à la fête et c’est donc l’occasion d’en discuter. Voici 10 raisons qui expliquent pourquoi les hamsters sont des animaux si populaires :

1. Les hamsters sont très amicaux !

Une fois correctement éduqués, les hamsters dorés se lient vite d’amitié avec leurs propriétaires. Passer du temps avec leurs congénères ne les intéresse pas, ils ont donc besoin de passer du temps et d’interagir avec leur humain préféré. De plus, ils sont assez grands, il est donc facile de s’en occuper. Quant aux hamsters de Chine, ils profitent de la compagnie de leurs propriétaires mais ils sont aussi capables de s’amuser avec d’autres hamsters (contrairement aux hamsters dorés).

2. S’occuper des hamsters, c’est facile

Les hamsters sont parfaitement capables de s’amuser seuls la nuit. En ce qui concerne les accessoires nécessaires, ils n’auront besoin que d’une cage convenable ainsi que quelques jouets.

3. La nourriture des hamsters est plutôt bon marché

Bien que les hamsters aiment se bourrer les joues dès que vous leur donnez à manger,      Photo : Lucas Pezeta viaPexels qu’ils sont gloutons !ça ne signifie pas pour autant

Il s’agit tout simplement d’une façon pour eux de stocker leur nourriture. Ils n’en mangent que très peu tous les jours. Un sac de nourriture sèche devrait durer plusieurs semaines, surtout si vous leur donnez aussi des fruits et légumes frais.

4. Les hamsters ont une santé robuste !

Ces petits rongeurs bénéficient généralement d’une excellente santé durant leurs courtes vies pour autant qu’ils disposent d’une cage adéquate et d’une alimentation saine. Leur plus grand risque est qu’ils se blessent en tombant, donc soyez attentif.

5. Les hamsters adorent l’exploration

Leur curiosité est sans fin et les hamsters adorent courir dans des balles à cet effet. Si vous les laissez se promener dans un parc, ils exploreront tous ses recoins. Placez-y quelques friandises et cachez-en dans des jouets, ils s’amuseront comme des fous à les dénicher. Ils aiment aussi jouer sur des échelles et dans des enclos.

6. Les hamsters n’ont pas besoin d’un dressage rigoureux !

L’essentiel est de leur apprendre à être tenus. Pas besoin de leur apprendre des tours ou où aller faire leurs besoins. S’occuper d’un hamster est donc très facile.

7. Les hamsters ne prennent pas beaucoup de place

Ces petits mammifères peuvent facilement vivre dans de petits appartements.

8. Les hamsters sont très propres

Contrairement à la plupart des rongeurs, les hamsters font toujours leurs besoins au même endroit dans leur cage, ce qui facilite le nettoyage. Ils aiment rester propres et lavent constamment leur fourrure. Donc pas besoin de leur donner un bain !

9. Les hamsters aident à se détendre

Rien ne dérange les hamsters. Ils ne crient pas, ils ne s’enfuient pas. Ils préfèrent se balader tranquillement, ce qui est très relaxant !

10. Les hamsters ne muent pas

Beaucoup d’allergiques ne rencontrent aucun problème avec les hamsters. Ce qui est lié au fait qu’ils ne muent pas et que leurs poils ne terminent pas partout. Vous pouvez donc ranger votre mouchoir !

Le 12 avril – Journée mondiale du hamster

Le 12 avril, les propriétaires de hamster du monde entier célèbrent leurs petits compagnons. Mais saviez-vous que ces animaux très particuliers n’ont été domestiqués qu’il y a 90 ans ?

Le 12 avril 1930, Israel Aharoni, un zoologiste et professeur à l’université hébraïque de Jérusalem décide d’attraper un hamster doré femelle et ses bébés à Alep, en Syrie. Il ne le sait pas encore, mais cette femelle sera à la source de TOUS les hamsters dorés domestiques !

Pr. Aharoni s’en sert comme d’animaux de laboratoire, mais certains d’entre eux finissent par s’échapper. Aujourd’hui, on pense que l’essentiel des hamsters dorés de Syrie descendent de ces fugueurs. En 1931, certains de ces descendants ont été transportés au Royaume-Uni. L’année suivante, la société zoologique de Londres décide d’en acheter une paire.

Cette paire sont devenus l’Adam et Eve des hamsters britanniques. En effet, en 1937, leurs descendants ont été donnés à des éleveurs privés et sont par la suite devenus la source de tous les hamsters dorés vendus comme animaux de compagnie au Royaume-Uni. On pense que 99,9% des hamsters dorés dans ce pays descendent des hamsters achetés par la société zoologique de Londres.

Des études de l’ADN d’hamsters au Royaume-Uni et aux Etats-Unis ont démontré que tous leurs hamsters dorés domestiques descendent d’un seul et même individu – un hamster capturé par Israel Aharoni en 1930.

Un sacré périple qui mérite bien d’être célébré comme il se doit !

Photo : Silje Roseneng via Unsplash

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in hamster on April 12th, 2021 by juliakretzner


Pride of Omlet : un vrai soutien

Cet article fait partie de notre série Pride of Omlet, une compilation de récits incroyables qui mettent en valeur des animaux extraordinaires dont la bravoure, bonté, compassion et intelligence méritent d’être partagées avec le reste du monde.

-Par Anneliese Paul

Hennifer, Marge et Sybil sont des poules de réforme qui travaillent avec Jonathan. Leur but ? Transformer la vie de délinquants par l’intermédiaire du projet Rosemead. Jonathan (un accompagnateur et défenseur des poules) considère que les poules sont capables de résoudre des problèmes sociaux difficiles.

Le projet Rosemead est un foyer à Southend on Sea (Royaume-Uni) dont le but est de réinsérer les délinquants dans la vie active en leur donnant les compétences nécessaires. Il y a six ans, le projet a reçu des fonds de la par de la mairie de Southend pour rénover son jardin. Un polytunnel y a été installé et des parterres de fleurs et des arbres fruitiers ont été plantés.

Jonathan y a ensuite amené ses poules. Au début, ces oiseaux de réforme étaient en piteux état. En plus d’être maigres, elles avaient perdu beaucoup de plumes. Leurs crêtes étaient pâles et molles. Mais après quelques semaines à parcourir le jardin et ses tas de compost, elles ont repris des couleurs.

La plupart des résidents du projet sont d’anciens sans domicile ou prisonniers. Quand ils arrivent dans leur nouvelle chambre, ils y trouvent un bol avec deux œufs sur une table de chevet avec un petit message : « Hennifer, Marge et Sybil vous souhaitent la bienvenue ».

Jonathan se sert des œufs de ses poules pour apprendre aux résidents à cuisiner des plats simples comme des omelettes. Il a affiché des posters dans la cuisine qui expliquent les différentes façons de préparer des œufs. Ils sont même devenus une forme de monnaie, ce qui a aidé à apaiser les voisins. Après un incident avec l’un des résidents, Jonathan a rendu visite à Jean, un voisin âgé qui avait des hésitations par rapport au projet. Il lui a amené des œufs. Ceux-ci lui ont permis de rompre la glace.

Tout se passait bien jusqu’à l’arrivée d’un renard. Doris, la mère poule du groupe original, s’est précipitée sur le renard pour protéger sa famille, ce qui lui a coûté la vie. Elle est maintenant enterrée dans le jardin. L’attaque a fait l’effet d’un choc chez les résidents. Lors de sa visite suivante chez Jean, Jonathan lui a raconté ce qui s’était passé et lui a fait part de son intention d’adopter plus de poules chez la British Hen Welfare Trust. Jean a décidé de l’accompagner et d’adopter des poules également. Une expérience positive pour tout le monde.

C’est là que Hennifer, Marge et Sybil ont été adoptées après avoir été libérées de leur cage. Cela fait maintenant deux ans et demi qu’elles résident au foyer et font partie du projet. Ces deux poules sont des assistantes exemplaires pour Jonathan. Hennifer est sûre d’elle-même, Sybil est curieuse et Marge est détendue. Elle aime faire la sieste près des champs de lavande.

La plupart des résidents demeurent au foyer pendant deux ans avant de déménager dans un domicile privé, mais ils rencontrent souvent des difficultés en chemin et finissent parfois à nouveau en prison. Un de ces prisonniers a alors contacté le projet Rosemead (par l’intermédiaire de sa famille) pour leur demander des photos des poules. En effet, celles-ci aident beaucoup les résidents de Rosemead et ils y sont très attachés.

Un autre résident nous raconte qu’il adore entendre les poules glousser le matin quand il se réveille, ça le rend heureux. Un troisième a pris la responsabilité de laisser sortir les oiseaux tous les matins à 7 heures tapantes. Les poules sont d’une grande aide pour les résidents dans le jardin, quoi qu’ils fassent. « Elles ne s’enfuient pas quand ils sont là. C’est important, » nous explique Jonathan.

Certains résidents aiment acheter des friandises pour les poules. Ce qui peut paraitre banal, mais il vaut mieux ça qu’une bière. C’est bon signe. S’occuper de poules peut être beaucoup de travail, mais ce travail apprend entre autres aux résidents à nettoyer et à s’occuper d’animaux, ce qui crée un sentiment de responsabilité.

Jonathan nous raconte que « ce travail peut être très difficile, c’est dur de voir le côté positif, mais pouvoir offrir une qualité de vie adéquate à quelqu’un fait toujours plaisir et nos poules ne manquent pas de nous faire sourire. »

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Animaux on April 6th, 2021 by emmaibadioune


Pourquoi le printemps est la saison idéale pour adopter des poules !

Le printemps est la saison rêvée pour installer un poulailler dans votre jardin ou pour adopter de nouvelles poules car les jours sont plus longs et plus chauds. Le jardin se réveille gentiment, les légumes commencent à pousser – très important pour l’alimentation de vos oiseaux. Les poules produisent plus d’œufs une fois l’hiver terminé et profitent généralement bien du climat plus doux et de la chaleur apportée par le printemps.

Quand devrais-je acheter des poules prêtes à pondre ?

Vous trouverez des poules prêtes à pondre au printemps car la plupart des éleveurs font éclore leurs œufs en décembre ou janvier. Entre 16 et 22 semaines après, entre mars et juin, ces poussins seront devenus des poules prêtes à pondre.

En adoptant des poules si jeunes durant cette période de l’année, vous profiterez probablement d’œufs frais pendant trois ans. Il s’agit d’un facteur important pour tout éleveur qui se respecte.

Les poux rouges et comment s’en débarrasser

Les poux rouges infestent souvent les poulaillers, mais leur population diminue fortement en hiver. Le début du printemps est le moment idéal pour traiter votre poulailler et enclos contre ces parasites avant qu’ils ne puissent profiter de la chaleur printanière pour se reproduire en masse. Votre fournisseur de produits pour animaux habituel vend probablement un spray anti-poux mais si ça n’est pas le cas, vous en trouverez chez un fournisseur agricole.

Il existe une autre méthode de prévention. Hébergez vos poules dans un poulailler à l’abri des poux. Ceux-ci prospèrent dans les poulaillers en bois car ils regorgent de recoins confortables pour ces petites créatures. En gardant vos poules dans un poulailler de qualité tel que notre gamme de poulaillers Eglu , vous ne donnerez aucune possibilité aux parasites de s’installer dans la demeure de vos oiseaux – les Photo : Myriam via Pixabay                                                        poulaillers Eglu sont en effet constitués de plastique facile à nettoyer, les poux                                                                                                                n’auront aucune chance !

Si vous êtes déjà en train de vous débarrasser des poux, profitez-en pour vous attaquer aux vers. Leur population décline également en hiver, donc le printemps est le bon moment pour traiter vos poules contre ces parasites.

Les poules et l’été

L’été est la saison idéale pour adopter des poules de réforme. Ces oiseaux ne sont pas habitués à la vie à l’extérieur et la météo estivale est assez douce pour qu’elles aient la chance de s’habituer à leur nouvelle condition. Le printemps convient aussi, mais elles seront bien plus heureuses en été.

Les poules de réforme sont des compagnons merveilleux et malgré le fait qu’on s’en soit débarrassé parce qu’elles n’étaient plus « rentables », elles sont encore capable de p ondre des œufs pendant environ deux ans. Si l’adoption de poules de réforme vous intéresse, contactez une association pour animaux ou toute autre organisation de protection pour animaux. L’avantage d’adopter des poules de réforme via de telles organisations est que les oiseaux que vous recevrez seront normalement en bonne santé.

Les poules qui se promènent à l’air libre en été picorent et dévorent des parasites tels que des limaces ou des mouches. Pensez par contre à protéger vos pousses et parterres, les poules en sont très friandes.

Les poules dans les régions plus chaudes auront besoin d’assez d’ombre ainsi que d’un poulailler disposant d’une ventilation adéquate. Le poulailler Eglu Cube est parfait pour ce genre de situation – son intérieur est suffisament frais, même durant les canicules et s’il équipé de bâches de protection, il disposera d’ombre toute la journée.

Les poules, l’automne et l’hiver

L’automne est une bonne saison tant pour les poules que pour leurs éleveurs. Le sol et les tas de feuilles sont plein d’insectes délicieux et si vous avez des arbres fruitiers, vos oiseaux pourront se délecter de leurs fruits.

Les poules muent généralement en automne et auront besoin d’une alimentation adéquate pour rester en bonne santé et pousser de nouvelles plumes. Un apport en vitamines et minéraux supplémentaires leur fera du bien. Vous pouvez aussi ajouter du vinaigre de cidre à leur eau pour un plumage plus reluisant.

La plupart des poules supportent le froid. Par contre, elles n’aiment pas se mouiller, donc pensez à les protéger à l’aide d’une couverture pour leur poulailler ou en leur donnant un coin sec dans lequel elles peuvent se blottir. Placez des copeaux de bois sous le poulailler pour éviter que le sol devienne boueux.

Selon la race de vos poules, elles pondront peut-être moins d’oeufs en hiver sans toutefois complètement arrêter de pondre. Occupez-les et gardez-les en bonne santé avec undistributeur de nourriture Caddi et des jouets à picorer. Elles ne manqueront jamais de quoi manger !

À moins que vos hivers soient particulièrement rudes, vous poules parviendront à rester chaudes en se blottissant dans le poulailler. Il s’agit après tout d’oiseaux robustes (avec quelques exceptions) et sont parfaitement capables de s’adapter au climat. Ceci dit, aidez-les autant que possible. Par exemple, un poulailler isolé comme l’Eglu Cube permettra de les garder heureuses et en bonne santé lors des mois les plus froids.

Donc même si le printemps est la saison rêvée pour adopter de nouvelles poules, elles seront capables de s’épanouir toute l’année.

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Poules on April 1st, 2021 by juliakretzner


5 jeux de Pâques pour bien profiter de vos vacances

Photo : Freestocks via Unsplash

Vous vous réjouissez pour Pâques ? Profitez de ces vacances en famille grâce à ces quelques jeux ! Cette année, Pâques est malheureusement plus restreinte, mais vous pourrez tout de même vous amuser. Voici 5 jeux de Pâques qui ne manqueront pas de divertir toute votre famille !

 

1- Le morpion de Pâques

Un jeu de stratégie très populaire chez les plus jeunes, le morpion convient également aux adultes ! Pour l’adapter à Pâques, il vous suffit de peindre des œufs en utilisant différentes couleurs pour chaque joueur.

Ils devront ensuite placer leurs œufs sur une grille de 3 x 3 dans une ligne diagonale, horizontale ou verticale pour gagner !

 

 

 

 

Photo : Ulleo viaPixabay

 

2-« Pétanque » aux cerceaux

Un jeu pensé pour les familles ou les groupes – facile à apprendre et très divertissant ! Placez cinq cerceaux sur le sol et donnez une valeur à chacun (par exemple le cerceau le plus proche vaut 10 points, le suivant 20, le plus éloigné 50, etc…) Donnez cinq œufs en plastique à chaque joueur. Les participants devront ensuite jeter leurs œufs dans les cerceaux pour remporter autant de points que possible !

Pourquoi ne pas décorer les œufs avec vos enfants ? Peignez-les avec des couleurs individuelles pour chaque joueur. C’est parti !

 

 

Photo : Patricia Prudente via Unsplash

 

3- La course en sac

Un vrai classique ! Les lapins aiment sautiller, quoi de plus approprié que de les imiter pour Pâques ? Vos enfants seront ravis de faire la course avec vous !

Donnez un grand sac à chaque joueur – équipez-les de petites queues de lapins – ils devront ensuite atteindre la ligne d’arrivée en sautillant. Assurez-vous que le sol soit assez mou pour que personne ne se fasse mal en tombant. Comme récompense, préparez des oeufs de Pâques!

 

 

 

Photo : Michael Schmid via Unsplash

 

4- Accrocher la queue au lapin

Un jeu pour toute la famille ! Achetez des pompons et collez du scotch double-face sur chacun d’entre eux. Les participants devront ensuite tenter de se coller ces « queues de lapins » les uns aux autres. Celui ou celle qui finit avec le plus de queues après 5 minutes perd !

Une fois le jeu terminé, vous enfants pourront faire un peu de bricolage. Les possibilités sont infinies !

 

 

Photo : Eliza Diamond via Unsplash

 

 

5- Piñata pleine d’œufs en chocolats

Les piñatas sont super pour beaucoup de fêtes et elles sont chouettes à bricoler ! Vos enfants s’amuseront comme des fous, autant en les fabriquant qu’en les détruisant.

Vous aurez besoin des matériaux suivants :
ballons (petits, moyens et/ou grands)

  • colle à bois
  • 2 tasses d’eau
  • mouchoirs colorés/banderoles et papier crépon
  • 1 tasse de farine
  • décorations
  • un journal                                                                                                 
  • couteau de modélisme                                                                                                         Photo : Cottonbro via Pexels
  • fil, ficelle, ruban ou corde (pour suspendre la piñata)
  • batte pour piñata (batte de baseball)

 

Etape 1 : Gonflez le ballon, attachez-le fermement et découpez un journal en bandeaux.

Etape 2 : Mélangez l’eau à la farine pour créer une pâte. Trempez les bandeaux de journal dans le mélange puis placez-les sur le ballon. Continuez jusqu’à que le ballon soit recouvert de bandeaux, trois couches devraient suffire. Ne recouvrez pas le nœud, vous en aurez besoin pour fourrer les friandises. Cette étape est un peu salissante, mais elle plaira aux enfants. Pour garder le ballon immobile quand vous appliquez les bandeaux, placez-le sur une boîte en plastique, il restera ainsi stable.

Etape 3 : Laissez la piñata sécher pendant au moins 24 heures en la bougeant de temps en temps pour que chaque côté puisse sécher correctement.

Etape 4 : Une fois que tout est sec, découpez les mouchoirs colorés en bandelettes (laissez vos enfants choisir les couleurs) et collez-les au ballon avec de la colle à bois. Décorez selon vos envies. Ouvrez maintenant le nœud à l’aide d’un couteau et retirez le ballon. Percez deux petits trous autour du trou principal. Attachez une ficelle ou une banderole en la passant à travers les nœuds pour créer une boucle.

Etape 5 : Remplissez maintenant la piñata avec des friandises délicieuses comme des œufs en chocolat, des bonbons et autres sucreries… à vous de voir !

Étape 6 : Collez un peu de papier crépon sur le trou ou utilisez du scotch pour empêcher le rembourrage de la pinata de sortir trop tôt. Attachez une autre ficelle en la passant au travers de la boucle pour suspendre la pinata.

Photo : Karolina Grabowska via Pexels

Photo : Eismannhans via Pixabay

Cliquez ici pour visionner une vidéo (en anglais) qui vous expliquera comment fabriquer une piñata et qui de mieux que des enfants pour expliquer la marche à suivre ?

 

BONUS

Un petit jeu en plus ! Tout est mieux avec un soupçon de mystère. Cette chasse d’œufs de Pâques devrait vous plaire !

À premier abord, cette chasse parait banale, laissez les enfants (grands ou petits) dénicher les œufs. Mais peignez une lettre sur chaque œuf. Comme ça, quand ils auront trouvé tous les œufs, ils devront décoder un message qui leur indiquera où se trouve leur cadeau de Pâques. Par exemple, si le cadeau est caché dans le garage, peignez les lettres : “G”, “A”, “R”, “A”, “G”, “E” sur vos œufs. Si vos enfants arrivent à déchiffrer le message, ils sauront où aller ! – Vous pouvez aussi vous servir d’oeufs Kinder et laisser un message à l’intérieur de chacun d’entre eux.

 

Omlet vous souhaite une joyeuse Pâques &
une chasse aux oeufs réussie !

Photo : Anna Shvets via Pexels

 

No comments yet - Écrire un commentaire

This entry was posted in Uncategorised on April 1st, 2021 by juliakretzner